« Paris, c’est une… immonde ! »

La semaine passée, Bercuhi Berberyan, stambouliote, est allée à Paris où était organisé les retrouvailles des anciens de son école [arménienne] Meratmetchian d’Istanbul qui sont éparpillés maintenant un peu partout dans le monde. Elle a beaucoup aimé la capitale française mais détesté ses habitants.

Tous les travaux d’entretien sont effectués par des personnes à la peau noire. Ils sont si nombreux qu’à mon avis il n’y aura bientôt plus de Blancs ici.

La semaine passée, moi qui ne quitte jamais ma coquille stambouliote, je suis allée à Paris où nous avions organisé les retrouvailles des anciens de notre école [arménienne] Meratmetchian d’Istanbul qui sont éparpillés maintenant un peu partout dans le monde.

Cette ville est incontestablement magnifique. Chaque bâtiment y est en soi une véritable œuvre d’art. Les gravures, les balcons en fer forgé, les toits, les coupoles, les fenêtres, les vitraux, les belvédères et même les cheminées sont d’une beauté indescriptible. On n’y voit pas de gratte-ciel. […]

Les rues et les avenues y sont très larges – et même étincelantes, aurais-je presque envie d’ajouter, sauf que cette ville est aussi extrêmement sale. La circulation et le trafic à Istanbul ne sont rien à côté de ce qu’on peut voir à Paris. […]. Le fameux métro parisien est une vraie poubelle. S’il pleut, l’eau y suinte de partout et en plus ça sent mauvais. […]J’ai vraiment été étonnée que partout où nous sommes allés on nous a mis en garde contre le vol.[…]

Courrier international (Merci à sacripant)

Étiquettes : , , , , ,

120 responses to “« Paris, c’est une… immonde ! »”

  1. Comme en 40 says :

    Seulement 25 000 exécutions à Paris en 1871.
    A force d’être cléments et de régler les problèmes à la petite semaine on s’étonne que le 100ème de la France se permette encore de nous donner des leçons.

  2. Comme en 40 says :

    Vivement les CPF incendiaires en descente dans le Vème; ils demanderont le rétablissement de la déportation dans le Cantal, voire la peine de mort pour les incendiaires de Porsches Cayenne.

  3. Chacal says :

    Mouais… il ne faut pas exagerer non plus.
    J’ai déjà été à Istambul.
    Pour la propreté comme pour la densité de la circulation et sans parler de l’inexistance de démarche d »urbanisme, il n’y a pas photo selon moi.
    Le premier défaut de Paris, c’est de ressembler de plus en plus à une ville du sud.
    Ne parlons même pas de marseille, qui n’est pas loin de revendiquer son indépendance, si elle continue à changer à cette vitesse.

  4. paulcool says :

    @Chacal ; très juste; de passage à Marseille pour les fêtes, je ne pensais pas etre invité au bled, et me languis d’en repartir pour ne plus y remettre les pieds.. Les flics tournent les yeux quand ils voient un acte répréhensible..

  5. rafales says :

    pareil pour certain quartiers d’avignon ou la aussi on se croirait au bled quand j’y vais j’ai toujours envie d »emmener mes grenades et mon PM, est-ce nomal?

  6. Louve Normande says :

    De plus en plus, j’évite d’aller dans cette ville, je l’évite comme la Peste ! Si je veux une rareté, je l’achète sur le net, je ne me déplace plus, et j’évite aussi ses « salons » !

    Quant à la critique plus loin de la Province, quand nous voyons comme les parisiens y venir en terrain conquis, hautains, méprisants et supérieurs. Tiens, d’ailleurs, hier en allant faire mes courses, je les(ils viennent pour fêter Noël) reconnaissais au premier coup d’oeil par leur vêture et leurs regards sur nous !

    De toute façon, en tant que royaliste, pour moi la traîtrise viendra toujours de Paris (voyez la révolution ou la Fronde) !!!

  7. Jo says :

    Et oui monsieur, les Français ont appris à se méfier des étrangers. Lorsqu’on nous mendie une cigarette, on dit non et on se tire, point final. Si on ne répond pas sèchement, on devient potentiellement une cible de racket.

  8. Tom Fc says :

    Article peu crédible en effet. Comme quelqu’un l’a fait remarquer, on pourrait presque croire qu’il a été écrit depuis son bureaiu à Constantinople.

    Sinon, parisiens ou provinciaux, on est tous dans la même mer.de africaine. On finira en pays du tiers monde, même la beauté de nos villes ne résistera pas à ces populations arriérées soutenues par tous nos collabos.

    Paris est incontestablement, pour une ville de cette taille, un véritable joyau. Mais plus pour longtemps, ça va vite, très vite… Combien déjà les tests de dépranocytose en IDFde 2005 ? 54 % je crois, et c’était il y a déjà 6 ans.

  9. mandrin says :

    Sincérement désolé pour vous, citadins de petites et grandes villes. Ici, dans nos campagnes, nous savourons encore ces charmes et cette tranquillité qui pourraient vous paraître désuets, comparés à la débauche bruyante et assommante qui vous inonde. Ici, les blattes et autres parasites ne se risquent pas trop: ils ne seraient pas en pays conquis et y seraient aussi vulnérables que la soldatesque américaine au milieu du viet minh.

  10. Poupoule says :

    @mandrin says : 23/12/2011 à 09:18 :

    tout dépend d’où se trouve ta campagne, car j’habite en campagne dans le sud, j’ai choisi un village avec le mimimum de blattes (en regardant les pages blanches avant d’acheter on s’informe facilement et rapidement), bilan : tous les villages avoisinant pullulent de ces raclures, et dans mon village, pas plus de 5 familles, mais qui compte un dealer grossiste (au kilo, pas à la barette), les flics n’ont pas encore réussi a le faire tomber.

  11. Neustrie says :

    Reportage intégralement bidonné.

    Tous les clichés francophobes répandus par la presse américaine y passent.
    La fille s’est visiblement limitée à une lecture de USA Today et du New York Post.

  12. harry says :

    parisien depuis trop longtemps j’ ai reconnu ma ville

    sale dégueulasse puante un métro à faire peur

  13. Imperial W. says :

    “Paris, c’est une… immonde !”

    Chiasse ?

  14. MOLTUS says :

    C’est clair que si elle a trainé du côté du métro CHATEAU ROUGE…elle ne peut pas avoir une belle image de Paris.

  15. Neptune says :

    Paris ce n’est plus ce que c’était, effectivement. Ceci dit la nana qui a écrit ce torchon est une grosse con.nasse.

    Signé: un Arménien

  16. mortimer says :

    Paris ……………un espece de glauque tout est crasse meme les gens

  17. Nono La Commode says :

    Mouais y’a du vrai, mon dernier passage à Paris m’a laissé malgré moi un amer arrière-goût. Rues sales et sombres, traces d’urine tous les deux mètres, odeurs d’égout qui suinte du macadam, crottes de chien, berk c’est un véritable chiotte à ciel ouvert. Sans compter les gens, pressés, stressés, les blousons et punks à chien qui courent ici et là. Je suis navré que les plus beaux joyaux de notre patrimoine aient un écrin aussi déplorable. Sans compter Roissy, son antichambre…

  18. Captain planet says :

    C’est clair Paris est devenu un chiotte sans chasse d’eau,ça me chagrine beaucoup et le soir c’est carrémment un coupe gorge à certains endroit sans compter que les blancs sont en minorités. Mes coins chauds préférés sont la gare du nord,pigalle, la tour eiffel (les jardins) et bien sur le métro. Je vous conseil de comparer avec Tokyo et Kyoto car j’y ai vécu un peu et là bas zero délinquance à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit. L’europe c’est vraiment entrain de devenir une horreur puante et multiculturelle.

  19. CELTE90 says :

    Paris est a l’image de la France malheureusement. Avec leur multiculturalisme ils sont entrain de pourrir tout le pays

  20. fandesouche says :

    « Depuis le temps que Paris impose sa loi
    A ceux du nord au midi qui n’en veulent pas,
    Leur maudite révolution ne leur suffit pas,
    S’ils tuent la Reine comme le Roi,
    On va leur faire payer ça !

    Chouans, en avant, par Saint-Denis, par Saint Jean
    Coeur battant, en avant, chouans !  »
    (tiré de « la Révolution française » comédie musicale des années 70)

%d blogueurs aiment cette page :