Fdesouche.com n’est pas raciste, il est indien !

Depuis plusieurs mois, Fdesouche.com est la cible d’une enquête de la police française suite à de multiples plaintes de personnalités francophobes et d’associations pour immigrés. Le but de l’opération est de nous intimider et de nous faire condamner lourdement afin que nous mettions un terme à notre blog.

Afin de faciliter le travail de la police et de lui éviter de perdre un temps précieux, nous tenons à rappeler que Fdesouche.com est la propriété d’un citoyen indien résidant en Inde. En conséquence, c’est de la justice indienne dont Fdesouche.com dépend.

Merci à tous nos opposants de prendre bonne note de ce message.

सभी के लिए शुभ दिन!

Étiquettes : ,

190 responses to “Fdesouche.com n’est pas raciste, il est indien !”

  1. saurien says :

    « Ici l’Inde,les français parlent aux français. »

  2. andersenleviking says :

    l’umps-coco peut toujours interdire l’accès à fds en France. Ca serait minable mais quand on voit que le trou du cul et l’anus artificiel de copé empêchent les maires de donner leur parrainage à Marine, ça peut très bien arriver. Le nabot ne va pas lâcher la sainte gamelle comme ça.

  3. schnappy says :

    c’est ainsi qu’ils l’ont dans le cul !!!lulu

  4. Pierre 1er says :

    Pfff : je vois venir les bobos antifas avec leurs allusions à Chandra Bose

    😆

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Subhash_Chandra_Bose

  5. schnappy says :

    là je crois que l’on a atteins le point godwin…

  6. Claude says :

    @Maugis

    +1

    et merci 😆

  7. lusitano says :

    On rigole bien sur fdesouche 🙂

  8. sebastian shaw says :

    @Jacques Bonhomme

    Mdr !!!!!!

  9. Gordon says :

    Mais quid du blocage des connections au site à partir de la France? C’est très courant sur youtube par exemple, qui sectorise parfois le visionnage de ses vidéos par pays.

    Je dis cela car nous dépassons le cadre légal auquel beaucoup semblent croire. Vous avez quand même compris que ce n’est pas la démocratie qui anime les censeurs dans ce pays?

    Le système propose une pensée unique qui stipule que vous êtes tenu de croire et d’accepter la société multiculturelle comme organisation de la vie du pays. Les contrevenants qui auraient à s’en plaindre seraient donc punis et bannis car cela représente un crime au 21e siècle.

    Pourquoi cette coercition? Qu’on se rappelle l’ex Yougoslavie ou tout pays formé de poches ethniques: la seule manière de gérer ce type de construction est la force: le maréchal Tito en était le garant et emprisonnait tous ceux qui n’étaient pas pour la Yougoslavie (tout en tirant certaines ficelles de son côté).
    Moins de 5 ans après sa mort, les pays d’ex yougoslavie se réveillaient…

    Donc en conclusion, une société multi-ethnique ne va pas de soi, elle doit s’imposer par la force, car c’est un mélange instable et détonnant.

    Pour l’heure, le projet est réussi par l’abrutissement généralisé de la consommation et d’une histoire parcellisée ne formant pas un tout continuel et logique.
    Dans cet asile psychiatrique ouvert, les quelques lucides sont immédiatement identifiés et intimidés (Kemi Seba est retourné chez lui, Fdesouche subit des attaques).

    Attendez-vous donc à toujours plus de menaces, car c’est la pierre angulaire de la mécanique multiculturelle. Hors de cela, c’est la guerre directe et ouverte entre communautés.

  10. Montmirail says :

    LeGrandAncien vous affirmez « hélas non : Votre site est accessible en France et conçu à destination du public français. Il est donc condamnable par les lois françaises ».
    Par définition un site est accessible partout dans le monde, sauf système de filtrage (cf Chine). Et l’hébergeur du site lui n’obéit qu’aux lois de son propre pays. A moins d’effectuer une requête internationale, ce qui n’est concevable que pour des affaires de crimes aggravés, terrorisme, etc…, et encore sans la certitude de déboucher, je vois mal un juge français demander en Inde la fermeture d’un site composé uniquement d’articles de presse fort légaux.

    Pour SOSracaille (forum),le site n’avait pas été fermé par les autorités ni par l’hébergeur malgré de nombreuses démarches et pressions dans ce sens. C’est en utilisant un des messages sur la tentative de meurtre contre Jacques Chirac que les polices politiques avaient sauté sur l’occasion pour déclencher des gardes à vue d’intervenants en France. Pour pouvoir aller en URSS interroger le webmaster, ils avaient utilisé probablement ce prétexte et des accusations d’escroqueries à la carte de crédit.
    L’affaire avait été déclenchée par les plus hautes sphères.

  11. Montmirail says :

    euh…URSS…lire Russie, désolé !

  12. Montmirail says :

    Indien vaut mieux que deux kilos de rats, pour paraphraser Coluche

  13. zouby says :

    c’est la mode d’etre francophobe dans le monde du show business, et ces associations pro immigrés et donc anti blanche mon font gerber, de plus c’est aevc nos impots qu’elles sont subventionnées, dégoutté de ce pays , dégoutté de ce qu’est devenue la france, nos ancêtre doivent se retourner dans leur tombe.
    Nous avons été trop bon, trop con.

  14. jaipasdepseudo2012 says :

    L’Inde, ce n’est pas dans ce pays que l’Islam puis le Christianisme ont voulus faire table rase d’une culture pluri-millénaire ?

    tu cautionnes donc le meurtre de chrétiens?

  15. PlusBeauPaysDuMonde says :

    गद्दारी की मौत!

    Bien vu ! On n’entend pas parler de ces poursuites en justice, étonnant :))

    गद्दारी की मौत!

  16. Greg Le Missionnaire says :

    SAit-on qui à bousiller le site ?

    Qui à peur qui les Français de souche s’s’unissent pour le retour de l’air pur ?

  17. Gaulois en Colère ! says :

    HA HA HA EXCELLENT !!!

    Et toc, pas de bol les collabos !

    Si toutefois l’envie leur en prenait de lancer une procédure auprès de la justice indienne, je leur souhaite bien du plaisir, et surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup de patience…. L’administration indienne étant réputée pour son rapport au temps, bien différent du notre

    Allez-y les Collabos et autres socialopes ! RUINEZ VOUS EN PROCEDURES INUTILES

    Vous avez voulu la mondialisation… Hé bien, vous êtes servi ! Nous, les résistants, avons su profiter de l’absurdité de votre système « grand ouvert »

    😀

  18. Gaulois en Colère ! says :

    @ AndPolz : Avant de donner des leçons de patriotisme et de nationalisme ici, on aimerait bien vous voir monter un blog comme ça ici en France, hébergé sur un serveur français, en respectant bien la loi, en publiant votre identité complète dans les mentions légales, etc…

    Quand une HORDE d’avocats mandatée par toute un clique d’associations immigrationnistes anti-français, déboulera et vous harcèlera de multiples procédures devant différentes juridictions et pour différents motifs, réclament peine de prison, dommages et interêts et amende exhorbitants, lynchage médiatique, etc… ON VERRA L’UTILITE DE CETTE PSEUDO BRAVOURE
    (Selon les méthodes de grosses boites US… L’asphyxie totale dans des procédures interminables… Le « petit » même dans son droit, ne peut pas lutter et jette l’éponge, et accepte un arrangement où il se faite JUSTE sodomiser à 50%)

    (je ne vous parle même pas des sites de Gauchiasses qui se feront un plaisir de vous pister, vous prendre en photo, balancer tout ça sur leur site malodorant, en éspérant que « quelqu’un s’y colle »… Ben oui, ces lopettes n’ont même pas le courage de s’y coller eux-mêmes… En bons petits collabos, ils balancent les infos et attendent tranquilles que le boulot se fasse)

    Selon votre logique, nos premiers commandos Marine, ne serait pas de vrais patriotes parce qu’ils ont été formés par les Brits en GB, pour défendre la France ???

    PATHETIQUE !!!

  19. Casimir65 says :

    A Zouby
    « Nous avons été trop bon, trop con. »
    ??!!
    qui ça nous ? Evitez de mettre tout le monde dans le même sac …
    cela ressemble plutôt à du laxisme que de la bonté ….
    Et je doute qu’avec la majorité de la jeunesse actuelle , et même ceux de 50 ans et plus, dont cette majorité vit encore dans top bien dans la ouate , que les mentalités vont changer demain, mais peut être après demain …la crise économique et l’insécurité croissantes aidant …
    Il suffit d’écouter les commentaires sur RMC, France Inter et autres , des auditeurs qui prennent la parole pour s’en rendre compte …j’exagère ?

  20. Montmirail says :

    Si Fdesouche est indien, cela veut-dire qu’Houria Bouteilledejaja en parlant de souchiens se rend aussi coupable d’indianophobie. A ajouter au dossier :)!

  21. alte says :

    Entre l’Inde et le monde musulman, ce n’est pas une histoire d’Amour mais de Mort.
    Vers l’an 1000 de l’ère chrétienne les musulmans envahissent l’Inde que ne comptait à l’époque que 40millions d’habitants.
    En l’espace de 5 siècles les musulmans tuent 80 millions d’Indiens dans les zones ou ils s’installent.
    Un véritable génocide.
    Le Pakistan, ancienne terre indienne, signifie LE PAYS DES PURS.
    On peut faire le même constat pour le Kazakhstan, berceau de la civilisation Européenne Nordique, ou la population a été exterminée pour faire la place aux musulmans.
    La même chose pour Byzance ou maintenant les populations sont musulmanes.
    La même chose pour la province musulmane du Xinjiang, les anciennes populations du Xinjiang étaient les Tokhariens et Saces et de souche Européennes les Turcophones les ont massacres pour prendre leurs terres, la venue Chinoise s’étant faite après.
    Les musulmans ne se sont jamais installes sur une Terre sans la purifier de ses habitants, détruisant au passage tout l’art préislamique et même simplement non islamique.

  22. PL24. says :

    Amitié à nos cousins indiens.

  23. PL24. says :

    .
    Les Indiens d’Indes sont des gens extrêmement gracieux et civilisés.

    On a vraiment une impression de familiarité avec tous leurs arts, leurs costumes, leurs danses, leurs rites nuptiaux, funéraires, religieux, monumental, militaire, avec leur type physique: leurs femmes sont ravissantes.

    On a vraiment l’impression que c’est la racine de notre propre civilisation.

  24. gandhipower says :

    En Inde, 60 millions d’enfants au travail

    Sur les cent millions d’enfants indiens qui ne reçoivent aucune éducation, plus de la moitié travaillent. Rencontres et témoignages à l’occasion de la Journée Internationale de Lutte contre le travail des Enfants.

    L’Inde détient le triste record du monde du plus grand nombre d’enfants travailleurs. Car si le gouvernement maintient que le pays ne compte « plus » que dix millions de moins de quatorze ans au travail, les ONG estiment, elles, qu’il y a en réalité quelque 60 millions. Ils sont vendeurs de journaux, ramasseurs de poubelles, marchands ambulants, employés de maison, ouvriers dans des usines ou des ateliers de confection, petite main dans des restaurants…

    Etablie à New Delhi, l’ONG Bachpan Bachao Andolan (BBA, littéralement « Sauvez l’enfance ») fait ainsi régulièrement des descentes dans des usines de la capitale afin d’arracher ces gamins aux griffes de leurs « employeurs ». Souvent des ateliers de broderie, qui n’hésitent pas à faire travailler des enfants dès l’âge de 8 ou 9 ans.

    Depuis sa création, l’ONG dit en avoir libéré 75 000. « Après ces opérations de sauvetage, on essaie de ramener les enfants chez eux, mais ce n’est pas toujours possible, explique Bhuwan Ribhu, l’un des dirigeants. Parfois, ils ont quitté leur village à 6 ans. Cinq ans plus tard, ils ne se souviennent plus d’où ils viennent ». Parfois, l’ONG se rend compte que s’ils rentrent chez eux, ils seront immédiatement revendus à une autre usine, les parents ne pouvant nourrir une bouche de plus. Ceux-là sont placés dans des centres d’accueil qui s’efforcent de leur fournir une éducation, voire une formation professionnelle.

    Avant de rentrer chez eux, les autres passent quelques semaines au Mukti ashram, un centre d’accueil situé au nord de la capitale oú ils ont soignés, habillés et nourris. C’est là que nous avons rencontré quelques rescapés encore tout hébétés de leur liberté retrouvée.

    « J’ai quitté mon village il y a trois ans, raconte Akbar, 14 ans. Mon grand frère m’a emmené dans une usine de broderie à New Delhi. On travaillait de 8h à 22h, avec une pause pour le déjeûner. On dormait et on mangeait dans l’atelier. La première année, j’étais apprenti, je touchais 50 roupies (moins d’un euro) par semaine. Au bout d’un an, je gagnais 18 euros par mois, puis 27 euros. Je donnais ça à mon frère, qui l’envoyait à mes parents. Après plusieurs heures de travail, nos yeux pleuraient. Mais quand l’un de nous ne pouvait plus travailler, il n’allait pas chez le docteur, il était renvoyé. Je ne sais pas lire, donc je ne sais pas pour qui on travaillait ».

    D’après BBA, un employeur paie entre 500 et 2000 roupies (9 et 35 euros) pour acheter un enfant à ses parents. La plupart des victimes viennent du Bihar, l’État le plus pauvre du pays. C’est le cas de Mohammed, 10 ans, qui a travaillé pendant un an dans cette même usine de broderie. « En un an, j’ai parlé deux fois à mes parents au téléphone. C’est mon père qui m’a donné à un monsieur pour que je gagne de l’argent à New Delhi afin de faire vivre ma famille ».

    Afin d’inciter les parents à ne pas revendre leur enfant sitôt libérés, le gouvernement donne 350 euros à chaque famille une fois les gamins rentrés chez eux. « Pour lutter contre le travail des enfants, il faut soutenir financièrement les familles, explique Bhuwan Ribhu. Cet argent permet aux parents d’acheter un lopin de terre ou quelques vaches ».

    Sufian, 13 ans, est courageux et optimiste. Arrivé à 10 ans dans la capitale indienne, il a lui aussi été libéré récemment par BBA. « Je suis content de rentrer chez moi. Avec les 350 euros du gouvernement, mes parents pourront ouvrir un petit magasin. Moi, je vais aller à l’école », explique-t-il, une ébauche de sourire aux lèvres.

    http://inde.aujourdhuilemonde.com/en-inde-60-millions-d%E2%80%99enfants-au-travail

  25. Une Française says :

    Je suis ravie de l’apprendre car l’Inde est un pays qui me fascine et m’a beaucoup appris. C’est grâce à ce pays que j’ai compris beaucoup de choses et qui m’a ramené à mes racines… Au fond de moi j’ai toujours pensé qu’un jour les indiens combattront à nos cotés…. Ce n’est qu’une pensée, je précise.
    Merci à vous.

  26. zefi says :

    « On a vraiment l’impression que c’est la racine de notre propre civilisation. »

    Oui, enfouie et oubliée, les celtes étaient des polythéistes comme..
    Celui qui bouffera l’Inde il est pas né, même l’anglais, out, go home..

    Lord Louis Mountbatten, vice-roi des Indes, si c’est pas mignon ça..

  27. roy says :

    वाहवाही

  28. MOLTUS says :

    Trop fort le François! Les AUTRES doivent avoir les nerfs à vif!! MDR!!!

  29. PL24. says :

    @ gandhipower says : 16/12/2011 à 15:04

    En Inde, 60 millions d’enfants au travail

    L’Inde détient le triste record du monde du plus grand nombre d’enfants travailleurs.

    —-
    Ben oui, les parents doivent rembourser les micro-crédits de Jacques Attali.

    L’inde est le pays où il y a le plus de pères et de mères de famille qui se suicident après avoir eu leur maison et leurs terres saisies par « Planète Finance », la banque humaniste et humanitaire de Jacques Attali.

    L’esclavage est toujours lié à l’usure,

    les esclavagistes sont les cousins des usuriers..

    http://www.planetfinance.org/

     » En Inde, l’engouement a laissé la place au scepticisme en ce qui concerne le microcrédit. Créées pour aider les populations défavorisées à se sortir de la pauvreté, il semble que plusieurs de ces institutions de microfinance (IMF) aient perdu de vue leur mission sociale pour se laisser séduire par la recherche du profit. Le résultat est tragique : plusieurs dizaines d’indiens se sont donnés la mort pour échapper à leurs créanciers. Ceci a conduit à la remise en cause de tout un système qui s’étaient pourtant avéré jusque là efficace.

    Par conséquent, le poids de la dette a grandi à vitesse exponentielle. Les emprunteurs qui ne sont plus en mesure de remplir leur engagements et se retrouvent dans une spirale infernale du surendettement. Il leur faudra plus de temps pour rembourser leurs emprunt et à cause des taux d’intérêt élevés, leurs paiements servent plus à rembourser les intérêts eux mêmes plutôt que le capital emprunté. Le poids de la dette est tel que les débiteurs voient leur revenus disponible baisser et se retrouvent dans l’incapacité d’épargner et de faire face aux imprévus.

    IMF ou usuriers des temps modernes?

    L’engouement pour les IMF depuis les années 90 expliquerait que plusieurs y aient vu un moyen d’enrichissement. Profitant de la bonne réputation du système bancaire inclusif, plusieurs IMF peu scrupuleuses ont vu le jour. Leur objectif est de rechercher la rentabilité et de dégager des bénéfices plutôt que de se préoccuper du bien être des bénéficiaires. Elles justifient les taux d’intérêt élevés par un risque d’insolvabilité élevé et des frais administratifs importants.

    La pression sociale mène au suicide

    Ces usuriers des temps modernes utilisent le même mécanisme que le reste du secteur qui est d’utiliser le capital social des débiteurs comme gage de remboursement. Le défaut de paiement devient donc un prétexte pour utiliser la communauté comme moyen de pression dans leurs techniques de recouvrement. Le débiteur surendetté se retrouve mis au ban de la communauté et sa réputation est salie.

    Effacer les dettes est-elle une solution envisageable?

    J’aurais tendance à dire non. Parce que le principe de remboursement est essentiel pour d’une part responsabiliser les emprunteurs. Le fait de rembourser ses dettes aide aussi sur le plan cognitif : renforcement de la confiance en soi, retrouver sa dignité, se sortir d’une mentalité d’assistance et prendre son destin en main. Enfin symboliquement, c’est un moyen de remercier le reste de la communauté… » qui n’existe pas (Robin des Brousses)

  30. med says :

    l’inde l’un des pays ou il y’a le plus de musulmans ah ah ah !
    surtout le nord !!!

  31. Nono La Commode says :

    En conséquence, c’est de la justice indienne dont Fdesouche.com dépend.

    ‘Tain la justice indienne, etant connaisseur, je peux vous garantir qu’on va se marrer…

  32. samizdat says :

    Je me disais aussi, certaines recettes sont bien pimentées.
    Haha !

  33. cadoudal says :

    il faut fuir le camp de concentration idéologique qu’est la république licrasseuse et ses gardes chiourmes.

    elle tue l ‘opposition par dénigrement ,

    elle pratique sans arrêt les incantations magiques contre les esprits maléfiques d’ outre Rhin,

    elle tue par asphyxie : interdiction de parler, de respirer.

    merci à l ‘Inde de recevoir les proscrits.

  34. Natrép says :

    Maugis
    15/12/2011 à 17:29

    […] je leur dit que ce blog, c’est notre blog ! Que François, c’est nous !
    Et François, il est artisan, mère au foyers, fonctionnaire, agriculteur, étudiant, chômeurs, cadre, patron, employé de bureau… Et ils n’arriveront pas à faire taire François, car François est nombreux, très nombreux… Et François, il en a pleins la citrouille, François, il entre en résistance contre la soupe qu’on veut lui faire avaler, et il dit STOP !

    « Nous sommes François. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Attendez-vous à nous voir. » 😆

  35. zefi says :

    Namasté Baba !

    Vache au travail avec trois assistants :

  36. Philippe le Retour says :

    J’adore quand les mondialistes sont pris à leur propre piège. Comme quoi la mondialisation ça peut avoir du bon…

  37. zefi says :

    « J’adore quand les mondialistes sont pris à leur propre piège. Comme quoi la mondialisation ça peut avoir du bon »

    Les mondialistes du mélange en tous genres (excepté culturel et cultuel au fond) donnent des carcasses animales pour nourrir leurs bovins et vont ensuite au musée. Le mondialisme n’a de bon que l’idée dont on s’en fait selon, par exemple la nécessité des marchés non négligeables.
    Cherchez l’intrus..

  38. néocandice says :

    Nous pouvons d ores et déjà leurs dirent nous sommes la, nombreux et résolus a prendre le pouvoir
    Nous sommes les gars de la MARINE

  39. Louve Normande says :

    Je suis d’accord avec, Pépé, arrêtez de dire « La France » ceci ou cela, c’est l’Etat qui nous trahit, ainsi que les gouvernants et élus et leurs sous-fifres financiers et légaux.

    La France c’est notre mère, la France, c’est nous, la France c’est nos paysages, la France, c’est notre Cuisine, la France, c’est nos architectures, la France, c’est Notre Culture et Nos Coutumes, la France, c’est un Etat d’Esprit « gaulois », la France, c’est nos artistes et artisans, la France c’est tout cela et encore plus que cela et je sais qu’Elle, elle existe toujours, elle est enfouie dans nos coeurs dans notre sang, parsemant Notre Terre Française de milliers de preuves de ce que nous sommes et de ce qu’elle est !

    ILS ne peuvent nous retirer cela ! Jamais !

    Je l’ai déjà paraphrasé mais le personnage Colin Paturel dans Angélique disait en s’adressant Chef Muzz qui lui demandait d’abjurer : « Seigneur, je ne peux renier ma religion, elle est dans mon coeur, je ne peux l’en arracher ! »

    Et bien Ma(Notre) France, elle est dans Mon Coeur (comme ma religion) et aucun collabo, aucun muzz & cie ne pourront me l’en arracher ! Je me battrai et mourrai s’il le faut !

  40. Gnome says :

    fdesouche Indien ? Et après il en aura qui oseront dire que ce site réfute l’enrichissement par la diversité et combat la mondialisation ! Excellent, bravo et longue vie !!

%d blogueurs aiment cette page :