« On s’est attaché un boulet au pied qui s’appelle la monnaie unique » (Philippot/RMC)

Dans Carrément Brunet, Florian Philippot débat avec Sébastien Huyghe (UMP), Alain Vidalies (PS) et l’économiste Nicolas Bouzou sur les chiffres inquiétants du chômage en France et sur la crise de l’UE.

Étiquettes : , , , , ,

33 responses to “« On s’est attaché un boulet au pied qui s’appelle la monnaie unique » (Philippot/RMC)”

  1. Denfer says :

    BRAVO !!!… Florian !!!… En avant pour la victoire !!!…

  2. Denfer says :

    Ils parlent tous de  » fabriquer français  » alors que ni l’UMP, ni le PS, ni le MODEM ne veulent sortir de la Zone Euro, et que les traités européens interdisent toute préférence nationale en matière économique. Leurs paroles sont donc du FLAN !

  3. Pierre 1er says :

    Il est très bon, ce gars-là !!

  4. namug says :

    Florent Est bien trop intelligent pour parler avec ces blattes…
    Ils sont tous contre lui, n’ont aucun arguments contre le FN et sa politique, juste une haine et un manque de respect très visible.

  5. Pierre 1er says :

    Le guignol qui dit qu’en cas de sortie de l’€, on paiera l’essence plus cher : pourquoi est-elle moins chère en Tchéquie qu’en France (il faut 25 couronnes tchèques pour un €); même chose en Suisse : le litre est à 1€35 en moyenne, soit vingt centimes de moins qu’en France, alors que 1 € = 1.22 francs suisse !

  6. buffy456 says :

    Il est vraiment bon et j’aime ce qu’il raconte mais je ne comprends pas en quoi l’euro serait un boulet…

    Le pétrole est payé en dollars, la plupart des minerais c’est pareil, et rien n’empêche les entreprises de facturer les marchandises fabriquées en yen ou en roubles…
    En quoi l’euro est un boulet ?
    D’ailleurs nos industries sont mortes bien avant l’euro : les acieries, les mines, le textile (Boussac…), les chantiers navals, l’armement…

  7. Borowic1 says :

    Il est bien ce Philippot

  8. Louve Normande says :

    Depuis le temps qu’on vous le dit !!!

  9. toto says :

    L’europe avait 1 000 0000 d’années d’avance ou elle était une utopie.L’ode à la joie,plus de frontière extra-européenne,jouer à fond le libéralisme…des contraintes entre pays de la zone euro.C’est une chose flasque.

  10. Borowic1 says :

    @Buffy

    Je pense que par Euro il veut dire les regles de la zone Euro et par boulet il pense a l incapacite de pouvoir devaluer si necessaire.
    Fondamentalement lorsqu il y a un desequilibre la monnaie jouele role de variable d ajustement. Comme on ne peut pas toucher a l euro c est toute la societe francaise qui doit dois ajuster: baisse des salaires baisse des prix …etc.

    Quant au plan textile oui tout ca date d avant l euro mais je vous rappelle que la politique du franc fort date aussi d avant l euro

  11. Marino says :

    Merci ! à F.desouches de nous faire entendre :

    Florian Philippot, Directeur stratégique et porte-parole de la campagne de Marine Le Pen, était l’invité d’un débat avec un député UMP, Sébastien Huyghe,

    * Bravo Florian vous avez essayé de vous imposer malgré le temps de parole qui n’était absolument pas en votre faveur (mais nous en avons l’habitude !).

    Très percutant
    4 clones face à vous bravo !!

    Quant aux arguments pathétiques de Mr Huyghe qui nous explique que l’élève Nicolas a fourni un bon travail pendant l’année scolaire :-)) :-))

  12. diberville2 says :

    Quelle cacophonie que cette émission.

  13. lionel says :

    Petite faute d’orthographe sur un verbe composé.

    L’orhographe exact : On s’est attaché un boulet.

  14. amnésie says :

    Il est excellent de Philippot
    Iil est clair que Huyghe est dans le parfait mensonge et le boniment concernant le prix du pétrole en cas de dévaluation, tellement l’habitude de mentir comme lui a appris son maitre que cela en devient naturel chez eux!

  15. rallouf says :

    Pas besoin de dévaluer le franc ,tellement l’euro est une monnaie surévaluée

  16. Julie Dame says :

    J’aime beaucoup Florian, il s’exprime très bien et il est calme. Je ne lui vois aucun défaut. A part peut être qu’il se laisse aller parfois du coté de son physique, il devrait faire un sport pour paraitre encore plus sûr de lui et prendre soins de lui. Mais c’est aussi mon défaut que de placer beaucoup d’importance sur le physique.

  17. Sam Lacoupe says :

    bonne prestation de Phillipot

    cela dit, quand est ce que le site redevient tel qu’il était??

  18. BBR says :

    Pour référence, le carburant au Luxembourg baisse et augmente quasiment du jour au lendemain, au grès des hauses et des baisses des cours. En France, c’est comme le sketch de F. Raynaud et le fut du canon, il faut un certain temps…
    Toutes les stations affichent le même prix, c’est la loi.
    Jeudi dernier le diesel chez Total, Esso, etc…était à 1,18 € / l.
    Oui c’est possible de redonner du pouvoir d’achat aux travailleurs à condition que les politiques le veuillent. Mais il ne faut pas compter sur l’UMPS et les autres partis traditionnels.
    Excellent ce Florian Philippot. Surtout à ces radoteurs du système.
    Marine Présidente, l’honneur de la France, retrouvé !

  19. trismus37 says :

    Florian est bon, mais le journaliste langue de… vipère pour rester poli.
    Parler à Florian d’une époque où il n’était même pas né !
    Le bougre, il est remonté jusqu’à Pépé (Pierre Poujade) !
    Encore un qui tremble de voir Marine Le Pen au pouvoir et de perdre le sien.
    Je méprise ce genre de journaliste !

  20. Lys says :

    un peu hs .. mais important tout de même.. les vrais fachos se trouvent bien à gauche (la preuve dans la vidéo ci-dessous)

    Tarascon (13) : un anti-républicain pris en flagrant délit d’arrachage d’affiches du Front National !

    Depuis quelques semaines à Tarascon (13), les affiches collées par les militants du Front National sont dégradées. Tags, inscriptions injurieuses et mensongères, affiches déchirées… Les colleurs du FN ont cherché à en savoir un peu plus et surprise ce matin de Noêl ! Caméra au poing, un lecteur de Nations Presse Info a pu filmer l’auteur des dégradations en pleine action : Jean-René Soler, le candidat du PS aux cantonales de 2011 sur Tarascon ! A noter qu’il doit son investiture à Jean-Noël Guérini président du Conseil général des Bouches-du-Rhône mis en examen en septembre 2011 pour prise illégale d’intérêt, trafic d’influence et association de malfaiteurs.

    Hier, les militants frontistes ont encore boité, l’accueil était remarquable, surprenant, il se passe quelque chose… Les adversaires du front National et de Marine Le Pen le sentent, ceci explique cela !

  21. La Source says :

    L’incompetence des representants de l’UMPS est siderante dans le debats des qu’un sujet devient un peu technique.
    Voyons la sortie de l’euro unique et rigide et le retablissemnt du franc
    (pouvant etre associé a un euro flexible en monnaie commune).

    Il suffit d’analyser ligne la ligne le panier moyen d’une famille;

    Nous avons 12 lignes de base:soit 7 lignes directes
    et 5 indirectes (publiques et collectives)
    1.Alimentation-2.Logement-3.Santé-4.Education-5.Transport-6.Habillement- 7.Energie
    8.Credit-9.Justice-10.Securité-11.Defense-12.Infrastructures.
    L’essentiel est soit français ou peut etre rapatrié en France.
    Il faut d’abord rapatrier la monnaie qui est un DM deguisé en euro rigide

  22. B. GARION says :

    S’il n’y avait que l’euro comme boulet…

  23. Caudeval says :

    On s’est attaché un boulet au pied qui s’appelle l’immigration africaine
    ( nord-africaine, noire africaine) et ça fait 35 ans que ça dure, merci au comte d’Estaing, au grand Chi , à François 3, à M.de Nagy – Bocsa et à leurs laquais!

    Chaque année ,cette immigration coûte quasiment 5 fois le coût du déficit annuel de la Sécurité Sociale !

  24. marie says :

    bravo ,quelle clarté;;et lucidité.

  25. marie says :

    bravo ,quelle clarté;;et lucidité.face à lui;3 putes défendant bec et ongles,, leur prostitution.

  26. copeau says :

    Je suis toujours étonné lorsque j’ entends des « experts » comme Alain Vidalies(PS)parler de SMIG(UE) alors que le SMIC l’ a remplacé depuis 1970 !!!

  27. tonton flingueur says :

    à propos du com de Lys

    jean rené sol air….

    teint rosé, dents pourries, chemise à fleur de 1968….

    ..tu vois mon fils, c’est ça un socialiste:

    http://militant.socialiste.30.over-blog.com/article-rene-soler-ps-veut-profiter-des-divisions-de-la-droite-tarasconnaise-69358266.html

  28. fish82 says :

    Formidable ce Philippot! Posé, intelligent, c’est exactement la personne qu’il fallait à MLP. Espérons qu’elle pourra recruter encore davantage de personnes du même calibre, qui finiront par convaincre définitivement les Français que le bon sens et la raison se trouvent au FN, pas à l’UMPS.

  29. fish82 says :

    –> Buffy

    L’euro est un boulet pour la France parce que le coût du travail dans des pays comme la France, et encore davantage en Italie et dans d’autres pays sud-européens, est plus élevé qu’en Allemagne, dont les salariés ont consenti à des gels de salaire dans la décennie précédente et dont les impôts prélevés sur les salaires sont moins élevés. Des dévaluations de la monnaie permettaient de contrebalancer ce coût du travail trop élevé et de faire diminuer la dette, mais ceci n’est plus possible avec une monnaie unique, fixé par la BCE à un niveau convenant en gros à l’Allemagne et à d’autres pays avec un coût du travail plus faible, mais pas à la France et à l’Europe du Sud. Les dévaluations n’étant plus possibles, la compétitivité de ces pays a diminué, le chômage a augmenté, ainsi que le recours à la dette et son aggravation.

    (PS Si quelqu’un veut corriger/compléter mon explication n’hésitez pas).

  30. fish82 says :

    impôts sur les salaires: je ne parlais pas de l’IR mais des charges patronales et salariales (le nom m’échappait), qui sont très élevées en France.

  31. fish82 says :

    Juste une remarque par rapport à ce que dit l’économiste à la fin de l’émission: une solution serait certes de dévaluer l’euro, mais l’Allemagne et d’autres pays s’y opposent (il me semble du fait que la maîtrise de leurs coûts salariaux les rendent compétitifs à l’exportation, tandis qu’un euro fort leur permet des importations (notamment d’énergie) à bas prix. Le problème, c’est d’avoir une même monnaie pour des pays complètement différents. Une autre solution serait à notre tour de devenir plus compétitifs, soit en gelant les salaires (mais difficile en France, et puis injuste), soit en diminuant fortement les charges patronales et salariales, mais ceci ferait baisser les recettes de l’État à un moment où il connaît déjà un fort déficit. En outre, il ne faut pas se leurrer, la compétitivité de l’Allemagne avec des pays où la main d’oeuvre coûte beaucoup moins cher et où les produits fabriqués deviennent de plus en plus sophistiqués finira par être menacée, même si l’Allemagne compense pour l’instant avec la réputation de qualité et de haut de gamme de ses produits.
    D’où la solution du FN, de sortir de l’euro et de retrouver une monnaie nationale à un niveau plus adéquat (ce qui n’empêchera pas, le moment venu, de faire baisser le coût du travail, en faisant baisser les charges patronales et salariales).

    Bon c’est comme ça que je comprends les choses, mais je ne suis pas économiste, si d’autres intervenants veulent compléter/corriger, qu’ils n’hésitent pas…

  32. Lionel Baland says :

    Un élément qui est peu pris en considération est le degré de cohésion nationale.

    En Allemagne, l’immigration n’a pas atteint la cohésion nationale. Les étrangers au sens strict (c’est-à-dire tous les non-germanophones) sont tenus à l’écart de la société.Quelqu’un qui n’est pas issu d’une région germanophone peut résider 10 ans à Berlin, il restera tenu hors de la société allemande.

    En Pologne, la cohésion nationale est très forte et le pays est ethniquement homogène.

    Par contre, la France est atteinte de plein fouet par l’immigration et la mondialisation qui détruisent la cohésion nationale.

  33. Imperator. says :

    Il est bon ce Philippot, très bon!

    Les autres cr.étins ne comprennent rien, ou font semblant de ne pas comprendre. L’UE est un machin qui nous pourrit l’existence (un exemple parmi tant d’autres: http://www.polemia.com/article.php?id=3410). Philippot rappelle à juste titre que le protectionnisme est interdit par l’UE; c’est dans les textes que les différents gouvernements ont SIGNES! Alors le bal des hypocrites… Quant à proposer du protectionnisme aux « frontières (sic) de l’UE », c’est au mieux une aimable plaisanterie. L’Allemagne n’en veut pas (et je ne vois pas comment on pourrait la faire changer d’avis), et les réunionites chroniques ne vont rien changer du tout.
    L’hyper inflation, nous l’aurons tot ou tard, avec ou sans euro….
    Il est bien gentil le gars de l’UMP, mais on ne les a pas élu pour jouer à la dinette! La liste des réformes significatives est très courte….

    Bon, ceci dit, je reste sceptique quant à la sortie de l’euro. Il faut que le dollar s’écroule AVANT l’euro. C’est un impératif géopolitique!

%d blogueurs aiment cette page :