Front National : « La face cachée du nouveau Front »

Jamais un candidat frontiste n’a été aussi haut dans les sondages à cinq mois d’une élection présidentielle. Marine Le Pen rêve d’un 21 avril à l’envers. Quelle est sa stratégie ? Qui sont ses conseillers officiels et officieux qui travaillent à ce nouveau coup de tonnerre ? Jusqu’où va la normalisation du Front national que la présidente frontiste appelle « dédiabolisation » ? Enquête dans les coulisses de la campagne de Marine Le Pen.

Vodpod videos no longer available.

Canal+ / Dimanche+ – 18/12/2012

Étiquettes : ,

160 responses to “Front National : « La face cachée du nouveau Front »”

  1. Sergueii says :

    Bonjour,

    @ Ambact:

    « – « En 1571, il s’illustre lors de la bataille de Lépante au cours de laquelle il commande les six galères savoyardes, secondé par son lieutenant Marc-Antoine Galléan, issu de la noblesse niçoise,….
    Le combat est rude, les navires savoyards se battent pratiquement jusqu’à leur propre destruction, …. lequel avait demandé à combattre sur la flotte savoyarde et aux côtés de Provana.

    Pendant le cours de la bataille, le navire du commandant ottoman est envahi par les hommes de la galère de Juan d’Autriche ainsi que par celle de l’amiral de la flotte savoyarde André Provana de Leyni entre autres, et l’amiral turc est décapité et sa tête placée au bout du mât du navire principal espagnol, ce qui contribue à saper le moral turc. »
    ——————————————————————————–

    Bien, don’t acte, il avait donc 6 navires SAVOYARDS ce qui, au passage, flatte mon égo régionaliste.

    Je n’irais pas chercher ailleurs que dans vos textes la « nationalité » des navires puisque ceux-ci sont, à longueur de phrases, désignés comme Savoyards.

    Ne confondons donc pas Fondue et Pan Bagnat. ( Je plaisante… )!

    Sur le magnifique marin que fut André Provana de Leyni, il est de double extraction, à la fois piémontaise et effectivement du Comté, par sa maman Grimaldi de Beuil.
    Ce qui fait que si l’on se base sur façon de voir tel que la Loi salique le fait, notre marin est Piémontais.

    Au passage, nous pouvons noter qu’un de ses descendants règne toujours sur le confetti monégasque et l’un de ses ancêtre fut celui qui scella le rattachement du Comté Niçois à la Maison de Savoie en 1388.

    Plus sérieusement et sur le fond, je n’ai rien contre le fait que les identitaires commémorent la bataille de Lépante.

    Victoire chrétienne et en partie savoyarde grâce, effectivement, à l’efficacité de la flotte de 6 galères d’André Provana de Leyni mais aussi espagnole, républicaine ( celle de Venise et de Gênes ) et catholique ( avec les navires des états pontificaux et de l’Ordre de Saint jean de Jerusalem ).
    Bref une très belle victoire Européenne d’une certaine façon, ou l’identité très chrétienne de cette partie de l »Europe fut transcendée de magnifique manière.
    C’est peut-être pour cela que j’ai un peu ricané, ce que vous me pardonnerez je le souhaite, sur votre récupération niçoise.
    Alors que, d’une certaine façon, les Savoyards pourraient, devraient même me semble t’il, tout autant être fier de cette victoire.

    Je ne cherche même pas à dénigrer sur le fond mais je pense que, sur la forme, vos affirmations ne concourent pas à la concorde identitaire, à vouloir exclusivement y voir beaucoup du Comté et dialectiquement assez peu de nous autres montagnards, peut-être peu marin mais tout autant efficace par les moyens pécuniers fournis, et peut être aussi par marins interposés du versant d’ici ou de l’autre, piémontais.

    Je vois toujours avec sympathie, autant idéologiquement que Européennement parlant l’action des Identitaires.
    Je considère que la France comme la fantasment tous les nationalistes est morte aujourd’hui sans que je trouve cela satisfaisant.
    Et je ne vous ferais donc pas grief sur le fond de la défense des Identitaires loin de là.

    Pour François Ier, ceci n’a nullement été dit dans les termes précités, je le reconnais et ne s’adressait pas à vous mais bien à d’autres comme notre commentateur du dessus: Jacques Daniel.
    Feu François Ier étant décédé 24 années avant la bataille de Lépante, rien n’empêchait son successeur de renverser les alliances ou que sais je encore, même avec l’inertie du temps passé.
    Il est vrai que la politique de 1571 est la continuation de celle impulsée par François Ier mais de là à ce qu’il porte une responsabilité post-mortem dans le fait que les français du moment ne se soient pas engager dans la flotte de la Sainte Ligue, c’est lui tailler un costard un peu grand. Voila tout.

    Quand à vos échanges d’anathèmes avec l’autre internaute qui se poursuivent d’un blog à l’autre, je ne trouve pas que vous y ayez le mauvais rôle.

    Ave.

    Sergueii.

  2. Jb says :

    Prions pour Marine . Ceux qui prient pour Marine, pour le front du Salut National comme moi devraient peut-être s’organiser . Je propose une chaîne de prière pour notre pays . Si François est OK il transmettra .

  3. Ambact says :

    Serguei, je pensais avoir affaire à un bon jacobin français anti-identitaire, et non à un  » ami  » et savoyerd en prime.

    Donc pas de soucis et la Savoie, à Nice on l’aime !

    même si, et j’nsiste là-dessus, les vaisseaux commandés à Lépante par Provana de Leuni étaient bel et bien niçois, car armés par la cité et le Comté.

    Les rapports enter Comté de Nice et Duché de Savoie n’étant pas ceux d’un état centralisé, je te le rappelle.

    Mais si les savoyerds veilent venur fêter la victoire du siège de Nice, ou celle de Lépante avec nous, nissart, ravis et ils y ont toute leur place.
    Autant historiquement qu’affectivement !

    Notre fierté de niçois est d’avoir été la dernière citadelle d’un Duc nous confiant sa famille en protection, et de n’avoir pas cédé face au plus grand nombre qui voulait notre soumission et ceux qui nous avaient été confiés.

    Par le fer et par le sang, nos ancêtres ont défendu nos murs et notre parole de niçois, face aux turcs et aux félons.
    Les enfants des dééfenseurs du Batioub Sinquaire, sont allé rendre à Lépante, leur visite aux turcs, et avec les intérets.

    Alors oui,  » un peu  » que nous sommes fiers d’eux !

  4. Ambact says :

    @ nicorak obazy says :20/12/2011 à 05:01

    Laisse tomber branquignol, inutile de jouer les affranchis en balançant trois konneries au hasard que chacun peut connaitre sans tout ton cinéma.

    Non, je ne suis pas Dominique, voila tout ce que tu as à savoir, petite pu.te.

    Mais tu as dut longuement  » discuter  » avec le tdc de la LDLN, qui t’a rencardé et donné ces infos bidons.

    Je vais m’enquérir de qui il est, et lui expliquer la vie dans la foulée, histoire de…..

    Ce sera l’occasion.

    Te concernant, je te le répète le troll, tu n’en sais que très peu, et tu prêches le faux pour savoir le vrai, sous-estimant tes interlocateurs comme toujours.

    Et cesse de faire le seigneur que tu n’es pas en prétendnat ne  » jamais mettre en ligne mes coordonnées  » vu que tu ne ‘es a simplement pas, bouffon.

    Et quand bien même ce serait le cas, qu’en espèrerais-tu kono ?
    Me griller avec mon entourage ? mdr, vu celui-ci.
    Alors quoi ? tu penses que je n’ai pas tout vérouillé depuis un bail déja dans ma vie ou mes affaires ?

    ça rime à quoi de chercher à savoir les coordonnées des gens , sinon à leur faire des coups de pu.te ?

    Je m’en tape de ta petite guéguerre sur clavier, déchet, je veux te gauler, c’est tout.

%d blogueurs aiment cette page :