Ces salauds de pauvres qui boudent le RSA

Ils sont 1,6 million de fauchés qui renoncent à affronter les démarches pour le toucher. Soit par découragement, soit par manque d’information… soit par choix.

Le discours sur le «cancer» des assistés va prendre du plomb dans l’aile : Non, les pauvres ne pompent pas les finances de l’État jusqu’à la moelle. C’est le très officiel rapport du Comité national d’évaluation sur le RSA, remis ce 15 décembre à Roselyne Bachelot, qui le démontre. Plus de 1 million de foyers qui vivotent avec quelques heures de boulot et pourraient donc toucher un complément de salaire via le RSA « activité » ne le réclament pas. Un million ! Soit les deux tiers des ayants-droit qui regardent passer les plats.

Idem pour les chômeurs en fin de droit. Ils sont 1,8 million qui ne bossent pas du tout et pourraient bénéficier d’un RSA complet. Mais plus d’un tiers – 650.000 – ne le demandent pas. Et ils y perdent : pas vraiment gloutons, ces pauvres laissent ainsi filer 249 euros par mois en moyenne. «On est loin du discours selon lequel les gens grappillent un maximum d’aides», ironise Nicole Maestracci, représentante des associations au sein du Comité national d’évaluation. (…)

Le Canard Enchaîné

Étiquettes : , , , ,

70 responses to “Ces salauds de pauvres qui boudent le RSA”

  1. roy says :

    « quand j’ai droit à quelque chose, je le prends car je dois payer le loyer, me nourrir, me chauffer, payer toutes les factures et l’entretien de la voiture »

    Eh bien les loyers doivent baisser, il faut détruire la bulle spéculative foncière, comme le prix de l’électricité avec la privatisation d’edf.

  2. roy says :

    « comme le prix de l’électricité avec la privatisation d’edf » -> le chauffage avec la scandaleuse privatisation de gdf, je corrige tout de même.

  3. Julius tomatojus says :

    Hélas nous vivons dans un pays ou l’assistanat est mieux considéré que le travail, j’ai dans mes relations la fille d’une amie , 20 ans qui refuse de faire quoi que ce soit et qui vous dit droit dans les yeux qu’elle attends ces 25 ans pour toucher le RMI , il faut casser se systeme pervers . J’ose a peine vous parler de l’imam de mon immeuble qui a débarqué il y a 4/5 ans a travaillé 6 mois a été saisi d’une violente crise de dos et depuis tranquille il vient de se payer le monospace Merco …….Mais bon comme ont dit par chez moi ça durera pas autant que le marché de Villefranche …

  4. Fier Gaulois says :

    @jérémy59

    Bizarrement, il y a eu des jours où la faim s’est bien fait sentir et où nous n’aurions pas pu tenir sans quelques paquets de pâtes des restaus du coeur par exemple. Ce que tu n’as pas l’air de comprendre, c’est le principe de fierté. Tu m’as l’air comme tous ces CPF qui essayent de prendre le maximum possible sans rien donner en retour « parce que tu y as droit ».

    Aujourd’hui, je ne suis pas mort et cet épisode m’a permis de connaitre la valeur de l’argent et de la nourriture. Je ne compte pas sur maman ou sur l’état pour me nourrir et me favoriser. D’après ce que je lis, on devrait critiquer les CPF et faire exactement comme eux, c’est à dire ramper comme des blattes pour avoir des aides ? C’est comme ça que tu comptes être fier de toi ? Ah oui, c’est pas grave parce que comme ça, tu pourras aller en vacances ou t’acheter de nouveaux habits avec les aides de l’état.

    Cette mentalité d’assisté ne me plait guère et montre bien que beaucoup de soi-disant patriotes sont devenus des larves, à l’image des individus qu’ils pointent du doigt. C’est mal de vouloir s’en sortir sans être favorisé ? Peut être …

  5. Hades says :

    Bande de demeurés, arrêtez avec vos idées préconçues digne d’un bistrot PMU, vous pensez peut-être que le RSA c’est une vie et ceux qui le touchent sont heureux et épanouis ? Je précise que je ne le touche pas le RSA mais qui sait un jour je pourrais un jour le toucher avec les aléas de la vie.

    Il faut le réformer comme ce qui se fait au Pays-Bas en contrepartie d’un travail mais certainement pas le supprimer surtout avec la précarité qui règne dans la société, sans quoi après on aura le modèle de l’Afrique du sud avec des blancs qui en sont à mendier avec les noirs des bidons villes pour arriver à survivre !

  6. Fier Gaulois says :

    @Hades

    Déjà, il serait bon d’abolir les 35h qui ont mis notre pays à genoux. Ensuite, il faut dire qu’une bonne partie de notre jeunesse est un petit ramassis de faignants surprotégés qui ne savent pas faire de vélo sans les petites roulettes. Du travail, il y en a partout. Parfois peu attractif, avec des horaires difficiles mais il y en a tout de même.

    Je suis outré de voir des jeunes affalés sur leur canapé, indolents, à attendre que vienne l’âge légal de toucher les nombreuses aides de l’état. Le bon souvenir de nos ainés volontaires est loin derrière et ça va être dur de raviver la flamme. C’est un constat général, les Français deviennent mous. Voila pourquoi ils ne réagissent plus lorsqu’ils sont bafoués, mis en esclavage, occupés et dénigrés (presque à s’excuser d’être blanc).

    Il faut que ça cesse !

  7. Hildegarde says :

    @Fier Gaulois

    « Du travail, il y en a partout. Parfois peu attractif, avec des horaires difficiles mais il y en a tout de même.  »

    Ce que vous racontez c’est de la folie furieuse pure et simple !!! Y a du boulot !!! Non mais vous vous fichez de qui ? Dans mon coin pour seulement 32 postes en intérim (contrat de trois mois) en 2/8 à la chaîne payé au smic, 67 personnes étaient sur la liste. Donc même les boulots de merde, on est trop nombreux à en vouloir ! Vos leçons vous pouvez vous les garder ! Y a pas de taff dans ce pays, c’est ça la réalité !

  8. Hades says :

    @Fier Gaulois

    Non du travail il y en a pas partout et si la fierté c’est de ne pas toucher des aides sociales, la fierté c’est aussi ne pas travailler pour un con de patron exploiteur, bon ok ils ne sont pas tous comme ça mais il y en un bon paquet quand même !

    Et si les jeunes sont un petit ramassis de fainéants, les vieux sont un petit ramassis d’égocentriques qui ont bénéficié d’une chance incroyable avec les Trente Glorieuses et un taux de croissance remarquablement plus fort qu’aujourd’hui et qui préfèrent garder une lecture moralisatrice des évolutions économiques et sociétales. C’est bien plus facile quand on est pas touché par la précarité…

    Et j’ajoute pour finir que ceux qui bénéficient le plus des aides de l’Etat sont les vieux ! en effet,si on prend les retraites et les dépenses de santé des seniors c’est un peu plus 20% du PIB qui leur est redistribué ! Donc ceux qui veulent la fin de l’État providence devraient un peu plus réfléchir pour savoir qui seraient les plus touchés !

  9. JOLIIOT says :

    Et ils vivent de quoi alors ?

  10. jeremy59 says :

    Fier Gaulois says : 23/12/2011 à 22:51

    Bizarrement, il y a eu des jours où la faim s’est bien fait sentir et où nous n’aurions pas pu tenir sans quelques paquets de pâtes des restaus du coeur par exemple.
    _________________________________
    Tu n’as jamais eu vraiment faim. Il manquait qq paquet de pates au budget. ce qui n’est pas vraiment la meme chose, tu en conviendras. Ah pis juste comme ca , pour les conneries que tu avances sur ces faineants de pauvres ! La banque alimentaire , tu sais l’endroit d’ou viennent les pates , qu’on te file aux restos du coeur , bien la banque alimentaire tourne en grande partie avec des gens au rsa ,et des benevoles. En fait tu allais chercher des pates qu’un assisté comme tu les appelles , avait chargé et dechargé d’un camion !!

    PS: les restos du coeur ne sont ouvert que l(hiver , le reste de l’année y’avait pas de pates a manger?
    bref tu me desoles, comment peut on cracher sur ses compatriotes , alors qu’on a jamais manqué de quoi que ce soit

  11. jeremy59 says :

    juste comme ca hein , avoir vraiment faim , c’est pas quelques heures , quand on a sauté le dejeuner , et en attendant le gouter hein
    avoir faim c’est quand: meme apres le dejeuner loupé , ya pas de gouter , et demain non plus

    je tenais a preciser pour ceux qui viendrait parler de la misere d’attendre 17h pour le gouter, en hurlant j’ai faim

  12. Martial says :

    Il ne s’agit pas seulement d’avoir faim. Il s’agit de faire respecter ses droits.

    Tu as des revenus officiels inférieurs à un certain plafond, donc tu as droit au RSA et à tous les avantages connexes (qui sont loin d’être marginaux, entre autres, prise en charge d’une partie ou de la totalité de la taxe d’habitation, CMU, aide juridictionnelle (hé oui, ca peut servir !), tarifs sociaux pour l’énergie,…). Point, barre, à la ligne.

    Mais, tout ca se calcule à l’Euro près. Le RSA complémentaire est, en effet, inclus dans l’assiette de l’IRPP et le revenu pris en compte pour l’IRPP détermine les droits de l’année n+2.

    Et, que certains n’y aient pas recours parce qu’ils savent qu’à leur décès, le remboursement de tout ou partie des aides reçues pourra être demandé à leurs héritiers, est une toute autre histoire !
    Voir « Les aides sociales que vous devrez rembourser » http://www.lerevenu.com/vos-placements/droit-fiscalite/actualite-fiscalite/201003080064309/les-aides-sociales-que-vous-devrez-rembourser.html

    Et puis, pour ceux qui abdiquent avant d’avoir demandé, il y a ceux qui demandent sans abdiquer : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-fraude-au-rmi-et-aux-assedic-6482

  13. jeremy59 says :

    Martial says : 24/12/2011 à 05:33
    Il ne s’agit pas seulement d’avoir faim.
    _______________________________________
    je suis d’accord avec toi , mais si j’insiste sur  » avoir faim  » , c’est pour bien montrer la difference entre ,  » etre dans la merde  » , et  » etre dans la merde  »
    ne rien avoir et faire valoir ses droits , ou dire je n’ai rien , mais je suis pas un parasite moi , enfin j’ai rien mais maman et papa payent pour moi. Ce n’est pas vraiment pareil .

  14. Whirlpool says :

    @jeremy59 says : 23/12/2011 à 13:33

    par contre ceux qui disent qu’ils y ont droit , mais qu’on ne leur donne pas parce qu’ils sont fds , c’est faux et archi faux !!

    ***********************************

    Eh bien,à défaut de ne pas les donner,il y a des consignes pour entraver le déroulement des procédures à l’encontyre des Fds,et des facilités accordées
    aux étrangers.
    Cela vient de personnes ayant travaillé à la Caf.

    De toutes manières le favoritisme est bien connu.
    Cela se voit dans le visage qu’arbore la société au jour le jour.

  15. Martial says :

    Non, Jeremy, je ne suis pas d’accord :
    La faim est une chose, se battre pour ses droits en est une autre. Tu peux te battre pour tes droits sans avoir faim, mais tout simplement parce que tu veux te faire respecter.

    Et si tous les péquenauds de souche avaient faire valoir leurs droits en leur temps, nous n’aurions pas autant de blattes suceuses aujourd’hui…

  16. Martial says :

    Tout simplement, parce que la « panière à aides » aurait été moins pleine : il y a 20 ans, la « panière à aides » regorgeait d’aides non attribuées, alors, ne vous étonnez pas que des parasites se soient engouffrés dans la brèche…

    Et le meilleur moyen aujourd’hui de colmater la brèche est de FAIRE VALOIR VOS DROITS, même si cela vous pèse : le droit qui vous sera octroyé sera un droit de moins disponible pour les nouveaux arrivants !!!!!

  17. jeremy59 says :

    a tu vois moi a une epoque , je n’ai pas fais valoir mes droits , non pas parce que je suis un pequenaud , mis juste parec que j’avais largement les moyens de vivre sans aides; Mais jamais je n’aurai insulté de parasite celui qui touchaient les minimas a l’epoque

  18. Clovis1 says :

    Faut arreter les amalgames à la con dans les deux sens

    Oui y a des francais qui souffrent et qui cherchent du boulot et qui sont abandonnés par l’etat et oui y a des millions de cas sos gaulois qui refusent de bosser se plaisant dans la faineantise et vivant à nos crochets ( tout le monde en connait dans son environnement)

    La seule façon de régler le problème c’est que l’etat fasse son boulot c’est à dire proposer 3 emplois ( il faut recenser les millions d’emplois occupés par des etrangers ou des francais de papiers et les considérer comme vacant) ou 3 formations debouchants sur un emploi ( qui a des secteurs qui recrutent) dans le departement du chomeur

    Le francais qui souffre aura l’emploi qu’il souhaite et sortira de sa misère

    La francais cas sos et parasite lui comme il refusera les postes proposés , verra ses aides coupées.

    On doit s’occuper des francais qui souffrent mais on doit se debarasser des parasites qu’elle que soit leur couleur ou leur religion !!!

  19. Martial says :

    @jeremy
    Je n’ai jamais traité de parasite les chibani qui font valoir leurs droits aujourd’hui, car ils ont travaillé dur, mais je n’ai aucun scrupule à qualifier de parasite les Africains qui viennent depuis 20 ans, UNIQUEMENT pour profiter du système. Il y a les HONNETES et les MALHONNETES.

  20. clodomir says :

    J’ai rencontre recemment un ami qui cherche du travail , on lui a propose 15 h de travail payéee a 55 euros , biensur il y a du travail à 3 euros l’heure

%d blogueurs aiment cette page :