L’export d’œufs français menacé

L’État français risque d’être traduit devant la Cour européenne de justice en raison du non respect de la réglementation européenne sur la dimension des cages des poules pondeuses, applicable depuis le 1er janvier, selon Le Parisien-Aujourd’hui en France. La France risque ainsi d’écoper d’une amende, et de voir ses exportations suspendues.

Le Figaro

Étiquettes : , , ,

46 responses to “L’export d’œufs français menacé”

  1. francelibre says :

    Combien ca coute aux eleveurs de tout remettre aux normes? L’europe y a pensée? Oui pour son profit c’est sur mais le petit eleveur lui il peut crever seul les gros industrielle vont pouvoir encore une fois s’enrichir encore plus

  2. 273quinze says :

    Malgré le changement de normes imposé au 1er janvier 2012, le sort des poules pondeuses est inchangé : batterie de cages sans accès à l’extérieur dans lesquelles les poules sont déplumées, crêtes tombantes et où des cadavres bloquent des oeufs.
    http://www.l214.com/

  3. Chacal says :

    On ferait mieux de s’occuper de s’assurer l’autosuffisence alimentaire.

    Au lieu de vouloir nourrir la planéte et de dépendre d’elle.

    Et de jeter notre agriculture dans le grand feu de joie de l’hystérie du veau d’or mondialiste.

    Le monde est une jungle ou reigne la loi du plus salaud.

    Les français doivent savoir dans quoi ils mettent les pieds.

    Se jeter dans cette bagarre insencée, c’est la mort assuré.

    Nous servons là que de chair à canon ou au mieux de marchandise entre plus gros que nous.

    Quittons vite ce panier de crabe.

  4. Alfred says :

    test

  5. rallouf says :

    Il ne faudrait surtout être aveuglé par la haine de l’Europe et laisser la malbouffe s’installer sous prétexte que c’est français.
    Oui aux paysans français non a la malbouffe industrielle.On ne produit pas de la même façon dans un pays de 49 millions d’habitants que dans un pays de 65.Encore une fois l’immigration de masse responsable de la dégradation de notre mode de vie

  6. Casimir65 says :

    A Rallouf
    Remarque …
    Vous savez parmi les paysans français , il y a aussi certains qui ne respectent pas les réglementations …il n’y a que l’amende pour les faire changer …
    ça me fait penser aux veaux en batterie qui ne pouvaient pas bouger …
    L’immigration de masse n’a rien à voir avec la condition animale ….
    Il ne faut pas tout mélanger camarade Hallouf …
    C’est malheureux qu’il faille des gesticulations de Bruxelles et des menaces d’amendes pour que la loi à ce sujet soit respectée en France …

  7. EasterEgg says :

    @francelibre

    ils avaient 10 ans pour se mettre aux normes. la loi n’a pas été votée hier.

    mais depuis le début, ils avaient dit qu’ils ne le feraient pas.

  8. next 63 says :

    Moi ce qui me gêne, c’ est que si la France écope d’ une amende
    c’ est encore le contribuable qui va payer.

  9. edouard says :

    Une vidéo récente de l’Algérie avec les constructions françaises

  10. castel says :

    Un lien sur la production d’œufs français

    http://www.oeufs-asso.com/index2.php?rub=1&srub=7&goto=contenu

    Ce cheval de bataiile Européen pour les cages des poules est une fois de plus destructeur de l’économie Française.et Européenne face à la mondialisation .

    °°°°°°°°°°
    Extrait du site
    Import-Export
    Nos échanges d’œufs et d’ovoproduits représentent une part relativement FAIBLE de la production française et ils évoluent de façon divergente. La France est ainsi, depuis une dizaine d’années, importatrice nette d’œufs en coquille et exportatrice nette d’ovoproduits.
    °°°°°°°°°°°

    Encore un blocage Européens pour favoriser l’importation de produits Chinois
    quelle est la taille des cages de poule en Chine et ailleurs ?????????????

    NON à la dictature de Bruxelles dont le seul but est de détruire notre production alimentaire.

  11. buffy456 says :

    Comment arrivent-ils a être rentables et concurrentiels en exportant des œufs hors de France avec le surcout de l’essence pour le transport sur un produit qui à la base ne vaut presque rien ?

  12. QUAI 27 says :

    Pour une fois, je suis plutôt d’accord avec Bruxelles. Les gros producteurs avaient le temps de se mettre aux normes, des normes respectueuses de la vie animale, même si ce ne sont QUE des poules. De plus les oeufs de ces poules sont de la MERDE.
    Les petits producteurs font plutôt de l’élevage au sol ou en liberté, avec souvent une nourriture permettant la production d’oeufs mangeables.

    A quoi sert de combattre l’abbattage rituel pratiqué par les muzz et les juifs si on laisse nos industriels-pseudo paysans massacrer et torturer la volaille ???

  13. iPidiblue says :

    Le Coq français ne cessera jamais de chanter !

  14. Stormisbrewing says :

    Il faut faire tomber ce « bunker de Bruxelles » qui veut nous faire bouffer la mort avec le retour des farines animales…

  15. Georges says :

    comme d’habitude on a payé les infrastructures des roumains et des polonais et on a eu interdiction de subventionner nos eleveurs directement

    quand l’Espagne était pays entrant, tous les 2 ou 3 ans il y avait une nouvelle norme de maillage des filets de pêche, que l’UE prenait en charge pour l’Espagne (avec nos sous) mais que les pêcheurs français devaient acheter a leurs frais, résultat : chute du secteur de la pêche en France par rapport a l’Espagne.

    Et bien entendu l’UE a voté la permission d’égorger les vaches sans les étourdir, sans doute dans un élan de compassion envers les animaux.

    http://www.l214.com/legislation-sur-la-protection-animale

    « obligation de ne pas faire souffrir les animaux dans toutes les opérations d’amenée et de mise à mort, ce réglement impose l’étourdissement des animaux avant l’abattage (avec une dérogation à cette règle pour l’abattage rituel). »

  16. Archibald says :

    Déjà, l’élevage en cage devrait être interdit. Ensuite la différence de prix avec les oeufs de plein air n’est pas suffisante pour justifier l’existence des oeufs de poule en cage par une quelconque raison économique. Personne ne consomme tellement d’oeuf qu’il ne puisse assumer les 1€ de plus par douzaine. Ou, si c’est le cas, il devrait justement diminuer sa consommation! De plus les oeufs de poule en cage sont destinés majoritairement à fabriquer des produits alimentaires transformés qui nous empoisonnent et affaiblissent toute la nation.

    Et puis le paysan qui n’est même pas foutu d’élever des poules normalement! Plus vite tout cela disparaitra, mieux ce sera! C’est un reste abominable des années 50 ces élevages. Vite vite, que ça se termine!

  17. nina says :

    la souffrance animale doit nous interpeller, chercher à la réduire est ce qui fonde notre propre humanité. C’est ce principe qui a présidé dans les préconisations relatives à l’abattage des animaux. D’autre part, quand les agriculteurs déversent 4,8 millions de tonnes d’engrais NPK plaçant la France en tête des pays utilisateurs (chiffre 2010), ainsi que des quantités énormes de pesticides, on nous traite, nous aussi comme des poules pondeuses, utiles seulement à faire le chiffre d’affaires de multinationales pétrochimiques et pharmaceutiques. Mettre un peu de respect de la vie et de bon sens dans cette machinerie est une gageure. Se reporter aux délais pour la mise en cause du Mediator, ou des perturbateurs endocriniens comme le fameux bisphénol A, les phtalates et parabènes etc… En plus les gesticulations sur la crise évacuent toute mise en perspective de ces problèmes. Il faut être rentable, il faut rembourser, il faut… oui dit la grande Camargue, il « faux »
    Pourtant, au final, une démarche respectueuse et vertueuse apporterait un gain financier, tant par les économies réalisées sur les problèmes de santéi que par celles réalisées sur les flux de marchandises eux-mêmes.

  18. Orang Putih says :

    Libérons les poules pondeuses!

    Produisons moins, produisons mieux!
    Consommons moins, consommons mieux!

  19. Dédé la Saumure says :

    Désolé mais pour une fois, l’Europe a raison. J’irais même plus loin: On doit interdire les élevages en batterie de poules (et de porcs par la même occasion). Les poules doivent vivre dans un pré, au bon air, en liberté. Comment un éleveur digne de ce nom ose-t-il torturer à ce point des animaux? Je ne suis pas un béni-oui-oui écolo, je mange de la viande tous les jours, mais il y a des limites aux pratiques barbares.

  20. iPidiblue says :

    Les poules de luxe ont toujours été élevées en cage, cher Dédé la Saumure !

  21. Louise Chantilly says :

    Archiblad, nina et dédé la saumure + 1

  22. castel says :

    Plaidoyer pour rapidement mourir de faim en France.

    Honte à tous les agriculteurs et éleveurs de France.
    Il faut interdire les élevages industriels.et l’agriculture intensive en France

    Plus de poulets, de cailles , de dindes.
    plus d’œufs.
    Plus de canards et d’oies
    Plus de porcs
    Plus de lapins.
    plus d’escargots
    Plus de vaches et de veaux.
    Plus de lait et de beurre
    Plus de poissons , d’ huitres , de moules.et de crevettes.
    Plus de légumes et de céréales

    Arrêtons le génocide des animaux
    Tous les éleveurs et agriculteurs doivent être traduits devant le tribunal international de la Haye.

    Revenons au moyen âge, élevons les animaux dans la paix et l’amour dans nos appartements et nos villas secondaires.

    Le Président de l’association pour mourir de faim en Europe.

  23. Bouche-Cousue says :

    Vive l’Europe ! Elle ne nous laisse même pas élever des poules tranquillement !

  24. Casimir65 says :

    A Nina
    « D’autre part, quand les agriculteurs déversent 4,8 millions de tonnes d’engrais NPK plaçant la France en tête des pays utilisateurs (chiffre 2010),  »
    ??!!
    et alors , ça n’a jamais empoisonné quelqu’un le NPK ( engrais complet) …je l’utilise dans mon jardin ….comme tant d’autres …

    « Pourtant, au final, une démarche respectueuse et vertueuse apporterait un gain financier, tant par les économies réalisées sur les problèmes de santéi que par celles réalisées sur les flux de marchandises eux-mêmes. »
    ??!!
    ça se voit que vous ne connaissez rien à l’agriculture …
    mais vous pouvez manger uniquement bio si ça vous chante, mais ne vous plaignez pas si c’est bien plus cher …

  25. gepetto says :

    il ne faut pas confondre elevage industriel et elevage de petit producteur,en general,les petits producteurs ont le respect des animaux,mais helas il y en a de moins en moins !!!!

  26. abeilles says :

    TOUS les Français devraient acheter des oeufs plein air ,comme cela leur Camps de Concentrations seraient terminés
    la Honte de notre Société ,nous avons plus aucun sentiment pour nos Animaux ,sont devenus que des machines à fabrique,maltraitées ,avec souffrance
    Dites-vous demain vos enfants seront comme ces Machines à fabrique des veaux du lait des oeufs de la Viande ;l’HORREUR

  27. Jack Merridew says :

     » c’est sur mais le petit eleveur lui il peut crever  »

    Ridicule !
    Les petits éleveurs sont déjà aux normes pour la plupart d’entre eux. Ce qui est visé, c’est l’élevage industriel intensif, insalubre et inhumain. Ce qui sera enfin interdit, ce sont les cages où les animaux ne peuvent même pas bouger de quelques centimètres et font du gras.
    Si des « petits éleveurs » ont investi dans ce genre de matériel par cupidité, alors qu’ils crèvent !

  28. Casimir65 says :

    A Archibald
    Remarque citoyenne …heureusement que e suis là pour contredire quelques contre vérités, on se croirait à lire certains chez « europe écologie les vers …de terre »

     » De plus les oeufs de poule en cage sont destinés majoritairement à fabriquer des produits alimentaires transformés qui nous empoisonnent et affaiblissent toute la nation. »
    ??!!
    ah bon ?
    pourtant chez moi je vois souvent des jeunes femmes,( environ 100, 60 ,90 ), qui n’ont pas l’air d’être affaiblies,la croupe arrogante, le regard vif …et pourtant elles ne mangent pas bio …

    Vous avez déjà travaillé la terre ?;je présume que non à vous lire …

  29. PèreDupanlou says :

    @ Chacal says : 04/01/2012 à 09:06
    On ferait mieux de s’occuper de s’assurer l’autosuffisence alimentaire.

    Juste propos ; produire mieux et bien (comme le faisaient nos parents et grands parents) pour une consommation exclusivement locale .
    Oui je sais l’agro-business n’y retrouvera pas son compte , mais justement c’est le dévoiement de notre agriculture induit par cette recherche effrénée du profit qui nous a conduit à toutes ces dérives , ces excès et cette barbarie sur nos animaux .
    On peut dire merci à la FNSEA et cette agro-industrie voulue par Pisani en 1962 ; sans parler des dégâts colatéraux tels remembrements , pollutions des sols et des eaux … algues vertes sur les littoraux .

  30. Bouc du Rove says :

    On ferait mieux d’exporter les « pondeuses »………….

  31. Casimir65 says :

    A pierre dupanlou
    remarque citoyenne…
    « On peut dire merci à la FNSEA et cette agro-industrie voulue par Pisani en 1962 ; sans parler des dégâts colatéraux tels remembrements , pollutions des sols et des eaux … algues vertes sur les littoraux . »
    ??!!
    c’est vrai que tous les parisiens et autres habitants des villes … quand ils tirent la chasse d’eau , ils ne polluent pas les fleuves …
    Il parait que l’eau qui ressort des stations d’épuration , est si pure qu’on pourrait la boire ….n’est ce pas ?
    pfff

  32. Weizen says :

    Temps mieux,un peu de respect pour les animaux ne ferait pas de mal.

  33. Bouc du Rove says :

    Il parait que l’eau qui ressort des stations d’épuration , est si pure qu’on pourrait la boire ….n’est ce pas ?
    ____________________________________________________________
    On ne peut pas la boire car elle est chlorée avant rejet.

  34. 6'6'' says :

    La plupart des commentaires qui précèdent vont dans le sens des miens ici :

    http://fdesouche.com/2011/12/27/coup-de-semonce-de-leurope-contre-le-monde-du-vin/

    28/12/2011 à 11:06 et 29/12/2011 à 10:04

    Tant pis si je choque.

  35. 6'6'' says :

    J’ajouterai que mes « chers » oncle, cousin et petit cousin culs terreux produisent du porc industriel depuis 1974 et ce dans un département encore relativement épargné par les envahisseurs.

    Ce qui ne les empêche pas d’être 100 fois plus racistes que moi.

    Je préfère ne plus voir ces égoïstes parce qu’à chaque fois j’ai envie de leur faire ravaler leurs larmes de crocodile.

    Qu’ils crèvent dans leur lisier.

  36. Georges says :

    @66

    tu as bien du mépris pour ces « culs terreux » qui sont pourtant de ta famille, tu fais quoi dans la vie ? tu travailles sur un ordinateur, tu est VRP a la ville ?

    est-ce que tu sais seulement ce que c’est que de soulever des sacs pendant toute une journée, d’avoir mal au dos après une journeé a arracher des semis ? Tu as une idée de ce que c’est que traire les vaches tous les jours ?

    t’es pas le seul a avoir de la famille paysanne, 80% des français étaient paysans il y a 70 ans, ton opinion négative n’est pas représentative de la réalité.

    les paysans ont un bon sens que les autres secteurs n’ont pas. Et ils sont responsables, et tu t’étonnes qu’ils étaient pour chirac en 80 ? ca fait belle lurette qu’ils sont au Front, d’ailleurs.

    Ton attitude laisse penser que tu leur reproche de puer pour mieux te convaincre que toi tu ne puerais pas.

  37. Jacques Bonhomme says :

    Comment voulez-vous que fonctionne un monde dans lequel une instance supra nationale légifère sur…. la taille des cages à poules!

    Le politique est bien mort, et la mondialisation économique rend fou.

    Il n’y a pas un siècle le père Martin vendait au marché local les œufs de SES poules, lesquelles vagabondaient de leur nichoir non calibré au tas de fumier (bio!) du coin de la cour.
    Ô tempora….

  38. iPidiblue says :

    Libérez les fonctionnaires de leurs cages à poules bruxelloises ! De l’air pour qu’ils respirent et aillent picorer …

  39. PèreDupanlou says :

    @ Casimir65 says : 04/01/2012 à 12:38

    Mon pauvre Casimir tu nous tends toujours des triques pour te faire rosser et tes contrexemples n’ont rien à voir avec les sujets en cours .
    Les problèmes de stations d’épuration sont des problèmes citadins et tu nous laisses entendre que puisqu’il y aurait pollution en sortie , le monde paysan « a droit » lui aussi à polluer . C’est pas avec des raisonnements de grosse caisse pareils que le problème sera résolu .
    Je connais très bien ce monde dont il est question , je n’ai que ça autour de moi , et je peux dire que 90% au moins ont accompagné voire anticipé ces dérives et cette amoralité de l’agriculture actuelle ; la volonté d’enrichissement (possible à cette époque là , aujourd’hui c’est plus compliqué) était leur moteur principal . Beaucoup d’entre eux se sont comportés comme des crapules , trichant (sur le cheptel réel par exemple) ne tenant aucun compte des règlements et normes (pourtant peu contraignants) et oeuvrant en toute lucidité sur les dégâts induits par leur désinvolture . Ceux là – les tricheurs – qui aujourd’hui prennent leur retraite sont plusieurs fois millionnaires en euros . L’ardoise de leurs débordements productivistes c’est nous qui allons la régler .
    Je n’ignore pas non plus que les moins crapuleux (peu nombreux) ne toucheront que quelques centaines d’euros mensuels de retraite , mais les autres (le plus grand nombre) ont assuré leurs arrières en devenant multi-propriétaires de pavillons en lotissement ou appartements en bord de mer quand ce n’est pas l’acquisition de villages entiers pour en faire des gîtes-de-France , le tout en pleine propriété bien entendu et loués en quasi-permanence .
    J’ai ces exemples là sous les yeux chaque jour ; tricher a été payant ces 4 dernières décennies .
    Pour en revenir au sujet des productions agricoles je vais te poser une question : pourquoi un « éleveur  » un « producteur » (mots consacrés aujourd’hui) ne consomme JAMAIS ce qui sort de ses « ateliers » (mot aussi consacré) ? Aurait il peur de s’empoisonner ? Ou se rappelle t’il simplement des bons goûts et saveurs des viandes et légumes d’AVANT ?
    Exemple de mon voisin : quand il veut de la bonne viande de veau , il le laisse sous la mère , pas de lait reconstitué , pas de vaccination , par de claustration dans le noir , élévé aux petits soins … POURQUOI ?

  40. 6'6'' says :

    Encore un mal comprenant…

    Allez Georges, tous en cœur :

  41. Georges says :

    @66

    t’es dans ton monde, toi… faut arrêter l’auto suggestion.

  42. razbana says :

    Nous mangerons des oeufs Chinois !

  43. ardeche says :

    ces pratiques d’élevage en batterie sont insupportables …que tous ceux qui disent qu’il y a d’autres choses à faire avant de se préocuper des poules se documentent sur le supplice que vivent ces pauvres volatiles qui peuvent à peine se tenir debout sur une surface de la taille d’une feuille de cahier !! c’est honteux ce qu’ont ose faire subir aux animaux pour le profit qu’ils s’agissent des porcs si intelligents ,des petits veaux ;des chevreaux et de tous les autres ……j’ai honte de faire partie de la race dite « humaine »

  44. burcacacacaochochochochocolat says :

    J’achète plutôt des oeufs fermiers, c’est un peu plus cher, mais de meilleure qualité (je n’ai de plus aucune antipathie pour les poules, j’apprécie qu’elles soient à peu près bien traitées).
    J’ai des collègues qui sont proches de BB, très concernées par la condition des animaux, elles commencent à réfléchir à propos de l’islam et du sort qu’il réserve aux animaux (notamment l’abattage Hallal)…
    L’agriculture est vraiment sinistrée en France (nombreux suicides d’agriculteurs), j’espère que MLP a la volonté d’aider les agriculteurs à s’en sortir (même si je ne suis pas concernée directement, je n’apprécierais pas de ne plus pouvoir manger français, de devoir consommer des oeufs de Tchernobyl, et du poulet de Fukushima !)

%d blogueurs aiment cette page :