« L’analphabétisme de certaines populations pourrait compliquer le vote des étrangers en France »

Le projet de loi sur le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales a été discuté au Sénat ce jeudi. Mais quelle est la sociologie de ces électeurs potentiels ?

Atlantico : A l’heure où un projet de loi est discuté au Sénat qui donnerait le droit de vote aux étrangers installés en France, que sait-on de la sociologie du vote des immigrés en France ?

Catherine de Wenden : On dispose de travaux sur les personnes qui ont la nationalité française et qui sont binationaux – par exemple mais pas nécessairement – issus de l’immigration. Ce sont des gens [les Français d’origine étrangère], pour la plupart, peu participants. On y constate un fort abstentionnisme électoral corrélé au niveau d’études et à la faible implication compte tenu du chômage. Mais ça n’est pas une spécificité de l’immigration. C’est surtout la spécificité des jeunes de 18-25 ans et de personnes qui ont un niveau scolaire assez faible et qui sont peu insérées dans le monde du travail.

De mauvais coucheurs soupçonnent le PS d’essayer de donner le droit de vote aux étrangers pour intégrer davantage la population mais aussi pour tenter de capter des votes qui lui seraient acquis. Qu’en pensez-vous ?

Je ne pense pas que ce soit pour cette raison. Le PS s’empare de cette question car c’est promis depuis 30 ans et que cette loi n’est toujours pas passée.

Cependant, il est vrai que les votes leur seraient acquis car tous les sondages – y compris l’étude « Des Français comme les autres » de Sylvain Brouard (avec Vincent Tiberj – Cevipov, 2005)– montrent qu’ils ont une tendance à voter plutôt pour la gauche à cause des discriminations, à cause de la politique d’immigration actuelle, à cause de de toute une série d’évènements – comme le fait qu’ils soient oubliés du monde du travail. Le Français issu de l’immigration vote comme un Français de même condition sociale.

Ils se considèrent comme Français. J’ai fait une étude sur l’armée (1) qui le démontre. Mais sur le plan personnel, ils se sentent binationaux. Ils voteront comme les Français de la même catégorie. Ils voteront aussi peu que les gens peu qualifiés et exclus du monde du travail. Ils sont sans doute plus sensibles au thème de la discrimination ou de l’exclusion sociale et aux questions religieuses. Ils veulent être reconnus comme musulmans et sont un peu plus conservateurs sur les valeurs privées. Mais la dimension sociale est assez forte pour déterminer les comportements. Elle l’est plus que la dimension religieuse ou le fait d’être binational. […]

L’illettrisme serait-il un obstacle au vote des immigrés en France ?

C’est possible. En Tunisie, par exemple, on a observé un problème d’indépendance du vote. Le gouvernement a enregistré de nombreux recours car certaines personnes – qui ne savaient pas bien lire –, étaient accompagnées de tiers qui savaient lire et qui les aidaient ainsi à choisir leur bulletin… On s’attend à pas mal de recours. Au Maroc, où il y a encore plus d’analphabètes, on devrait voir un abstentionnisme électoral massif.

On déplore un fort taux d’analphabétisme parmi les parents. Ceux qui sont allés directement du Maroc chez Renault sans passer par l’école. Il existe encore des Marocains aujourd’hui en France qui ne savent pas lire. Cela pourra être un obstacle au vote des étrangers en France…

(1) Les couleurs du drapeau : L’armée française face aux discriminations, avec Christophe Bertossi. (Robert Laffont, 2007).

Atlantico

Étiquettes : , , , ,

30 responses to “« L’analphabétisme de certaines populations pourrait compliquer le vote des étrangers en France »”

  1. Smarty says :

    Cela soulève, en creux, le délicat débat sur le droit de vote des passagers d’avions qui survolent notre territoire: faut-il proposer des bulletins de vote en anglais ou en langues vernaculaires, avec les complications que cela implique ?

    • funkyzouzou says :

      Pas mieux !

    • Mapom says :

      Enorme ! Et oui, et pour les touristes, on fait comment ? Faut organiser les élections en juillet et août, comme cela on aura plus de participants. Sinon, on peut aussi demander à n’importe qui partout dans le monde de se rendre dans une ambassade française et de voter. Ah oui, ce sera beau cette ouverture au monde. Beau et grand. Un bond en avant qui nous amènera tous à quitter notre pays pour aller tenter de s’en trouver un autre ailleurs… Mais où?

  2. Julius tomatojus says :

    J’hésite encore a la lecture de ce genre d’article,entre grande dépression ou pendaison ! 🙂

    • Smarty says :

      Tu peux aussi opter pour un stage de perfectionnement en Norvège.

  3. Mollah'Molard says :

    L’immigration des cerveaux est une plaie pour l’afrique 🙂

    • Smarty says :

      Si l’afrique avait des « cerveaux », ça se saurait…

    • adamastor says :

      vous voulez sans doute dire l’émigration et non l’immigration!

  4. Electron libre says :

    Faut pas s’étonner, déjà que pour la plupart ce sont des débiles mentaux (il y avait un article sur novopress qui en parlait) et j’ai même envi de rajouter consanguins (encore une fois on peu s’appuyer sur une carte qui montre le taux de consanguinité à travers le monde).

  5. Mollah'Molard says :

    @Smarty says : 09/12/2011 à 11:06

    Si l’afrique avait des “cerveaux”, ça se saurait…
    ————————————————-

    • Smarty says :

      Je ne me lasserai jamais de la folle aventure burlesque de « Troposphère V » :mrgreen:

    • Debout-Les-Morts! says :

      Conquête de l’espèce ? O-o?

    • adamastor says :

      Excellent

    • saurien says :

      Merci pour cette vidéo…Tout est résumé…
      Des hommes préhistorique découvrant le feu …
      En effet,l’immigration est une richesse pour nous…
      Cela me fait penser à un reportage ou le journaliste s’émerveille devant une tribu qui fait du feu avec des silex,qui construit des cabanes en bouses de buffle,il s’allume une cigarette avec un briquet,prend l’avion pour rentrer en Europe … juste paradoxal …

  6. Mollah'Molard says :

    effectivement, c’est une grande réussite, une boule de feu, c’est un petit pas 😆

    Punaise, quand leurs chercheurs vont débarquer à Kourou, cela va etre épique et terriblement couteux

  7. Dédé la Saumure says :

    Catherine de Wenden affirme : « Le Français issu de l’immigration vote comme un Français de même condition sociale ».

    TOTALEMENT FAUX ! Les Français pauvres votent à 40% pour Marine Le Pen, puis à 20% pour Sarkozy, puis pour Hollande à 18%. Je ne crois pas que les immigrés voteront à 40% pour Marine, et encore moins à 20% pour Sarko.
    Désolé mais cette simple phrase discrédite son auteur et son analyse.

  8. montcalm says :

    Faut pas stigmatiser, c’est la langue qui est raciste, elle ne fait rien pour aider à l’intégration…

  9. Charles O says :

    Ils ne peuvent pas se tromper de bulletin, il suffit de leur expliquer que c’est celui avec une flamme bleu, blanc, rouge …

  10. Thomine says :

    On fera comme pour les élections en Egypte , des petits dessins pour qu’ils comprennent:

    Pinocchio pour Sarkozy (lui n’a pas le nez qui allonge mais ils comprendront quand même).

    une burqa et un barbu pour le NPA

    une burqa pour le PS

    un bateau pour Marine.

  11. Super Dupont says :

    Pas de problème, la gauche fera en sorte que les bulletins soient bilingues, surtout arabe et bambou. Reste à savoir ce qui sera écrit ?

  12. DANY says :

    ça fait peur

  13. iPidiblue says :

    C’est vrai que s’il n’y a pas de candidat hallal cela va sérieusement compliquer la tâche des électeurs analphabètes …

  14. barbapapa says :

    Pour le vote tu signes une croix ici ….

    allez hop, engagé 5 ans dans la légion.

  15. adamastor says :

    L’article mélange tout: Il s’agit du vote des étrangers et non pas du vote des descendants d’étrangers devenus Français par droit du sol ou par naturalisaton. Je ne comprends pas pourquoi on fait cet amalgame! C’est hors-sujet!

  16. Franchois says :

    JE SUIS
    « mauvais coucheurs ***soupçonnent le PS d’essayer de donner le droit de vote aux étrangers pour intégrer davantage la population mais aussi pour tenter de capter des votes qui lui seraient acquis. »

    Qu’en pensez-vous ? JE DIS NON AU DROIT VOTE DES ETRANGERS EN FRANCE!!!!!!!!!!!

    *** ET JE NE FAIS PAS QUE SOUPCONNER…..

  17. MonQpol says :

    il faut savoir lire entre les lignes:
    [certaines personnes – qui ne savaient pas bien lire –, étaient accompagnées de tiers qui savaient lire et qui les aidaient ainsi à choisir le bon bulletin…]

  18. Le Mur D'Hadrien says :

    « L’analphabétisme de certaines populations »

    « Ils se considèrent comme Français »

    « ils se sentent binationaux. »

    « Il existe encore des Marocains aujourd’hui en France qui ne savent pas lire.  »

    Je ne sais pas pour vous mais moi, lire tout ca dans le même texte ça me met la gerbe.

    Cette conne ne voit rien d’anormal a ce que des « binationaux, analphabétes puissent voter en France ??

    On rêve la !! (ou plutôt on cauchemarde)

  19. rebelle59 says :

    Et les clandestins on les fait voter comment ?

  20. saurien says :

    Le soir de l’election de sarko à Paris …

    Bientot ils voteront …

  21. Apocalypse Noé says :

    Pour les analphabètes, ils pourront faire une croix ou un croissant en guise de signature.

%d blogueurs aiment cette page :