« La petite princesse de Bamako »

Quinze femmes de banlieue en cuisine chez Ducasse : c’est la chance de leur vie.

Résumé : Quinze mères de famille en galère, âgées de 24 à 43 ans, ont saisi la main tendue par le grand chef Alain Ducasse : il leur donne un an pour réussir leur CAP de cuisine. À la clé, un CDI dans l’un des prestigieux restaurants du groupe Ducasse.

Extrait / Montage : Kadidiatou, 39 ans, malienne mère de 3 enfants. Elle va faire son apprentissage au Jules Verne, le fameux restaurant de la Tour Eiffel.

Kadidiatou c’est quelqu’un qui a vraiment envie d’y arriver, qui a eu énormément de soucis dans sa vie… ça peut être une super expérience. » – Le tuteur.

Kadidiatou a dépensé son salaire. Comment payer le loyer et les charges ? « Heureusement il y a les assistantes sociales, les aides…. ça ne m’inquiète pas. »

Vodpod videos no longer available.

M6 / Zone interdite – 01/01/2012

Étiquettes : , ,

156 responses to “« La petite princesse de Bamako »”

  1. lisca999 says :

    @ la guerre est notre espérance
    Comparer cette oligarchie, cette ploutocratie à l’antique noblesse… Non.
    Le noble allait se faire tuer en personne, ce pourquoi il bénéficiait de hauts privilèges. A défaut, il était savant et donnait une image civilisée de son peuple.
    Il se voyait comme responsable des gens de sa terre, à leur image, était chrétien.
    Voir ce que fait un Sarkozy de son fils Jean : un premier commis de Darty, un directeur fonctionnaire de société, un planqué incompétent. Et de son petit-fils : un circoncis.
    En aucun cas un défenseur du peuple français, un brave, un catholique.
    Rien à voir.
    Comparer le clergé antique aux francs-macs satanicocos, idem.
    Dans un cas une religion véritable (= tentative d’ordonnancement rationnel et bienveillant de la société, mystique, éthique, parole et art de haut niveau, en vue de dépasser la condition animale de l’être humain, faire la part de l’ange en lui)
    Quant au peuple, comparer notre peuple antique à la bâ.tarde survivritude sordide actuelle, idem.
    Nous sommes ce qu’il y a de mieux dans ce peuple, vivons-le, assumons le. Nous sommes sa noblesse.
    Enfin non, la guerre n’est pas notre espérance, elle est notre actuel fléau. Nous sommes en guerre, comme des sioux, contre d’épouvantables imposteurs déguisés en tartuffes.
    Notre espérance, c’est une révolution lumineuse, un faisceau d’énergies cosmiques et humaines convergeant sur la France.
    .

  2. lisca999 says :

    Conte du Nouvel An

    La grosse commère d’Obamakul veut épouser son idole et patron, le duc Ass.
    Elle épluche des queues de homards en remuant des seaux. Elle prend des métros à la chaîne et fabrique des petits blattakos. Il se promène dans le monde par ses jets avec des femmes sublimes.
    La commère sourit beaucoup mais elle crève de rage. Elle se verrait plutôt dans le rôle de la petite princesse aux yeux de pervenche, celle qui accompagne partout le duc Ass et sable le champagne dans ses dîners fins sur des airs de J-S Bach, tout en dégustant les homards équeutés par la commère d’Obamakul.
    La commère est une Cendrillon couleur de bois brûlé. Elle serre ses dents cannibalesques. Elle évincera l’importune.
    Car enfin ce n’est que justice.
    Elle a concocté un plan.
    D’abord, s’introduire dans les lieux par l’escalier de service. C’est fait.
    Puis par l’escalier des sévices.
    Aidée par l’autre stagiaire malien, elle capture un jour le duc Ass au lasso et au droit de vote.
    De force elle l’a mené chez monsieur le maire et forcé à lui essayer une très large pantoufle de verts. Et même deux pantoufles.
    Lui, qu’il mette ses bottes de sept lieues.
    Aujourd’hui, le duc Ass est au boulot non stop.
    Il équeute les homards, la commère les consomme.
    Là-bas, en Afrique.
    Et nous, on fête la ducasse à la Ducasse, enfin chez nous, avec la princesse du nord.

  3. ficelle51 says :

    @lisca 999
    Vous avez revisité « Intouchables », j’ai bien rigolé!
    Ah! Ces femmes les plus sombres de ………

  4. dude the first says :

    mort de rire ….je m’attendais tellement à l’épilogue !! Pour une raison ou une autre leur résistance au twavail ne dépasse pas quelques mois ….!!

    Le chef en cuisine devait se tirer les cheveux d’avoir ce boulet de feignasse en cuisine !!  » cà fait un moment que tu es là et çà n’avance pas plus vite qu’au début …!! c’est pas normal  » !! Il a eu de la chance de ne pas se faire traiter
    de raciste ….pour un peu c’était de sa faute ….d’ailleurs elle commence à l’insinuer  » je ne sais pas si on veut plus me voir ici  » comme tous c’est la faute des autres …ils sont incapables de se remettre en cause !!

    Mais ouf tout va bien tout rentre dans l’ordre grace à » l’accident » elle va enfin pouvoir feignasser à nouveau chez elle ….et plus aucun soucis matériel car en France une fois le logement obtenu  » monsieur le maire chose promise chose due !! pas vrai Mr le maire ?  » tout le reste tombe via la CAF ….!! y a bon la France …

    Au fait cela me fait penser aux 2 femmes de ménage noires (là ou je travaillais avant de prendre ma retraite) restant tard le soir je les voyais à l’oeuvre ….1h 30 assises à bavarder et enfin pour la demie heure restante elles vidaient les corbeilles car si non cela était trop voyant …..un jour j’ai eu le malheur de leur
    dire que l’on aurait aimé voir le ménage fait de temps en temps ….que n’avais je pas dit !! ….je me suis fait copieusement traité de rwaciste …..!!

    et dire qu’ il faut compter sur ces boulets soit disant pour payer nos retraites !!
    Nous sommes plutot partis pour travailler jusqu’à 70ans pour les avoir tous à chages !!

  5. lisca999 says :

    @ ficelle 51
    Ah ces femmes les plus sombres de notre histoire.
    Elles n’auront fait que passer.
    Rendez-vous en 2025.
    Plus une seule. 😉

  6. B says :

    J’ai vu ce reportage, et j’ai cru que j’allais exploser mon écran plat (payé avec MON argent !) Quand je vois que mon père trime sur les chantier du matin au soir pour payer des impots qui bénéficieront à ces gens, que ma mère a trois boulots parce que toutes les aides lui sont refusées… Je crache sur ce pays de merde

%d blogueurs aiment cette page :