Lausanne : polémique sur les fouilles corporelles

Un groupe de réflexion contre le racisme anti-noir se plaint de fouilles humiliantes effectuées dans la rue par des policiers lors d’opérations contre des dealers à Lausanne.

Photographie de presse à l’appui, le Carrefour de réflexion et d’action contre le racisme anti-noir (CRAN) dénonce «des traitements déshumanisant répétés». Il met en cause des opérations anti-drogue où «de jeunes Noirs soupçonnés d’être des dealers sont alignés comme des bestiaux face contre mur avant de se voir intimer l’ordre de baisser leur pantalon pour être fouillés jusque dans l’anus».

Le CRAN rappelle son attachement au respect rigoureux de la loi. Mais il dénonce la «démagogie» de ces opérations anti-drogue qui offrent «des boucs-émissaire faciles», écrit-il dans un communiqué envoyé à diverses instance comme la présidence de la Confédération ou encore le Haut-Commissariat de l’ONU pour les droits de l’Homme.

20minutes.ch

48 responses to “Lausanne : polémique sur les fouilles corporelles”

  1. degueldre says :

    Je suis bien d’accord avec le CRAN. Pourquoi toujours stigmatiser les jeunes mâles noirs ? Je suis certain qu’il y a autant de dealers parmi les femmes blanches de plus de 70 ans ! Et si les statistiques semblent montrer le contraire c’est parce que la police laisse dealer en toute impunité les femmes blanches de plus de 70ans.

  2. Riton says :

    ah put***… j’ai découvert Lausanne et la Suisse il y a 2-3 ans pour un concert, et j’ai été révulsé de voir la crasse de cette ville, crasse ignoble générée par toute la diversité qui y grouille.

    Et puis… descendre les « escaliers publics » en pleine nuit aux murs taggués, tout en slalomant entre les déjections diverses et les nwars en pleine crise de manque… c’est un charmant souvenir…

    Entre la réceptionniste de mon hôtel qui m’explique refuser systématiquement des chambres à des nwars parce qu’elle en avait assez des descentes de police dans son établissement (les nwars en question les louent à la journée pour leurs trafics de dope) ,
    et les affiches dans les rues appellant à la vigilance contre les pickpockets…

    Moi qui avait une certaine idée de la Suisse… j’ai failli en faire une syncope ;D

  3. pasteur-isé says :

    je suis a CRAN de cette asso malfaisante, toujours à appuyer sur le CRAN de la gâchette pour flinguer du flics, il reste combien de temps pour allé voté ?

  4. France réveille toi says :

    Ce cancer africain touche également la Suisse. Pourtant, nos voisins n’ont rien à se reprocher sur le plan de la colonisation. Ce qui prouve bien, que partout où les africains vont, c’est bien pour foutre la merde.

  5. hebien says :

    Il faut leur dire de venir se réfugier en France.

    Mais que fait Pocrain ?

  6. Aquilonia says :

    Pourquoi y a t-il 9 fois plus d’hommes que de femmes dans les prisons? Est-ce que les hommes souffrent d’une stigmatisation par le profilage du genre?

  7. flamand says :

    Qu’est-ce qu’ils ont perdu en Suisse ? Qu’ils aillent vendre leur merde dans leurs bleds 🙂

  8. Helter Skelter says :

    « Foutre un doigt dans le cul d’une racaille noire c’est démagogique! »

    C’était un communiqué du Conseil Représentatif des Abrutis Noirs.

  9. Lio says :

    Ah je sais ils se plaignent de ne pas passer les fouilles à poils! Faut dire que cela les démange les vetements il suffit de voir leurpantalon à moitié baissé laissant apparaitre leur slip qui pue! :mrgreen:

  10. Imperial W. says :

    «des boucs-émissaire faciles»

    Non, un vivier naturel et éprouvé de criminels.

  11. mal-y says :

    ils cachent la drogue dans leur fondement, il est normal que les policiers aillent vérifier. bravo à eux ils sont vraiment très pros.

  12. Caudeval says :

    Ce sont eux qui portent leurs pantalons en bas voire en dessous des fesses pour imiter les taulards noirs américains qui en prison ne peuvent pas avoir de ceinture!

  13. Le Provençal says :

    Un « groupe de réflexion » ?

    Y’en a qui réfléchissent et d’autres qui fléchissent.

  14. henri says :

    Un groupe de réflexion contre le racisme anti-blanc se plaint de dépouillages humiliants effectués dans la rue par des immigrés lors d’opérations contre des citoyens à Lausanne.

  15. France réveille toi says :

    Ce sont eux qui portent leurs pantalons en bas voire en dessous des fesses pour imiter les taulards noirs américains qui en prison ne peuvent pas avoir de ceinture!

    Tant mieux qu’ils s’habillent comme des cons. Ils sont plus faciles à courser par les flics. Ce qui est révélateur, c’est que leurs idoles soient des taulards…

    Dans les gênes je vous dis.

  16. Lio says :

    HS (pardon) Florian Philippot sera ce soir mercredi 21 décembre à 20h50 sur LCP AN pour un débat dans l’émission « ça vous regarde ».

  17. A poing nommé says :

    J’espère qu’ils ont une prime de risque pour pousser le professionnalisme aussi loin. Un gant latex qui pète et c’est l’angoisse de la contamination VIH.

  18. Benoît von Schweiz says :

    C’est pourtant un fait indiscutable: à Lausanne, TOUS les dealeurs de rue (et là, amis Français vous hallucineriez!) concernant la coke et le shit sont noirs: des criminels-clandestins et des requérants d’asile.
    Ce qui est raciste, c’est de nous obliger, nous Suisses, à devoir côtoyer ces blattes, leur pollution visuelle et leur odeur.

    Lausanne est une ville gangrénée par la criminalité issue de la drogue et géré par les nwares.

    Et tant que Suisse blanc, héritier de cette terre, j’emmerde l’association nègwre appelée le CRAN, pustule associative communautariste, étrangère et sans légitimité.

  19. jeremy59 says :

    des fouilles jusque dans l’anus ? je voudrais vraiment savoir si on fait ca en suisse , parce qu’en france jamais , fin pas juste lors de controle

  20. Tom Fc says :

    « pour être fouillés jusque dans l’anus »

    Rien que pour ça j’aurais jamais pu être flic.

    Ca plus l’interdiction des « bavures ».

  21. Cretinus Alpestris says :

    J’ai vécu à Lausanne quelques années avant que la « vague noire » n’arrive.

    C’était tranquille, à part La Borde et le Flon, certaines heures.

    Maintenant, c’est toute la ville qui est gangrénée !

    Les Lausannois ont voulu une municipalité de gauche laxiste et bisounours. Ils l’ont. Et tout ce qui va avec ! Qu’ils se débrouillent !!!

    Je suis pour la démocratie, moi.

  22. Imperial W. says :

    Cretinus Alpestris says : 21/12/2011 à 20:39

    …et l’ineffable place du Tunnel et ses bars toucouleurs…

  23. roy says :

    mdr

  24. Cretinus Alpestris says :

    Hé oui… … la Place du Tunnel, c’est tout simplement le bas de La Borde… la simple loi de la gravité fait que toute la chianlit dégouline de cette rue pour se retrouver dans ces « bars » ô combien … « folkloriques ».

  25. roy says :

  26. Cretinus Alpestris says :

    Tiens, y a Florian Philippot qui passe en directe sur lcp.fr… Je vais jeter un coup d’oeil !

  27. DeuxMilleQuatreVingtTrois says :

    C’est vrai ça, ils ne peuvent plus transporter armes et drogues en toute tranquilité.Dans quel monde vivons nous ? Wacisst !

  28. calvijn2 says :

    la Place du tunnel, ouai, place chaudron surtout…

  29. Petrus says :

    Allez vous balader dans le centre ville de Lausanne ou mieux dans la vieux quartier du coté de la Place de la Palud au dessus de la rue du Pont et vous serez converti qu’il faut que les autorités se débarrassent de cette racaille. Ils traînent par terre ou son assis sur tout ce qui peu servir, ils se comportent et parlent mal. Ces gens la sont un déshonneur pour la Suisse qui il y a encore 15/20 ans était encore vierge de souillures.

  30. Petrus says :

    @calvijn2 qui dit : « Place du tunnel, ouai, place chaudron surtout… »
    Exact Place du Tunnel avant la monté et Place Chauderon, tout juste !

  31. QUAI 27 says :

    De toute façon, un noir à poil, ça lui rappelle ses origines, non ?

    Il y a même des documentaires là-dessus.

    Y FO SLIP !

  32. Jabo says :

    Je viens de quitter le centre ville de Lausanne (Chauderon) pour le nord de la ville…Marre des « nwars » qui vendent leurs merde jour et nuit sur la place devant des flics qui n’en ont rien à foutre…

    Belle image que l’on donne aux jeûnes sur le chemin de l’école !

    Quand je racontais aux connaissances les mecs (nwars) qui vennaient delaer et chier dans mon entrée, PERSONNE ne me croyait

    Inutile de dire que ma fille de 6 ans ne pouvait pas vivre dans ce cloack à blattes !

    Vous n’imaginerez JAMAIS ce que la Suisse est devenue ces 10 dernières années. Mais les cons sont bien les Suisses eux-mêmes qui votent pour ces destructeurs de la société qu’est la Gôche

  33. Vesta says :

    Pas grand chose à voir avec le sujet si ce n’est un exemple de plus qui démontre à quel point Lausanne est devenue un dépotoir : une de mes amies s’est faite menacée de mort aujourd’hui dans le métro (M2 pour ceux qui connaissent Lausanne) par un jeune « français » d’origine magrébine qui était avec sa mère. Après qu’il l’ait poussée violemment et qu’elle ait réagit en l’insultant. Il l’a clairement menacé de la planter, accompagnant ses paroles à plusieurs reprises par un geste d’égorgement, non sans lui indiquer que  » dans mon pays les « salopes » comme toi on les lapide » ce sans qu’aucun autre usagé ne réagisse.

    Pire encore, lorsque ça a semblé se calmer elle s’est assise en face d’une dame qui (comprenant apparemment l’arabe) lui a murmuré que le jeune et sa mère étaient en train de manigancer quelque chose et qu’il fallait qu’elle fasse très attention pour sa vie (ce sur quoi elle entend la mère demander à son fils en un français approximatif s’il a « de quoi faire » et lui de rétorquer qu’il en a un sur lui… la mère est descendue à l’arrêt du CHUV, et mon amie a attendu le deuxième arrêt (Bessières), quittant son siège au tout dernier moment pour sortir du métro. Le gars est sorti précipitamment du métro et a tenté de la poursuivre, heureusement elle a réussi à se faufiler dans l’ascenseur qui montait sur le pont avant que les portes ne se referment et elle l’a vu une fois de plus faire un geste d’égorgement (les portes de l’ascenseur sont vitrées).

    Bref, je vous dis pas dans quel état elle était la pauvre.

  34. Phénix says :

    mdr, y fo plu fouyer les dealers nweges.

  35. tonton flingueur says :

    J’ai la nostalgie de L’époque où ma grand-tante fabriquait les filets de perches
    à Ouchy, au bord du lac….il y a 45 ans

    Voilà le spécimen d’élu malfaisant:

    http://www.rsr.ch/2011/03/23/16/51/3013780.image?w=480

    votez ted robert AVENIR ET SECURITE 🙂

  36. Imperial W. says :

    Il est bon le Ted 😆

  37. GRENADE says :

    a lire vos commentaires, je vois que la Suisse a bien change depuis 1978, annee ou j’y suis alle pour la derniere fois et ou on se faisait verbaliser pour un papier jete par terre.

    quelle tristesse….

    a force de laisser entrer,partout, toutes les pires engeances de la planete, on est en train de transformer de magnifiques lieux en dechetteries a ciel ouvert.

    j’y enverrais bien, moi, tous les responsables de ce foutoir, y vivre avec leurs pepites.ils pourraient ainsi apprecier, au plus pres, leurs diversites.

  38. Cretinus Alpestris says :

    Ted Robert ne dit pas que des conneries.

    Mais il en dit aussi beaucoup.

    Faut trier.

  39. Imperial W. says :

    Cretinus Alpestris says : 21/12/2011 à 23:46

    C’est plutôt son style qui me le rend sympathique 😉

  40. Cretinus Alpestris says :

    En 1959, Ted Robert apprend le métier de laitier-fromager afin de marcher sur les traces de son père. Comme le métier ne lui rapporte pas suffisamment d’argent pour écumer les bals, il se lance dans la chanson dès le début des années 1960.

    En parallèle à sa carrière de chanteur, il se lance dans une carrière politique.

    Son premier parti s’appelle « Poing national ».

    On dirait du Achille Talon.

    Mais non.

    Il est également d’avis « que chez nous c’est mieux et tout, et pis voilà c’est tout », ce qui résume dans les grandes lignes son programme politique.

    Citation :

    « Pour voter clair, votez, Ted Robert, le seul qui passera l’hiver. »

  41. Imperial W. says :

    Cretinus Alpestris says : 21/12/2011 à 23:58

    « Il est également d’avis “que chez nous c’est mieux et tout, et pis voilà c’est tout”, ce qui résume dans les grandes lignes son programme politique. »

    Bien « croqué » 😆

  42. Courant alternatif says :

    Pas plus tard qu’hier, dans le M2 direction Flon, un jeune divers qui souriait à une jeune idiote d’étudiante en Lettres (vu l’accoutrement ‘ethnique’) qui s’en est trouvée toute chose, évidemment, vu que ce n’était pas un européen, en a profité pour lui arracher son iPhone (ou iPod, pas sûr) juste avant la fermeture des portes…j’ai presque envie de dire ‘bien fait’, même si c’est très cruel, c’est vrai que ferait-on sans iPhone ? Au moins, ça lui servira de leçon, mais bon vu les résultats des élections à Lausanne et plus largement dans le canton de Vaud, il faudra encore des centaines de cas relatés plus haut pour que les gens ouvrent les yeux…quoiqu’à voir la débordante vitalité de la Diversitude (en termes de natalité) pas sûr que cela change quoique ce soit.

  43. Thomine says :

    Hé bien! Là c’est sûr , je ne voudrais pas faire policière en Suisse, heu cacaboudin, s’il faut les toucher en plus tous ces dealers crades, je n’en arrêterais aucun, c’est sûr, même pas en rêve!

  44. cadoudal says :

    si les voyous sont si nombreux dans nos pays d’ Europe,
    c’est parce que les régimes républicains
    la Justice , les médias, les banquiers,

    appliquent une décision maçonnique de submersion de la chrétienté par l’ Islam.

    la ruine des nations de culture chrétienne est la condition nécessaire
    de l’ essor de la république universelle talmudique anti-chrétienne.

    l’ édifice de la chrétienté doit être mis en pièces
    pour bâtir à la place le Temple maçonnique.

    cela se fera au moyen d’une révolution pire que celle du bolchevisme.

  45. OttoMS says :

    Tiens, je me rends compte que sur les critiques du Cran concernant les arrestations abusives de CPS (ben oui, on va pas parler de CPF, hein :D), il n’y a aucune précision sur le côté fondé de la fouille des fondements. Qui avait effectivement des stupéfiants cachés derrière un pet fuyant?

  46. Cauchon de Peillan says :

    Le CRAN en appelle aux autorités nigérianes et aux gouvernements africains en général
    de cesser decautionner par leur silence et leur indifférence les traitements humiliants régulièrement infligés par les polices et autres institutions suisses à leurs ressortissants, et de geler leur coopération avec un ODM qui persiste dansles violations systématiques des droits humains des refoulés.

    T’as raison mon gars, les autorités et gouvernements africains sont en général très sourcilleux sur le droit des personnes contrôlées par leur flicaille. En général, elles ne mouftent pas et ne réclament pas d’emblée leur avocat sans risquer la rafale de coups de matraque, dans le meilleur des cas. Et surtout, je vois bien les potentats africains aller protester contre le pays où leurs fortunes personnelles sont abritées.

  47. akt813 says :

    Caudeval says : 21/12/2011 à 20:12
    « « « « Ce sont eux qui portent leurs pantalons en bas voire en dessous des fesses pour imiter les taulards noirs américains qui en prison ne peuvent pas avoir de ceinture! » » » » »

    Parce que ces trouducs ne connaissent pas les bretelles ni les élastiques…
    Décidément l’intelligence de ces « choses »(1) me stupéfiera toujours !

    (1) je ne veux pas insulter mon chat en les traitants d’animaux…

  48. akt813 says :

    GRENADE says : 21/12/2011 à 23:31
    « « « « J’y enverrais bien, moi, tous les responsables de ce foutoir, y vivre avec leurs pépites. » » » » »

    Maintenant on ne dit plus « pépites », on dit « staphylocoques dorés »

%d blogueurs aiment cette page :