Une vague de fusillades défie la police suédoise

STOCKHOLM (AP) — Une nouvelle vague de coups de feu liés à des exécutions s’est déroulée dans la troisième plus grande ville de Suède et laisse la police perplexe, faisant craindre que Malmö soit devenue un aimant pour les meurtres liés aux gangs.

Ce jeudi, des dizaines de policiers sont descendus dans les rues de cette ville de 250000 habitants du sud de la Suède pour tenter de calmer le public et recueillir des informations sur les attaques, qui se sont produites seulement un an après qu’un individu soupçonné de plusieurs tirs fut arrêté là-bas.

“Nous n’avons jamais rien connu de tel auparavant. Il est exceptionnel d’avoir d’aussi nombreux meurtres dans une si courte période de temps”, a déclaré le porte-parole de la police Lars-Hakan Lindholm. “Les gens sont inquiets bien sûr et veulent en parler”.

En moins de six semaines, cinq personnes ont été exécutées par balle, incitant la police locale à demander le soutien d’enquêteurs nationaux et le maire de Malmö, Ilmar Reepalu, à lancer un appel au ministre de la justice du pays pour renforcer la législation sur les armes à feu.

Les lois suédoises relatives au contrôle des armes à feu sont assez strictes. Les peines encourues pour la possession illégale d’armes impliquent généralement des amendes ou jusqu’à un an de prison, mais de graves violations de la loi peuvent entraîner une peine de quatre ans.

Lindholm a déclaré qu’en raison de l’augmentation rapide de la mortalité, la présence policière a été augmentée d’environ 30 agents supplémentaires dans la ville en semaine et de près de 40 les week-ends. Malmö est une ville éclectique, environ 40 pour cent de ses résidents étant des immigrés de première ou deuxième génération.

Le dernier meurtre est survenu mardi, alors qu’un homme d’une quarantaine d’année a été abattu en plein jour et en pleine rue près de son domicile à Malmö.

Deux jours plus tôt, un garçon de 15 ans a été tué au milieu des célébrations du Nouvel An à Malmö.

“Ce sont presque des exécutions”, a déclaré Lindholm au sujet des meurtres, mais il a aussi noté qu’il n’y avait pas encore de suspects et que la police restait déconcertée par les mobiles des meurtriers.

Les meurtres ont bouleversé de nombreux habitants de Malmö qui, l’an dernier, avaient vu la fin de sept années de terreur au cours desquelles un tireur solitaire avait ciblé des immigrés.

Ce suspect de 39 ans, Peter Mangs, fait face actuellement à des accusations pour avoir prétendument tué trois personnes et tenté d’en assassiner 13 autres lors d’une série d’attaques au cours desquelles il aurait suivi le mode opératoire d’un sniper.

La police voit toutefois peu de liens entre Mangs et les dernières fusillades, après avoir largement exclu qu’elle pouvait avoir affaire à un imitateur.

Au lieu de cela, elle indique que les incidents pourraient être liés à des gangs, comme les victimes semblent avoir été soigneusement choisies.

“Rien ne dit qu’il s’agit de fusillades faites au hasard. Il y a eu des cibles spécifiques et les cibles ont été touchées”, a déclaré le surintendant Borje Sjoholm aux journalistes lors d’une conférence de presse plus tôt cette semaine.

“Il y a quelques dénominateurs communs entre les cinq meurtres”, a-t-il ajouté.

En réponse à ces fusillades, une manifestation publique sera organisée vendredi contre le crime organisé et les armes illégales à Malmö. Quelques 4800 personnes s’y sont inscrites à ce jour.

Traduction par « eskimo comvouzémoi » d’un article de AP.

Étiquettes : , , , , ,

60 responses to “Une vague de fusillades défie la police suédoise”

  1. obelix says :

    ça me fait rire c’est comme chez nous,renforcer la législation sur les armes!!comme si ceux qui on des armes de guerre et qui s’entre tue, les déclarais en préfecture!!! ridicule

  2. Bouche-Cousue says :

    Eh bien que les halogènes y aillent franco, en tuant à tour de bras et en masse, pour que la Suède tout entière en ait enfin marre. Là-bas, ça a beau être le pays où tous les citoyens sont à 100% contre la corruption, ça reste un pays de bisounours.

  3. sudiste says :

    la propagande des medias;tele,journaux
    ,vante le modele de societe nordique ,suivant les besoins de justifier une loi ou un projet
    Le probleme de la securite touche tous les pays europeens,grace a la montee de l islamisme,
    le discour politique est remache .regurgite par les journalistes,qui n ont de cesse d affirmer un seul modele ;
    l integration de tous sans dicernement
    Ces memes journalistes qui vont rendre compte au diner du Siecle ,entre la poire et le dessert,de leurs deontologie aux politiques complices .

  4. Lebeau says :

    Des fusillades il y en a dans tous les pays, mais certaines fusillades semblent plus suspectes que d’autres par le nombre de victimes et par leurs auteurs que, bizarrement, les enquêteurs ne retrouvent jamais. Ces « faits-divers » (c’est comme cela qu’ils sont classés par la presse et les médias grand public), ressemblent de plus en plus à des manipulations organisées, des sortes de « programmes d’expérimentation » planifiés pour manipuler l’opinion publique. Pour ceux qui sont informés ces « programmes » peuvent se comparer au projet de manipulation psychologique MKULTRA de la CIA mis au jour par une commission d’enquête du Congrès américain au milieu des années 70. Je ne dis pas que c’est le cas pour ce qui concerne la Suède, mais quand à la suite de cette fusillade le maire de Malmö demande au ministre de la justice suédois de renforcer la législation sur les armes, on peut se poser la question de savoir qui veut-on désarmer dans cette affaire ? Les truands ou les honnêtes gens ? Une chose est sûre, c’est qu’il s’agit aussi du « désarmement » de l’opinion, au sens figuré comme au sens propre.

  5. jeannot says :

    Halouf l’Ardennais says : 06/01/2012 à 11:20

    “une vague de fusillade défie la police suédoise”… ?

    Un être animé de vie, cette “vague”, entité pensante, peut être, douée de raison, pour une raison encore à déterminer, par plaisir ou malice se plait à enquiquiner de braves policiers.

    Comme c’est poétique la novlangue journaleuse.

    Un peu comme le coup de “la violence s’empare des jeunes”.
    _____________________

    +1

    Je me fais la même remarque à chaque fois

  6. Edith Piaffe says :

    *

    Casimir65 says : 06/01/2012 à 12:55
    A Imperial W
    (…)

    « Vous savez quand vous avez une noire sur vous , avec ses grands yeux au fond blancs … vous ne pensez pas à être dévoré …il ne faut pas exagérer … »

    —————————

    Que voulez-vous dire ? que vous vous êtes fait greffer une noire ? et vous l’avez toujours sur vous, en permanence ???

  7. Casimir65 says :

    A Edith
    Salut Femme…
    Non, je réponds au camarade imperial W au teint blafard ,qui parfois fait le mesquin envers moi quand il est contrarié, en me reparlant d’une petite aventure africaine qui date de plus d’un an ….
    Depuis mes goût et couleurs ont bien changé …
    Sur ce, bonne année et continuation…

  8. martin says :

    A Malmö les blancs sont ils malmönés par les nouveaux arrivants ? ou plutôt malmenés ?

  9. Phil says :

    ces débiles profonds que sont devenus une majorité de suédois, ces peace and love, découvrent finalement le monde, ouvrent les yeux et paient le prix de leur ignorance grasse et les conséquences de leur socialisme destructeur de l’identité et anihilateur de la pensée critique.
    Et oui, les vikings, les varègues font désormais bien partie du passé et ont été remplacés par les coupeurs de tetes barbares venus du sud, les maitres d’hiers sont les dhimmis d’aujourdhui.

  10. Augier Boward says :

    newventilator says : 06/01/2012 à 13:36 Sachez simplement que si un musulman vous invite à le rejoindre dans sa religion, c’est une sorte de protocole.
    Si vous acceptez vous êtes un soumis ou dhimmi (même Attali en parle) et vous serez “protégé” moyennant un impôt.
    Sinon, une fois cette offre faite et refusée , le musulman en guerre peut, doit vous anéantir…tuer tout simplement.

    Une injonction en langage de droit.
    ______________
    Cela me fait un peu penser à l’offre de protection que propose la mafia aux commerçants de Naples.
    Si tu ne veux pas être racketté, on te propose notre protection… payante!:)

%d blogueurs aiment cette page :