France Algérie : « Je dirai qu’il y a une identité franco-algérienne  » (Chevènement)

Hebergeur d'imageDurant toute une journée le champ des rapports franco-algériens, depuis la question du passé colonial, à la coopération bilatérale et à son renforcement dans les domaines de l’économie, des relations politiques bilatérales, de géostratégie d’échanges universitaires, de formation scientifique et technique, du cinéma, de la littérature, de l’édition, des médias, a été balayé par des participants de renom –personnalités politiques, anciens diplomates, intellectuels, journalistes – au colloque qui s’est tenu samedi à l’Assemblée nationale à l’initiative de l’association d’amitié France Algérie que préside l’ancien ministre d’Etat Jean- Pierre Chevènement.

Il a été aussi question de méfiance et de confiance, de relations humaines, de partenariat à construire, voire consolider, dans le respect et l’égalité, de regard croisés dans les médias… Le colloque ne pouvait faire l’impasse des révolutions arabes et de la victoire électorale des islamistes en Tunisie, au Maroc et en Egypte.

Une dizaine de tables-rondes ont été consacrées à cet ensemble de thèmes, au vu de la densité et de la complexité de la relation franco-algérienne.

Le ton du colloque a été donné, en ouverture, par l’ancien ambassadeur François Scher, affirmant : « nous avons tant à faire ensemble ». C’est le fil conducteur d’un colloque résolument tourné vers l’avenir – alors que le passé était omniprésent dans toutes les communications – , avec en filigrane la commémoration du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, comme l’a voulu l’association d’amitié France Algérie et son président Jean-Pierre Chevènement. […]

Jean-Pierre Chevènement a d’ailleurs, en conclusion de ce premier colloque qui a réuni plusieurs dizaines de personnalités de tous horizons, participants ou auditeurs, a souligné que le mot d’amitié est trop faible, « je dirai qu’il y a une identité franco-algérienne » . Il a appelé à travailler à « une coopération féconde à tous les niveaux, il y a tant de choses à faire ensemble ». « J’ai voulu que ce colloque soit tourné vers l’avenir, non pas parce que le passé ne devrait pas être assumé, avec ses lumières et ses ombres. Rien ne peut faire que le passé n’ait pas existé et que pendant cent trente deux ans le système colonial n’ait pas pesé lourdement sur notre relation. » « L’avenir est chargé de défis. Nous les relèverons ensemble beaucoup mieux que si nous laissions notre relation se teinter d’indifférence ». […]

El Watan

Merci à Musultaré

Étiquettes : , ,

71 responses to “France Algérie : « Je dirai qu’il y a une identité franco-algérienne  » (Chevènement)”

  1. sacripant says :

    800 000 habitants en 1830 ….

    …quelle occasion manquée …l’extinction aurait été possible sans douleur …. suffisait de les repousser en terres arides de pas leur monter commetn faire bouillir l’eau etc …

    SOUPIR

  2. Caudeval says :

    Sacrée compréhension !

  3. Gauloise blonde says :

    Casimir65 says : 20/12/2011 à 11:02
    ************************************************

    Commentaire toujours aussi nul !

    la quille ! la quille ! la quille !!!!!!

  4. Nono La Commode says :

    La seule identité que nous ayons eu en commun remonte aux Empires Français et Romain

  5. Oranie says :

    commentaire pris sur el watan :
    ah-j’ai-rien le 19.12.11 | 09h38

    Faudra revoir l’histoire de mon pays

    « Avant 1830, il n’y avait pas d’Algérie à proprement parler, ce pays a été inventé par la France. Il y avait la Côte des pirates barbaresques dont la réputation était exécrable dans toute la Méditerranée occidentale, à cause des raids sur les navires de voyageurs et de marchandises, des enlèvements d’hommes, de femmes et d’enfants réduits en esclavage. Voilà où commence cette histoire franco-algérienne, et les pays civilisés ont approuvé l’expédition Charles X car elle sécurisait enfin une région où tout le monde craignait de naviguer depuis des siècles. « 

  6. MonQpol says :

    A lire cette info trouvée dans le courrier des lecteurs de Riposte Laïque qui laisse songeur.
    http://www.averroes.fr/averroes/presentation/montant_duree.php

  7. Vauxlevicomte says :

    Il faudrait plutôt parler d’identité algéro-française. Mais ce ne serait pas politiquement correct.

  8. iPidiblue says :

    Finalement il n’est toujours pas sorti du coma … on nous aurait menti ?

  9. titus says :

    @Casimir ,
    l’Algérie aurait été pour la France , sur le plan économique une réserve de gaz et de pétrole , et sur le plan militaire , une base arrière …c’est d’ailleurs en Algérie que la France a pu avoir la bombe nucléaire , et durant la seconde guerre mondiale , le débarquement s’est préparé en Algérie .

  10. Karma says :

    Dire que j’ai déjà voté pour cette enflure cadavérique de Chevènement. Jean Raspail l’a montré tel qu’il est chez Taddéi. Quand Chevènement interrogé sur la nature du peuple français en 2050 répondit: « il sera différent (comprendre « nous aurons disparus nous les fds ») mais l’essentiel c’est que la France s’aime ».

    Pour tous ces souverainistes de pacotille: la France est une abstraction pouvant survivre à la disparition de son peuple originel. Mais quelle légitimité peut bien avoir Schwennemann pour décider de l’avenir de mon pays et de qui le peuplera ?

  11. ysengrin01Ysengrin says :

    « a souligné que le mot d’amitié est trop faible, « je dirai qu’il y a une identité franco-algérienne » »

    Ras-le-bol de ce style de déclaration. C’est un mensonge éhonté, et le prouver est facile : JP Chevènement prend-il le métro ? Se promène-t-il dans les rues de Paris ?

    La Vérité, c’est ce qui m’arrive, et arrive à beaucoup, c’est de quotidiennement croiser dans la rue, dans les transports en commun des beurs agressifs et insultants, c’est de voir des gens qui, pour un oui ou pour un non, pour une cigarette refusée (Si j’acceptais toutes les demandes, je viderais mon paquet en un quart d’heure) m’injurie, c’est, parce que je refuse de baisser les yeux lorsqu’ils me regardent, se mettent à m’insulter grossièrement. La Vérité, on la trouve tous les jours dans la rubrique « faits divers », toujours plus sordide (Viols, meurtres, agressions barbares, etc.).

    La Vérité, c’est qu’il n’y a pas d’amitié, mais une haine puissante à notre encontre de ces gens qui sont arrivés dans notre pays parce que leur civilisation islamique ne produit rien, et qui, loin de nous remercier, profite de toutes leurs forces de nos faiblesses pour nous voler, nous violer, nous soumettre, et, in fine, nous imposer leur barbarie.

    Avec de tels propos, JP Chevènement est au mieux un idiot, ce qui est difficile à croire, au plus, ce qui est plus proche de la vérité, un collaborateur cynique de l’invasion qui se produit, avec un raisonnement du style « Tant que ma famille et moi-même sommes au chaud dans un quartier protégé de Paris, où il n’y a pas encore de tournantes dans les caves, et tant que je touche mes gras émoluements de notable de la république, et bien tout va bien ! ». Des gens sans aucune envergure, sans aucune conscience, des minables qui font de l’esbrouffe. C’est abject.

  12. Caudeval says :

    Il faut lire :
    – » Pour en finir avec la repentance coloniale »
    – » Chère Algérie, la France et sa colonie1930-1962″
    2 livres écrits par Daniel Lefeuvre et édités chez Flammarion.
    Aïe, aïe, aïe! Pauvres contribuables français et ça continue encore !

  13. Caudeval says :

    Avant d’être une colonie française puis les départements français d’Algérie, l’Algérie n’existait pas et avait été une province de l’ Empire Romain d’Orient puis une province de l’ Empire Ottoman.
    Alger mais aussi Tunis étaient les 2 grands marchés d’esclaves européens chrétiens,razziés sur les côtes italiennes dalmates, grecques, françaises.

    Le pétrole acheté à la colonie d’Algérie pendant l’ Entre-Deux-Guerre était payé 7à 8 fois le prix de celui de la péninsule arabique à la même époque !
    Oui, oui, faisons les comptes, remboursez-nous!

  14. Antho says :

    Traitre, lâche.

  15. JASTREBIEC says :

    – Curieusement , dans le personnel politique français, il y a trois décorés de la Valeur Militaire en algérie: JM. le Pen , J. chirac , et JP Chevènement….

  16. DESOUCHENAUTE says :

    Il est franchement attaqué par la sénélité.

  17. syvik says :

    Autant de rapport entre un Gaulois et un Zarab qu’entre une Cathédrale et un brosse à chiottes…

  18. Corvéedebois says :

    Caudeval says : 20/12/2011 à 15:23

    Le pétrole acheté à la colonie d’Algérie pendant l’ Entre-Deux-Guerre était payé 7à 8 fois le prix de celui de la péninsule arabique à la même époque !
    Oui, oui, faisons les comptes, remboursez-nous!

    Le pétrole a été découvert en 1956 en bic0tie française.
    Faudrait voir à pas raconter n’importe quoi si on veut être crédible…

  19. mrmacheprot says :

    Ah, ah ah ! Mais ces propos ne font-ils pas le jeu du Front National ?
    Ooouuuiii ! Merci, Monsieur Chevénement !

  20. Harry Cow says :

    @Caudeva : Le Maghreb a été une province de l’ Empire Romain d’Afrique et non de l’Orient, géographiquement l’Afrique du nord fait partie de l’Occident même que le nom Maghreb, donné par les arabes, veut dire Occident… autrement pour le reste il est vrai que l’Algérie est une création coloniale comme la plus part des pays colonisés… L’arabisation du Maghreb est aussi une démarche de la colonisation, cette région a été islamisé et non arabisé, beaucoup d’ethnies avait des noms soit Berbère, soit Latin ou soit Judaïsé…
    Pourquoi cette arabisation ? pour mieux briser les luttes et les identités des divers groupes ethniques en lutte contre l’Emipre… et pour moi c’est une énorme erreur commise qui a été faite… car aujourd’hui tous ces zygotos fanatisés qui sont persuadés d’être arabe ou se le réclame se fourre le doigt dans l’oeil car j’ai fréquenté de « Vrais » arabes (des Libanais, des Iraqiens, Syriens…) pour eux ce ne sont pas des arabes, des musulmans certes mais pas des arabes il y a même du racisme envers les maghrébins

  21. Qinport says :

    @ harry cow:

    Nous sommes conscients que les algériens ont une double identité berbere et arabe; s’en réclamer de la première ne nous aurait pas profité du tout ;Au temps de la colonisation, nous étions classés les derniers,dérrière les juifs !

    Et c’est pour celà que les rapports algéro-français demeurent aujour’hui tendus et les malentendus reviennent chaque fois qu’il y’a des tentatives d’apaisement de part et d’autre.

    Malgré celà, les deux peuples se sont tissés des liens dans plein de niveaux, ce à quoi , il est permis d’éspérer un avenir sérein,pour peu que la france,pionnière dans le domaine technologique , accepte enfin de lacher du lest pour asseoir une vraie coopération tous azimuts afin d’apporter sa propre touche à l’évolution d’un pays dont les richesses ne sont pas à dédaigner,notamment les hydrocarbures ; l’énergie solaire, la céréaliculture et le minerai.
    Allez ; sans rancune.

%d blogueurs aiment cette page :