Villejuif (94) : Fabrice Luchini victime d’une « mauvaise blague »

Fabrice Luchini a été victime d’une bien mauvaise blague vendredi soir à Villejuif. Alors qu’il se produisait au théâtre pour son spectacle intitulé «Lecture», le comédien a écourté sa prestation à la suite de crachats d’insultes lancés par des jeunes, âgés de 12 ans, cachés sur le toit de l’établissement.

Le comédien a cru que c’était politique parce qu’il avait lancé des petites piques sur les communistes et qu’on est dans une ville «rouge», mais ça n’était pas le cas.

Le Parisien

Étiquettes : , ,

53 responses to “Villejuif (94) : Fabrice Luchini victime d’une « mauvaise blague »”

  1. JohnnyWalked says :

    Mais qui sont ces attardés mentaux qui disent à peu près « bien fait pour lui, c’est un bobo », « qu’il en parle à sa copine balasko »…

    Luchini est un bobo, mais d’une part il l’assume et d’autre part il conchie le misérabilisme et la tiersmondisation de la France. Ca c’est pour les ramollis du bulbe qui ne connaissent pas la personne, mais qui n’ont aucune gêne à la (mal)juger.

    Sensibiliser les gens à lire Céline est un acte très subversif, encore faut-il soi-même avoir lu bagatelles pour un massacre, mais ça c’est certainement trop demander pour une bande d’inculte exclusivement bonne à mâcher sa frustration et ses aigres complexes avec un arrière gout de lutte des classes superficiellement ravalé.

    Peu d’artistes sont, en France, en dehors de l’idéologie dominante, qu’on les aime ou pas ils existent : Thiéfaine, Murrat, Luchini sont de cette trempe tout comme l’était jadis Octave Mirbeau. Vouloir à tout prix les confondre avec l’aggloméré de raclure certifiée ISO charity business revient à confondre Claude Levi-Strauss avec Dominique Wolton.

    Dagor

    Je ne crois pas que les commentateurs dénués de matière grise soient toujours les mêmes : en réalité, j’ai l’impression que de débat profond il n’y a plus sur ce blog. J’ai même le sentiment que Con-go passerait pour un prix nobel par rapport à 50% des commentateurs.

    Pour moi le tiercé de l’imbécilité est donc, dans l’ordre :
    natacha3
    marie bleu
    Claude

  2. karcher and charter says :

    C’est énorme …

  3. le loup says :

    Il a raison Luchini, pas la peine de hurler pour des gamins qui vous mollardent dessus et gênent des centaines de spectateurs qui ont acheté un billet. La prochaine fois, quand des gamins piqueront juste le sac d’un vieille, ou tabasseront juste un gars pour lui prendre son portable, il aura raison aussi Luchini, pas la peine de dramatiser pour une bande de gamins qui font un peu les fous.

%d blogueurs aiment cette page :