France-Algérie : Comment nous voyons-nous ?

Alors que s’ouvre l’année du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, La Croix dresse un bilan des relations entre sociétés française et algérienne «restées imbriquées de part et d’autre de la Méditerranée».

Pourquoi les Algériens continuent-ils à venir en France, alors qu’ils se sont battus pour leur indépendance ? Cela n’a pas été compris, et n’a jamais été géré. Ce sont les éclaboussures de l’empire. (Pascal Blanchard, historien)

Le flux migratoire de l’Algérie vers la France s’est poursuivi y compris pendant et après la guerre. Inversement, des dizaines de milliers de coopérants français sont allés travailler dans la nouvelle Algérie indépendante. […]

Pour 36 millions d’Algériens, la France, c’est d’abord les «cousins» qui ont un passeport bleu», ceux d’entre eux qui ont fait souche dans l’Hexagone affirme affirme Pascal Blanchard, spécialiste au CNRS de l’histoire coloniale et des migrations […] «L’Algérie ? Un pays repoussoir qui fait peur» déclare Sylvie Thénault,spécialiste de l’Algérie. […]

La Croix

Étiquettes : , , , , ,

61 responses to “France-Algérie : Comment nous voyons-nous ?”

  1. Caudeval says :

    entrepreneurial

  2. machairodus says :

    PS .
    Il est normal que nous soyons leurs esclaves puisque maghreb la déculotté qu’on leur a fichu il sont persuadés d’avoir gagné la guerre .

  3. Denfer says :

    Une page d’histoire…

    DE L’ALGERIE FRANCAISE… A LA FRANCE ALGERIENNE

    Lire l’article …
    http://www.petitsechodoran.com/notre-memoire-par-jose-castano/de-l-algerie-francaise-a-la-france-algerienne,a927446.html

  4. scotlander says :

    Bonsoir tout le monde,
    je pense moi que nous devons simplement cesser toutes relations diplomatiques avec ce pays , qui est crasseux-maghrebin alors que nos racines à nous sont latines-grecques, ou même celtes, en deux mots nous n’avons rien à voir avec cette population attardée.
    Mais aussi avec leurs ressortissants qui ne sont que des parasites accrochés
    à nos basques : ils ont voulu leur indépendance, soit;
    alors assumez vous, et oubliez nous…
    Nous en tout cas, n’oublierons pas les collabos UMPS qui leur ont sacrifié notre civilisation….

  5. La Licorne says :

    Je suis née après la guerre d’Algérie et très franchement, je m’en tamponne de ce pays plein de cafards.

  6. razbana says :

    Bouc du Rov : vous avez raison , en Marseillais le « POPOTIN  » se dit « TAFANARI » mais je ne suis pas Marseillais , je suis Algérois et les Algérois disaient « TAFANAR » et nous le disons toujours mais je vous l’accorde , il y a aussi de très beau « tafanaris » à Marseille

  7. Umdugud says :

    Autrefois on ne parlait pas tant, on suivait le chuchotement de son coeur, surtout si celui-ci était pur, encore fallait’il pour ça fermer sa grande gu-eule, ou alors on écoutait le chant du rossignol. En ce temps là, le silence était d’or disait’on. Toute cette multiplication de parole, surtout à l’heure de la diversité obligatoire ne peut apporter que confusion et chaos. et maintenant fermez là ! je n’entends plus mon coucou chanter !

  8. La gloire des vaincus says :

    C’est tellement de la chance de les avoir que personnellement j’arrive plus à les encadrer….

    Et pourtant je sui tolerant !

  9. Le Mur D'Hadrien says :

    casimir ne vois pas les pieds-noirs comme ses amis mais baise de l’africaine ……

    Des gros cons , on a vu passer sur Fdesouche mais toi tu décroches la palme d’or sans problèmes

    Epargne nous tes « remarques citoyennes » a la con

  10. machairodus says :

    vous rappelez vous , quand » la bouze qu’il fit la » président corrompu , dictateur assermenté vint se faire soigner d’un cancer au val de grâce . A peine rentré au pays des babouches ,il se lança dans une diatribe contre le pays qui venait de le soigner , réclama, avec des cris d’orfraie, la repentance de notre patrie pour le mal qu’elle avait fait pendant la guerre envers la sienne .
    Chacun chez soi .
    Cria cuervos te saltaran los ojos .

  11. Caudeval says :

    Ils ont très majoritairement voté pour leur indépendance et 60 ans après, ils veulent presque tous venir en France!
    N’auraient-ils pas un problème psychiatrique?

%d blogueurs aiment cette page :