Rochefort : Déjà condamné, il passe devant le commissariat avec une voiture volée à 100km/h au lieu de 30

Un conducteur sans permis passe en trombe devant le commissariat. Le chauffard se révèle être un cambrioleur multirécidiviste.

Rouler à 100 km/h en plein centre-ville, dans une zone limitée à 30 km/h et un secteur truffé de priorité à droite, il faut déjà le faire. Passer en plus devant le commissariat, c’est n’avoir peur de rien… Ou avoir le sens de la taquinerie. Alors, rouler à tombeau ouvert, sous le nez des policiers, avec un véhicule volé, cela paraît à peine croyable. Pourtant, c’est ce qu’a fait un homme, mercredi dernier à 22 heures. […]

Sud Ouest

Étiquettes : , , , ,

10 responses to “Rochefort : Déjà condamné, il passe devant le commissariat avec une voiture volée à 100km/h au lieu de 30”

  1. Smarty says :

    Normal, il ne risque fondamentalement rien: il appartient à une espèce protégée, qui bénéficie d’une « licence pour tuer ».

  2. vorty says :

    « Passer en plus devant le commissariat, C’EST N’AVOIR PEUR DE RIEN »

    Tout est dit….

  3. Mollah'Molard says :

    La France est devenu un pays sans foi ni loi.
    L’Etat ne protege plus, n’a plus de fonctions régaliennes et pourtant réclame l’impot…

  4. Valaisco says :

    De la « taquinerie », ces journalistes sont vraiment des abrutis de première.
    Celui qui roule à 100 km/h dans une zone limitée à 30 est un criminel, rien de plus.
    J’aimerais qu’un de ces journaliste se fasse percuter à 100 km/ par un de ces « taquins », on verrait leur réaction. On marche sur la tête là.

  5. danske røvhul says :

    comment fait-on pour voler une voiture à 100km/h si on n’est pas superman?

  6. Edith Piaffe says :

    T’as vu ton gravatar, je te cours après depuis tout à l’heure pour te le signaler

  7. francelibre says :

    HS avez vous remarqué la propagande metissage de la comédie musicale adam et eve ou eve est noire et adam blanc et blond? C’est une honte de faire croire que le premier couple originel etait metissé !

  8. Naphtaline says :

    Ah que j’aime ma ville, ses demoiselles, ses jeunes qui se paient des Audi et autres BMW à 20 ans par le fruit de leur dur labeur […], ses kéké qui font le tour de la place Colbert 5 fois de suite pour qu’on voit bien qu’ils roulent vite, ne travaillent pas et dépensent leur rsa en néons pour tuner leur voiture. Il y a un an c’est un motard qui est mort près du commissariat, il était sur la roue arrière la nuit donc la conductrice ne l’a pas vu…

    Ah il n’y a pas à dire, Ségolène fait un boulot remarquable dans sa région.

  9. Homme Libre says :

    très bien de choper des racailles avérées mais on sait bien ce que la justice en fera concrètement.
    Maintenant, on sait bien que si la presse « bien pensante » relève les faits c’est parce qu’au départ ça part d’une infraction routière, sujet hautement vendeur et qui semble, dans l’esprit de la caste au pouvoir et des bulots lobotomisés bien plus répréhensible que tous les crimes et délits commis par ces petits chéris.
    Mais de grâce, arrêtons de donner dans le panurgisme sur ordre de la pensée dominante et de la propagande qui va avec.
    les « zones 30 » sont une énième aberration du délire hystéro-sécucuroutier.Pour faire bonne mesure et emmerder un peu plus le monde on a rajouté des prorités à droite pour des petites rues là où avant on avait un stop, un céder le passage ou même simplement le bon sens qui faisait que quand une petite rue à faible débit débouche sur une voie plus importante et que de surcroît la petite rue ne se prolonge pas au-delà, on s’arrêtait avant de s’engager pour vérifier que la voie était libre.
    Auparavant, au même endroit la limitation était à 60 et les véhicules roulaient bien souvent à 80, surtout à 22h, sans que personne ne relève un comportement qui était normal et courant et n’aurait jamais justifié une pareille opprobre pour la simple et bonne raison que celà ne constitue rien de scandaleux.
    Les criminels, ce sont avant tout, dans ces cas-là les malades mentaux qui déséquilibrent le réseau routier pour le rendre accidentogène!
    Et l’accusation facile de « mise en danger de la vie d’autrui » est vite démontée par un avocat un tant soit peu au courant dans la mesure où visiblement les flics n’ont aucun moyen de prouver que le véhicule roulait à 100 km/h puisqu’il semble manifeste que cette vitesse n’a pas été relevée au moyen d’un instrument de mesure dûment homologué à cet effet:-)
    Qu’ils fassent la chasse aux vrais pourrisseurs de notre vie quotidienne et qu’ils nous lâchent avec ce racket et cette persécution scandaleuse, inefficace, contre-productive et débilitante!
    Espérons que dans 6 mois, on en finira enfin avec toute cette merde!

    HL

%d blogueurs aiment cette page :