«Intouchables» : pour la caste dominante, le film à «administrer» aux Français

Dans Le Monde du 13 décembre 2012, Gérard Courtois, directeur éditorial, se félicite du succès du film Intouchables qui a réalisé 12 millions d’entrées. Il s’en félicite et y voit un signe d’espoir : « Le pire n’est pas toujours sûr ».

Ce journaliste (?) voit dans Intouchables un « antidote efficace, on l’espère, aux peurs et aux rejets attisés par le Front national et sans cesse relayés par une partie de la majorité, ministre de l’Intérieur en tête » ; bref, un moyen de propagande au service de la pensée unique : « un remède qu’il convient d’administrer (sic) à quelques millions de Français supplémentaires ». Laurence Maugest analyse pour Polémia cette œuvre de propagande.

Lire la suite…

Étiquettes : , ,

75 responses to “«Intouchables» : pour la caste dominante, le film à «administrer» aux Français”

  1. Gros Chat says :

    Bonsoir tout le monde.

    H.S : Je savais pas ou le mettre mais j’avais une question qui me trottait dans la tete :

    Ce matin j’ai eu un examen ou je devais critiquer une circulaire ministerielle de luc chatel pour favoriser les établissements « difficiles ». La dessus un syndicat gauchiste (syndicat national de l’enseignement superieur ) porte plainte devant le conseil d’Etat.

    Je m’interrogeais sur le nom de la circulaire : Collèges et lycées pour l’Ambition, l’Innovation et la Réussite : autrement dit le CLAIR.
    [ Bizarre pour une circulaire qui s’applique essentiellement pour des forts taux en mélanine -_- ; clair = lumière, saints clair= pour surtout eviter de penser qu’il s’agit de foncés ? ]

    J’explique l’ironie du truc à mes proches mais on me répond que je suis parano/facho et que c’est une coincidence. Moi je n’y crois pas, ca fait un peu beaucoup avec le CRAN (ah ils sont courageux, ils ont du cran dans le symbolisme), le PIR, ou l’humour de Lozes : « Ne voter pas blanc ».

    Voilà j’aurais aimé quelques réactions et désolé d’encombrer avec mon H.S.

  2. KyleReese says :

    Depuis bienvenue chez les ch’tis le navet intersidéral, les « films que tout le monde va voir il faut qu »on y aille aussi  » je suis vacciné.

    On m’a déjà demandé 2 fois j’ai répondu la même chose : Cluzet est un bon acteur, Sy est – pour l’instant – plutôt sympathique, mais hors de question d’abonder dans le sens de la propagande qui consiste à faire admettre qu’en chaque « jeune » de banlieue il y a un être sensible.

    Quand votre fille se sera faite palper par une bande bamakoans et que les parents vont montreront un visage inexpressif, vous verrez la belle couleur de la diversité.

  3. zefi says :

    Gros Chat
    Tous ces termes et abréviations sont passées au laminoir, pour sur. Bien d’accord.

  4. -do_ob- says :

    La racaille EST une chance pour la France, riche, vieille et paraplégique.

  5. Toreyerdal says :

    Je suis allé voir ce film trois fois et je ne compte pas m’arrêter là. Blague à part, j’ai tout de suite su que je ne paierai pas une place de cinéma pour un truc pareil. Je vais rarement au cinéma et quand je me retrouve dans une salle obscure, c’est pour voir autre chose qu’un téléfilm (au demeurant, il y a de très bons téléfilms). Sur grand écran, j’aime voir notamment de beaux décors et de grands espaces. A priori, ce n’est pas le cas avec Intouchables. Je n’ai pas vu Avatar mais voilà le genre d’œuvres faites pour le cinéma tout comme Titanic quoi qu’on pense des films de Cameron.

    C’est sans doute dans l’un des journaux du service public que j’ai entendu parler pour la première fois de Intouchables. En voyant l’acteur qui joue l’aide à domicile, lequel est devenu la coqueluche des médias, j’ai compris que le personnage serait sympa, drôle et dévoué, bref qu’il aurait toutes les qualités que n’ont pas habituellement les spécimens dont regorgent les cités. L’arbre qui cache la forêt en quelques sortes. Le fait que ce film soit encensé par les médias et qu’ils poussent à aller le voir m’ont convaincu de ne pas dépenser quelques euros en échange d’un ticket.

    Deux de mes collègues ont aimé ce film qui fait rire apparemment. On attendra qu’il passe à la télé. Ce jour-là, je me souviendrai des réserves émises par les uns et les autres.

  6. Julius tomatojus says :

    Bof le cinéma c’est du cinéma , tout le monde vous le dira ..!!

  7. cm732 says :

    Pour leur administration, je préconise une posologie en suppositoire pour ce qui les concerne.

  8. Durandv says :

    Woops, 12 millions, c’est un français sur CINQ, pas sur vingt. Désolé.

  9. laure says :

    s’il le faut, ils donneront un oscar à ce navet.

  10. Le Veilleur says :

    Je ne suis pas allé le voir ce film, mais d’après ce que m’ont dit des personnes qui l’on vu c’est un bon film. Un bon film de Noël, une sorte de conte de fées. Mais comme dans les contes de fée, il y a des chats qui ont de grandes bottes, des citrouilles qui se transforment en carrosses, des princes qui se marient avec des paysannes, des jeunes issues de ZMS (Zone Musulmane Sécessionniste) qui sont honnêtes et deviennent utiles. Bon c’est un conte de fées, on sait très bien que ce n’est pas la réalité. Je ne payerais pas pour aller voir ce film, Omar Sy en refusant l’invitation du Président de la République a craché sur la France.
    Mais j’espère que l’on fera une version encore plus fantastique, qui serait un conte de conte de Noël, dans l’esprit de Noël :

    Au lieu de ce synopsis :

    « A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables. »

    Nous aurions :

    « A la suite d’un harcèlement de plusieurs années, et d’une violente agression, Philippe, vieux français de souche vivant en ZMS, avec une maigre retraite fait connaissance de Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Driss décide de prendre la défense de Philippe dans la cité. Philippe va partager avec Driss sa connaissance de la France, celle qui a disparue, celle ou il faisait bon vivre… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables… Et ils devront déménager, quitter la ZMS, car Driss sera accuser de trahison par ses frères et cousins »

  11. Beudjeck says :

    12 millions d’addicts: c’est ce qui fait la différence entre l’empoisonnement et l’intoxication: l’intoxiqué en redemande; faudra organiser des stages de réinsertion dans le réel .
    Ce film est une grosse mairde !

  12. palabre says :

    Nous avons des très bons dans notre camp, autant s’en féliciter ! Ils ont la quantité dans le leur, qui fouette la décomposition.

  13. A poing nommé says :

    J’ai du mal à croire que 12 millions de personnes sont allées voir ce nanar… tout d’un coup c’était un succès d’estime et paf, en quelques semaines, 12 millions d’entrées… mouais. D’ailleurs depuis qu’ils ont annoncé ce chiffre, ça plafonne toujours à 12, vous avez remarqué ?

  14. Marin says :

    12 millions de spectateurs ?

    De tous les gens que je cotoie, personne n’a vu le film, personne n’en parle. C’est en lisant un article sur Sarkozy que j’ai même su que ce film existait !

  15. Mollah'Molard says :

    Un oscar pour ce film? Il ne merite meme pas un molard ^^

  16. Welcome To Paradise says :

    12 millions de téléspectateurs… comptez ceux qui sont allés le voir 2,3, voire 4 fois et comptabilisez au final 4 ou 5 millions de spectateurs uniques. Cela relativise sur la population totale.

    En outre, l’être humain étant complexe, on ne peut pas déduire – malgré ce que nous bassine la propagande ambiante – que le succès de ce film est bon signe pour le « vivre ensemble » et la « diversité » en France. Car on peut ne pas supporter à juste titre l’invasion africaine, tout en appréciant la world music, la bossa nova ou le jazz ; ne pas blairer les Toufik et manger des kebabs, etc.

    Je ne parle pas pour moi, mais cela se vérifie chez un certain nombre de personnes. Certains cloisonnent, d’autres sont plus congruents dans leurs choix et attitudes.

  17. BBR says :

    C’est vraiment nous prendre pour des idiots. J’ai adoré Stars War et je ne me suis pas pris pour autant pour Skywalker.Quoique, un bon sable laser dernière génération serait appréciable pour désintégrer du cpf mais bon cela reste de la SF.
    J’ai vu le film, en question. J’ai apprécié les situations, les dialogues et point final. Je ne suis pas devenu nouveau membre du club des Bisounours. Et je voterai FN sans hésiter aux prochaines élections.
    Certains y veulement voir des messages. Alors allons y. Moi, j’ai vu un « black » ancien tolard qui revient vivre dans un appartement surpeuplé (les préservatifs et la contraception, ils ne connaissent pas. Peu de rentrées d’argent, ce n’est pas grave, on repeuple la France à marche forcée, à grand coup d’allocations familliales et autres aides que les FDS financent avec leurs impôts, leurs taxes et leurs amendes). J’ai vu un grand frère « black » qui fait la leçon à sa crevure de demi-frère qui deale comme un grand.

    Nos élites auto-proclamées méprisent les français trop français. Le renvoi d’ascenseur ne va pas tarder et les tartes à la crème vont pleuvoir. N’est-ce pas BHL, Fourest, Joffrin Mouchard et consorts. En attendant le goudron et les plumes.

  18. Pépé says :

    Mais surtout, sans presse, sans livre, sans radio et sans télévision, la subversion reste stérile. L’agent même sur quoi repose cet esprit noir est la médiatisation. C’est ce qu’on bien compris les francs-maçons qui se sont littéralement emparés de tous les moyens d’information. Ils rendent ainsi impossible la circulation d’une information autre que la leur. Et, comme cette dernière couvre un très large éventail d’activités, le peuple ne se rend pas compte qu’elle est la censure même.
    Roger Peyrefitte « Les fils de la lumière ».

    Manipulation des masses, rien d’autre. La technique est connue depuis longtemps.

  19. Raknagar says :

    Film complétement à côté de la plaque.
    Un remake d’orange mécanique avec le blanc tétraplégique tabassé par une bande de sauvage obsédaient par la violence aurait été beaucoup plus réaliste et beaucoup moins politiquement correct.

  20. KokOrikO says :

    Et bien moi, je suis allée le voir et je suis pourtant tout ce qu’il a de patriote et de pro-Marine.

    J’ai trouvé ce film plutôt bon, mais EVIDEMMENT, je l’ai regardé avec un filtre, celui de l’anti-propagande et avec la lucidité nécessaire. D’ailleurs, une image m’a « choquée » au début du film, et c’est là qu’on sent bien la propagande, c’est une fatma totalement nikabée qui se balade, comme par hasard dans une cité. Il est indispensable de nous marteler que ce genre de saleté fait désormais partie de NOTRE paysage français et c’est avec ces petites touches insidieuses qu’ils comptent y parvenir. Qu’ils ne comptent pas sur moi !

    Bref, c’est une belle histoire dans l’absolu, car il ne faut pas oublier qu’elle est basée sur une histoire réelle. Il y a d’ailleurs eu un reportage très bien fait sur les VRAIS protagonistes de cette histoire qui est passé il y a peu à la T.V et je pense qu’il existe certainement des êtres valables AUSSI chez les gens de couleur, même si nous avons plus souvent l’expérience du contraire actuellement chez nous à cause des pourris qui nous gouvernent et font entrer la lie de l’humanité dans notre pays.

  21. dome1400 says :

    Ce qui n’augure rien de bon pour mai 2012, c’est le nombre de spectateurs de ce film, rempli de poncifs à base de bons sentiments pour l’immigré et de rabaissement du FDS. On n’a pas osé aller jusqu’à la caricature du beauf …Mais on a opposé la richesse à la pauvreté de la banlieue, pauvreté égale bons sentiments, ben voyons ! ! !
    Alors qu’une journaliste, du Monde, demande que ce soit un vaccin pour bon nombre de Français, on tombe vraiment dans l’imbécilité.
    S’il y a un redressement du sentiment national, il y a du travail en perspective. Ou alors je présume que les journaleux, mâles ou femelles, tourneront bien vite leur veste avec explications tarabiscotées.

  22. Natrép says :

    Djamal Cohen
    14/12/2011 à 17:53

    Ce qui est effarant ce sont les 12 millions de bulots qui ont vu ce film (dont certainement une partie de l’électorat FN) sans y voir un film de propagande pour le Vivre ensemble.

    Je me faisais la réflexion suivante : pourquoi 12 millions pour ce film ?
    Mais s’ils n’y ont pas vu l’aspect propagandiste, alors c’est en fait rassurant. 😆

  23. Stevenson says :

    L’aure jour repassait sur une chaîne TNT « Association de malfaiteurs » avec C.Malavoy et justement Cluzet en jeunes entrepreneurs aux dents longues à qui il arrive des aventures invraisemblables mais bien divertissantes et je me disais qu’il serait impossible de voir se tourner un tel film aujourd’hui (vu le climat soviétoïde).Et pourtant ça date des années Mitterand.

  24. tony says :

    Ouais encore un film politiquement correct , je vis en banlieue ( VLB pour être exact ) et j ai pas vu bcp de « minorités visibles » allez le voir , je dirai mm aucune , après les 12 millions c tous des bobos qui y sont allé .
    Puis c vrai que tout ceux qui vivent en banlieue ( en tant que blanc ) on remarqué qu’ils ont affaires à des immigré superbement dévoué de bons sentiments , qu’ils le prouvent en vous nommant « babtous » ou en vous disant ni*** la France .
    L année dernière au lycée un musulman essayait de me convertir à l islam : alors vous saviez que les musulmans se prennent pour la race supérieur , que si vous n êtes pas avec eux , vous êtes contre eux et j’en passe (infidèles , chiens , etc ) . Et je suis le seul white a me défendre aussi bien sur la parole que , sur d autre plan . bon le système me qualifie de raciste juste parce que je me défend .
    Pour en revenir a ce film ce n’est qu’un navet pour la propagande . Et aller je vais faire un effort j’enleve la politique a ce film et je l’analyse d un point de vue neutre : j ai vu des extrait sur bfm et la bande annonce et bien le film ne m a pas l air comique , c est dû déjà vu , et c est lassant , navrant de voir ça .
    mais bon cela dit en passant allez regardé les blogs , sites et autre support tenu par des Americains qui parlent des français et vous quel sort est réservé à la France . Regardez aussi les lycéens qu’à reçu l ambassadeur américain dernièrement , et oui les américains nous assassone aussi (à vlb un college nommé Martin Luther king avec une grande fresque a de son visage avait été inauguré par : … deviné qui : par l ambassadeur des Etats-Unis).

  25. Andylo says :

    Et bien, étant donné que ce film fait un carton au ciné (des fils d’attentes interminables dans ma ville pour aller le voir), je me suis décidé hier soir d’y aller. Tout le monde autour de moi le disait génial, hilarant, je me suis dis banco. Résultat, j’ai vu un film plat, à l’humour lourdingue!, un Omar sy sans plus de talent que dans le SAV; un Cluzet (que j’adore) tout juste bon à rire aux conneries de Driss (Omar).; plutot pathétique que tant de personnes aient trouvé ce film bon???
    Par contre, une apologie de la culture de banlieue (ou de l’inculture devrai-je dire) dominant la culture traditionnelle et raffinée de la france;; un désastre de bien pensance boboisée que peu de spectateurs ont vu etant donnée que la pillule s’avale mieux sous couvert de l’humour. Pour moi, c’est un gros suppo que j’ai du mal à faire passer!!!!

%d blogueurs aiment cette page :