Nigeria : Les chrétiens répondront en cas de nouvelles attaques

Le président de l’Association des chrétiens du Nigeria (CAN) a averti mercredi que ces derniers répondraient de façon appropriée à d’éventuelles nouvelles attaques, après une vague d’attentats attribuée à des islamistes qui ont visé notamment des églises.

«La communauté chrétienne au niveau national n’aura pas d’autre choix que de répondre de façon appropriée si il y a d’autres attaques contre nos membres, nos églises et nos biens» a déclaré le révérend Ayo Oritsejafor à des journalistes.

Il a par ailleurs jugé que les réponses des autorités musulmanes du pays avaient été inacceptables. Le plus haut responsable musulman du Nigeria a assuré mardi à tous les Nigérians qu’il n’y a aucun conflit entre les musulmans et les chrétiens, entre l’islam et la Chrétienté. […]

Romandie New/AFP (Merci à Gone)

Étiquettes : , , ,

48 responses to “Nigeria : Les chrétiens répondront en cas de nouvelles attaques”

  1. Dagordagorath says :

    « Mais je vous ai pourtant dit de tendre l’autre joue »

    « Oh toi arrêtes de faire ton malin sur ta croix »

  2. boum boum says :

    les affaire reprenne ?

  3. DeuxMilleQuatreVingtTrois says :

    Ah, voilà une excellente initiative.

    A quand un  » France, les non-musulmans répondront en cas de nouvelles attaques » ?

  4. zefi says :

    S’ils répondent par le talion ils n’iront pas au paradis.
    Bientôt plus de retraite et ni de paradis.
    Mais peut-être qu’avec quelques indulgences à un taux très compétitif ils auront le pardon.

  5. Pyramid-Head says :

    les musulmans ne comprennent que la force ….

  6. Kromag says :

    ♫ Ça faire rire les couteaux, ça fait chanter les machettes
    Ça bousille des negr* et ça fait couper des têtes ♫

    Un de ces quatre je ferais une chanson appelée « Festival de la machette » sur une musique de la compagnie créole.

  7. Alsacien says :

    Ca va qu’inciter les muzz nigerians à attaquer encore plus, ils ont le nombre pour eux hélas.
    Mais je salut le courage de cette declaration

  8. Marcel le gaouri says :

    Je suis sûr que si les chrétiens se défendent les médias occidentaux vont s’acharner dessus.

  9. Dagordagorath says :

    @ Zefi

    Faut juste une bulle papale !

  10. Kromag says :

    Ou alors une « La machete dans le dos » sur du Zouk Machine.

  11. Antho says :

    Légitime défense.

  12. charline says :

    Enfin des chrétiens qui ne tendent pas la joue..

  13. St-Michel says :

    Dagordagorath
    Une bulle papale avec des protestants ?

  14. Tirelire says :

    Kromag says : 29/12/2011 à 00:11
    Ou alors une “La machete dans le dos” sur du Zouk Machine.

    😆

    va pour les deux tiens 😉

  15. Manuel Blancos says :

    lien cassé ?

  16. zefi says :

    @ Dagordagorath

    A part une bulle royale (une vraie) je vois pas..

  17. Manuel Blancos says :

    Le lien donne ça : (non dénué d’intérêt, mais peu en rapport avec le titre de la nouvelle sur le fil)

    Dans le Calaisis, un chauffeur de bus confronté à la justice pour avoir insulté un enfant

    Nicole Guibon est outrée. Le 28 avril, ce chauffeur de bus s’est énervé contre un jeune …

    de 12 ans. L’affaire n’en reste pas là. La dispute a été enregistrée via un téléphone portable. « Je suis convoquée pour un rappel à la loi ! C’est un scandale… » Les insultes ? Nicole Guibon les reconnaît. « Oui, je me suis énervée contre ce gamin que j’avais placé à l’avant de mon bus.

    Comme d’autres, indisciplinés, pour mieux les avoir à l’oeil et conduire sereinement », résume le chauffeur de la société Schoonaert qui, en ce 28 avril, réalise le ramassage scolaire entre Fréthun et Blériot, dans le Calaisis. Face au refus, le ton monte. « Et je le traite de menteur et de p’tit con. Je le reconnais, je n’aurais pas dû m’énerver. Mais désormais, je suis fichée et je risque un rappel à la loi ! » La mère de l’enfant a porté plainte en s’appuyant sur l’enregistrement du téléphone réalisé par son fils. Les gendarmes ont fait remonter l’affaire au parquet de Boulogne qui a suivi. Le 30 juin, elle risque un rappel à la loi pour avoir commis un acte illégal en insultant une personne dans un lieu public…

    Sur le site, impossible d’avoir l’article d’origine, celui évoqué plus haut bien sûr.

  18. Dagordagorath says :

    « Ah ben si ce sont des protestants…qu’ils crèvent. »

    C’est ce qu’aurait dit un pape à la grande époque. 😀

  19. Manuel Blancos says :

    Merci Ewian, ça a bien l’air de parler de le même chose.

  20. Manuel Blancos says :

    Edith :la 😉

  21. Ewian says :

    Allé, vivement que ça pète !

  22. Jeansansterre says :

    « Qu’ils aillent donc au combat contre les Infidèles – un combat qui vaut d’être engagé et qui mérite de s’achever en victoire –, ceux-là qui jusqu’ici s’adonnaient à des guerres privées et abusives, au grand dam des fidèles ! Qu’ils soient désormais des chevaliers du Christ, ceux-là qui n’étaient que des brigands ! Qu’ils luttent maintenant, à bon droit, contre les barbares, ceux-là qui se battaient contre leurs frères et leurs parents ! Ce sont les récompenses éternelles qu’ils vont gagner, ceux qui se faisaient mercenaires pour quelques misérables sous. Ils travailleront pour un double honneur, ceux-là qui se fatiguaient au détriment de leur corps et de leur âme. Ils étaient ici tristes et pauvres ; ils seront là-bas joyeux et riches. Ici, ils étaient les ennemis du Seigneur ; là-bas, ils seront ses amis ! »

    Urbain II, Appel à la première croisade.

  23. Cauchon de Peillan says :

    Les rédactions mainstream préparent les brouillons des pleurnicheries habituelles sur les musulmans victimes éternelles de l’intolérance.

    Il leur suffira de reprendre les communiqués de propagande utilisés pour le Kosovo en 1999 et pour le Liban dans les années 80 et faire du rechercher / remplacer.

  24. YannC says :

    Dagor, une fois encore, que montres-tu du christ ?

    Tu ne te rends même pas compte que le gars de l’article vient au contraire d’appliquer l’acte n°2 du Tendre l’Autre Joue ; un TLAJ qui ne signifie pas « Se laisser faire » mais « Ne pas réagir aveuglément » (donc laisser la Raison faire son chemin et prévenir que ce chemin vient d’être parcouru ; une sorte de « Je n’attaquerai pas sans donner un ultimatum préalable »). Certes c’est une contrainte incompréhensible pour un gars comme toi qui sait déjà tout sur tout. Pourtant elle ne signifie pas du tout que la décision prise au terme de l’examen de conscience sera différente de celle qui aurait été prise sans cet examen de conscience.

    Le choix du christ de ne pas réagir immédiatement fut le sien. S’il avait réagi, je suppose qu’il n’aurait rien fait de différent de ce que fit son père en détruisant sodome et gomhore & Cie. Il se contenta de ressusciter.

    Bref. Le message de « tendre l’autre joue » ne disqualifiait pas la violence mais l’emportement du Barbare et valorisait la « mesure » de l’homme civilisé (en germe dans le christianisme, si on s’y connait un peu).

  25. YannC says :

    « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

    Arnaud Amaury passe pour avoir dit, lors du sac de Béziers, à des soldats qui lui demandaient comment distinguer les bons fidèles des hérétiques : « Massacrez-les, car le seigneur connaît les siens. »

    Le seul auteur par lequel on connaisse ce mot (en latin : « Cædite eos. Novit enim Dominus qui sunt eius. ») est le moine cistercien allemand Césaire d’Heisterbach, qui le prête au légat dans son livre Dialogus miraculorum (Des miracles), écrit entre 1219 et 1223. La transmission historiographique de ces propos fut quelque peu modifiée pour devenir : « Tuez-les tous ! Dieu reconnaîtra les siens. » Césaire reste assez proche de l’évènement dans le temps (une dizaine d’années), mais il est étrange qu’à propos d’un fait survenu à Béziers, un Allemand soit seul à savoir ce que les sources locales semblent toutes ignorer.

    Ph. Tamizey de Larroque note que ce silence mérite particulièrement d’être pris en considération dans cinq ouvrages qui ont la croisade des Albigeois pour sujet principal : l’Histoire de la guerre des Albigeois, écrite par le moine Pierre de Vaulx-Cernay, qui enregistre scrupuleusement les actes et les paroles du légat et qui était près de lui le jour du sac de Béziers ; une autre Histoire de la guerre des Albigeois, anonyme celle-là ; l’Histoire de l’expédition des Français contre les Albigeois, de Guillaume de Puylaurens, la Chronique de Simon de Montfort et l’Histoire de la Croisade écrite en vers occitans.

    Outre que les témoins les mieux placés ne mentionnent pas la phrase en question, leur récit semble la contredire. Césaire d’Heisterbach dit qu’après la prise de la ville, les soldats vainqueurs, comme pris d’un scrupule, auraient demandé comment reconnaître les catholiques des hérétiques. Or, il n’y eut pas une prise suivie d’une pause puis d’un massacre, les soldats d’ordre inférieur (les « ribauds », les « truands ») prirent à la fois l’initiative de l’assaut et de l’extermination, sans l’accord des chefs.

    Enfin, de l’aveu même de savants ecclésiastiques du XVIIe siècle, bon nombre des miracles que Césaire d’Heisterbach raconte pour vrais indiquent chez lui une grande faiblesse du sens critique.

    Avant le siège, Renaud de Montpeyroux, évêque de Béziers, a tenté une ultime médiation. Arnaud Amaury a exigé que tous les catholiques sortent de la ville pour ne pas partager le sort des cathares, ce qui rend douteux qu’Arnaud Amaury ait prononcé la phrase qui lui est attribuée.

  26. pi31416 says :

    «Le président de l’Association des chrétiens du Nigeria (CAN) a averti mercredi que ces derniers répondraient de façon appropriée»

    Montrons-nous solidaires. Envoyons-leur des organisateurs de marches blanches. En voici un, et expert!

    http://kroulik.blogspot.com/2011/11/les-marches-blanches-continuent-mb.html

  27. Caudeval says :

    Autodéfense, légitime défense !

  28. Louve Normande says :

    YEESSSSSSSSSSSS ! Enfin des chrétiens couillus ! Défendre ses coreligionnaires n’a rien de « non-chrétiens », ce n’est pas « formellement » interdit par les évangiles !!!

  29. Electron libre says :

    On a le droit de se défendre quand on est chrétiens ?

    Jésus n’a il pas dit : « Celui qui prendra l’épée périra par l’épée » ?

    En tout cas ils ont bien raison de se défendre.

  30. civitas Parisiorum says :

    Jesus II: Le Retour! (Les Inconnus)

  31. Liberté pour la France ! says :

    La déclaration des chrétiens nigériens est parfaitement cohérente avec le conseil de « tendre l’autre joue ». Tendre l’autre joue est une figure de rhétorique (l’hyperbole). « Tendre l’autre joue » signifie : « soyez très doux, très, très doux. »

    En revanche la légitime défense est obligatoire (ne rien faire serait une faute) pour ceux qui dirigent une communauté.

    D’autre part, « la légitime défense peut être non seulement un droit, mais un grave devoir, pour celui qui est responsable de la vie d’autrui, du bien commun de la famille ou de la cité ». 44 Il arrive malheureusement que la nécessité de mettre l’agresseur en condition de ne pas nuire comporte parfois sa suppression. Dans une telle hypothèse, l’issue mortelle doit être attribuée à l’agresseur lui-même qui s’y est exposé par son action, même dans le cas où il ne serait pas moralement responsable par défaut d’usage de sa raison.  »

    http://www.vatican.va/holy_father/john_paul_ii/encyclicals/documents/hf_jp-ii_enc_25031995_evangelium-vitae_fr.html

    Donc, le communiqué des responsables chrétiens du Nigéria est parfaitement chrétien et parfaitement cohérent avec le message du Christ. On peut considérer que c’est le devoir de ces responsables de faire une déclaration comme celle-là s’ils ont la possibilité de mettre leurs menaces à exécution.

    [A mon avis « de façon appropriée » est un anglicisme du traducteur. « Appropriate » signifie « convenable » en français. Donc le révérend dit que sa communauté répondra de façon convenable en cas de nouvelle attaque. La légitime défense peut aller jusqu’à la mort du ou des agresseur(s) si les conditions sont réunies, conformément à la doctrine de Jean-Pau II]

  32. pi31416 says :

    «Electron libre says : 29/12/2011 à 08:16

    On a le droit de se défendre quand on est chrétiens ?

    Jésus n’a-t-il pas dit : “Celui qui prendra l’épée périra par l’épée” ?»

    C’est possible, et même probable. Ce qui est certain, c’est qu’il N’A PAS dit:
    «Celui qui prendra la masse d’arme périra par la masse d’arme.»

    Or, «la masse s’est raffinée dans le courant du Moyen Âge. Bien que bénéficiant d’une allonge réduite, sa puissance de choc permettait de briser les os, rendant les protections souples telles que les cottes de mailles inopérantes, enfonçant également les casques et pièces d’armures rigides […]

    la masse était très prisée par les moines partant pour les croisades. La religion leur interdisant de répandre le sang, ils ne pouvaient donc pas utiliser des armes tranchantes telles que les épées ou les haches. La masse leur permettait donc de partir au combat comme tout autre guerrier.»

    Soudain, Ses paroles prennent un sens nouveau, non? Et encore, je ne vous ai pas parlé de Mjollnir :mrgreen:

  33. Alfred says :

    Et après ils iront dire que les chrétiens sont intolérants!!

    Ça leurs fera l’occasion de leurs taper!

  34. whiteKnight says :

    ça sent le début de quelque chose de plus grand, une petite guerre de religion peut être, les mêmes acteurs , les mêmes causes, les mêmes effets………

    on me dit dans l’oreillette que non, les vilains chrétiens auraient gravement offensé les gentils mahométan…………………..

  35. whiteKnight says :

    @pi31416: il vont bien reprendre un petit coup de marteau??? non???

  36. Estienne says :

    « Tendez la joue gauche » « Quand on dira toute sorte de chose mauvaise contre vous, à cause de Moi, réjouissez vous car votre récompense est grande dans les cieux. » Le Christ disait cela à titre individuel quand il est impossible de se défendre légitimement d’une attaque. C’est la porte de sortie vers la sainteté « la joue droite ». Toute société qu’elle soit familiale ou autre peut et doit se défendre. « Qui a tué par l’épée périra par l’épée ». « Pas un iota de la loi ne passera… Ne croyez pas que je sois venu abolir la loi et les prophètes, je ne suis pas venu pour abolir mais pour accomplir. » Toutes ces citations de l’évangile sont à prendre dans leur ensemble, et il ne faut pas se caler sur une seule. Si en tous cas on croit qu’au niveau sociétal la miséricorde est au dessus de la vertu de justice, c’est fausser vraiment le message du christianisme, car on voit ce que ce genre de principe apporte à la société.

  37. Captain planet says :

    Ha yesss, enfin ça répond. Pourvu qu’ils mettent des actes aux paroles. Les coptes feraient mieux d’en faire autant plutôt que de se laisser faire. Préparons les armes ça va commencer.

  38. Liberté pour la France ! says :

    « Celui qui prend l’épée périra par l’épée. » est une sentence de droit pénal justifiant la peine de mort.

  39. Liberté pour la France ! says :

    Lorsque le Seigneur Jésus dit “Celui qui prend l’épée périra par l’épée.” Il rappelle à saint Pierre une sentence de droit pénal juif. Saint Pierre, en effet tirait sont épée du fourreau et avait même commencé à frapper le policier venu arrêter Jésus sur ordre du Grand Prêtre. Jésus rappelle à saint Pierre qu’il ne faut pas résister aux autorités, sous peine de mort.

  40. Liberté pour la France ! says :

    Attention la permission ne signifie pas qu’il faut le faire. Il faut toujours réfléchir avant d’agir et voir si la réaction est possible, a des chances de réussite, selon les circonstances (rapport de forces, législation, suites de l’affaire etc.). Il ne faut pas que le résultat de l’action soit pire que l’inaction Jésus a dit aussi « Soyez simples comme des colombes et prudents comme des serpents. » Le serpent est ultra-prudent, il se sauve dès qu’il peut, dès qu’il sent le moindre danger. Il a dit aussi qu’il n’y avait pas de plus grande preuve d’amour que de donner sa vie pour ses amis. Il faut intégrer tout cela dans sa décision.

  41. natacha3 says :

    Nous sommes avec vous…..Tirez dans le tas et pas de quartier…

    Faut arrêter de tendre l’autre joue….

    On en devient ridicule.

  42. Louve Normande says :

    Liberté : tout à fait, la parole du Christ n’est pas « anecdotique » mais un Tout ! C’est bien pour cela que je partage les idées de ces chrétiens-là !

  43. Waterman says :

    « l’Association des chrétiens du Nigeria (CAN) a averti qu’ils répondraient de façon appropriée à d’éventuelles nouvelles attaques »

    Yes! You can!

    :mrgreen:

  44. Versaillais says :

    N’importe ou sur la planète, les médias ce feront un plaisir de cracher sur les Chrétiens qui osent se défendre.

    Les médias prèferent camoufler l’histoire du terroriste de Liège et par contre n’hésitent pas à s’acharner sur des Chrétiens pacifistes qui défilent devant les théatres ou se joue la pièce anti-chrétienne.

    La télé pourra toujours dire ce qu’elle veut, la vérité, nous la connaissons.

    Cap Marine 2012!

  45. CAPTAIN-NICK says :

    Je ne partage plus aucune des « valeurs » avancées par les Eglises et présentées comme « essentielles » a notre existence sur cette terre. Ce ne sont que déviances morales (sans parler des autres), qui si je les suivaient m’ôteraient tout libre-arbitre.
    Or je suis Français. Et, sur cette terre-là précisément, ne doivent règner que les fondamentaux: la République et rien d’autre.

    Quant à ma spiritualité, elle m’appartient et je n’ai aucune envie de la partager avec des brebis bêlantes. La aussi, en privé, je reviens aux fondamentaux.

    (Je rappelle juste qu’une des parties de l’initiation à l’Esprit-Saint -ou à Force divine, comme on voudra- est préchrétienne: c’est le baptême. Jésus le crucifié, l’a reçue. Et donc, si vous-même l’avez reçu (en partie), alors pourquoi vous référer sans cesse à des textes qui sont des « rapportés », des « on-a-dit-sur-lui, des bla-blas, des rajouts, des traductions foireuses, pour justifier vos actes ?. Laissez-donc parler le Saint-Esprit en vous, et comportez-vous en citoyens ! Et maintenant, puisque vous souhaitez tant revenir aux Ecritures, alors demandez au pape de Rome de faire publication des Manuscrits de la Mer Morte. Pourquoi ne le fait-il pas ?)

  46. YannC says :

    Le souci des « valeurs » de l’Eglise est qu’elles sont nées en tant que moyens de rectifier des anomalies issues d’un système de valeur précédent auquel elle était couplée (Ancien testament + Nouveau testament) , . Mais vu leur succès foudroyant, elles sont peu à) peu devenues une norme, phagocytant le message à critiquer et engendrant leurs propres tares.

    La « cerise sur le gâteau » est devenue plus grosse que le gâteau lui-même (à ce titre, le protestantisme est devenu le « christianisme du christianisme », ce qui était absurde mais ce qu’ils n’ont pas encore compris, affaiblissant le christianisme triomphant, certes, appelant l’Eglise à soit disant plus d’humilité , certes, mais aussi faisant durablement régresser le christianisme -avis perso- )

  47. Liberté pour la France ! says :

    @ YannC,

    Point de vue intéressant. Mais je crois que ce que vous décrivez n’est possible que par manque d’organisation intellectuelle des intervenants aux débats. Les apports du christianisme doivent être ordonnés selon les domaines de connaissance. Or la plupart mêlent (parce qu’ils ne savent pas que cela peut être distingués), sociologie, psychologie, spiritualité, droit, épistémologie, théologie et histoire (sur ce dernier domaine de connaissance l’histoire est le plus souvent maquillée dans la « doxa »). D’où une extrême confusion dès que l’on parle du christianisme. S’y ajoute en outre une certaine mentalité induite par le mathématisme qui produit le « culte des antinomies ». En mathématique un carré n’est jamais un cercle et 4 n’est jamais égal à 5. Dans la réalité votre ennemi peut vous rendre un service (volontairement ou involontairement), la société peut vous entraver, mais vous rendra d’énormes services, la société n’existe pas sans les êtres humains, mais les êtres humains ne peuvent vivre sans la société etc. Toutes choses que l’esprit d’exclusion mathématiste empêche de saisir.

    Ainsi l’Ancien Testament n’exclut pas le Nouveau et le Nouveau n’exclut pas l’Ancien. Des critiques portées par les protestants peuvent être valides, même si, dans leur ensemble elle traduisent une certaine confusion. Autre exemple : Jésus a critiqué les autorités religieuses de son temps, mais aimai passionnément sa patrie et ses compatriotes etc.

    Votre point de vue sociologique aurait donc besoin d’être complété et modéré, mais il reste très intéressant au moins pour comprendre les termes du problème tels qu’on les trouve dans la « doxa » des relations entre athées, catholiques, juifs et protestants actuels, « doxa » qui ne constitue pas la vérité objective.

%d blogueurs aiment cette page :