Etats-Unis : La Cour suprême va se pencher sur la légalité des contrôles d’identité au faciès

La plus haute instance judiciaire américaine, la Cour suprême s’est saisie, ce lundi 12 décembre 2011, d’une loi de l’Arizona prévoyant des contrôles d’identité au faciès. Une loi voulue par la gouverneure de cet Etat du sud-ouest du pays mais que le gouvernement du président Barack Obama conteste.

L’Arizona porte le fardeau de l’impact de l’immigration clandestine » – Jan Brewer, gouverneure.

Au total, 400 000 immigrés clandestins vivraient aujourd’hui en Arizona selon l’institut de statistiques Pew Hispanic Center. Pour la gouverneure de l’Etat, la républicaine Jan Brewer «le gouvernement fédéral a largement ignoré les appels au secours et les demandes de ressources supplémentaires» lancés par l’Arizona.

Voilà pourquoi Jan Brewer a décidé de promulguer cette loi autorisant les forces de police à procéder à un contrôle d’identité sans avoir à en justifier la cause. […]

RFI – 13/12/2011

Étiquettes : , ,

6 responses to “Etats-Unis : La Cour suprême va se pencher sur la légalité des contrôles d’identité au faciès”

  1. Pépé says :

    Les bron.zés ont toujours quelque chose de louche à cacher. 😆

    l’Arizona est un état frontière avec le Mexique , il faudrait miner la frontière et tirer à vue sur tout ce qui bouge .

  2. Vanpyperzele says :

    Personnellement je trouve que les États-Unis ont bien de la chance d’avoir des émigrés Sud-américains et Mexicains.
    Ce sont des émigrés qui ont dans leur for intérieur les mêmes aspirations que les Occidentaux d’origine,à savoir l’espoir de vivre dans une démocratie parlementaire libre.
    Elle fait ainsi un contrepoids évident et positif contre les tentatives d’islamisation des États-Unis.
    Qu’Obama voudrait affaiblir le pays qu’il n’agirait pas autrement. Il ne faut pas oublier qu’il est musulman d’origine((bien qu’on ait tout fait pour le nier)).
    Il est vrai aussi que pour le moment un grand nombre d’Américains se posent des questions sur son facies personnel.
    Il ne faut pas oublier que depuis qu’il préside la fonction suprême des USA,il ne s’est pas gênée de faire allégeance et soumission a l’islam.
    En tant qu’Européen j’aurais bien aimé avoir les mêmes émigrés en Europe,ceux qui portent dans leurs coeurs le soleil de l’espoir,et non le dogme de la soumission.

  3. mcm says :

    C’est quand même dingue l’absurdité de ces lois qui obligent à contrôler tout le monde alors qu’il ne faut contrôler qu’un groupe.

    Muni d’un portrait robot qui décrit un noir, un policier devrait chercher aussi parmi les chinois et les blancs ?

    Un assureur qui veut cibler une clientèle jeune devrait prospecter aussi dans les maisons de retraite ?

    La discrimination, le choix des choses ou des personnes, c’est la base de la liberté, interdire la discrimination c’est autoriser la tyrannie.

    Mais quand est-ce qu’on va rire de tous ces tyrans qui entendent interdire la discrimination ?

  4. 2012?? says :

    L’Arizona n’est qu’un état de passage, car pas bcp de travail et surtout gouverné depuis tjrs ou presque par des Républicains.
    D. Trump va se représenter, après avoir dit non, pour contrer Obama dont il connait la traitrise !!

  5. palabre says :

    L’euphémisme américain bardé de son PC (politically correct) qui accouche de native American pour ne pas dire Indien, Afro-American au lieu de noir, Herstory au lieu de History, « a vertically challenged person » au lieu d’individu de petite taille, … ce pays a subi l’idéologie marxiste autant que notre continent et nous pouvons remarquer que l’ultra-libéralisme épouse subtilement le marxisme (immigration, destruction des Nations, …).

    Egallitarisme forcené : tout le monde il est pareil !

  6. DESOUCHENAUTE says :

    Il paraît que Dieu a dit:  » Il y aura des hommes grands et il y aura des hommes petits.
    Il y aura des hommes beaux et il y aura des hommes moches.
    Il y aura des hommes blancs et il y aura des hommes noirs.
    Et tous seront égaux mais ce sera pas facile.
    Et il y en a qui seront noirs, petits et moches et pour eux ça sera trés dur ! »

    Michel Colucci

%d blogueurs aiment cette page :