Jeanne d’Arc, « un symbole de la ringardise de la pensée politique française » (Gattegno/RMC)

Dans Bourdin & Co, le journaliste Hervé Gattegno donne son point de vue sur la célébration de Jeanne d’Arc.

En réalité, celle qu’on appelle « la pucelle d’Orléans » dans tous les livres d’histoire est un joli mythe pour enseigner le patriotisme à nos écoliers, mais elle ne mérite surement pas le piédestal que les politiques français ont toujours voulu lui réserver. » – Hervé Gattegno

Étiquettes : ,

68 responses to “Jeanne d’Arc, « un symbole de la ringardise de la pensée politique française » (Gattegno/RMC)”

  1. kit de survie says :

    Un texte intéressant de Vladimir Wolkof, qui m’est totalement inconnu.

    http://www.vexilla-regis.com/textevr/VOLKOFFPRIEREASAINTEJEANNE%20d.htm

  2. Philomène says :

    @PL24: cette facette de Jeanne d’Arc est effectivement intéressante: c’est une des nombreuses figures féminines qui ont marqué l’histoire de France. On s’étonne aujourd’hui, paraît-il, quand on voyage, de constater que la France reste le pays du monde où les femmes sont les plus respectées (pour combien de temps?) et ce malgré le travail de sape des féministes chiennes de garde qui ont voulu salir l’essence même du féminin, ce qui rendait précisément chaque femme respectacble et adorable – son être-femme, son mystère de vie…
    Particulièrement au Moyen Age, et particulièrement dans l’Eglise, des figures féminines ont été portées au pinacle, à la différence des autres religions ou cultures (je fais des généralités, il y a certainement des exceptions qui confirment la règle, je ne suis pas assez cultivée à ce sujet): Christine de Pizan, écrivan du début du XVe si. considérée comme « le plus grand penseur politique de son temps »! Marguerite de Navarre, Marie de France, et notre Jeanne… sans compter les nombreuses femmes politiques, mères et épouses de rois… Et à d’autres époques, pensons aux femmes de lettres qui tenaient salon, pensons à Mme de Sévigné ou Mme de Lafayette, ou encore, dans un autre style, à Ste Thérèse de l’Enfant Jésus, patronne secondaire de la France. Pays qui a d’ailleurs été consacré par Louis XIII à la vierge Marie.

    Oui, la France admire ses femmes, ne les cache pas sous un tissu noir, reconnaît leur courage et leur intelligence, ainsi que leur vocation de mères, ce qui n’est quand même pas rien (la mère = pas seulement l’engendrement, mais plus généralement l’amour, l’affection, la chaleur, le repos, toutes forces positives de vie). L’Eglise soi-disant rétrograde a consacré une femme dont la vie a consisté à faire la guerre… Les féministes devraient être contentes.

  3. sebastian shaw says :

    Je viens de lire sur orange que Sarko avait rendu hommage à Jeanne d’Arc pour son 600ème anniversaire … Ce type ne recule devant rien pour grappiller quelques voix !

    http://actu.orange.fr/politique/nicolas-sarkozy-celebre-le-600e-anniversaire-de-la-naissance-de-jeanne-d-arc-afp_414878.html

  4. La Guerre est notre espérance says :

    @ Le provençal

    Veillez et priez, 2012 va être une année importante. La France marchera la première à l’abîme mais aussi à la résurrection. ”

    _______________

    Il y a une erreur de temps et de date dans votre conclusion néanmoins exacte

    L’erreur de temps c’est que la france marche (depuis 1789) vers l’abime en construisant une société qui est le négatif exact du décalogue (elle organise le meurtre le mensonge le vol l’afiliation la société de l’oisiveté, le mépris de dieu etc). Noussommes actuellment sur la pente de l’abîme

    Et il y a une erreur de date : le siècle historique (mystique) commence en France (et DONC dans le monde) en 14 ou 15 et non l’an 0 du siècle : par exemple : 1315, 1415, 1515, 1610, 1715, 1815, 1914 2014 ?

    mais votre conclusion est exacte (et à tous les fds il faut lire tous les excellents post de provençal, une Lumière !!!) : elle a été la première dans l’abime et sera la première dans la ressurection.

  5. genevieve says :

    @Philomène
    Je rajoute Louise Labbé à votre liste , lettrée, cultivée, poète et qui livra aussi une bataille à Perpignan habillée en homme (ça devait être plus facile pour guerroyer).

  6. Liberté pour la France ! says :

    @ Philomène et Geneviève,

    Bien sûr les femmes étaient plus libres (lire Olympe de Gouges, la première féministe, qui constatait que, sous l’ancien Régime, les femmes étaient plus respectées. Elle avait connu les deux époques.).

    Mais ce qui est en jeu fondamentalement, c’est la liberté des Français dans leur ensemble. Les laïcistes veulent nous faire croire que la liberté date de 1789. Moi je pense que la liberté a été fortement endommagée par la Révolution et l’idéologie qui l’anime. Le laïcisme est une idéologie qui, sous couvert de « liberté », est une idéologie d’interdits. La réflexion de monsieur Gattegno a cela d’intéressant c’est qu’elle inverse la réalité, comme d’habitude chez les laïcistes.

    Jeanne d’Arc parfaitement pure et parfaitement libre est présentée comme un instrument de propagande de l’Église et de la France chrétienne fauteurs d’esclavage du peuple. Et lui, qui veut oblitérer la liberté des Français, se présente comme un purificateur de la France. Certes, comme tout le monde et comme à toutes les époques la France avait besoin et a besoin de purification morale, mais l’idéologie relativiste est un frein à la liberté et à la purification, autrement dit au progrès. Nous devons revendiquer la liberté pour notre foi et la liberté pour notre pays de confesser sa foi, comme nous y invite sainte Jeanne d’Arc.

  7. Renard says :

    @ Saint Michel.
    Rappellons que Jeanne d’Arc même dans la version officielle n’a jamais été considérée comme une pauvre paysanne contrairement à ce que raconte ce fdp, elle est considérée comme la fille de la famille d’Arc petit nobles de province propriétaire terrien, et que l’image de la bergère n’est qu’une image populaire à laquelle ni l’Eglise ni les autorités n’ont jamais accordé la moindre importance.

    ——————–

    Saint Michel, pourriez vous me donner plus d’informations sur vos propos?

    Je m’intéresse au droit nobiliaire et d’après ce que je sais, l’anoblissement de Jehanne (ainsi que certains membres de sa famille) s’est fait après les événements que nous connaissons tous. D’ailleurs les armes d’Arc reprennent deux des fleurs de lys d’or du Roi, meuble, qui ne pouvait être octroyé que par lui (même s’il existe quelques exceptions)
    Merci d’avance.

  8. genevieve says :

    @Liberté pour la France
    Merci pour votre commentaire que je rejoins, même si je constate que le principe de la laïcité nous a permis , un tout petit peu, de faire reculer un peu les forces ennemis.

  9. St-Michel says :

    Renard
    Vous avez raison je ne suis pas sur du caractère noble de Jeanne d’Arc par contre je suis sur des origines relativement aisées de celle-ci. Il suffit de voir la maison de Domremy pour voir qu’il ne s’agit pas d’une maison de pauvres paysans ou de berger.
    Je le répète et ça j’en suis sur, l’image de la bergère n’est qu’une petite légende populaire qui n’a jamais été consacré par les historiens, mais cela ne remet pas du tout en cause la sainteté de Jeanne.

  10. Renard says :

    Merci pour votre réponse Saint Michel. 🙂

  11. Jacques Bonhomme says :

    C’est Charles VII qui a anobli la famille d’Arc et lui a accordé le droit de faire figurer la fleur de Lys dans ses armoiries.
    Cela dit ses parents, en effet, n’étaient pas pauvres; c’était ce que l’on appelait à l’époque des laboureurs, c’est à dire des paysans propriétaires (non des tenanciers astreints à fermages).
    Le procès de Ste Jeanne d’Arc est vraiment quelque chose qu’il faut lire: étourdissant !

  12. Liberté pour la France ! says :

    Ils n’étaient pas pauvres, mais ils n’étaient pas riches non plus. C’est vrai qu’elle était bergère et allait garder les bêtes de ses parents et c’est vrai aussi qu’elle filait la laine. C’est vrai aussi que sa famille a été anoblie après l’épopée de leur parente.

  13. burcacacacaochochochochocolat says :

    Bien sûr, monsieur Gattaignan, on sait que tout est faux dans l’histoire de Ste Jeanne d’Arc. De même, on sait que Charles Martel a été battu à Poitiers, que les arabo-musulmans ont à eux seuls, fait progresser sciences et techniques et qu’ils ont généreusement offert ces connaissances à l’occident (sans en garder quelques-unes pour développer leurs pays, mais c’est pas grave, cela prouve qu’ils sont tellement philanthropes !)
    Cdansl’air parlait de ce sujet ce soir (très intéressant, on y montrait des documents d’époque, parchemins relatant le procès, etc…)

  14. Erzats says :

    On va encore être obligé d’expliquer le pourquoi…mais, le pourquoi de quoi ?

    Eh bien pourquoi faut-il que ce soit toujours les mêmes qui dénigrent tout ce qui fait la France ?

    Réponse: les émigrés de souche dont H. Gattegno fait partie. Gattegno ou Gatigno est un nom très bien porté à Salonique, la patrie du grand papa de Sarko.

    Ils osent tout, et c’est à ça qu’on les reconnait.

  15. Borowic1 says :

    @La Guerre est notre espérance

    Je ne comprends pas 1315? Plutôt 1314 non?

  16. La Guerre est notre espérance says :

    @Borowic

    Oui 1314 (toutes mes excuses) et d’ailleurs, puisque nous sommes sur la question :

    514 : Clovis parachève l’unité du royaume des francs : il n’ya plus des Gaules mais UNE France
    614 : Clotaire réunit la première assemblée législative : le gouvernement ne sera jamais plus personnel en france (sauf sous Sarkozy)
    714 : Mort de pépin ; Charles martell maire du palais lui succède : la France devient carolingienne c’est à dire franque apostolique et expansionniste
    814 : Mort de Charlemagne ; l’Europe est française et donc chrétienne (à jamais)
    914 : fondation de l’abbaye de Cluny (910) : la france est fille ainée de l’intelligence et Cluny proclame l’égalité de dignité entre l’Homme et la Femme(914)
    1014 : La Corse est libérée des Sarrasins; la chrétienté, sous la houlette de la France, d’assiégée devient conquérante.
    1114 : apparition de l’hérésie cathare et extension dans le midi; fin de l’unité religieuse en France.
    1214 : victoire de Philippe Auguste à Bouvines contre la coalition : l’État est né.
    1314 : Mort de Philippe le bel ; l’Etat français, premier d’Europe, est pérenne
    1415 : désastre d’Azincourt et d’harfleur ; sortie progressive du Moyen-Age grâce entre autres à jeanne d’Arc qui n’est pas « qu’une imagerie d’Epinal » : Elle est à la fois le symbole du courage, de la modernité, de la justice, de la liberté et de la charité : elle est l’incarnation de la france, elle-même Patrie des patries.
    1515 : mort de Louis XII, avènement de François 1er, victoire de Marignan. : la renaissance d’italienne devient française
    1610 : assassinat d’Henri IV après 7 tentatives infructueuses, avènement de Louis XIII.
    1715 : mort de Louis XIV.
    1814 : campagne de France, abdication de Napoléon 1er
    1815 : retour de Napoléon, défaite de Waterloo.
    1914-1918 : première guerre mondiale.
    2014 : ?

    Ceux qui nous trainent dans la boue, sont fous !

%d blogueurs aiment cette page :