«La parole d’un flic ne vaut rien. Ni devant un jeune de cité, ni devant un juge»

Rediffusion d’un article de 2010. Denis est policier à la Brigade anticriminalité (BAC). Il a accepté de témoigner pour Le Point.fr sous couvert d’anonymat. Extraits

Après 15 ans de police, sans le moindre problème, je me suis retrouvé du jour au lendemain mis en garde à vue, perquisitionné à mon domicile parce qu’un crevard de cité, multirécidiviste, m’avait accusé de l’avoir agressé. Ce qui était faux.

« Je suis dans la BAC depuis 10 ans. Aujourd’hui, je suis écoeuré. On se couche devant les caïds. On nous a donné l’ordre de ne plus patrouiller en civil, de remettre nos uniformes pour ne pas être identifiés comme un flic de la BAC. C’est désastreux pour l’image. Les petits caïds se disent dans leur tête que les flics ont peur, qu’ils reculent.

Si nous n’allons pas dans les cités, c’est que nous avons ordre de ne pas y aller.

« On se fout de la gueule des flics, on nous prend pour de la chair à canon. Quand on pense que Sarko avait promis de karcheriser les cités ! La hiérarchie fait tout pour minimiser la gravité de la situation.

« J’entends certains dire il faut envoyer l’armée. Qu’on nous laisse agir, et ça ira très vite. Ce n’est pas une vingtaine de petits caïds qui vont faire la loi. Il faut arrêter de verbaliser le citoyen lambda et s’attaquer aux caïds, aux dealers, aux braqueurs. Quand un jeune de 20 ans roule dans une X6 qui coûte 120.000 euros et qu’il ne travaille pas, c’est à lui qu’il faut confisquer la voiture sur le bord de la route. »

« Il faut que la population sache que les policiers n’ont pas peur d’entrer dans les cités. Si nous n’y allons pas, c’est que nous avons ordre de ne pas y aller. Aujourd’hui, la hantise des autorités, c’est la bavure, l’émeute, l’embrasement. Mais à force de reculer, de renoncer, on arrive à des situations comme aujourd’hui. Un jour, on se réveille, c’est trop tard, c’est l’effet boomerang. Il faudrait que tous ces délégués à la sécurité, préfets ou autres viennent tourner une nuit avec la BAC pour voir l’étendue des dégâts.

« Les flics vont se mettre à tirer. Ils en ont ras le bol. Après 15 ans de police, sans le moindre problème, je me suis retrouvé du jour au lendemain mis en garde à vue, perquisitionné à mon domicile parce qu’un crevard de cité, multirécidiviste, m’avait accusé de l’avoir agressé. Ce qui était faux.Au bout du compte, j’ai été relaxé par le tribunal.

La parole d’un flic aujourd’hui ne vaut rien. Ni devant un jeune de cité, ni devant un juge, ni devant un élu. Le flic est un sous-citoyen. »

Source

134 responses to “«La parole d’un flic ne vaut rien. Ni devant un jeune de cité, ni devant un juge»”

  1. La Guerre est notre espérance says :

    @liberté pour la france

    Ce que dit ce policier est très injurieux pour les magistrats français, si l’on y réfléchit bien.

    __________________

    Ce que font les magistrats et le pays légal est très injurieux pour les Français si l’on y réfléchit bien.

  2. Batte Man Qui Casse says :

    “Il faut que la population sache que les policiers n’ont pas peur d’entrer dans les cités. Si nous n’y allons pas, c’est que nous avons ordre de ne pas y aller »

    arrête je vais pleurer… Quand les flics laisse un citoyen ou un collègue se faire massacrer plutôt que de sortir une de leurs armes pour faire le nécessaire à la dispersion. C’est parce qu’on leurs a dit de le faire ??

    Non, c’est parce que le mot courage ne fait pas partit de leurs vocabulaire !!

    Le citoyen lambda arrive à survivre dans la jungle Francafricaine avec une simple bombe lacrymo, et eux équipé comme ils le sont ne peuvent rien faire ??

    Vendus, on voit bien dans leurs regards, lorsque qu’ils arrêtent un honnête travailleurs , qu’ils se sentent puissant il vont lui confisqué sont moyen de bosser… Mais lorsque des racailles passe par la, on se cache…

  3. Nono La Commode says :

    C’est vrai que ce doit etre frustrant a la fin d’avoir les mains ainsi liées. Les Zélites et autres bien-pensants sont triplement criminels, ils défendent les trafiquants de stup et détruisent la vie de policiers qui a leur tour risquent de se laisser aller a la haine et ne plus retenir leurs coups.

  4. Nono La Commode says :

    @Batte Man Qui Casse

    Quand les flics laisse un citoyen ou un collègue se faire massacrer plutôt que de sortir une de leurs armes pour faire le nécessaire à la dispersion. C’est parce qu’on leurs a dit de le faire ??

    Non, c’est parce que le mot courage ne fait pas partit de leurs vocabulaire !!

    Ce n’est pas ce qu’il a voulu dire, au contraire je pense qu’ils meurent d’envie dans un cas pareil de tirer dans le tas, seulement ils sont tétanisés par leur hiérarchie.

    Certes ils ont peur, mais ce ne sont pas les CPF qu’ils craignent

  5. Casimir65 says :

    Suggestion citoyenne …
    Il y a quelques jours j’ai vu un reportage à la télé, la 2, où un ancien policier, maintenant à la retraite, dans la voiture avec un journaliste, filmait dans les quartiers nords de Marseille …
    J’aimerais voir mes « amis » Pieds Noirds du coin en faire autant …et poster ici comme certains savent faire des commentaires virulents …
    De plus que maintenant on peut se procurer une caméra pas trop chère …
    Mais je ne me fais pas d’illusions … certainement encore besoin du Contingent …
    sur ce…

  6. Batte Man Qui Casse says :

    @Nono La Commode

     » C’est vrai que ce doit etre frustrant a la fin d’avoir les mains ainsi liées. »

    Ça l’est tout au temps lorsqu’un Français va leurs signalé un vol ou une agression, et qu’ils ne bougent pas le petit doigt, voir même sont désagréable.

     » Ce n’est pas ce qu’il a voulu dire, au contraire je pense qu’ils meurent d’envie dans un cas pareil de tirer dans le tas, seulement ils sont tétanisés par leur hiérarchie.  »

    Si ton patron te demande de faire quelques chose de lâche et horrible, tu va le faire ? Et si oui, seras tu pardonné ?

     » Certes ils ont peur, mais ce ne sont pas les CPF qu’ils craignent  »

    Tu doit habité la campagne pour dire ça…

  7. Papy Brossard says :

    Kromag, je ne pensais pas aux caïds allogènes qui sont les kapos du grand camp de concentration hexagonal dont les Français sont les pensionnaires, mais bien à ceux (et à leurs familiers, commensaux, clients et obligés) qui détiennent la maîtrise de la violence légale (je n’ai pas écrit légitime). Une fois que ce verrou aura sauté, l’on pourra s’occuper sérieusement du cas des premiers et de leurs semblables ethno-culturels.

  8. Bouc du Rove says :

    QUESTION :
    – Pourquoi les femmes arabes se mettent elles un doigt dans le cul au moment d’accoucher ?

    REPONSE :
    – Pour ne pas lacher une deuxième merde

  9. Louve Normande says :

    Batte Man Qui Casse « Tu doit habité la campagne pour dire ça… »

    Euh, tu sais, j’habite à la campagne mais je travaille en ville(25 000 habitants-Préfecture) et les CPF sont légions aussi !!! D’ailleurs quand tous travaillent, dans les rues on ne voit qu’eux !

    Alors faudrait que les « gens de la ville » arrêtent de croire qu’on ne sait pas (ou rien) et que nous non plus on ne subit pas leur présence !

  10. Batte Man Qui Casse says :

    Moi aussi j’habite la campagne désormais.

    Relis donc de quoi il s’agit…

    On me dit que les flics ne craignent pas les CPF, je répond qu’elle oit habité à la campagne.

    Voila tout.

  11. radio ginguette says :

    voila pourquoi les français vont voter marine pour redonner la place a chacun et que les salopards soient punis et ne plus se coucher devant cette pourriture ambiante .avant que la situation ne deviennent explosive.combien de temps les français vont supporter cela

  12. ras le q says :

    je ne suis pas anti flic,bien au contraire..mais ils me donne envie de dégueuler…ils sont responsables..quand je les vois me verbaliser pour des conneries en faisant les cow boy et se mettre a genoux devant une bande de gnouf…qu’ils aillent se faire fouttre..moi qui suit un citoyen normal et sans histoire je suis oblige de supporter les cpf, les flics , l’administrations,et quand je decide de prendre l’air en foret c’est les chasseurs…

  13. Ambact says :

    @ le combat fait rage says : 10/01/2012 à 14:19
    Louison
    “Cher Ambact, vous est-il jamais venu à l’idée”… quoique ce soit??

    —————————————————–
    <<< Te concernant ? ça peut se faire ……

  14. gauloise67 says :

    J’ai toujours dans l’esprit les flics qui ont foncés sur les catholiques qui manifestaient contre une pièce de théâtre blasphématoire à Avignon
    – manifestaient paisiblement –

  15. Ambact says :

    @Imperial W. says : 10/01/2012 à 14:01

    Cette proportion, m’intéresse asssez peu, et disons, à peu ^près autant que celle des blattes assimilables.

    Nous parlons  » des  » flics, et non d’untel ou d’untel, qui, bref, admettons, même si je n’y croi que très modérément, jusqu’au niveau individuel.

    Des décennies de militantisme, pnctuées de flics zélés en faisant bien plus que le strict nécessaire, quand il s’agit de traquer/triquer du fds patriote, ça te laisse par rapport ç eux, dans le même état d’esprit qu’un fds né dans uen cité sur le chapitred es blattes.

    Entre les konos qui, une fois qu’ils t’ont embarqué te font un signe  » omplice  » bidon, en exhibant un pau vre auto-collant FN caché dans un coin, et les fdp qui mentent en soutenant le collègue blatte qui vient de te traiter de sale blanc, t’expliquant de  » passer dans SA cité et que là ILS vont te faire la peau « , quan dtu es menotté, et qui dépose plainte contre toi pour  » injures raciales « , devant le juge, là c’est bon la flicaille.

    Et tout spécialement dans sa version ouin-ouin que la vie est injuste et qu’on est malheureux.

    Ah oui, j’oubliais que EUX, s’ils agissent comme des tdc, c’est…… » pasqu’ils ont des zordres « , et que s’ils bronchent, ils perdent leur boulot qui leur sert à nourrir leurs gosses, c’est vrai.

    Sur que toi ou moi, on n’a pas de gamins à faire bouffer, et que si on prend un mois de cabane, ça va bien passer avec son patron, ses collègues, ou ses clients, quand on est à son compte.
    Plus que sur, même.

    Le gars qui est commerçant ou libéral, lui, il va juste tout perdre, et pas seulement des promotions et un ralentissement de carrière !

    Bref, non franchement, la proportion des flics  » avec nou en secret « , elle ne m’intéresse pas du tout IW.

  16. Durandv says :

    Les flics en ont ras-de-bol parce que, comme les enseignants, leur haine du simple citoyen leur est finalement revenue dans la figure.

    Ça fait trente ans que je les vois refuser de prendre les plaintes, quand ce n’est pas pire, en se foutant ouvertement de la tronche des victimes !

    Et maintenant ils veulent qu’on les plaigne ? Merci, mais j’ai autre chose à faire.

  17. plume says :

    Franchement, j’y crois pas trop…Les flics ont du pouvoir mais ils sont à la botte des gouvernements successifs qu’ils soient de droite ou de gauche, même si le gouvernement virait à la charia, ils se soumettraient et se laisseraient faire ! Ce processus est très bien expliqué dans le livre prophétique de Jean Raspail « LE CAMP DES SAINTS »
    Ils n’ont qu’à réagir tous ensemble BORDEL au lieu de venir pleurer individuellement dans les jupons des journaleux…
    Bon, on peut quand même leur dire ceci:
    DANS QUELQUES MOIS ON VOTE, ALORS POUR UNE FOIS, VOTEZ BIEN…

  18. Max69 says :

    plume says : 10/01/2012 à 18:28

    …/… Les flics ont du pouvoir mais ils sont à la botte des gouvernements successifs qu’ils soient de droite ou de gauche, même si le gouvernement virait à la charia, ils se soumettraient et se laisseraient faire !

    ===========================================================
    Excellente remarque tout à fait vraie.

  19. Imperial W. says :

    .

    @Ambact says : 10/01/2012 à 18:27

    Je n’entends pas évaluer pour évaluer, ce qui n’a aucun intérêt, mais évaluer pour exploiter ce qui peut l’être.

    L’accès des policiers à des bases de données et des informations confidentielles est réservé. Avoir ses entrées est plus qu’utile, c’est nécessaire.

  20. France réveille toi says :

    Votez bien vous les flics, et souvenez-vous du kärcher…

  21. France réveille toi says :

    Je parie que le bou_caque n’a même pas été poursuivi pour faux témoignage…

  22. Ambact says :

    @ Imperial W. says : 10/01/2012 à 19:04

    Oui, certes, mais ça, c’est autre chose que ce dont parles la plupart dans ce genre de fil.

    Eux espèrent un soutien global de la flicaille.

    Toi, ce que tu veux relève simplement de  » tamponner  » un ou quelques condés, ce qui n’est qu’une affaire d’individus.

  23. Imperial W. says :

    .

    @Ambact says : 10/01/2012 à 20:02

    Certes, nous n’avons rien à attendre « des » policiers en tant qu’institution, c’est évident. Sauf peut-être quelques prunes, en papier ou en métal, selon les circonstances…

  24. Lug says :

    Ca c’est l’arnaque la plus criminelle de Sarkozy, les instructions données pour éviter tout problème dans les banlieues par lâchage complet des forces de l’ordre. Le nabot a créé une bombe à retardement terrible.

  25. PierredePaname says :

    « La parole d’un flic ne vaut rien. Ni devant un jeune de cité, ni devant un juge » oui enfin , plutôt : » La parole d’un flic ne vaut rien devant un jeune de cité ou devant un juge » …

  26. forzanissa says :

    C’est vrai que ça doit être frustrant. Malheureusement, dans NOTRE pays, les flics sont obligés de répondre à une attaque de manière proportionnée.
    Aux USA, les flics tirent dès que ça bouge.
    Les politiques (pas les nôtres car ils ne sont pas légitimes ces guignols) doivent arrêter de baisser la culotte.
    Mais en même temps, si on arrête les dealers, comment tous les bobos pro-UMPS, copains des blaireaux du gouvernement, vont pouvoir s’approvisionner en coke ?!

    Marine, on compte sur toi… plus que quelques mois…

  27. sicher says :

    une institution qui s’attaque à ses propre membres cela devient grave

  28. Roland says :

    @ sicher says : 11/01/2012 à 11:36

    C’est une décadence institutionnelle doublé de corruption enrobé de collaborationisme avec l’ennemi blattique, ni plus et ni moins.

  29. Nono La Commode says :

    Batte Man Qui Casse

    Tu doit habité la campagne pour dire ça…

    La jungle équatoriale pour etre précis :mrgreen: (ce n’est pas une blague)

  30. burcacacacaochochochochocolat says :

    Je crois que beaucoup de juges, comme les élus gauchistes sont du côté de la racaille. Tous les jours, on voit comment sont jugés les délinquants et criminels (peines ridicules, libération pour vice de procédure, etc…). Par contre, sévérité pour des fdsouche qui se sont simplement défendu ou qui ont juste crié un peu fort !
    Bien sûr, les juges se disent que les racailles sont soutenus par leur famille, leur quartier, et qu’ils auront des représailles s’ils lèvent le petit doigt contre les CPF… Ou peut-être est-ce un parti pris idéologique (franc-maçon) de détruire la société occidentale et ses valeurs d’inspiration chrétienne ?

  31. strato77181 says :

    La parole d’un electeur du Fn non plus ne vaut rien…………..

  32. ton ton says :

    “Les flics vont se mettre à tirer.  »
    Je vote pour.

  33. toutatis says :

    Le « jeune » de cité et le « juge » (franc-mac) ont un point en commun : ils se contrefoutent de la vérité.

    La fin justifie les moyens et le flic est, par définition, du mauvais côté de la barrière.

  34. Jojo says :

    Nombre de flics crèvent d’envie de se faire du Cpf, mais ils sont tenus par les c……, par des magistrats ultras gauchisant (voir le président du tribunal pour enfant du 93) et des politiques carriéristes.Aidés par des bobos des beaux quartiers et des associassions tenues par le peuple élu ‘CRIF, SOS rassisme, l a HALDE ….). Que peut faire le fonctionnaire à 1800 Euro par mois, qui joint les deux bouts difficilement. Se faire virer, vous avez vu le chômage en France. Facile de juger, qui accepterai de travailler dans notre pays, à ce prix, en se faisant insulter tous les jours. Si un jour des Policiers pètent un câble, il faudra mettre les juges des libertés sur le banc des accusés.

%d blogueurs aiment cette page :