«Et si on allait à la rencontre des électeurs de l’extrême-droite ?»

Combattre le Front national semble être «une lutte de bon sens» pour Philippe Sage, «sympathisant d’extrême gauche et radioteur». Il appelle cependant à discuter avec les électeurs du Front national, ces «humiliés, déclassés, gueules cassées».

Allons-nous persister dans cette attitude persuadés que nous sommes des gens biens et eux, des «gros cons» ?

Oui, je veux vous parler des électeurs du Front national, ceux que Sophie Aram, stupidement, traite de «gros cons». Elle qui vit correctement, qui ne sait pas grand-chose de la misère, de la souffrance. Plus précisément : elle n’en sait rien. Elle fait partie des confortables. Et son avis, sa saillie, imbécile, ne fait qu’aggraver la situation. […]

Oui, j’en connais, et mieux : je parle avec eux. Et je me heurte, c’est vrai, à un problème. Il est difficile : comment les convaincre alors qu’ils ont fait confiance, hier, à la gauche, à la droite, et qu’ils n’ont pas vu leur vie changer, s’améliorer, au contraire ? Comment les convaincre, alors que depuis des années, ils ont vu leurs vies se rétrécir, leurs illusions mourir ? Le désespoir, ce n’est pas un mot. C’est un gouffre.

La colère, quoi qu’on en dise, est légitime. Le dégoût est compréhensible. Mais ce vote est une impasse. Un leurre. Certains en ont conscience. Ils disent que ce qu’ils veulent, c’est le chaos. Qu’il n’y a que comme ça qu’il pourrait, alors, se passer quelque chose. Une prise de conscience. A tous les niveaux. Ils croient à ça. […]

Le Nouvel Obs (Merci à pierrelermite)

Étiquettes : , , , ,

214 responses to “«Et si on allait à la rencontre des électeurs de l’extrême-droite ?»”

  1. sacripant says :

    h1Mc says : 01/01/2012 à 23:32 Faut arrêter de débattre inutilement sur les fondations de notre société républicaine. 0n le sais, elle est corrompue de A à Z puisque les révolutions n’ont jamais été le fait du “peuple” mais toujours des élites. La royauté a construit la France, mais c’est la République a donné à tous un semblant de liberté, d’égalité, nous ne sommes plus esclave de nos conditions (bien que je conçois que cela est de plus en plus faut, puisque si nos parents n’ont pas d’études, on reste pauvre) nous sommes maîtres de nos destinées.

    La France a toujours été une terre d’immigration, mais une immigration Chrétienne, Européenne, et c’est cela qu’il faut défendre, une identité des peuples européens comme on nous le bassine avec l’identité des peuples arabo muzz. Il ne faut pas commencer à se diviser sur des questions bien loin de l’épicentre du problème de SURVIE DE L’OCCIDENT.. tout cela, les autres, ceux qui sont les ennemis de notre brillante civilisation le voudrait bien.. il faut abattre ce masque de honte, cette lâcheté qui insulte tous nos morts de 14-18 et avant, depuis 39, Agissons Unis par la voix des urnes au nom de notre sacro-sainte France et République; au nom d’Europa, celle qui nous a toujours défendue des attaques extérieures, lorsque les jours seront plus propices, les débats superflus auront leurs places.
    ————-

    faux

    l’etat français a utilisé les migrations pour pallier a des problèmes de demographie au 19 eme siecle et de manque d’ouvriers .(suite à dechristianinisation , auto malthusianisme pour les heritages au 18eme etc)

    la france etait une puissance demographique au moins jusque 1789.

    donc la france n’a pas toujours ete une terre d’immigration.

    les deux pics selon moi c’etait apres 14/18 suite aux morts et apres 39/45 pour les 30 glorieuses.(et non la reconstruction) . une bonne partie de cette main d’oeuvre etait cependant blanche et aussi frontalière/saisonniere/quotidienne (eh oui encore un truc sur le quel les tenants de l’immigration colonisation passent vite) …..c’est SURTOUT APRES 70 que le gvt français et les gauchards petent un boulon et commencent le genocide par substitution/installation ….

  2. PL24. says :

    sacripant says : 02/01/2012 à 10:47

    La France a toujours été une terre d’immigration, mais une immigration Chrétienne, Européenne,

    —-

    faux

    la france etait une puissance demographique au moins jusque 1789.

    —-
    La France n’a jamais été une terre d’immigration: aux plus fortes périodes d’immigration, dans les années 20 et 30. l’immigration ne dépassait pas 0,1 % de la population générale, par génération. C’était des Polonais, des Italiens, des Espagnols, des Juifs d’Europe centrale, donc des gens culturellement proches.

    La quantité était infinitésimale: un ou deux enfants par école, pas dans toutes les écoles. Rien à voir avec l’immigration massive depuis 20 ans: 4 millions d’habitants de + entre 2001 et 2011, soit deux fois « la ville de Rennes chaque année »..

    Donc, oui il y a toujours eu quelques étrangers, mais ce n’était pas du tout des migrations. Les naturalisations étaient faites par décret individuels, il est facile de constater que c’est quelques milliers par an.

    Il n’y a jamais eu d’assimilation à la Française, c’était des gens culturellement proches, et tellement peu nombreux qu’ils se diluaient dans la population de souche.

    Ca n’a rien à voir avec les USA qui sont une vraie terre d’immigration, où il y avait 1 million d’habitants en 1789 (26 millions en France) et 100 millions en 1900 .

  3. h1Mc says :

    « donc la france n’a pas toujours ete une terre d’immigration. » « l’etat français a utilisé les migrations pour pallier a des problèmes de demographie au 19 eme siecle et de manque d’ouvriers »

    Vrai mais avant tout Faux.

    La France depuis les Romains, depuis toujours a été une terre d’immigration (de peuples européens c’est ce que je dis au dessus), déja sous cette période les romains importaient les vaincus pour défendre les frontières, puis son venus les francs, peuple germanique rien à voir avec les gaulois, et je t’en passe, la France c’est un amas de pays, de peuples, réunis sous une bannière, une Bible commune, un héritage commun : Europa. Si la France renit un système qui a toujours su intégrer les masses qui arrivaient parce qu’elle affirmait être celle qui défendait le mieux les héritages du passé, alors elle dépérira, je peux te l’affirmer.

  4. Imperator. says :

    le Zib says : 01/01/2012 à 21:00

    L’extrême droite n’existe pas en France… Qu’on se le dise .
    Mais ça arrange l’UMPS de faire passer le FN comme d’extrême droite !!!!!
    Ils vont finir pas s’en apercevoir ses idiots !
    __________________________________________________
    +1000

    Clemenbert says : 01/01/2012 à 19:47
    « les royalistes font ricaner 99% de la population française »

    Pourquoi ricaner? J’y vois plutôt de l’indifférence, quand ce n’est pas de l’ignorance pure et simple (qui connait l’existence du journal l’Action française?).

    La terreur says : 01/01/2012 à 22:53

    PL 24 : ne soit pas de mauvaise foi non plus…bizarrement, tu te souviens bien mieux des épisodes honteux de la république que de la fuite de Varennes ou bien du manifeste de Brunswick rédigé avec le consentement de Louis Capet…

    Sans compter les querelles stupides de la Fronde, de la révocation de l’Edit de Nantes qui a dépeuplé la France au grand bénéfice de nos voisins, la perte de l’Inde et du Canada etc
    _____________________________________________________
    Et ca ce n’est pas de la mauvaise foi?! Restons sérieux voulez-vous.

  5. Imperator. says :

    h1Mc says : 02/01/2012 à 13:14

    C’est quoi ce discours?!

    La Gaule (puis la France) a été une grande puissance démographique. Jacques Dupaquier a parfaitement démontré qu’il a eu continuité entre le peuplement du néolithique et le XXe siècle. Au V-VIe siècle (les « invasions barbares »), l’apport a été négligeable (100 000 face à 8-10 millions de gaulois). Et je passe sur le reste (Romains, Grecs, Normands, etc), car ca a été de l’anecdote….

    Donc non la France n’a toujours été une terre d’immigration (au contraire parfois les Français ont émigré).

    Je vous rejoins quant au système de l’assimilation, le seul système qui a eu cours jusqu’aux années 60/70. C’est le seul qui soit viable.

  6. Hollow man says :

    « tout ce qu’ils veulent c’est le chaos » C’est quoi cette c.on.nerie ? Ce qu’on veut ce n’est pas le chaos, c’est justement l’inverse que le « chaos » que nous propose l’UMPS, la clique et son bras armé… C’est bien de l’esprit talmudique (et son inversion accusatoire légendaire) de dégénéré(s) bobo-gaucho-socialo à deux balles cinquante…

  7. Franchois says :

    « ce vote est une impasse »

    NON c’est un choix, une analyse suite aux diverses années de tromperie et à la dégradation de la France depuis de bien trop nombreuses années

    « Un leurre. »

    PS et UMP ne nous ont-ils pas leurrer depuis plus de 30 ans ?!!!

    « Certains en ont conscience »

    OUI et NON tous les partis politiques font du lavage de cerveau aux français moyens de peur de perdre leur place en or

    « Ils disent que ce qu’ils veulent, c’est le chaos »

    NON encore les partis politiques qui font croire aux français ce risque. Le seul risque pourrait provenir de contrariétés d’issus de l’immigration.

    « Cessons de donner des leçons »

    là TOUT A FAIT D’ACCORD !

    « Allons-nous être enfin citoyens ? »

    OUI !!! j’aime la France, je vis France, je suis France, je respire France et je voterais France tout comme le parti qui pense de la même manière.

  8. koryn75 says :

    Tout ce qui a été mis en place depuis plus de 15 ou 20 ans était la mixité « sociale » qui n’a fait qu’aboutir à la haine, devant tant d’injustices. On mélange des gens qui n’ont aucun lien tant social, culturel que racial et en plus revanchards victimaires,je peux dire que j’en suis une bonne victime vivant dans un logement social en plein Paris, mes voisins ne sont que des « cas sociaux » bien logés dans un arrondissement de Paris encore vivable, entre un qui me pourri la vie avec ses séances de vaudou, une autre (juive) qui en plus se vante d’avoir obtenu un 3 pièce en duplex alors qu’elle est seule, la débile qui s’est fait attribuée aussi un 3 pièces 80 mètres carrés en duplex + terrasse alors que son 1er fils est handicapé et pris en charge par des institutions car sa mère est demeurée et cela ne l’a pas empêchée de refaire un autre gosse, qui vit principalement chez sa mère-grand, un alcoolo qui beugle de sa fenêtre son Karaoké après que les services sociaux lui ait enlevé ses enfants qu’il tabassait ….. etc. et pourtant moi je ne suis pas un cas social, plutôt comme beaucoup de femmes une résistante, et bien éduquée c’est cette mise en place du n’importe quoi qui nous dégrade et nous humilie ….c’est cela la vrai dé classification, celle qui nous relègue à n’importe qui puisque l’on fait croire que tout est équivalent et c’est cette injure, entre autres, qui est révoltante mais aussi que ce pays doit revivre. UNE PARISIENNE RÉVOLTÉE ET PATRIOTE JUSQU’AU BOUT et loin d’être idiote; A tout ceux qui défende notre pays GROS BISOUS ET BONNE ANNÉE

  9. Comme en 40 says :

    Moi je veux bien qu’ils viennent essayer de me remettre dans le droit chemin façon mormons ou témoins de jéhova. C’est marrant et ça part d’un bon sentiment…
    Mais pas Philippe Sage, parce que lui, je lui fait passer le brevet colonial avec un saucisson pas hallal. En 2012 faudra pas m’énerver, c’est ma bonne résolution.

    Non, soyons sérieux quoi; je veux des ambassadrices en mini jupes, bottines et bas résille. Des étudiantes en sociologie des cas difficiles, des gentilles militantes avec une bouche à dormir au chaud, un petit cul à convertir Hitler au judaïsme orthodoxe, bref, de la super bonne…

    Brevet colonial pour ces jouvencelles bien pensantes; à défaut de leur élargir l’esprit, élargissons leur le …

    Bonne année aux Patriotes !

  10. Augier Boward says :

    @ Cadoudal et @ la terreur

    Votre joute verbale est pasionnante, les éléments et arguments avançés le sont tout autant.

    on dirait un sketche, Cadoudal passionné, euphorique, nostalgique de nos bons rois de France, peut-être lui-même issu d’une famille noble aux ancêtres acteurs de faits glorieux…

    La terreur, esprit brillant et ambitieux, issu du peuple, probablement de culture socialiste voire communiste, qui s’imagine que son ascension sociale et sa brillante carrière lui auraient été interdites sous un régime royaliste.

    Je ne vous juge pas, j’exprime juste un ressenti à vous lire, ne le prenez pas mal, ce serait dommage, vous m’êtes sincèrement sympathiques!

    Ce qui me dérange un peu:
    Cadoudal rêve d’un retour à la foi, à l’Eglise, à la royauté… c’est son droit!
    A moi aussi cela me paraît chimérique, mais pas de quoi s’acharner sur lui. Lors de l’élection de Marine à la présidence du FN, j’ai commencé à y croire, à en parler autour de moi, à militer pour son arrivée à l’Elysée. Tout le monde se foutait de moi. Aujourd’hui beaucoup moins!

    La Terreur, « Le retour d’un roi est une chimère…C’est pour nous au moins aussi idiot, absurde et hors de propos que la sortie du nucléaire demandée par les verts… »
    Qui aurait pu croire en 1793 quand la tête de Louis XVI roulait dans un panier, que la France connaîtrait bientôt d’autre rois?

    L’Histoire se joue toujours de prédictions et prognostics!

    Et dernier point, toujours @la Terreur, vous ponctuez des commentaires éclairés, argumentés et documentés (80% du temps) de généralités et à prioris « à charge » contre l’Eglise et la royauté (20% du temps).

    Vous semblez aimer l’histoire, mais un historien ne fait pas cela, il n’a pas de comptes à régler, il essaye juste d’analyser et de comprendre.

    « Quant à l’église comme ciment national, je ne préfère même pas y songer quand je vois ce qu’elle a pu produire comme abrutis diplômés…. » (c’est faire peu de cas du rôle de l’Eglise dans l’accès au savoir pour tous)

    « le problème de cadoudal, c’est qu’il défend plus son système que son pays parce qu’il en est resté 120 ans en arrière » (220 plutôt)

    « L’histoire nous a bien enseigné que les rois aussi étaient sous influence, ne serait-ce que par leur mariage ou liens de sang ou quand ils n’étaient pas occupés à cocufier leur noblesse… » (on pourrait dire la même chose de la république, serait-ce constructif et seulement vrai? vous ne parlez que du côté obscur que vous-même, roi, auriez-eu à gérer! Il faut se remettre dans le contexte)

    « si les aristos étaient si indispensables au pays, comment expliquer que des généraux et scientifiques venus du peuple aient été capables de gérer et moderniser le pays??? » (vous voyez, ca sent la revanche! La haine des aristos, vous criez à l’injustice. PL24 vous a répondu mieux que je ne le ferai jamais, bien sûr qu’il y avait autant de talent dans le peuple que chez l’élite. C’est pareil aujourd’hui, tiens je suis sûr que je ferais un meilleur journaliste/présentateur/acteur que beaucoup, pourtant c’est toujours la même élite qui accède à ces postes.
    Il n’y a pas à avoir de rancune, à l’époque c’était ainsi, et cela avait du sens)

    Je ne suis pas Royaliste; je prends toute l’Histoire de France, le bon et le mauvais. Je ne dirai pas que tout était bien jusqu’en 1789, ni le contraire.

  11. zephir says :

    Réponse à Philippe Sage par l’intermédiaire de F. de souche puisque sur le site du Nouvel Obs il faut décliner son identité sur Fesse book ou s’abonner.

    Je salue un éclair de lucidité chez un chantre de la révolution et de la dictature du prolétariat.
    Et si le Front National était un parti démocratique et si les électeurs du FN étaient des gens comme les autres qui ont le droit au même respect que les autres français ? C’est la base de la démocratie, non ?
    Moi qui vous parle cher Philippe, j’aurais pu être trotskiste et j’ai voté écologiste et Mitterrand. Puis j’ai fais usage de la liberté que Dieu m’a donné pour rejoindre le Front National.
    Pourquoi ?
    Parce que le Front National est un parti de français de tous horizons, modestes ou pas, communistes ou souverainistes, royalistes ou républicains, d’extrême droite ou d’extrême gauche, petits commerçants, paysans ou ouvriers, jeunes ou vieux.
    Ce qui les réunit c’est l’amour de la France, de sa culture, de son histoire, de ses espoirs et de ses souffrances, reçus en héritage. De son destin.

    Voyez vous je ne suis ni raciste ni pédophile et je n’ai jamais insulté un étranger.
    C’est vrai, les électeurs du Front National ont toujours été stigmatisés, rejetés et insultés, comme par le passé les chouans, les vendéens, les paysans, les ouvriers, les militaires, les harkis ou les rapatriés d’Algérie.

    Ma famille voyez-vous a une longue histoire d’exclusion, pourtant mes grands-parents ont longtemps porté le deuil après la 1ère guerre mondiale.
    Oui c’est le monde à l’envers, c’est la gauche, socialistes et communistes qui collaborèrent avec les nazis et c’est les patriotes que l’on traite de collabos.
    De Gaulle lui-même était traité d’Hitler !

    Cher Monsieur Philippe Sage, ce n’est pas votre éclair de lucidité et votre petite main tendue qui vont changer quelque chose.
    Le Front National n’est pas un parti comme les autres. Nous sommes fiers et bientôt c’est la gauche et la droite courbe actuelle que nous traiteront de collabos.
    Nous nous rassemblons les gens avant qu’ils ne se suicident de désespoir. Les paysans qui vendent leur terres et les ouvriers qui s’inscrivent au revenu minimum par centaines de milliers.
    Le Front National est un parti plus démocratique que les autres.
    Car la France ne connait pas la Démocratie. C’est tout au plus une oligarchie ou une ploutocratie. Les français ne sont pas des citoyens. Ce sont tout juste des électeurs.
    La France est en train de vendre son âme en pièces détachées. Aux chinois, aux émirs arabes, à la finance internationale anglo-saxone, aux banques françaises ou aux envahisseurs qui trouvent que chez nous l’herbe est bien verte.
    Comme le disait le Christ : « A quoi sert de gagner le monde si c’est pour perdre son âme ? »
    Le Front National et Marine Le Pen sont l’âme de la France.

    Les français comme les autres vous saluent bien.

  12. passavant says :

    Le temps passe. Les populations ouvrières vivant dans les immeubles sociaux, souvent de gauche, syndiqués, communistes, d’âge mûr, mais aussi fortement rattachés à leur province d’origine, constituaient une force dans les années 50/70. Fortes, éduquées, égarées par un idéal de fraternité illusoire, elles se sont impliquées dans l’intégration, alphabétisation des femmes, syndicalisation des hommes. Qu’en est-il aujourd’hui? Comme le dit Koryn75, chaque mois qui passe accentue le vieillissement de cette population. Veufs ou veuves, affaiblies par l’âge et la maladie, ces gens sont maintenant dominés par une population d’origine étrangère, aux nombreux enfants, adolescents, jeunes adultes, qui les ignorent, qui savent de plus en plus clairement qu’elles vont disparaître. Ainsi l’a-politesse, le bruit, les querelles violentes et grossières, les hurlements, même l’expression à voix très haute, dans des immeubles absolument pas insonorisés, sont maintenant le quotidien de vieilles personnes qui n’ont plus la force de réagir, ni les moyens d’aller ailleurs. Chacun supporte, avec dignité, l’insupportable. Je crois vraiment qu’il est trop tard. Le temps a passé en discours, le temps est passé. Chaque jour, avec tous ces nouveaux-nés, la situation change. Et les analyses qui ne tiennet pas compte de la variation temporelle, sont toujours en retard sur cette situation en mouvement.

  13. koryn75 says :

    A Passavant et autres Vous ne m’avez absolument pas compris, je ne suis pas de condition ouvrière, mais je n’ai aucun mépris envers ceux-la, ma mère est issue de la grande bourgeoisie et mon père était un professeur de mathématiques (mais qui préférait la philosophie et donc plus littéraire), ce que voulais dire c’est que étant donné que que me suis retrouvée seule avec un enfant après une séparation, même en gagnant honnêtement ma vie, les services sociaux mélange des gens qui n’ont rien en commun

  14. koryn75 says :

    A Passavant et autres

    A j’ai aussi oublié de vous signaler que je ne suis pas vieille, ni moche, mais plutôt agréable et même type mannequin (sans sac d’os) et comme nous sommes envahis par des tetes de nœuds, j’ai de gros griefs envers nos envahisseurs alors que nous avons assez de nos propres malpropres

%d blogueurs aiment cette page :