Hauts-de-Seine: les bandes de filles écumaient Boulogne


Ils se faisaient appeler «Tokyo girls» et «Tokyo gang zoo» et écumaient la ville de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour dépouiller leurs victimes de meurs téléphones portables ou du dernier vêtement à la mode. Huit adolescents et un jeune majeur (19 ans) viennent d’être arrêtés aux quatre coins de l’Ile-de-France, notamment à Colombes (Hauts-de-Seine), Versailles (Yvelines) et Créteil (Val-de-Marne), ainsi qu’en Seine-Saint-Denis, avant d’être placés en garde à vue.

Âgés de 14 à 19 ans, ils sont tous soupçonnés d’avoir participé à des vols avec violence sous la menace d’une arme. Les «Tokyo girls» qui ne regroupaient que des filles et leurs acolytes masculins des «Tokyo gang zoo» n’ont commis qu’une seule erreur: se servir de certains des téléphones portables volés.

Le Parisien

(Merci à gauloispowaaa)

Étiquettes : , , , ,

12 responses to “Hauts-de-Seine: les bandes de filles écumaient Boulogne”

  1. Mnemic says :

    Bien sur, ces vermines n’ont absolument rien de « Tokyo ». Mais plutôt « Sénégal girls ».

  2. Dédé la Saumure says :

    Dakar Girls ou Bamako Boys. Faut pas tromper les gens sur la provenance.

  3. Le Provençal says :

    Au moins ils sont lucides quant au choix de leur nom.

    Zoo.

  4. pat-riot says :

    les agresseurs viennent des quatre coins l’Ile de France. et ont malgré tout un point commun qui est la peau noire, ça devrai normalement interpeller le juge si celui ci était vraiment impartial car j’imagine et je ne doit pas me tromper que les victimes sont en majorité de peau blanche ……Allez tous en coeur

    Seul les Blancs sont racistes
    Seul les Blancs sont racistes
    Seul les Blancs sont racistes
    Seul les Blancs sont racistes
    Seul les Blancs sont racistes
    Seul les Blancs sont racistes

    Pour les autres c’est social tenez vous le pour dit!

    • Yan Philippe says :

      Vous savez avoir une peau noire, ne rend pas une personne racaille mais c’est plutot l’environnement et la classe sociale qui influx sur les actions de la personne. Moi je suis métisse et pourtant je ne fais aucune conneries. J’ai un baccalauréat américain, je parles 3 langues couramment, j’ai une bonne culture niveau art, science, aérodynamique, nouvelles technologies, etc.., j’ai peut être un gros QI (jamais essayer de le mesurer). Et pourtant je suis métisse d’un père Français et d’une mère sénégalaise. Le seul truc qui me différencie de ses gens la mise à par le sexe(et oui je suis un homme) c’est ma classe sociale, et l’environnement ou j’ai grandit. Je suppose même que ces gens la n’ont pas eu la chance que j’ai eu ou que j’ai comme étudier dans les meilleures écoles américaine ou bien vivre a San Francisco. Si il doit avoir un racisme sur terre il ne doit pas être basé sur la couleur et religions mais sur la personne en elle même et ses actions. Moi aussi je pourrai être raciste envers vous ‘pat-riot’, mais pas par la couleur mais seulement parce que j’en suis sur de 1 que je suis plus diplôme que vous, j’ai du faire plus de truc dans ma vie et aussi par ma classe sociale qui plus est doit être supérieur a la votre, n’est-ce pas? Au fait votre pseudo, être patriote veut dire aimer son pays et son drapeau, donc aimer la langues, vu comme vous écrivez, vous ne devez pas être un bon patriote, sur ce, Have a good day homie.

      • Le Mur D'Hadrien says :

        On écrit  » métis » quand il s’agit d’un homme et non « métisse »
        On écrit « jamais essayé » de le mesurer et non « jamais essayer »
        On écrit « des ces gens » et non « de ses gens »
        On écrit « classe sociale « supérieure » et non « supérieur »

        J’en oublie certainement….

        Tu crois nous impressionner avec ta « haute classe sociale » ?

        Ta haute classe sociale, tu la dois a tes parents (et plus probablement a ton père), commence donc par faire les choses par toi-même petit parvenu…

  5. mal-y says :

    ils s’appellent eux-mêmes le « zoo » …

  6. Mollah'Molard says :

    Des gue.nons, j’en vois parfois dans le metro. Rire comme des pouffes et gueuler…c’est beau le féminisme.

    Depuis, je suis devenu zoophile de drosophiles.

  7. Super Dupont says :

    holala dit donc pas stigmatiser les pépites femelles, pas beau pas bien 🙂

  8. Ladefense says :

    Ces bandes de filles ont toutes le même parcours :

    – de 10 à 15 ans : ça joue les racailles rappeuses habillées en poufiasses. Ca traine à Chatelet ou dans les transports en beuglant comme des ânes.

    – de 15 à 20 ans : elles se la jouent rebelles j’n.ike la France en écoutant Skyrock.

    – à partir de 20 ans : ça pleurniche de ne pas avoir de boulot, et finalement, elles finissent toutes par aller aux USA pour gagner 20 dollars en participant à : http://www.ghettogaggers.com/tour3/

  9. danske røvhul says :

    les tokyo girls ont donc utilisé les téléphones portables volés pour refiler leur nouveau numéro aux autres sauvages. pas mal pour des crépu-girls. on dirait que ce niveau hallucinant de connerie est génétique dans ces ethnies.

  10. Bouc du Rove says :

    les bandes de filles écumaient Boulogne”
    —————————————————–

    Le gros DSK l’a échappé belle !!!!

%d blogueurs aiment cette page :