États-Unis : Les élèves afro-américains deux à cinq fois plus sanctionnés

Les élèves afro-américains sont deux à cinq fois plus exposés aux exclusions temporaires ou définitives dans les établissements scolaires par rapport à leurs camarades blancs, selon une enquête réalisée dans les écoles de la région de Washington par le Washington Post.

Ainsi, dans le comté de Montgomery, alors que les élèves afro-américain ne comptent que pour 21% des élèves, ils représentent 71 % des exclusions temporaires. L’enquête signale que les enfants d’origine hispanique sont aussi victimes de ces discriminations dans leurs écoles.

Médiapart

Étiquettes : , , , , ,

65 responses to “États-Unis : Les élèves afro-américains deux à cinq fois plus sanctionnés”

  1. Le Chevalier Franc says :

    @azerty

    ***si sur 100 noirs seulement 10 sont récupérable, alors il faut les soutenir mieux vaut libérer un innocent que de condamner un coupable***

    Serait ce de la naïveté que je lis là?

  2. Imperial W. says :

    .

    @Le Chevalier Franc says : 04/01/2012 à 20:45

    Serait ce de la naïveté que je lis là ?

    Dans le jargon journalistique, on appellerait ça un « dérapage » 😆

  3. Louise Chantilly says :

    Seroplex says : 04/01/2012 à 19:07

    Les pauvres Noirs… Pourquoi ne retournent-ils pas en Afrique s’ils ne sont pas contents ?

    Si j’étais à la tête des USA, je prendrais des ententes avec l’Afrique pour qu’ils obtiennent la nationalité de leur pays d’origine. Ainsi, ils pourraient retourner vivre sur leur terres ancestrales, d’où le blanc a fait la connerie monumentale de les extirper il y a quelques siècles.
    ___________

    Je pense comme vous, c’est inhumain de les obliger à cohabiter avec les Blancs. Les immigrationnistes de tout poil sont des esclavagistes et des négriers des temps modernes.
    Regardez cette pauvre femme obligée de se lever à pas d’heure pour faire un stage de patates pelées chez Ducasse, heureusement elle a eu la bonne idée de se faire faire un futur payeur de retraites pour faire cesser ce martyr odieux.

  4. Le Chevalier Franc says :

    Les nwars, même s’ils devaient tous être comme Roselmack n’en seraient pas moins des nwars. Non seulement tout homme blanc devrait avoir un instinct de préservation, mais en plus il devrait comprendre qu’il n’y a aucune issue positive à l’idéologie du multiracial.

  5. Imperial W. says :

    .

    @Louise Chantilly says : 04/01/2012 à 20:53

    Votre style est de plus en plus incisif 😉

  6. Louise Chantilly says :

    Imperial W. says : 04/01/2012 à 20:55

    .

    @Louise Chantilly says : 04/01/2012 à 20:53

    Votre style est de plus en plus incisif 😉
    ___________

    Je m’entraine dur. 😀 😆

  7. adamastor says :

    S’est-on demandé si ces élèves-là n’étaient pas plus semeurs de zizanie que les autres? Ou bien sous prétexte que le s noirs sont noirs, les hispaniques hispaniques et les arabes aarabes, on ne devrait pas les sanctionner quand ils le méritent pour ne pas stigmatiser?

  8. Salsa Georges says :

    Peut être que vous n’avez pas remarqué la statistique pour les « Asiatiques » qui sont moins sanctionné que les Blancs ?

    Pour moi le graphique désigne les Asiatiques comme les meilleurs élèves , suivis des Blancs, des Hispaniques & des Noirs.

    Peut on dire que les Asiatiques sont la Race Supérieure ? Ou bien que la majorité des Profs sont des Asiatiques Raciste ?

  9. Turenne says :

    Curieux raisonnement : les élèves noirs sont 2 à 5 fois souvent plus exclus que leurs camarades blancs, donc ils sont victimes de discrimination. Ce qui impliquerait que l’exclusion se fonde sur des motifs raciaux, et non sur les faits qui seraient reprochés aux élèves exclus.
    Avec ce type de raisonnement, l’auteur va bientôt se heurter aux intuitions de Zemmour : les noirs et les arabes qui vendent de la drogue sont victimes de discrimination, puisqu’ils se retrouvent majoritaires à être arrêtés pour ce motif…

  10. Nick says :

    A noter que dans l’article original (en anglais), pas une seule fois le mot « discrimination » n’apparait. Les journalistes se contentent de dire.

    Moustache, on t’a vu !

  11. mal-y says :

    page 3:

    “It is not just a matter of kids coming from poverty,” Skiba said. “Poor kids do get suspended more. But that does not explain why poor black kids get suspended more than poor white kids and why affluent black kids get suspended more than affluent white kids.”

  12. Alex says :

    Ce sont les Blancs qui ont créé les Etats-Unis et ont été le moteur essentiel de leur essor économique et technologique. Depuis les deux grandes migrations afro-américaines, les USA ont perdu cette homogénéité WASP qui assurait leur dynamisme. Elles sont devenues le fameux melting-pot puis finalement salad-bowl. On voit aujourd’hui le résultat de ce brassage ethno-racial. L’Amérique d’Obama n’a jamais été si mal en point économiquement et moralement. James Howard Kunstler, écrivain américain affirme dans un article :
    « Contrairement aux années 1930, nous ne sommes plus une nation où l’on se donnait du “mister” et du “madam”, où même les plus démunis portaient veste et cravate et parlaient un anglais compréhensible, où les clochards vous disaient merci et où, en général, il y avait une culture et des valeurs communes. Nous sommes devenus une nation de voyous avec des flammes tatouées dans le cou, une nation de malotrus qui s’interpellent par des “motherfucker” et dont la seule compétence est de jouer à des  jeux vidéo simulant des meurtres de masse.”

    Et c’est ce mirage de la société multiraciale idéale qui nous a été imposée mais que malheureusement la majorité des Français plébiscite comme le démontre le classement des personnalités préférées du JDD.

  13. stephanehelvet says :

    Nick says : 05/01/2012 à 00:25
    A noter que dans l’article original (en anglais), pas une seule fois le mot “discrimination” n’apparait. Les journalistes se contentent de dire.

    Moustache, on t’a vu !

    Je me suis fait la meme reflexion.Apres je suis une daube en anglais et google traduction c’est un chouette outils mais il traduit littéralement.

  14. bubu says :

    « Victimes de discrimination » dit ce torchon de + en + ignoble, médiapart , de dom Plenel, curé coincé dans sa soutane raidie de doxa post-trotskyste. Beuark. une seconde, je gerbe. Voilà, c’est fait, me sens mieux.

    Donc, de toute la mierda stalinoïde qui compose ce média consternant, pas un n’a pensé, même en rêve, que ces sympathiques afro-américains pouvaient être sanctionnés parce que…origines sociales, culturelles, familales, en font des gens moins stables et plus…mmmh, fragiles, déstabilisés, violents,..et donc plus souvent sanctionnés que la moyenne. Non. Black is beautiful. Racists are ugly. Et le monde s’éclaire, simple et lumineux comme un peloton d’éxécution s’apprêtant à fusiller un LePéniste au petit matin.

    A force d’être indéfiniment réutilisé, ce genre de monopensée finit, comme la couleur sur un torchon, par disparaître pour faire place au véritable environnement intellectuel du totalitarisme moderne, l’infect boboïsme dissimulant dans un brouillard de mots une absence totale de réflexion.

%d blogueurs aiment cette page :