« MM. Ruquier et Drucker ont raison de ne pas inviter Marine Le Pen » (RMC)

Dans Bourdin & Co, un auditeur s’en prend à Marine Le Pen et se félicite que Laurent Ruquier et Michel Drucker refusent de l’inviter.

Moi je suis professeur d’histoire. L’extrême-droite, ça commence toujours pareil : on s’appelle national, on s’appelle même socialiste ! Rappelez-vous Hitler ! On dénonce le grand Capital, les riches, ensuite on se met avec eux et on détruit la démocratie, et ça se termine par des drames. » – Francisco, professeur d’histoire

Étiquettes : , , , ,

134 responses to “« MM. Ruquier et Drucker ont raison de ne pas inviter Marine Le Pen » (RMC)”

  1. Marino says :

    « Heureusement » Dans ces émissions merdiques : ont filtre les intervenants :-))

    Tant que Boudin and Co n’auront pas un procès au Q : ils pourront déblatérer sur un parti démocratique … pour faire entendre leur vomi aux auditeurs !

  2. ebola says :

    Encore un qui vient nous faire la leçon. En 2002 entre les 2 tours, il faisait sûrement partie des profs qui avaient envoyé leurs élèves vociférer dans les rues pour que la démocratie « en danger de mort » soit sauvée par le repris de justesse & C°. En tout cas, il fait partie de ceux qui ont détruit la profession d’enseignant. Il y a encore 40 ans ils étaient des notables.

  3. Marcel le gaouri says :

    Un militant de la pensée unique et du politiquement correct qui nous fait une leçon sur la démocratie par la censure. Et après ça, qui est facho ? le FN ?

  4. conophobe says :

    @Denfer

    Tout à fait ! Cela confirme bien ce qu’on m’avait laissé entendre il y a peu .

    Ils ont tous la « frousse » çà se voit, ils essaient de souquer le fond du navire pour ne pas couler mais çà fuit de partout , les gens ne sont plus dupes .

    Malgré tout çà reste dangereux car il y a toujours des esprits faibles qui se laisseront berner par la propagande anti-Marine , souvenez-vous de Marchais! Comment les communistes étaient renvoyés systématiquement à leurs homologues de la défunte URSS .

    Ces partis sont différents, mais les recettes pour les combattre restent les mêmes, et ont faits leurs preuves .

    Amicalement .

  5. Cauchon de Peillan says :

    Quoi, quoi, quoi ?

    Un grand défenseur des libertés, homme de gôche, appelle à la censure ?

    Allez, une petite question pour notre grand humaniste s’il lit ces lignes : à quel type de posture reconnait-on un fââââchiste ?

  6. Deloire - La république une et indivisible c'est notre royaume de France" says :

    Pour un prof d’histoire son analyse est vraiment squelettique.

    – Un parti d’extrême droite possède une idéologie plus ou moins pseudo scientifique, qui d’ailleurs n’est jamais nationale. Par exemple, Hitler était pour les races et pas pour les nations, il voulait faire la grande Europe, sur la base de théories racialistes.
    Quelle est l’idéologie du FN ? Il ne rêve pas d’une domination de classe, raciale, ni d’un impérialisme mondiale ou même régionale.

    – Un parti d’extrême droite s’appuie sur une milice armée, type faisceaux en Italie ou SA en Allemagne. Y a-t-il l’ombre d’une organisation avec ses uniformes, ses défilés, ses structures para militaires ? Rien qu’une nombre de militants, même pas des notables et sans influence économique ou communicationnelle pour la plupart. Les quelques membre du services d’ordre, un pelé et trois crânes rasés, ont été virés.

    – Un parti d’extrême droite a de nombreux soutiens dans l’armée, la police, l’administration centrale de l’Etat. Le FN a du mal à recruter quelques fonctionnaires. Aucun policier, ni syndicat de police, aucun réseau secret dans l’armée.

    – Un parti d’extrême droite a le soutien d’une bonne parti du patronat et de puissants groupes industriels qui versent des subsides importantes. Le FN est attaqué par tout le patronat, en particulier sa représentante officielle qui commet un livre contre Marine Le Pen.

    – Un parti d’extrême droite est soutenu par des états étrangers qui lui versent des fonds et l’instrumentalisent contre un danger pour leur pays. Exemple le communisme, en Allemagne. Le FN a du mal a rencontrer un obscur représentant légal d’un Etat aux Etat-Unis, en Europe.

    On n’en finirait pas d’énumérer le manque d’analyse.

    En fait si un historien devait qualifier le FN c’est un parti plutôt Gaulliste (ou Bonapartiste) , c’est à dire assumant l’héritage de la révolution française, sensible à la question sociale, mais pour un état fort et la défense de la nation. Ce qui ne veut plus dire dictatorial. Le Gaullisme était parfaitement démocratique.

    Ce qui change et chagrine le vieux tapir , c’est que le FN de Marine Le Pen dépasse les clivages de l’après guerre et de la seconde guerre mondiale, de la décolonisation, qui font encore sens pour lui, mais qui n’ont plus aucun rapport avec ce que nous vivons et des malheurs actuels de notre pays.
    Et le FN malgré le manque total de soutiens financiers, médiatiques, économiques, adminstratifs, fait 20% des sondages. C’est dire la puissance de la vague qui s’annonce.

  7. serge L says :

    Zemour a dit récemment (ça se dispute) : « il faut dénazifier l’histoire ».. Cela faisait longtemps que je voulais entendre cette phrase sur les antennes.
    Depuis 1945 on a lié les jambes des français avec ce boulet (en falsifiant au passage de nombreux points de l’histoire) pour les empecher de marcher .
    Marre d’etre toujours ramené à la seconde guerre mondiale.
    J’en ai connu beaucoup de collègues du genre de ce conn.ard,sur de lui ,en plus de détenir la vérité ,d’avoir la couronne du bien sur la tete !

  8. bagadou says :

    franciscouille elle est pour toi cette chanson .http://youtu.be/zqkAss7vgMA

  9. MonQpol says :

    Il convient de conseiller aussi à ce monsieur « Le livre noir du communisme » pour l’aider à soulever son œillère de gauche. Voila une idée de cadeau de Noël utile.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_noir_du_communisme

  10. pierrelermite says :

    Il est surtout insensé que ce guignol, qui fait honte à la profession (déjà suffisamment détestée si j’en juge par un certain nombre de commentaires) paraisseignorer le résultat des 30 dernières années recherche dans le domaine qu’il a le culot d’évoquer. Il ne semble par exemple, jamais avoir entendu parler des travaux de Ian Kershaw et d’autres .

  11. Ares says :

    M Francisco, il faut vous calmer, il n’y a pas péril en la demeure, tout juste un élan patriotique de 20% de citoyens! Vous êtes militant de gauche depuis l’âge de 14 ans et vous n’avez jamais changé de camp,?
    Pourtant la gauche a évolué depuis Mittérand: elle soutient la mondialisation, le capitalisme, ignore les ouvriers et les plus pauvres des français; courtise les étrangers…pas grande différence avec la droite! Et pour cause leur idéologie commune néfaste est celle de l’UE!!
    Et vous l’avez compris, MLP souhaite se défaire du « fascisme financier » et pour y parvenir utilisera les lois de la démocratie, y compris celles qui sont galvaudées.
    Vous êtes »Prof d’histoire », c’est votre identité?,ne prenez pas les électeurs pour des enfants d’âge scolaire, respectez les ….et comme vos élèves ils vous respecteront, .Sans vouloir vous convaincre, juste un avis !

  12. Denfer says :

    Marine Le Pen et son président de comité de soutien, l’avocat Gilbert Collard, se sont rendus sur le marché de Noël des Champs-Elysées.

    http://www.lejdd.fr/Politique/Images/du-19-au-25-decembre/En-attendant-la-treve-des-confiseurs-441855/

  13. Natrép says :

    Diberville
    19/12/2011 à 11:31

    Churchill était nationaliste, Roosevelt aussi : anti-nazis, anti-fascistes.

    Euh, Roosevelt est quand même l’ordure qui, à la suite de Hoover, a réussi à augmenter de manière conséquente l’emprise du socialisme sur les États-Unis. 😕

  14. Georges says :

    @denfer  » La DCRI, dans ses sondages ultra-secrets, l’annonceraient à 35% des suffrages au premier tour de la présidentielle. »

    D’ou tires-tu ces informations si elles sont secrètes ?

    La ficelle est connue depuis l’élection de Giscard. A l’époque Chirac faisait circuler des enquêtes « confidentielles » des RG disant que Chaban serait battu par mitterrand résultat les militants ont penché pour Giscard.

    ils ont refait le coup en 2002 ou des « sondages RG » secrets donnaient jean marie a 44% au deuxième tour. Tout ça pour filer la trouille aux bobos et les faire aller en rangs serrés sauver la république

    Ca ne prends plus; Marine aura beaucoup de mal a atteindre le deuxième tour parce que l’appareil médiatique et politique fait tout pour l’en empêcher.

    quand au prof « francsico » avec son prénom espagnol il n’a aucune leçon a nous donner, et il ferait mieux d’appliquer ses analyses de l’apparition du totalitarisme a la construction européenne, il serait surpris, mais pour cela il faudrait qui’l pense au lieu de réciter comme un âne.

  15. Caroline60 says :

    Bah, quand Marine sera presidente, elle les fera virer ! Ca fera du bien aux telespectateurs qui regardent leurs idioties !

  16. Natrép says :

    Rappelons à ce c.onnard (ouais, je me lâche 😀 ) que le national-SOCIALISME est le frère jumeau du COMMUNISME.
    « Why Nazism Was Socialism and Why Socialism Is Totalitarian » :
    http://mises.org/daily/1937

  17. PL24. says :

    « Pourquoi elle lui parle pas de l’assassinat de 65 socialistes norvège par un militant d’extrême-droite ».

    Parce que c’était un militant écologiste, franc-maçon qui soutenait israël.

    Comme Richard Durne qui était aussi un écologiste et au PS, militant aussi à SOS racisme et à la Ligue des droits de l’homme.

    Et puis tous les vrais les collaborateurs avec les Allemands et les nazis étaient des hommes politiques de gauche, du PC et du Parti radical socialiste.

    Donc Marine Le Pen n’a rien à voir avec ce Norvégien qui a été reconnu dément.

    Ce prof d’histoire est une nullité.

  18. PL24. says :

    .
    Monsieur le professeur d’histoire, le Parti communiste dans lequel vous militez depuis l’âge de 12 ans n’est pas le parti des 75 000 fusillé, mais le parti des 100 millions d’assassinats.

    Les nazis ont été des amateurs, à côté.

    Vous devriez lire:

    – Simon Epstein, professeur d’histoire à l’Université de Jérusalem, Les Dreyfusards dans la collaboration

    – Stéphane Courtois, historien, directeur d’études au CNRS, Le livre noir du communisme,

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_Epstein

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Livre_noir_du_communisme

  19. Nation Française says :

    « …et on détruit la démocratie, et ça se termine par des drames. »

    La démocratie elle est déjà détruite dans ce pays. Des millions de Français ne sont même pas représentés à l’Assemblée Nationale, des millions de Français ont été spoliés de leur référendum sur l’Europe par le traité de Lisbonne, des millions de Français ont moins de droits que les délinquants…. Et la liste est longue sur la dérive que chacun a pu constater.

    Il vit dans quel monde ce professeur ? C’est quoi la démocratie pour ce monsieur ?

  20. amnésie says :

    @ Georges

    Ca ne prends plus; Marine aura beaucoup de mal a atteindre le deuxième tour parce que l’appareil médiatique et politique fait tout pour l’en empêcher. »

    Je garde l’espoir qu’elle soit au second tour.
    Par contre vous avez raison, il est clair qu’il y a actuellement une vaste offensive des merdias vis à vis du Front national ils en sont au point de distribuer des documentaires contre Marine à charge dont le maximum sont sur les chaines publiques, dépassant maintenant le cadre des films je pense que ce n’est que le début.

  21. mrmacheprot says :

    Il est prof d’histoire ? Ou bien il se dit prof d’histoire ?
    S’il l’est vraiment, va falloir qu’il révise.
    Beaucoup trop de profs d’histoire ne sont que des perroquets bien formatés qui n’ont jamais eu la curiosité de réfléchir et décortiquer tel ou tel événement.
    « Toute la stratégie du discours dominant revient à refuser le débat historique et maintenir la conscience du grand public dans une ignorance sans critique, sans culture, où ne surnagent que quelques slogans imposés. » (Hannibal, in Rivarol du 16 décembre 2011)

  22. robert tripoux says :

    Un prof d’histoire ? Mon cul ! Un arriviste rouge de merde, qui fait passer sa doctrine de merde avant ses cours ! Qu’il nous rappelle le nombre de morts à cause du communisme.

  23. daniel says :

    C’est un prof le fransisco?tout est dit.Un ane ne sera jamais un cheval de course(bien que cette caste essaie de nous faire croire le contraire depuis 68).Et puis,on est toujours communiste par defaut.En general c’est parce-qu’on est trop con pour faire autre chose.Ca en devient pathetique ,ces gauchiasses..

  24. zazie says :

    àFrancisco
    Eh oui, le goulag, ça commence toujours de la même façon : on se dit patriote, on se dit « du peuple », on est tellement démocrate qu’on établit une « démocratie populaire », on est internationaliste mais on se méfie des étrangers, et quand on n’aboutit pas à Staline, c’est parce que Pol Pot est quand même plus efficace….
    Professeur d’histoire? Dans le genre de cette charmante dame qui trouvait le moyen de traiter de la deuxième guerre mondiale, sans jamais parler à ses élèves du pacte germano-soviétique…..
    Pour un historien digne de ce nom, les faits sont les faits ; Marine Le Pen est un « fait » sur l’échiquier politique actuel; point!

  25. Allalimite says :

    On la vidéo du prof :lol;

  26. Keldegouth says :

    J’imagine ses cours d’histoire…..

  27. titus says :

    Francisco , c’est une putain d’ordure d’immigrés européen du sud ( surement Espagnol ) un socialo-communiste qui a fuie Franco … mais les trous du cul de ce site , vont encore nous faire l’éloge de l’immigration européenne .

  28. Tonton says :

    @denfer
    Selon un sondage encore plus ultra-secret de la DCRI, Besancenot récolterait 65% des suffrages au premier tour !

    Soyons sérieux… merci de ne pas relayer ce genre de conneries.

  29. titus says :

    Ce socialo-communiste espagnol qui se prétend prof d’histoire de l’éducation (anti)nationale française , a répété « extrême droite » à chacune de ses phrases……or le terme extrême droite ne signifie strictement rien du tout sur le plan politique et idéologique , ce n’est qu’un terme de propagande , les socialo-communistes dont devaient surement faire parti Francisco , en 1958 ils avaient fait ce genre d’affiche sur De Gaulle :
    http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRIIuqYGTILN8p8nXLhEA08Fgre4WS2D_4_oeKu0v9FYAx8SJ4y

  30. Imperator. says :

    Pfff encore un prof qui a reçu son diplome dans une pochette surprise! Et je rejoins bon nombre de commentateurs: l’expression ED ne veut rien dire (ou alors elle est très relative/subjective).

  31. loriaux says :

    Ah, ce prof, qui veut nous donner des leçons d’histoire.

    S’est=il rendu compte que nous ne voulons envahir aucun pays, contrairement à Hitler, mais que nous voulons juste défendre notre identité et notre survie

  32. Lys says :

    MARINE LE PEN CE MATIN 20/12/2011 SUR EUROPE1

  33. dome1400 says :

    Ses bouquins d’histoire ne sont pas à jour, il ne doit pas savoir que la guerre est terminée depuis 66 ans et que le mur de Berlin n’existe plus. c’est la récession dans l’éducation nationale. Je plains ses élèves,

  34. titus says :

    Sal#perie d’espagnol ! Francisco ferait mieux de retourner dans son pays , cet en-culé doit surement avoir la double nationalité et le double droit de vote , dommage que Franco ne l’avait pas liquidé , et dommage que la France avait reçu ces socialo-communistes espagnols par centaines de milliers … mon père me disait que même à l’école , ils avaient droit à des habits et aux fournitures scolaires gratuitement…la France a reçu ces parasites par millions , voilà ou nous en sommes avec tout ces immigrés européens , qui eux niquent la France à leur manière !

%d blogueurs aiment cette page :