Olivier Delamarche : « L’Europe n’a le choix qu’entre la peste et le choléra » (Vidéo)

Olivier Delamarche, analyste financier et président du groupe Platinium Gestion, le 13 décembre 2011 sur BFM TV, met les points sur les i, dans l’émission “Intégrale Bourse.”

Si la BCE obtient le feu vert pour racheter massivement des dettes: on ira à la catastrophe – On creusera la dette et on émettra du papier à tour de bras – Aux USA, il y aura forcément un Quantitative Easing 3 puisque de toutes façons la FED est la seule à acheter les obligations d’État américaines – Aux États-Unis n’y a pas de croissance et le chômage n’a absolument pas reculé – Ils en sont à 20.000 milliards de dollars d’endettement, ce qui représente 140% du PIB. »

Vodpod videos no longer available.

Étiquettes : , , , , , , , ,

37 responses to “Olivier Delamarche : « L’Europe n’a le choix qu’entre la peste et le choléra » (Vidéo)”

  1. Tirelire says :

    « le chomage a bien baissé »
    guillaume sommerer

    voilà le tocard a parlé 😆

  2. jean-phi says :

    il doit se faire chier à répeter sans arrêt les mêmes choses …
    mais guillaume c’est vous ! arrêtez de dire des bétises ! :mrgreen:

  3. amnésie says :

    Comme d’habitude, l’analyse de Delamarche est trés bonne, par contre le journaliste en face, je me demande si il n’est pas encore dans le monde d’Alice au pays des merveilles

  4. Tirelire says :

    blablablo says : 13/12/2011 à 12:53

    Orphéus on t’a reconnu 🙄

  5. Tirelire says :

    Boreas says : 13/12/2011 à 13:11

    oui un autre économiste dont je ne me souviens plus du nom (un américain), habitué aux prédiction qui se révèlent vrai, à prédis un avenir à la mad max pour les ricains …

  6. Tirelire says :

    mais je suis bête, vous devez savoir de quoi je parle car j’avais vu cela sur fortune, c’est peut être même vous qui l’avait posté si ça se trouve 😆

  7. Alfred says :

    sarko la perte du triple A n’est pas insurmontable!!
    ———————————-
    Il rassure les Français pour qu’ils replacent leurs billes dans les assurances vies!!

    Mais quand ils vont tout perdre plus dur sera la chute!!

  8. tom says :

    Bon!
    Sauf qu’on fait quoi maintenant, on se tire une balle?

  9. Imperial W. says :

    Non mais il est excellent ce mec…d’où sort-il ???

    Je n’avais jamais vu, sur un plateau d’info-tv, un associé-gérant de gestionnaire de fonds s’il vous plait, décrire aussi cliniquement, et sans la moindre précaution verbale, la situation des dettes publiques mondiales.

    Et l’autre pomme de journaliste qui rame pour contre-pédaler, affolé qu’il est par autant de crudité et pessimisme affiché.

    Un sympathique moment de télévision.

  10. mist says :

    ça commence à être un peu répétitif ces interviews. Le présentateur essaie tant bien que mal de faire parler Delamarche car sinon l’interview aurait été bouclé en 10 secondes. Le Guillaume n’y croit pas du tout dans ses arguments. Il joue mal la comédie. Il doit bien savoir que tout est fichu mais fait ce qu’on lui dit de faire j’ai l’impression.

  11. Augustin says :

    Ce qui est bien avec Delamarche, c’est qu’il est résolument optimiste : y’a pas de solution, on va dans le mur, ce sera la peste ou le choléra, etc;

  12. Imperial W. says :

    mist says : 13/12/2011 à 13:36

    « mais fait ce qu’on lui dit de faire j’ai l’impression. »

    Mais évidemment !

    Les dirigeants politiques et économiques sont complices de la situation actuelle et enjoignent aux médias mainstream de jouer le jeu de l’optimisme et de la confiance.

    C’est toujours ça de pris pour les indicateurs de conjoncture et la consommation.

    Je suis, en revanche, nettement plus étonné de la liberté de ton, très dur, donnée à Delamarche.

  13. Stephanelemosellan says :

    Ils vont finir par cesser de l’inviter, trop de vérités dites d’une façon si abrupte, les papys fortunés qui surveillent le cours de leurs actions sur cette chaine vont nous faire crise cardiaque :mrgreen:

  14. Tino Roussi says :

    FMI+BCE*QE3-PIB+FECS-DSK/UMPS= MLP 2012

  15. Imperial W. says :

    Tino Roussi says : 13/12/2011 à 14:07

    Oui, il m’a bien fait marrer avec son ironie sur les acronymes, dont l’ONU ! 😆

  16. glop says :

    les anglais sont pragmatiques… l’ue est idéologique et provoque la ruine… si on était pas si mal gouvernés en france on ferait pareil je pense.

    d’ailleurs on ne serait certainement même pas rentrés dans cette ue a mon avis.

    bref, finalement le seul qui peut y gagner, c’est celui est le plus endetté. parce que les autres payeront pour lui. et l’idiocracy de bruxelles qui parle d’égoisme.

    et ne parlez surtout pas du dumping social communautaire a grande échelle.

  17. alte says :

    Il fut un temps pas si lointain ou l’UE et l’occident pouvaient emprunter en sachant parfaitement qu’ils ne rembourseraient jamais.
    Cette période est maintenant révolue les derniers préteurs potentiels jouent leurs règles et c’est pour avoir voulut imposer a la Chine les anciennes règles que Sarkozy a eu un refus.
    Idem pour le Canada qui vient aussi de refuser un prêt à la France en disant simplement que ce n’était pas aux ménages Canadiens de financer la France.
    Non seulement on ne peut pas rembourser les prêts déjà faits par les gouvernements successifs, au non du peuple français, mais en plus on ne trouve personne pour alimenter le système pyramidal a la MADOFF.
    Combien de temps ca va durer et quels vont en être les conséquences……

  18. barbapapa says :

    tom says : 13/12/2011 à 13:30

    Bon!
    Sauf qu’on fait quoi maintenant, on se tire une balle?

    ————

    Quand le gâteau ne peut plus grossir, on diminue le nombre de couverts.

  19. glop says :

    il y’a peut etre un potentiel économique en europe,

    le problème est que

    1/ pour les pays riches il faut accepter de perdre en se disant que les lendemains seront meilleurs grace au grand marché.

    2/ en meme temps tout augmente, il ne faut pas oublier aussi que l’écologie nous lance un vrai défi impliquant les conséquences de la mondialisation, etc

    3/ socialement un smicard gagne deja pas lourd, il voit seulement les prix augmenter et en plus il est mis en concurrence avec des roumain en roumanie et des immigrés en france… alors tu m’étonnes que les menteurs mondialiste du ps préfère se détourner du prolo à ce tarif pour choyer un vote immigré disposant d’un potentiel d’enrichissement supérieur à celui du prolo qui est déja totalement sous pression

  20. bbr says :

    oui, nous sommes en plein dans un Ponzi scheme.

    Monsieur Delamarche est un des seuls à le dénoncer à la télé et c’est très courageux de sa part.
    Le transfert de la capacité de prêt de la BCE vers le FMI n’est pas aussi stupide que ça en à l’air à première vue..
    Car lorsque le FMI prête à un pays il exige des mesures drastiques voir très impopulaires d’économie structurelles et/ou de privatisations massives de services publics par exemple
    .
    Cela la BCE ne pourrait absolument pas se le permettre.

    Mais si c’est le FMI qui l’exige ça passe un peu mieux , vu que c’est une nébuleuse n’ayant, pour le grand public, à priori aucun lien avec les pouvoirs locaux en place.
    En france, il y a encore pas mal de trucs à privatiser par rapport à beaucoup de pays…Une mine presque inépuisable…

  21. glop says :

    le fmi va se sucrer sa part comme intermediaire en se faisant preter de l’argent par les peuples européens qui vont s’endetter encore plus se preter a eux meme… yabon le foutage de gueule.

  22. glop says :

    sauf que dans la boucle t’as le fmi qui t’en met un coup dans le cul au passage

  23. glop says :

    bref l’europe va preter sans interets au fmi pour que le fmi puisse preter a l’europe avec interets… tu la sens mieux la ?

  24. tom says :

    barbapapa says :13/12/2011 à 14:46
    tom says : 13/12/2011 à 13:30

    Bon!
    Sauf qu’on fait quoi maintenant, on se tire une balle?

    ————

    Quand le gâteau ne peut plus grossir, on diminue le nombre de couverts.
    _________________

    Moui… C’est à dire concrètement?

  25. Derville says :

    Monsieur FMI: « Vous me donnez 10 000 euros et je vous les prête à 10% d’intérêt. »
    Monsieur Politique: « Mais c’est complètement débile ! »
    Monsieur FMI: « Mais non. Réfléchissez un peu, vous aurez naturellement votre part. »
    Monsieur Politique: « Aaaaah. Marché conclu. »

    Quelques temps plus tard:

    Monsieur Politique: « On va filer 10 000 euros au FMI qui va ensuite nous les prêter. »
    Monsieur Populo: « Mais c’est complètement débile ! »
    Monsieur Politique: « Mais non, croyez-moi, c’est une excellente idée ! De toute façon vous n’y connaissez rien. »

  26. Tirelire says :

    Boreas says : 13/12/2011 à 15:29
    Vous voulez sûrement parler de Gerald Celente :

    c’est ça 😉
    bon j’avais vu juste en me disant que ça venait de vous 😆
    merci.

  27. Tirelire says :

    Imperial W. says : 13/12/2011 à 13:36
    Non mais il est excellent ce mec…d’où sort-il ???

    Je n’avais jamais vu, sur un plateau d’info-tv, un associé-gérant de gestionnaire de fonds s’il vous plait, décrire aussi cliniquement, et sans la moindre précaution verbale, la situation des dettes publiques mondiales.

    ha mais tu ne traînais pas tant que ça tes guêtres sur fortune a ce que je vois 🙄

    ça fait un petit moment que je me régale toutes les semaines à le regarder démonter l’autre imbécile … il est très inventif, et l’autre en face est franchement une poire de première 😆

  28. Tête de Lard says :

    Faudrait pas qu’il s’étrangle notre Olivier, à force de redites!

  29. Threnes says :

    Le problème des agences de notation, c’est qu’elles interviennent tous les 15 jours. Donc les pays n’ont absolument pas le temps de corriger le tir. Elles sont bourrées de mauvaises intentions, et roulent pour les spéculateurs de la City et de Wall Street.
    Intervenir une fois et repasser l’année d’après, ok, mais là tous les 15 jours, pour toujours balancer des prévisions auto-réalisatrices, ça n’a aucun sens.
    Il y a, de toute évidence, la volonté de détruire quelques pays pour créer un big-bang économique, le monstre que ces Bourses ont mis au monde, des Bulles qu’il faut bien éclater un jour où l’autre. Et, par définition, il faut une crise pour éclater ces Bulles financières : nous en sommes les premières victimes.

  30. Tirelire says :

    Threnes says : 13/12/2011 à 19:08

    les agences de notations n’ont aucun pouvoir, elles n’influencent sur rien.
    ce sont juste des indicateurs, elles permettent juste au état de faire accepter les cures d’austérités au peuple ….

    la preuve avec ce qui est dit dans cette vidéo, les banques savent très bien qui est capable de rembourser quoi et elle réévaluent les pourcentages d’intérêts, même si le pays arbore fièrement un beau AAA ….

  31. diberville says :

    Je me demande qui sont ses clients, parce qu’il fout la trouille et ne présente aucune solution…

  32. Super Dupont says :

    Euro / Franc ?

  33. BA says :

    Pierre-Henri de Menthon pointe notamment le fait que les Français les plus riches réalisent des retraits et que cela se passe « loin des caméras, à l’abri des bureaux cossus des banquiers privés, ceux qui gèrent le patrimoine des grandes fortunes ! »

    Dans la vidéo ci-dessous, il est précisé :

    « Chez Pictet et Lombard Odier, deux grandes banques privées de Genève, les ouvertures de comptes par les Français se multiplient, des dizaines de millions d’euros affluent tous les jours. »

    Nous sommes embarqués dans un grand bateau appelé « ZONE EURO ».

    Or, que voyons-nous ?

    Nous voyons les passagers les plus riches qui sont en train d’entasser leurs richesses dans des canots de sauvetage.

    Nous voyons les passagers les plus riches qui sont en train de fuir le bateau « ZONE EURO », pour aller mettre leurs richesses dans les banques privées suisses : la banque Pictet, la banque Lombard Odier, etc.

    Nous voyons les passagers les plus riches qui s’éloignent du bateau « ZONE EURO », et qui mettent à l’abri leur épargne en-dehors de la zone euro.

    C’est un signe qui ne trompe pas.

    C’est un signe qui montre que le bateau « ZONE EURO » est en train de couler.

  34. zefi says :

    Hors sujet
    En ce moment c’est : « il faut acheter français ». On est en dictature ma parole, car personne n’a a dire à quiconque à qui il doit acheter combien même il le pourrait, mais le devoir citoyen est d’exporter ou du moins d’y tendre.
    En somme, les gens incapables de produire des richesses conseillent aux autres comment acheter pour dissimuler leur médiocrité. La misère.

  35. provençal says :

    Plus j’y pense et plus il me semble que le meilleur pour la France serait la victoire de Hollande-ventre-mou en 2012. Avec la situation économique actuelle, plus rien n’est sauvable. Sarkozy battu, la droite explose. Le PS au pouvoir dans la crise, il sera au bout d’un moins impopulaire. Tout cela favorisera le FN. Car il est absolument certain que nous ne pouvons pas gagner en 2012.

%d blogueurs aiment cette page :