Les Etats-Unis vus par…

James Howard Kunstler, écrivain américain. Extrait d’un long article.

Contrairement aux années 1930, nous ne sommes plus une nation où l’on se donnait du « mister » et du « madam », où même les plus démunis portaient veste et cravate et parlaient un anglais compréhensible, où les clochards vous disaient merci et où, en général, il y avait une culture et des valeurs communes. Nous sommes devenus une nation de voyous avec des flammes tatouées dans le cou, une nation de malotrus qui s’interpellent par des « motherfucker » et dont la seule compétence est de jouer à des  jeux vidéo simulant des meurtres de masse. »

Source (en anglais) – Wiki sur l’auteur – via Fullspectrum

Étiquettes :

43 responses to “Les Etats-Unis vus par…”

  1. grosgege says :

    oh ben… les USA ne sont pas bien différents de la France alors… je me demande bien pourquoi???

  2. Soleil says :

    Je pense qu’il décrit une réalité qui tend à s’étendre, même s’il est faux de dire que les Américains du Nord et de la Bible’s Belt actuels rentrent dans sa description.

    Son analyse vaut pour les décérébrés de la Californie et de la Floride ainsi que pour les N en général.

    Les Américains que j’ai connu étaient tous très polis et très fiers de leurs pays.

  3. Ktm says :

    Les gens dont il parle sont une minorité. Il suffit de traverser les US de long en large et de parler avec eux pour s’appercevoir qu’ils n’ont pas beaucoup changé. Très respectueux de la propriété d’autrui, toujours en train de s’excuser quand on les bouscule par inadvertance. Et leur comportement sur la route est digne d’être cité en exemple. Le passage des carrefours avec 4 stops sont respectés à la lettre. C’est vraiment un autre monde.

  4. Docteur Bazooka says :

    Extrait du prologue du septième chapitre de No Country For The Old Man, (Cormac McCarthy) :

  5. Clovis1 says :

    Les etats unis ne sont pas un pays homogène, ce qu’il decrit ce sont les etats americains européanisés dans l’esprit qui votent OBAMA( Californie, new york, )

    l’amerique profonde n’ a pas changé

  6. iPidiblue says :

    Il ne faut pas confondre les moeurs d’Hollywood avec les moeurs de la middle-class américaine …

  7. eva says :

    Les américains restent de manière générale un peuple très poli, très sympathique, ouvert et très respectueux. Mais pour y avoir vécu pendant un an et demi, il est vrai que la jeunesse y est souvent complètement dégénérée, addict à la consommation à outrance (bien plus qu’en Europe), et parfois complètement inculte (là encore, plus qu’en Europe).

  8. Cornichon diplômé says :

    J’aime bien le peuple américain ; la plupart sont nos descendants (je parle des blancs). Quant aux autres, à l’exception des Asiates et de noirs très religieux, en général protestants, c’est la même chose qu’en France. Inintégrables…

  9. Phenix17 says :

    « James Howard Kunstler, écrivain américain. »

    Plus exactement, écrivain judéo-américain et anti-blanc.

    Il écrit des textes où il s’inquiète du comportement futur de gens qu’il appelle les corn-pone nazis (clic).

    Le corn-pone est un pain traditionnel fabriqué par les ploucs américains avec du maïs. (clic) Je suppose qu’on pourrait traduire « corn-pone nazism » par nazisme ordinaire, ou nazisme des ploucs. Il s’agit évidemment du nazisme ordinaire des Blancs. La grande crainte de Kunstler est que les Blancs finissent par se rebeller.

  10. mal-y says :

    « de noirs très religieux, en général protestants »

    je veux pas être méchant, mais en général les plus religieux (noirs ou blancs) sont aussi les moins intelligents…

  11. iPidiblue says :

    Bah ! cet écrivain est un junkie …

  12. zefi says :

    « Nous sommes devenus une nation de voyous
    avec des flammes tatouées dans le cou,.. »

    L’enfer a de bien qu’on peut y penser sans y être, ensuite ça se corse..

  13. Electron libre says :

    C’est surtout leur culture musicale que j’apprécie chez eux, blues, rock, country et j’en passe. Et j’ai un faible pour le sud américain puisque c’est de la qu’est sortit le blues puis toutes ses déclinaisons.

  14. iPidiblue says :

    Si ce crétin devait se lever à cinq heures du matin pour aller nourrir ses vaches et surveiller le reste de son exploitation, il aurait moins le temps de s’occuper à raconter des conneries …

  15. xavier says :

    Docteur Bazooka says : 18/12/2011 à 12:26

    Extrait du prologue du septième chapitre de No Country For The Old Man, (Cormac McCarthy) :

    =>> l’histoire raconte par McCarthy a eu son exact pendant en France il y a une semaine ou deux en France, peut-être en-t-on parlé sur fdesouche ? à rechercher…

  16. RT says :

    ça fait quoi sur fdesouche ? bientôt la propagande du gros lard michael moore ?

  17. Casimir65 says :

    A La Guerre est notre ….
    « un SDF à la gare me sollicite pour “une petite pièce”
    ??!!
    tiens vous cherchez à vous donner bonne conscience ….
    ah l’hypocrite …

  18. Dagordagorath says :

    Moi il m’arrive de faire des génocides virtuels mais je dis toujours bonjour et merci dans un langage compréhensible.

  19. Casimir65 says :

    Remarque …
    je ne pense pas que tous les Américains se considèrent comme une nation de voyous …
    Même lorsqu’on voit la politique étrangère des USA et leurs manies de mettre leurs gros nez dans les affaires de nombreux pays …heureusement que la Russie a retrouvé des forces pour équilibrer un peu ….
    Quant à nous …il serait temps de sortir de l’OTAN…on ne devrait avoir besoin de personne pour se défendre …
    Et je ne parle pas de ces pays européens qui ont encore des bases militaires américaines sur leur sol …

  20. A poing nommé says :

    Même chose chez nous. Ce qui est nouveau chez les jeunes américains, les blancs en tout cas, c’est qu’ils n’ont jamais été aussi contaminés par le gauchisme le plus crétin. Je les préférais quand ils étaient hautains et méprisants c’est dire.

  21. Ghedolskroud says :

    Le commencement de la fin de l’Amérique, ça a été la beat generation (bien nommée) et la contre-culture qui en a découlé, qui en France et ailleurs a fasciné beaucoup de monde y compris certains natios (j’en ai connus), et il a fallu pas mal de temps aux plus lucides avant de réaliser que peace and love n’était en réalité que crasse, culture de mort et dégénérescence. Malheureusement le mal était fait et tout cela a évolué sous forme de phénomènes plus monstrueux encore, qui vont largement contribuer à précipiter ce pays vers le gouffre, moralement et économiquement, les deux étant indissociables.

  22. Clockwork Orange says :

    chassez le naturel il revient au galop 🙂

    Les descendants des rebuts de l’europe se révèlent être également des rebuts :p

  23. iPidiblue says :

    Le problème de cet écrivaillon c’est qu’il mélange tout sans une sauce indigeste !

    Le jean inventé vers 1880 par exemple était typiquement un vêtement très solide pour les paysans et les ouvriers … puis les gens des villes ont adopté ce costume pour aller au travail dans les années 60 ! Cela faisait plus cool … et on imitait une virilité qui n’était pas celle des classes moyennes et supérieures !
    Mais comment dire ? Il est plus facile de tout confondre et de dresser un réquisitoire facile …

  24. iPidiblue says :

    il mélange tout dans une sauce indigeste !

  25. Clockwork Orange says :

    Enfin, sur le fond il a pas tort, l’amérique d’Humphrey Bogart, Sinatra, Cash…C’était pas tout à fait la même chose, que cette parodie de nation déculturée, métissée et abreuvée à la consomation de masse…

    Mais bon, nous sommes guère mieux sur le vieux continent ^^

  26. Gordon says :

    Plus vous ramollissez un peuple, moins il épargne, et plus il emprunte. C’est là qu’il faut chercher la source des problèmes.

  27. St-Michel says :

    mal-y

    Effectivement votre commentaire respire l’intelligence.

  28. Joli Coeur says :

    Soleil says : 18/12/2011 à 12:17

    « Les Américains que j’ai connu étaient tous très polis et très fiers de leurs pays. »

    Pourtant, ils n’ont vraiment pas de quoi être fiers !

    L’histoire de leur pays commence par la spoliation et le massacre de millions d’Amérindiens, puis passe par la bombe atomique et l’agent orange qu’ils ont largué sans états d’âme sur des populations ciiviles, et se termine par Monsanto, le porno, le métissage et la ruine du monde.

    A leur place, j’aurais honte.

  29. mal-y says :

    c’est démontré par toutes les études sociologiques…
    d’ailleurs qui voit-on se mettre en transe et croire aux guérisons miraculeuses dans les églises évangéliques ?

  30. Larry says :

    Je cite : « Nous sommes devenus une nation de voyous avec des flammes tatouées dans le cou, une nation de malotrus qui s’interpellent par des “motherfucker” ».
    Tout ça c’est la faute des femmes. Si elles arrêtaient de sortir avec des brutes mal élevées, des gens au culot démesuré, qui ne pensent pas à l’avenir, et se complaisent dans la moquerie des autres, alors peut-être ça irait mieux.

  31. athanor says :

    C quoi ce fil… Je pige pas vos réactions…. Il décrit (même si c’est local, l’Amérique des grandes villes ) ces voyous illettrés et violents qui sont les modèles et les précurseurs de ceux de ces cités pourries que vous vomissez chez vous dans la plupart des sujets traités……

    Etes vous des idolâtres de l’Amérique, profonde, des obèses, des évangélistes, ou des yuppies ? Ou est ce seulement parce qu’ il serait juif ou pour je ne sais quel prétexte trouvé sur Wiki…. ?

    Je me serais cru sur un autre site …very politically correct….!

  32. iPidiblue says :

    Athanor,

    Il y a 300 millions d’américains ! Ils ne sont peut-être pas tous bâtis sur le même modèle …

  33. tradition & souveraineté says :

    Ca me fait penser à ce qu’avait dit Soral sur le peuple français moyen: « le français moyen n’est plus celui des films d’Audiard, c’est un employé de banque à piercing et tatouages maori, qui regarde le film porno de canal + le vendredi soir, en essayant de mettre le sextoy que sa femme a reçu dans le magazine ‘la redoute’ dans le cul de son chien, c’est une catastrophe!!! »

  34. athanor says :

    Encore heureux….comme pour la France….. n’ empêche voir di-dessus l’extrait du bouquin  » No country for old man « …. qui vaut pour nous aussi….Edifiant…..!!!

  35. Boreas says :

    Une chose est sure : les Américains ne connaissent pas le monde extérieur, ce que déplore grandement Zbigniew Brzezinski, le mentor d’Obama :

    “The American public is abysmally ignorant about the world”

    “we don’t have a mass media that provides a significant degree of pertinent information about the world.”

    http://www.dedefensa.org/article-la_colere_de_brzezinski_15_12_2011.html

    Par ailleurs, Kunstler a sans doute ses défauts, mais il est bien l’un des seuls à avoir prévus la crise, bien longtemps avant qu’elle ne débute.

    D’autres traductions de ses textes ici :

    http://www.24hgold.com/francais/contributeur-or-argent-james-howard-kunstler-.aspx?contributor=James+Howard+Kunstler.&filter=all_articles

    Son blog :

    http://www.kunstler.com/blog/

  36. Charles says :

    Diantre !

    j’aurais jamais imaginé qu’il y avait autant de collabos pro anglos saxons sur Fdesouche..

    Auraient ils oubliés que nous sommes sous occupation américaine depuis 1945 et qu’au lieu de fêter la naissance de notre seigineur Jésus Christ dans nos églises, le peuple de France va une nouvelle fois fêter un Noël mercantile et Païen importé du monde protestant qui soit dit en passant légalisa l’usure et le mercantilisme..

  37. Clockwork Orange says :

    Même les gangsters de cette époque avaient la classe, rien à voir avec nos sauvages demeurés, vulgaires, fringués comme des putes…

  38. Alex says :

    1930 : la fin d’une autre migration dont les conséquences se font jour aujourd’hui. l’Amérique blanche propre sur elle est devenue cette jungle peuplée de sauvages décrite par cet auteur américain.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_migration_afro-am%C3%A9ricaine

  39. Natrép says :

    La Guerre est notre espérance
    18/12/2011 à 14:21

    Casimir, tout le monde vous aime bien ici : vous nous amusez.

    Mais si de temps en temps vous pouviez être un peu moins con, ça nous ferait des vacances.

    Je vois qu’avec Louise (à moins que ce ne fût quelqu’un d’autre ?), nous sommes déjà au moins trois à avoir explicitement signalé à l’intéressé qu’il devrait dégonfler ses chevilles toutes boursouflées. 😆
    Quelqu’un devrait commencer à se remettre en question !
    __________
    Joli Coeur
    18/12/2011 à 14:32

    Pourtant, ils n’ont vraiment pas de quoi être fiers !

    L’histoire de leur pays commence par la spoliation et le massacre de millions d’Amérindiens, puis passe par la bombe atomique et l’agent orange qu’ils ont largué sans états d’âme sur des populations ciiviles, et se termine par Monsanto, le porno, le métissage et la ruine du monde.

    A leur place, j’aurais honte.

    Ce serait bien d’éviter de répéter la propagande gauchiste sur un site de réinformation. 😐
    De un, on s’est depuis rendu compte (sans que cela enlève aux horreurs qui aient pu être commises par les colons) que les Amérindiens s’étaient en fait énormément combattu entre eux ; leur histoire est plus complexe que cela.
    On se demande aussi s’il n’y avait pas des Européens depuis plus longtemps que cela :
    1) « Kennewick Man and the First Americans » [6MIN] :
    http://www.youtube.com/watch?feature=iv&v=or5qwIhg1mM&annotation_id=annotation_679218&src_vid=RVi9I88KbPM ;
    2) « Ancient Florida Bog Mummies » [13MIN] :

    De deux, pratiquement tous les États du monde ont connu des guerres. La France ne fait d’ailleurs pas exception ; mais de toute manière, ce n’est pas une raison pour blâmer collectivement tous les citoyens d’un pays.

    Et de trois, il n’y a pas de responsabilité collective, ni transférable dans le temps : reprocher aux Blancs des États-Unis le comportement de leurs ancêtres vis-à-vis des Amérindiens est ABSURDE.

  40. Seroplex says :

    « Nous sommes devenus une nation de voyous avec des flammes tatouées dans le cou, une nation de malotrus qui s’interpellent par des “motherfucker” et dont la seule compétence est de jouer à des jeux vidéo simulant des meurtres de masse.”

    _______________________________________________________

    Très belle description de la France. Il suffit juste de remplacer MOTHERFUCKER par NIKTAMER

  41. Imperial W. says :

    La Guerre est notre espérance says : 18/12/2011 à 12:49

    +1

  42. FRANCION says :

    Immigrée de Russie, je parle un excellent Français (celui que la plupart des Français eux-mêmes ne parlent plus!), le Russe naturellement, ainsi que l’Espagnol…

    Mais pas l’Anglais !

    Aussi, peut-on avoir une traduction ???

%d blogueurs aiment cette page :