Jean-Marie Le Pen sur « La Matinale » de Canal+

Jean-Marie Le Pen invité de « La Matinale » sur Canal+, le 10 janvier 2012

Vodpod videos no longer available.

L’immigration n’a pas seulement des conséquences économiques et sociales, elle a des conséquences sur l’identité nationale, sur l’équilibre des populations. »

Il me semble que pendant l’Occupation, c’était des leaders de la gauche qui étaient collaborationnistes […], le Front National était plutôt de l’autre côté. »

Étiquettes : ,

96 responses to “Jean-Marie Le Pen sur « La Matinale » de Canal+”

  1. Imagine! says :

    ET …. C’est parti le blog officieux du FN (FdSouche) commence à faire campagne pour la présidentielle !! oh que oui !

  2. Cadoudal says :

    Imperial W. says : 10/01/2012 à 19:48
    .

    @Cadoudal says : 10/01/2012 à 19:35

    Et si vous entriez de plain pied dans le XXè siècle Cadoudal ? Voire même dans le XXIème siècle, dans un deuxième temps, après avoir encaissé le terrible choc spatio-temporel

    **************

    Monsieur,

    vous voulez dire que l’ avenir appartient irrévocablement au Talmud ,
    à Attali , à BHl et aux autres licrasseux ?

    l’ avenir de la France est dans la contre révolution
    ce sera Jeanne d’ Arc
    ou un sultanat du Prophète.

    il faut purger la France de l ‘anti-France ,
    qui nous domine depuis deux siècles et nous mène à la tombe.

    je connais l’ argument du « Progrès »

    c’est du vent, le néant .

  3. 2MAGICIEN9 says :

    Toujours le même effet,on a l’impression que la petite blonde a des réponses,mais qu’elle ne sait pas comment les obtenir……

  4. mailto says :

    dans la mesure ou il est peu probable que marine gagne (du moins en 2012)

    alors pour cette année je propose qu’on fasse l’union sacrée autour de la gauche plutot qu’autour de sarko. donc pour ce faire, il faut qu’on vote pour hollande et marine.

    ainsi marine sera au second tour, l’umps vendra son ame pour l’union sacrée et ramasser les miettes que la gauche voudra bien lui laisser mais elle aura perdue les elections et on aura dégagé ces incapables.

    de l’autre coté, hollande finira d’enfoncer les francais avec son ideologie marxiste capitaliste mieux que sarko mais un reveil francais sera alors peut etre possible

    vous en pensez quoi

  5. Bouc du Rove says :

    LES JOURNALISTES :

    – Le FN n’est pas un parti comme les autres…..

    LES NATIONAUX :

    – C’est vrai , et c’est pour cela que nous allons voter FN……

  6. Bouc du Rove says :

    @ mailto

    vous en pensez quoi
    —————————

    Rien de bon , je refuse de choisir ….

  7. Lola13 says :

    Il a très bien compris pourquoi l’on l’invitait, il est pas fou et là il ne peut prendre la responsabilité de déraper, il y a Marine et ses électeurs, Il se contient, calme, posé… ce à quoi ne s’attendent pas les journalistes qui posent toujours leurs questions à 2 balles.
    J’aurai toujours beaucoup de respect pour cet homme.

  8. St-Michel says :

    mailto
    Vous rêvez carrément, avec Hollande les gens attendront juste 2017 et voterons de nouveau UMP en se disant que ce n’est pas si mal en comparaison. Les gens ont la mémoire très courte.

  9. BBR says :

    La journaliste au top de sa catégorie « Cagole tocarde de moins de 65 kg ».
    Suivante.

  10. Imperial W. says :

    .

    @Cadoudal says : 10/01/2012 à 20:03

    Non, je ne « veux pas dire » ce que vous me prêtez.

    Je considère simplement dommage que vous sembliez vous complaire dans un passéisme délétère, centré notamment sur un invraisemblable retour à la monarchie.

    Les encore trop maigres forces qui nous rassemblent doivent être mobilisées autour de thèmes contemporains et de perspectives d’avenir.

  11. Louise Chantilly says :

    Di Goulle says : 10/01/2012 à 18:40
    On le voit beaucoups (trop ?) JMLP en ce moment.

    J’ai l’impression qu’ils font tout pour le mettre en avant, en espérant un dérapage pour qu’ils puissent nous bassiner avec ça jusqu’à mai 2012.

    Ou alors ils le mettent en avant pour faire croire que c’est toujours lui qui est à la tête du parti et que sa fille n’est là que pour la vitrine médiatique.

    En gros ils veulent nous ressortir le Jean Marie du placard parcequ’ils ont compris qu’ils ne peuvent pas diaboliser Marine.
    …/…
    _________-

    C’est aussi mon avis, comme ils n’arrivent pas à la coincer, ils vont tout faire pour laisser penser qu’elle est la vitrine et que lui dirige en sous main.
    Elles lui tendent piège sur piège dans l’espoir qu’il va faire un faux pas ou lancer une saillie dont il a le secret.

    JMLP et les merdias c’est Je t’aime…moi non plus.

    Il devrait s’abstenir -pour le bien de la France, de toute déclaration ou manifestation publique pendant quelques mois, sinon l’amalgame désastreux va être vite fait.

  12. Claude says :

    Le tête-à-claques joue les insolentes et provoque ostensiblement Jean-Marie mais l’effet produit se retourne contre elle : même un adversaire politique peut voir son agressivité outrancière et ses insinuations peu finaudes dans l’espoir de le faire déraper. Il n ‘y a vraiment qu’en république bling-bling qu’on voit ça. Bravo le système, continuez comme ça vous marquez contre votre camp encore une fois. Et tant pis si la harpie-système satisfait ses maîtres et ses perspectives de carrière. Jean-Marie a vraiment une maîtrise de lui admirable.

  13. Claude says :

    La

  14. Denfer says :

    Alors que Laurent Ruquier avait déjà raillé la présidente du Front national en diffusant son arbre généalogique sous la forme d’une croix gammée, l’animateur des samedis soirs de France 2 « a comparé Marine Le Pen a une merde » …
    —-
    C’est merdias n’ont pas compris que …………
    FN 2002 – FN 2012 SONT INCOMPARABLE ………

  15. Camulogenos says :

    @Cadoudal

    De Gaulle (père) était à l’Action Française … son fils, le Général, également bien que ce soit largement le fait de l’influence de son père. Quand je perle de Maurras, vous savez parfaitement que je ne fais pas référence à sa germanophobie, mais à Muni.ch (1938) ! D’ailleurs, à l’origine, le Gaullisme était considéré par certain comme un monarchisme démocrate (De Gaulle en parle dans sa correspondance, lorsqu’il s’interrogeait sur la restauration de la monarchie au profit du Comte de Paris). Notons aussi qu’une partie notable des membres de l’Action Française en rupture avec Maur.ras, surnommés les « aventuriers sociaux » vont joué un rôle majeur dans la résistance (dans les rangs gaullistes et giraudistes) !

    Après-guerre, l’Action Française va disparaître (1944) du fait d’un engagement trop franchement pét.aini.ste de certains, franchement collabo pour d’autres … pour renaître en deux mouvements distincts :

    – une branche concentrée autour du comte de Paris qui se définira comme proche du gaullisme (essentiellement d’anciens résistants gaullistes et giraudistes).

    – un branche restée maurr.assienne et anti-gaulliste (anciens coll.abo, anciens vich.y.ste et quelques résistants giraudistes)

    La véritable rupture entre les derniers vestiges de l’Action Française et De Gaulle est intervenue à l’occasion des accords d’Evian, qui a été perçu comme une trahison. C’est d’ailleurs largement suite aux nombreuses divergences internes à l’action française par rapport à la question algérienne que le Mouvement Restauration Nationale (qui soutenait largement l’O.AS) va exploser.

    Notons aussi que la Ve République et sa constitution sont régulièrement considérés comme faisant la part belle à l’héritage monarchiste de De Gaulle … il a donné au président élu par le peuple le pouvoir d’un roi ! Une nouvelle fois, ceci indique une certaine continuité dans la pensée de De Gaulle et constitue de toute évidence une réponse à ses interrogations relatives au rétablissement de la monarchie au début des années 1940.

  16. Cadoudal says :

    Imperial W. says : 10/01/2012 à 20:21

    « Je considère simplement dommage que vous sembliez vous complaire dans un passéisme délétère, centré notamment sur un invraisemblable retour à la monarchie. »
    ********************

    passéisme ?

    non

    j’ oppose système de valeurs à système de valeurs.

    l ‘un a accompagné la fortune de la France, qui a une âme,
    qui est une entité qui remonte au moins à Clovis;
    la France catholique et royale.

    l’ autre est la Révolution , ou République
    c’ est une maladie pour la France et sa ruine , si on ne la soigne pas:

    c’est l’ idéologie révolutionnaire, le « contrat social de Rousseau »,
    père de toutes les dictatures modernes,
    du fanatisme maçonnique,

    inoculé par le Talmud , à son profit.

    elle a presque anéanti l’ Eglise et la France.

    le contre révolutionnaire que je suis ne prétend que poser le diagnostic
    et proposer la bonne médecine pour son pays.

    ******************

    « Les encore trop maigres forces qui nous rassemblent doivent être mobilisées autour de thèmes contemporains et de perspectives d’avenir. »

    ******************

    votre argument est inopérant.

    vous êtes incapable de définir ces « thèmes et perspectives d’ avenir »
    qui doivent nous mobiliser.

    je cherche en vain à les relever sur ce blogue.

    ce n’est pas en allant dans les rues avec des masques de cochon qu’on redressera la situation.

    tant que l’ étendard de la vraie France se sera pas dressé

    pour réunir les Français soucieux de sauver leur patrie,

    les maux de la France ne cesseront pas ,

    la menant vers une issue fatale.

    nos ennemis sont:

    la Révolution athée

    l’ Islam , manipulé par la Révolution pour détruire la France.

    il nous faut
    et la bonne doctrine politique
    et un chef pour la promouvoir.

    vive le Roi !

  17. Papy Brossard says :

    « Les encore trop maigres forces qui nous rassemblent doivent être mobilisées autour de thèmes contemporains et de perspectives d’avenir. »

    Imperial W, ce dont parle Cadoudal, à mon avis, n’est pas la passéisme, mais le « retour » à ou la redécouverte de nos permanences spécifiques (cf. Dominique Venner) qui nous permettent d’être ce que nous sommes depuis toujours.

    Force est de constater que la nature du régime contemporain est profondément laide, déracinée et a-spirituelle. Il se pose fondamentalement en ennemi destructeur de nos permanences créatrices. La question institutionnelle n’est nullement secondaire, elle est, pour moi, au centre de la révolution à mener.

    Inutile de vous dire que la royauté (pas la monarchie) me semble infiniment plus à même de fournir un terreau favorable à la manifestation bouillonnante de ces permanneces (l’Histoire me semble l’avoir prouvé à maintes reprises) et qu’elle aurait bien plus de gueule que cette ignoble gueuse et ses représentants qui ne le sont pas moins.

  18. Cadoudal says :

    à Camulogenos
    « Notons aussi que la Ve République et sa constitution sont régulièrement considérés comme faisant la part belle à l’héritage monarchiste de De Gaulle … il a donné au président élu par le peuple le pouvoir d’un roi  »

    ******************

    la 5° république appartient toute entière à l ‘idéologie révolutionnaire, athée.

    elle elle à la fois Dieu et César.

    le Roi de France n’ avait pas cette prétention.

    il jurait à Reims de conserver le peuple chrétien de France
    de protéger l’ Eglise
    et les droits des Français.

    entre le roi très chrétien et le Président de la République laïque
    il y a l’ abîme de la révolution.

  19. Cadoudal says :

    serment du sacre de Charles VII ( 17 juillet 1429)
     »
    Avant la cérémonie proprement dite, Charles VII
    à genoux, la main sur l’Évangile, prêta le serment
    d’usage. II promit entre autres particularités : « de
    garder à l’Église le peuple chrétien, de le défendre de
    toutes rapines et iniquités, d’observer en tous jugements,
    équité et miséricorde». Après la prestation du
    serment, le duc d’Alençon chaussa à Charles VII les
    éperons d’or et l’arma chevalier. »

    rien à voir avec la prestation de serment sur le pensum rédigé par Michel Debré.

  20. Imperial W. says :

    .

    @Cadoudal says : 10/01/2012 à 20:56

    vous êtes incapable de définir ces “thèmes et perspectives d’avenir”

    Vraiment ? Vous alléguez mon cher, rien de plus.

    La France que je veux demain est:

    – de souche française et européenne, càd ethniquement blanche à plus de 95%.

    – de culture celtique, latine et germanique, càd des différents peuples et influences qui ont traversé notre Histoire.

    – de culte chrétien, notamment catholique-romain, le cultuel ayant largement fécondé le culturel dans la société laïque, laïcité qui reste un acquis.

    – un Etat souverain fort, inscrit dans le périmètre d’influence d’une Europe des nations dont la France est uen composante essentielle, mais autonome et indépendante.

    – un régime politique républicain et démocratique, restauré dans sa vocation initiale et dont le peuple est replacé dans sa fonction normative souveraine.

    – une économie libre, mais régulée, où l’entreprise productive est au coeur de la création de valeur et place l’ensemble des parties prenantes dans ses objectifs de progrès, qui ne se confond pas avec la seule croissance.

    (…) et un chef pour la promouvoir.

    Qui, le Comte de Paris ?

  21. jeff says :

    le vieux lion est le King des Nationaux .

  22. Imperial W. says :

    .

    @Papy Brossard says : 10/01/2012 à 21:01

    J’entends bien Papy Brossard, mais j’ai des difficultés à penser qu’un tel renversement serait susceptible d’emporter l’adhésion majoritaire des fds.

  23. Cadoudal says :

    à Imperial

    vous avez la nostalgie de l ‘Empire.

    mais il a été détruit à Waterloo et à Sedan.

  24. Antioche says :

    mailto says : 10/01/2012 à 20:06

    vous en pensez quoi
    ————–
    il n’y aura pas de 2017 on sera en pleine guerre civile, si MLP ne passe pas en 2012, a moins que sarko ou hollande sont pris d’un coup de folie et applique le programme de MLP

  25. Imperial W. says :

    .

    Cadoudal says : 10/01/2012 à 21:28

    La monarchie a été détruite avant, à la Bastille et à Versailles. Et je ne suis nostalgique de rien, je forme des projets.

  26. T!dou says :

    Il restera un des meilleurs parleurs du siècle !
    La « journaliste » semble-t-il n’a rien compris à sa blague du début. Elle doit être déçue de n’avoir pas causé de dérapages de la part de Jean-Marie, qui a bien esquivé les pièges et s’est un peu moqué d’elles ! ^^

  27. kaktus says :

    C’est en effet un JMLP très posé depuis quelques semaines. L’effet de l’âge mais aussi d’une grande sagesse.
    Aucun journaleux ne pourra le coincer sur les pseudo-polémiques, c’est sûr !!!

    D’autre part, la multiplication des affaires ne va pas arranger l’UMPS (entre Guérini, karachi et mamie zinzin , du royal pour le FN). MLP est relativement discrète sur le sujet (en débat face aux adversaires j’entends), elle le ressortira d’ici peu face à l’UMPS.

  28. citoyen souverain says :

    moi j’ai eu l’impression qui l’on traitait comme un petit papy caractérielle et rien de plus, malgré les pièges des question.

  29. Plouc says :

    Ces chipies essayent encore et encore à le coincer mais il est autrement plus malin qu’elles !!!!!!!

  30. harry says :

    c’ est fou comme les journaleux pose des questions pièges pour essayer d’ atteindre la fille à travers le père

  31. Nabulione says :

    Cadoudal : à quoi sert votre témoignage ? Le roi ne reviendra pas en 2012… Si c’est un des jumeaux d’Espagne, il faudra encore attendre 20 ans ? Je serai trop vieux pour me battre…

  32. Le père François says :

    Il y en a un peu moins qu’avant mais il reste (surtout sur Canal plus, la chaîne officielle de la secte bobo) encore des journalistes qui passent contre le Front National un teste viv-à-vis de leur direction : t’as vu comme j’étais aggressive ? T’as vu comme je l’ai destabilisée ? On a surtout vu, comme d’habitude, combien t’es un boulet.

  33. PL24. says :

    @ Cadoudal says : 10/01/2012 à 21:28

    à Imperial

    Vous avez la nostalgie de l ‘Empire.

    mais il a été détruit à Waterloo et à Sedan.

    —-
    Vous préférez comme chef d’État un retour des Orléans (le fils du comte de Paris) ou un Bonaparte ?

    C’est une question fermée.

  34. PL24. says :

    .
    @ Camulogenos says : 10/01/2012 à 20:53

    De Gaulle (père) était à l’Action Française … son fils, le Général, également…

    Notons aussi que la Ve République et sa constitution … a donné au président élu par le peuple le pouvoir d’un roi !


    C’est à dire un pouvoir très limité d’arbitre entre plusieurs pouvoirs que lui-même n’exerce pas, un rôle de maintien des règles, des lois, des institutions, des traditions, mais pas un vrai pouvoir exécutif, législatif ou judiciaire. Avec un rôle de représentation de l’État, de maintien des institutions, et les domaines reservés de la politique étrangère et de la défense.

    En France, comme en Angleterre, le président règne, mais il ne gouverne pas, il ne légifère pas, il ne juge pas, sauf très exceptionellement pour faire grâce ou réformer une erreur manifeste.

    Contrairement à l’image de pouvoir despotique et omnipotent que les historiens bourgeois ont donné de la royauté pour justifier de l’avoir abattue (Louis XVI était un tyran), le roi n’appartenait à aucun des trois ordres, il n’était pas partie prenante dans la société et dans le jeu social, il était l’arbitre qui faisait appliquer les règles du jeu et qui les maintenait.

    Les rois de France n’avaient aucun pouvoir législatif, ils ne pouvaient pas changer les lois civiles ou pénales (le code civil et le code pénal): les décrets et les ordonnances royales étaient exclusivement ce que nous appelons des « des règlements d’administration publique » organisant la justice, l’armée, les routes, les métiers, les douanes, la gendarmerie, les municipalités, les impôts, le commerce, les métiers, les industries, l’état civil, l’éducation et la santé publique, les poids et mesure, nommant aux emplois publics, créant des institutions publiques telles que les manufactures royales, les académies, les grandes écoles,… En plus d’organiser la fonction publique (la chose publique), le roi avait la maîtrise de la politique étrangère, de la défense des frontières, des étrangers, de leur naturalisation, de la guerre.

    Le président de la République dans la constitution de 58 a les fonctions du roi de France, pas plus.

    En réalité, les présidents de la Ve République ont largement débordé les pouvoirs qui leurs sont impartis, en particulier Nicolas Sarkozy qui cumule les fonctions de chef de l’État, de chef du gouvernement et de ministre plénipotentiaire.

    C’est à cause de ce caractère très limité, mais essentiels, des pouvoirs du président dans la Ve République qu’il vaudrait mieux un roi qui ne se préoccupe pas de sa réélection.

    Mais pour cela, il faudrait d’abord désintoxiquer les Français de l’histoire apprise à l’école de la République: Louis XVI n’était pas un tyran.

    Un tyran ou un empereur comme Napoléon, ça demande des beaucoup plus grandes qualités que pour les fonctions d’un roi. Donc le problème, c’est que c’est presque impossible à trouver.

  35. LARACHICHE says :

    Non mais attendez, pourquoi cette conversation tourne autour de la Royauté, c’est bien beau d’avoir un discours cousu d’or mais commencez par intégrer l’aristocratie dans votre coeur, et ensuite l’on avisera!

  36. Camulogenos says :

    Attention, je n’ai jamais dit être monarchiste ! Nous parlions de l’extreme droite pendant la seconde guerre mondiale, je parlais de l’Action Française de De Gaulle et des influences de la première sur le second, voilà tout ! 😆

  37. Nono La Commode says :

    Cadoudal ne veut surement pas des Orléans régiciiiiiiides 😛

  38. rigolus says :

    putain il est encore très très doué Jean Marie!
    Ce doit bien les faire chier les blondasses!!

  39. adrian lebel says :

    Minable les journalistes, vicieuses, langues de vipère, toujours un petit commentaire déplaisant glissé sournoisement à la fin de chaque thème….

    Quand embaucheront ils enfin des journaleux qui font leur boulot suivant la déontologie plutôt que de prendre des bobos qui confondent journaliste et militant ???

    Bravo JM, belle intervention, beau rappel de la collaboration de gauche !!!

  40. gone66 says :

    Quoi qu’il en soit,si le peuple ne se réveille pas dans une large majorité,et ne se défend pas tout seul,nous sommes CONDAMNE A BREVE ECHEANCE.
    Même si nous sommes le parti (presque le plus fort)avec surement pas loin des 30% annoncé,la France est gangrèné et reproduira le même scénario qu’en 2002,quoi qu’il se passe,c’est leur seule ligne de défense.
    Biensûr,on seras loin des 82% de chirac,score bananier,s’il en est,mais le résultat seras là.
    La vrai question est:LES FRANCAIS AURONT ILS L INTELLIGENCE ET LE CRAN DE S ORGANISER ET DE DEFENDRE LEUR PAYS?
    L’avenir nous le diras.

  41. bliss79 says :

    @gone66

    Exact, je le sens venir, 2022 etc..
    si seulement ca pouvait en réveiller certains..
    connaissant le courage « castré » des FDS j’en doute.

    on va se faire entuber une fois de plus..

    (JMLP est très bon quand meme la dessus.. imbattable le Menhir)

  42. bliss79 says :

    2010 dls jai rippé!

  43. bliss79 says :

    edith?
    2012!!! pt de bor de m..!

  44. LaDefense says :

    Blondes, gauchiste, probablement diplômées de Grandes Ecoles, elles sont la Parisienne type qui va se faire démonter le derrière par des Blacks-bastards en soirée VIP.

  45. Tirelire says :

    Imperial W. says : 10/01/2012 à 20:21
    .

    @Cadoudal says : 10/01/2012 à 20:03

    Non, je ne “veux pas dire” ce que vous me prêtez.

    Je considère simplement dommage que vous sembliez vous complaire dans un passéisme délétère, centré notamment sur un invraisemblable retour à la monarchie.

    Les encore trop maigres forces qui nous rassemblent doivent être mobilisées autour de thèmes contemporains et de perspectives d’avenir.

    salut 🙂

    de toute façon un retour à la monarchie, quoi qu’on en pense (je ne suis pas nécessairement contre au vu de la tronche des « valeurs républicaine ») ne se fera jamais que dans le sang … si un jour un roi revient en France, il marchera sur des ruines pour une grande partie du pays et se fera roi grâce à sa renommé en tant que seigneur de guerre !

  46. Hagalaz says :

    Nono — Cadoudal ne veut surement pas des Orléans régiciiiiiiides

    Les anglais aussi ont leur monarchie. Pour autant, cela ne les empêche pas d’être trahi de la même manière que les français.

%d blogueurs aiment cette page :