Bron (69) : Une adolescente violée par ceux qui prétendaient l’aider

Les bons samaritains avaient des intentions peu louables. Sous prétexte d’aider une adolescente de 17 ans à récupérer le téléphone portable qu’elle venait de se faire voler, ils l’ont entraînée dans un immeuble où ils l’ont violée. (…)

Le Progrès

Étiquettes : ,

88 responses to “Bron (69) : Une adolescente violée par ceux qui prétendaient l’aider”

  1. Roland says :

    Entre une fellation forcée avec un « jeune » et un metissage désiré avec ce dernier, je ne sais pas quel est le destin le plus tragique pour une jeune française …

  2. Dagordagorath says :

    Eh oui aujourd’hui Blanche Neige se ferait « sauver » par le baiser mouillé d’un prince charmant en casquette avec 100 mots de vocabulaires. Après avoir passé la soirée dans un bar à chicha elle se fait violer dans une tournante avec les potes du « prince charmant » au palais de ce dernier.

    l’Histoire ne dit pas si elle vivra heureuse avec plein d’enfants.

  3. jello says :

    eh oui, les blattes rivalisent d’ingéniosité maléfique
    c’est bien le seule domaine où elles sont douées

    quand à cette pauvre « ex-future PAB » (du moins je l’espère),
    voilà ce que finit par arriver quand on veut faire ami-ami avec

    tu les a trouvés trop kiffant de la balle sa rasse, en train de se trémousser
    simiesquement devant l’opéra

    tu voulais être vue avec eux pour avoir l’air cool toi aussi

    ils t’ont bien nikée

    si au moins ça pouvait servir de leçon à d’autres … mais mis à part l’article du Progrès, je doute qu’on en entende parler chez pujadas …

  4. Cornichon diplômé says :

    Elle s’est enrichie d’une nouvelle demi-blatte !

  5. Max69 says :

    Fréquenter des blattes laisse parfois un goût amer.

  6. radio ginguette says :

    nous avons de belles iles qui ne demandent qu’avoir des villegiatures pour ces salopards sa créeras des emplois et le temps libres de ces jeunes sera bien remplis.non pas a regarder la tele mais avec un peu d’imagination on va bien trouver.si les socialos passent rentrer vos filles et vos femmes a la maison il n’on que du vent quand il faudrait la matraque honte a tous

  7. leperigourdin says :

    Nos fils et nos filles doivent impérativement ne jamais se lier d’amitié ou même saluer les allogènes . Dans cette histoire tout débute pas la confiance qu’elle accorde à l’un d’eux parce qu’elle le connait.

    Il faut refuser TOUT contact et franciser sa vie et ses actes économiques.

  8. Louise Chantilly says :

    Les mâles de certaines ethnies semblent être en rut permanent, il n’est pas possible de les accueillir dans des sociétés civilisées.

  9. A poing nommé says :

    Chateaurousse says : 07/01/2012 à 23:26

    @bexa1bexa

    Alors créez une aversion, jouez le jeu jusqu’à l’écoeurement… Donnez son budget “portable” à une association anti-raciste, le gadget dont il ou elle rêve, faites en cadeau au pot afromuzz lors de son prochain annif. Submergez de compliments exagérés ce même copain, etc.. Jusqu’à détestation.

    ———————-

    Très malin mais vraiment à utiliser en dernier recours au risque de devenir soi même un objet de détestation.

  10. HamsterDoré says :

    Pff, une fellation forcée ca n’existe pas, si elle était pas consentente elle avait qu’a lui arracher les couilles quand elle en avait l’occasion, la c’est du pipeau !

  11. Lauffen says :

    L’essentiel est que cette affaire ne soit pas « récupérée par le FN »…

  12. cerise says :

    Notons qu’à Lyon, les portiques de l’Opéra abritaient jadis de jolies petites boutiques et à présent la racaille s’y donne rendez-vous, au dos même de l’Hôtel de ville, et à quelques centaines de m d’un commissariat.Ghettoblaster à fond, ces joyeux bambins hip-hopent gaiement, régalant la foule de badauds de cette douce musique crachotante. Naturellement petits trafics et jolis mots fleuris accompagnent ces ris et chants. C’est très frais, et transforme le centre même de Lyon en banlieue profonde…
    Ainsi les mélomanes attirés par l’Opéra et les visiteurs de marque reçus par le Maire ont d’emblée une idée juste de notre belle cité…Tout comme les touristes débarquant devant la Part-Dieu, entre le vomi et le pipi de sdf et les charmants gavroches roms, sans compter les mamas blacks et les djeunes à casquettes et depuis peu ceux qui ont la chance d’utiliser le coûteux tram de l’aéroport, traversant Bron, commune radieuse où tout mâle porte barbe et toute femme voile noir….Bienvenue à Lyon!

  13. Hagalaz says :

    Hé hé hé, il ne publie pas le nom. Cà pourrait faire beaucoup beaucoup de bruit cette affaire.

  14. carglass69 says :

    Notons qu’à Lyon, les portiques de l’Opéra abritaient jadis de jolies petites boutiques et à présent la racaille s’y donne rendez-vous, au dos même de l’Hôtel de ville, et à quelques centaines de m d’un commissariat.Ghettoblaster à fond, ces joyeux bambins hip-hopent gaiement, régalant la foule de badauds de cette douce musique crachotante. Naturellement petits trafics et jolis mots fleuris accompagnent ces ris et chants. C’est très frais, et transforme le centre même de Lyon en banlieue profonde… sauf quand les groupes pur race anti casseur se promènent dans LYON en revendiquant que LYON reste une ville propre… la les blattes fuient désespérément… a BRON, petite banlieue lyonnaise les blattes pullulent et hélas, le mixage des races est permanent
    Merci aux amis gones pour leur manif anti casseurs a refaire plus souvent.

  15. leperigourdin says :

    Francisez à la fois ses actes économiques et vos cercles de connaissances.

    Voilà du simple, du concret et de l’efficace à la fois pour sa vie personnel et pour la macro-économie.

  16. A poing nommé says :

    « Elle en connaît quelques-uns, car ils dansent régulièrement devant l’Opéra de Lyon,  »

    La plupart des filles aiment la danse, il n’y a rien de mal à ça et c’est une chose qu’on aime ignorer ici.
    Ma mère par exemple adorait la danse, c’est dans un bal qu’elle a rencontré mon père.
    Le problème, c’est que la seule danse accessible, populaire, qu’on propose actuellement à la jeunesse, c’est le hip hop.
    On peut se foutre de la techtonik et de ses petits minets en slim mais au moins les gamins qui ont inventé ça ont détourné les filles du hip hop et de ses cpf pendant un temps.

    Nous avons déserté toutes nos traditions, nous nous sommes fait envahir notre culture contemporaine sans réagir, nous avons accepté d’abandonner les bals au profit des discothèques tenues par des Régine et des David Guetta où l’on ne danse plus ensemble.

  17. Robert Abdel says :

    J’ai personnellement vécu à bron une quinzaine d’années. C’est littéralement horrible toutes ces populations Noires et Arabes qui y font régner la loi.Que vous alliez à la Médiathèque, ou à l’Hopital Mère-Enfants, ou partout ailleurs dans les limites de la commune, vous n’y verrez que ces gens-là. Même dans les effectifs de la Police Nationale, chez les médecins, les professions jadis occupées par des Européens, il y a à présent essentiellement des gens de la Diversité haineux pour le Blanc de peau. Une jeune fille du 6è Arrondissement violée n’est pas nécéssairement Française de souche, car même dans ce coin bobo, il y a de plus en plus de Noirs et d’Arabes. Pour preuve, faites les sorties d’école autrefois si homgènes, et vous y verrez aujourd’hui quantité de Mamas, de Fatmas, sans compter l’Employée Municipale faisant traverser la rue menant au portail d’entrée, originaire d’Afrique Sub-Saharienne dans 90% des cas.
    Une Gone Noire ou Arabe se faisant abuser par un groupe de délinquants Noirs ou Arabes, déposant plainte auprès d’un Officier Noir ou Arabe, auscultée par un Médecin Noir ou Arabe, prise en charge par une Psychiatre Noire ou Arabe, défendue par un Avocat Noir ou Arabe, entendue au Procès par un Juge Noir ou Arabe, tout cela est finalement très trivial, pour ne pas dire tribal.

  18. Stigmatiseur says :

    «Elle en connaît quelques-uns, car ils dansent régulièrement devant l’Opéra de Lyon, »
    Des adeptes du hip hop, sans doute, cet enrichissement culturel que l’on nous vante tant…

  19. Aegir says :

    Fait divers terrible et en même temps tellement prévisible pour qui connaît un peu la mentalité CPF.

  20. Aurelius says :

    En tant que Lyonnais, je confirme à 100 % que ces « jeunes qui dansent devant l’Opéra » sont des négwos et des arabes qui font du hip-hop. Quant à Bron, c’est une ville socialo-communiste bien gangrénée par l’invasion allogène. Bron devient le Bronx.

  21. Claude says :

    Les temps approchent où ce genre d’individu disparaîtra mystérieusement.
    Un peu de temps encore et leur cadavre sera retrouvé exposé avec ses organes génitaux dans la bouche, à l’algérienne.
    Il ne fera pas bon être tenté d’être témoin à charge quand viendra ce temps.

  22. Dauphiné says :

    Je prennais ce tram régulièrement l’an dernier, il dessert l’université. Je n’ai jamais vu d’agression. Dorénavant, cette fille issue du plus gros quartier bourgeois de Lyon, doit comprendre qu’il ne fait pas bon se la jouer « pote » avec des cpfs. C’est elle qui est allait vers eux, elle aurait du tracer sa route. Je n’ose me mettre à sa palce, cela doit être horrible pour elle, elle doit vivre avec ça pour toujours. J’espère qu’elle a compris que ces jeunes sont des chiens, qu’il n’y a pas d’exception, et qu’elle avertira ces amis.

  23. Géraldine says :

    curieux d’appelé des jeunes muzzs « des bons samaritains »

    les médias veulent vraiment nous faire perdre la raison et nous faire penser « autrement »

  24. jello says :

    elle s’est fourrée elle-même dans la gueule du loup

    elle a dû comprendre qu’elle s’était fourvoyée dès le moment où ils lui ont demandé de leur « prêter » son téléphone …

    elle n’avait déjà plus le choix :
    si elle refusait, c’était à coup sûr du « wesh t’es raciste ou quoi, tu nous fais pas confiance ? »
    elle a dû le donner sachant déjà que ça allait dégénérer … ce qui n’a pas manqué

    la morale de l’histoire est claire

  25. leperigourdin says :

    @A poing nommé says : 08/01/2012 à 09:41
    “Elle en connaît quelques-uns, car ils dansent régulièrement devant l’Opéra de Lyon, ”

    La plupart des filles aiment la danse, il n’y a rien de mal à ça et c’est une chose qu’on aime ignorer ici.
    Ma mère par exemple adorait la danse, c’est dans un bal qu’elle a rencontré mon père.
    Le problème, c’est que la seule danse accessible, populaire, qu’on propose actuellement à la jeunesse, c’est le hip hop.
    On peut se foutre de la techtonik et de ses petits minets en slim mais au moins les gamins qui ont inventé ça ont détourné les filles du hip hop et de ses cpf pendant un temps.

    Nous avons déserté toutes nos traditions, nous nous sommes fait envahir notre culture contemporaine sans réagir, nous avons accepté d’abandonner les bals au profit des discothèques tenues par des Régine et des David Guetta où l’on ne danse plus ensemble.

    + 1 000

  26. Julie Dame says :

    C’est simple, une règle de base dans la vie est de ne jamais parlé à un inconnu. Mais en banlieue, il ne faut faire confiance à personne. Et vue que la France est devenu une banlieue et que la tranquillité est presque nul part…

  27. alte says :

    Au vu de la facilite avec laquelle elle a engage la conversation avec les d’jeunes et habitant dans le 6eme arrondissement de Lyon qui est un quartier plutôt huppe.
    Lui aurait-on explique ce qu’elle risquait, elle nous aurait sans doute dénoncé a SOS Racisme.

  28. Groluchon says :

    HamsterDoré 09:13

    « Pff, une fellation forcée ca n’existe pas, si elle était pas consentente elle avait qu’a lui arracher les couilles quand elle en avait l’occasion, la c’est du pipeau ! »

    Je pense que vous vous méprenez, vous oubliez notamment le facteur de la pression psychologique que peuvent subir les victimes.

    Vos allégations seraient à mon avis très douloureuses à lire pour de nombreuses victimes de viol.

  29. Max69 says :

    Hagalaz says : 08/01/2012 à 09:29

    Hé hé hé, il ne publie pas le nom. Ca pourrait faire beaucoup beaucoup de bruit cette affaire.

    ============================================================

    Kevin et Ludovic surement!

  30. HamsterDoré says :

    Je réintère mes propos, faut vraiment en vouloir pour subir une fellation forcée, si elle en avait vraiment pas envie, elle leur aurait arraché les parties avec les dents !
    C’estte affaire est un faux viol !

  31. burcacacacaochochochochocolat says :

    Une seule jeune fille face à un groupe de jeunes menaçant de la tabasser ou de la poignarder, c’est certainement facile pour elle de s’enfuir…
    Un bon réflexe de mère de blatte, de vouloir accuser la victime de viol (elle l’a bien cherché), je l’ai entendu plusieurs fois, les femmes musulmanes défendent toujours les « djeunes » violeurs d’origine musulmane.
    Par ailleurs, c’est toujours la même chose, on ne donne pas l’origine ethnique des agresseurs (on s’en doute), ni celle de l’agressée (on s’en doute aussi, ils violent rarement les filles musulmanes)…

  32. A poing nommé says :

    « À l’état sauvage, le Hamster doré vit majoritairement dans le désert de Syrie, dans la région des plateaux d’Alep, mais quelques populations ont été vues dans l’Est de la Turquie.  »

    😛

  33. jeannot says :

    A poing nommé says : 08/01/2012 à 09:41

    Nous avons déserté toutes nos traditions, nous nous sommes fait envahir notre culture contemporaine sans réagir, nous avons accepté d’abandonner les bals au profit des discothèques tenues par des Régine et des David Guetta où l’on ne danse plus ensemble.
    ___________________

    « Les générations qui sont nées après la guerre ont cessé de transmettre, non seulement les valeurs, les récits et les savoirs qui fondaient la civilisation, mais elles ont également cessé de transmettre la connaissance de la France, de sa géographie, de ses modes de vie. La modernité s’est chargée d’effacer ces vieilleries. Et les enfants d’aujourd’hui, tous les enfants, qu’ils soient de Villiers-le-Bel ou du centre de Paris, sont orphelins de leur pays. La France mérite pourtant mieux que cela. »……………………Natacha Polony

  34. Dragizevic says :

    « Francisez à la fois ses actes économiques et vos cercles de connaissances. »
    Oui effectivement, et dans certaines villes ils faut faire des kilometres pour trouver une boucherie non halal ou une boulangerie classique, ras le bol de cette invasion nuisible

  35. hatikva69 says :

    Pauvre fille.
    Bron c’est la ville de naissance de Karim Benzema, la ville en elle même est assez aisé, c’est pas le Bronx, y’a le terraillon qui craint un peu mais dans l’ensemble c’est pas ce qui se fait de pire dans la région lyonnaise.

    Lyon 6 n’a rien de bobo, faut arrêter avec ce terme fourre tout, c’est plutot le quartier de la haute bourgeoisie lyonnaise, très agréable a vivre par ailleurs, avec le Parc de la tête d’or a proximité. Vraiment très peu de blattes, les seuls étrangers qui y vivent sont des expat’ blindés de tunes. Bon ils commencent eux aussi a connaitre les joies de la diversité grace au bon soin de M Collomb.

    L’Opéra sert de lieu de rendez vous à tous les danceurs hip hop de Lyon, avec la bienveillance de la mairie et des passants ( la mairie leur prête cet endroit depuis que un des groupes a remporter la coupe du monde de dance hip hop)
    Donc 100% arabe et noirs. Le souci c’est pas vraiment les danseurs eux même , mais leur entourage blattesque qui en profitent pour faire du business et essayer de choper des filles.

  36. A poing nommé says :

    @ Jeannot: Natacha Polony lit fdesouche, voilà tout.

  37. Charles says :

    Alors que la belle société métissée, le vivre-ensemble…
    Juste infiniment plus de prédation aujourd’hui (fini la douce France où l’on laissait les fenêtres ouvertes, l’insousiance).
    Le joli monde moderne où l’humain devient interchangeable, une marchandise, où les personnes âgées deviennent des proies.
    Cela fonctionne tellement qu’à la moindre bonne action d’individus d’origine extra-européenne (l’affaire du métro, l’enfant récemment sauvé des flammes), c’est la une des journaux, des jt alors que cela ne devrait pas dépasser la presse locale (pourquoi cet empressement si il n’ y a aucun problème ?).

  38. Hagalaz says :

    hatikva69 — Bron c’est la ville de naissance de Karim Benzema, la ville en elle même est assez aisé, c’est pas le Bronx, y’a le terraillon qui craint un peu mais dans l’ensemble c’est pas ce qui se fait de pire dans la région lyonnaise.

    Vous n’avez jamais fréquenté le marché de Bron vous…
    Vous enlevez Saint Exupéry et Terraillon, il y a plus rien. Certes, c’est pas vénissieux ou vaulx en velin, mais bon, on n’en est pas loin. C’est bien simple, dans certains quartiers, les blancs se comptent sur les doigts d’une main.

%d blogueurs aiment cette page :