Olivier Delamarche : « La taxe sur les transactions financières, décidée unilatéralement, est ridicule »

Olivier Delamarche, du groupe Platinium Gestion, le 10 janvier 2012 sur BFM Radio, met les points sur les i, dans l’émission « Intégrale Bourse. »

Les « bons chiffres » des banques sont grotesques, on peut se poser des questions concernant les arnaques à venir – Dexia et UniCredit ne sont pas les derniers de la liste – Aucun pays aujourd’hui ne mérite de triple A car il n’y a plus aucune confiance dans les emprunts souverains- Les « bons chiffres » du chômage aux États-Unis sont un gag complet et une manipulation. »

Vodpod videos no longer available.

Étiquettes : , , ,

17 responses to “Olivier Delamarche : « La taxe sur les transactions financières, décidée unilatéralement, est ridicule »”

  1. Imperial W. says :

    .

    Comme Columbo, je parlais du ridicule de cette taxe unilatérale à ma femme à déjeuner…

    Sarkozy est prêt à n’importe quelle connerie pour grappiller quelques voix, y compris fabriquer des dizaines de milliers de chômeurs supplémentaires.

    Saleté.

  2. Joli Coeur says :

    Mais qu’il est nul Sarkozy, nul, nul de chez nul, encore pire je crois que Juppé.

    Pour que la taxe Tobin soit efficace, il faut qu’elle soit appliquée sur l’ensemble des marchés financiers. Imposez-la dans un seul pays ou dans une seule zone et vous ferez fuir tous les investisseurs vers d’autres places financières qui n’appliquent pas pas cette loi.

    Heureusement que les Allemands sont lucides et qu’ils ont dit nein. Cette mesure aurait dé*truit Francfort et la zone euro et renforcer Wall Street et la City.

  3. Le Chiffre Le Fer says :

    La crise a quand même des vertus appréciables. D’abord les prémices avec l’affaire J. Kerviel où la France découvre qu’un trader de 2nde voire 3eme catégorie (salaire fixe aux alentours de 35 kE/an) peut mettre en péril une banque de 120 000 employés. Il s’agissait bien entendu de l’arbre qui cachait la forêt des bilans comptables truqués. S’ensuivent les quelques escrocs de type Madoff. Puis carrément les comptes grecs, à la stupéfaction « générale ».

    O. Delamarche a raison, s’en tenir aux comptes officiels des USA (ou autres) est faire preuve de la plus grande naïveté.

  4. stoute says :

    Sympa l’explication sur les créations de postes aux USA.
    On nous prend vraiment pour des cons

  5. Civis Pacem says :

    ils se positionnent que sur des short chez platinum nan ? 🙂

  6. Lurker says :

    – Pas de taxe Tobin unilatérale.
    – Séparation des banques de dépôt et des activités spéculatives.
    – Arrêtez de vous pignoler sur les agences de notations.

    Il bosserait pas pour Marine Le Pen des fois, le sieur Delamarche?

    🙂

  7. Plouc says :

    O. Delamarche, rarement pris en défaut je remarque ! mais nul n’est prophète en son pays , c’est bien connu !!!!!!!!!!!

  8. PierredePaname says :

    « Sarkozy est prêt à n’importe quelle connerie pour grappiller quelques voix » ben , la nouvelle loi sur les plus values immobilières , c’est une connerie qui va lui en faire perdre .

  9. Pakc says :

    test

  10. DESOUCHENAUTE says :

    .
    Nicolas Sarkozy a-t-il oublié que la France a déjà voté la Taxe Tobin?

    Tout cela n’est que gesticulation, puisque le lundi 19 novembre 2001 exactement, l’Assemblée nationale a adopté le principe d’une taxe Tobin, d’un montant maximal de 0,1%, sur les transactions financières spéculatives internationales.Cette mesure a même été introduite dans la loi de finances pour 2002 à l’initiative de la commission des finances de l’Assemblée nationale qu’il présidait alors.Il y a des limites au cynisme et à l’irresponsabilité. » De fait, cette taxe Tobin figure dans l’article 235 ter ZD du code général des impôts. La partie IV de l’article 235 ter ZD du code général des impôts, précisant, par ailleurs, que la taxe rentrera en application après l’adoption du même principe par les autres parlements européens

    Relevé sur un com/même sujet ce jour sur RMC

  11. DESOUCHENAUTE says :

    Addendum

    Nicolas Sarkozy a-t-il oublié que la France a déjà voté la Taxe Tobin?

    Tout cela n’est que gesticulation, puisque le lundi 19 novembre 2001 exactement, l’Assemblée nationale a adopté le principe d’une taxe Tobin, d’un montant maximal de 0,1%, sur les transactions financières spéculatives internationales.Cette mesure a même été introduite dans la loi de finances pour 2002 à l’initiative de la commission des finances de l’Assemblée nationale qu’il présidait alors.Il y a des limites au cynisme et à l’irresponsabilité. » De fait, cette taxe Tobin figure dans l’article 235 ter ZD du code général des impôts. La partie IV de l’article 235 ter ZD du code général des impôts, précisant, par ailleurs, que la taxe rentrera en application après l’adoption du même principe par les autres parlements européens

    Relevé sur un com/même sujet ce jour sur RMC

    http://droit-finances.commentcamarche.net/legifrance/74-code-general-des-impots/548405/article-235-ter-zd

  12. s'efface says :

    C’est marrant à quel point ce Delamarche que j’ai découvert grâce à desouche incarne quelque chose que ne plait en général pas : la remise en place des optimistes « droit dans le mur » au nom du principe de réalité et d’une analyse au couteau de ce qui les attend. L’effet comique tient à ce que ça fait 4 fois que je regarde des vidéos ou il apparait ou parle, et qu’à chaque fois il répète le même message, qui n’est pas bien compliqué à comprendre, aux mêmes espèces de benèts qui s’extasient dés que les indices remontent d’un ou deux pour cent. On dirait qu’ils ne comprennent pas le sens des termes « systémique », « fin de partie », « va falloir payer », « la récré est finie ». Moi, il me plait au plus haut point, car inlassablement il suit son idée.

    On peut d’ailleurs appliquer cette manière lucide et tranchante de regarder à tout le reste : joies du vivre-ensemble, progrés de la diversité, bons point de l’esclavage global métissolatré. Et les benèts de vous répondre : « Mais il n’y a eu que cinquante crimes ciblés contre des blancs, – actes de guerre -aujourd’hui en europe, l’intégration progresse… »

  13. DESOUCHENAUTE says :

    @Imperial W

    lC’est une évidence avec cette loi déjà votée, inconnue et innaplicable en l’état.

  14. antibarbare says :

    Cette taxe y est déjà au Royaume-Uni. Personne n’en parle.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201832794094-le-royaume-uni-preleve-une-taxe-sur-les-actions-273016.php

    Pour la City, qui bénéficie de l’opposition du gouvernement Cameron à une taxe sur les transactions financières en général, son désavantage compétitif risque de disparaître au moins face à Paris, si la France rétablit cette sorte d’impôt de Bourse abrogé en 2008.

  15. Martial says :

    Sarkozy est prêt à n’importe quelle connerie pour grappiller quelques voix

    Faudrait que le Sarko comprenne que 80% des électeurs vont voter TOUT SAUF SARKOZY. A qui cela va-t-il profiter, est une autre histoire.

  16. Velociraptor says :

    Zébulon a encore frappé, la girouette, ne fait que retourner sa veste.
    Que va nous faire apparaitre le magicien sans talent.

    Cela me rappel la taxe sur les billets d’avions qui ne profite qu’aux compagnies aériennes qui se la gardent. Merci chichi.

    A les bouffons ! Mais où se trouve le Roi digne de ce nom ?

  17. Imperator. says :

    Il est clair qu’on reviendra à la séparation des activités bancaires, de gré ou de force.

    Le triple A accordé par Fitch est une aimable plaisanterie. De même pour les autres pays, sauf l’Allemagne, et encore….

    La taxe Tobin…. C’est beau sur le papier, mais comment l’appliquer?….

%d blogueurs aiment cette page :