Hausse des prix : l’euro est-il vraiment coupable ?

Alors que la monnaie unique fête sa dixième année d’existence, les Français l’accusent d’avoir fait s’envoler les prix. C’est faux. Explications.

L’euro est un bouc émissaire facile de la hausse des prix, pourtant il n’a pas grand-chose à voir avec la formation des prix. Il faut que les consommateurs comprennent que ce n’est pas la monnaie unique qui génère de l’inflation mais le manque de concurrence et de régulation dans certains secteurs« , explique Alain Bazot, président de l’UFC-Que Choisir. « C’est la conséquence d’une libéralisation des prix insuffisamment régulée.« 

La hausse vertigineuse des prix du logement est ainsi due à un déséquilibre du marché entre l’offre et la demande. Celle des transports est liée pour partie à la hausse des cours du pétrole, qui dépendent de la demande mondiale et des crises géopolitiques, et pour une autre à un manque de concurrence dans le rail. Quant à la hausse des prix des produits alimentaires, elle est due à la flambée des cours des matières premières, mais aussi, et surtout selon l’UFC-Que Choisir, aux marges croissantes des distributeurs.

L’Expansion

Étiquettes : , , , ,

55 responses to “Hausse des prix : l’euro est-il vraiment coupable ?”

  1. Imperator. says :

    Oui, en un sens, c’est pas faux. Ce n’est pas l’euro en lui même (qui n’est rien d’autres qu’un moyen, un instrument), mais le contexte économique qui a provoqué l’inflation (et il faudrait rappeler le taux réel, pas celui de l’INSEE…).

    Mais si seulement les revenus suivaient cette inflation comme dans les années 60, on ne trouverait rien à redire, sauf que ce n’est pas du tout le cas…. C’est ca LE problème.

    KyleReese says : 27/12/2011 à 11:57

    +1

  2. mrmacheprot says :

    Pour ceux qui le sont, désabonnez-vous !

  3. VAUBAN says :

    Ce n’est pas l’euro mais c’est le système lié à l’euro. Donc…….
    Un exemple amusant en cette fin d’année : le célèbre oeuf Kinder, avant l’euro 5 francs, aujourd’hui 1 euro 50.

  4. Hubert49 says :

    C’est quand même sidérant cet article ! Tous ici, qui avons vécu le passage du franc à l’euro, avons pu constater la flambée des prix quasiment du jour au lendemain!
    Alors, non, ce n’est pas la faute à l’euro, mais bien la faute à la cupidité des commerçants qui se sont gavés. L’exemple de Vauban est très parlant.

%d blogueurs aiment cette page :