L’université, filière d’immigration clandestine

Lu sur le blog de Christian Combaz. Extrait d’une lettre d’un ancien professeur qui, par goût pour les études, s’est ré-inscrit à l’université de Perpignan, pour y suivre des cours.

« Ma fac est la plus importante filière de travail clandestin du département. (…) Alors que, dans mon année, nous sommes 140, rares sont les cours qui accueillent plus de 5 étudiants (dont moi). Nous sommes 3 Français, face à 137 musulmans, maghrébins ou africains. (…) Je me suis ainsi aperçu que 80% d’entre eux n’avaient que faire des études en France, mais, munis du sésame que constituait une inscription à l’université, ils avaient facilement obtenu un permis de séjour qui leur permettait de circuler librement dans toute l’Europe. Source

Merci Kalamine

41 responses to “L’université, filière d’immigration clandestine”

  1. Dagordagorath says :

    Maman je suis à université.

    -Cé bien mon fils, ils t’apprennent à lire et a écrire ?

    -On s’en fout maman j’ai les papiers.

    -Mais mon fils comment peux tu savoir que ce sont les bons papiers ?

    -Le professeur m’a certifié que c’était les bons papiers.

    -Vive la Fwance mon fils !

  2. Le Celtique says :

    C’était un peu pareil dans ma fac il y a 1 ou 2 ans. En cours nous étions une petite minorité blanche à aller en cours. Au final on se connaissaient tous à peu prêt bien. Parfois on allait à la cafette et là on y trouvait tout les noirs, plus tout les glands gauchistes qui poussaient à la manif lors de la « masterisation » du statut étudiant.
    J’ai beau me souvenir de nombreux cours mais il n’y avait jamais plus de 1 noirs dans l’amphi et 2 ou 3 arabe. En dehors, leur nombre était largement plus élevé et dans ma résidence universitaire ils étaient majoritaire lorsque je regardais le nom des boites aux lettres.

    C’est une réalité que l’on connait depuis un long moment, mais le gouvernement n’agira pas parce qu’il sais qu’en cas contraire les manifs des étudiants et profs face « à l’Etat fascistes » seront légion.

  3. LouisXI says :

    On est que 3 blancs dans mon couloir de cité U sur 13 chambres, ça vous va?

  4. ARMINIUS says :

    il m’a l’air intéressant monsieur Combaz, petite manipulation pour mettre son blog dans mes favoris…
    mais punaise point de p’tite moustache… point de casque à pointe… point de musique Wagnerienne… et ce mÔsieu semble être en plus de cela un intellectuel… snif… moi qui croyait qu’un être de la « stygmatisation » ne pouvait aimer que le rouge qui tache,le fromage rance et n’utilisait son ordinateur portable que comme calle pour son établi de taxidermiste…un mythe s’effondre…

  5. La gloire des vaincus says :

    Et oue il faut du TALENT aec des diplome de haut VOL !

    Bien sur que oui que maintenant ils rentrent par la fac, et en plus il touche des bourses + logement gratis
    Pendant que les FDS en chient eux …

  6. mailto says :

    en fait, ce que tout cela démontre

    c’est d’avoir une autre nationalité, de se faire entretenir gratos par les francais / francaises qui y croient et se font manipuler puis payer ses impots (moins cher) ailleurs

  7. Louise Chantilly says :

    Plus rien ne m’étonne, tous les moyens sont bons pour nous parasiter et nous envahir dans l’espoir de se faire entretenir par la France ad vitam æternam avec la complicité de l’état trop lâche pour réagir. Seconde étape se trouver une fds lui fabriquer un moutard et être invirable…bah on verra bien.

    Mais tout à une fin, que les parasites se le disent.

  8. DeuxMilleQuatreVingtTrois says :

    Ecoeurant. Quand on voit comme certains en bâvent pour se loger.

    La France travaille pour les étrangers, c’est officiel.

  9. montcalm says :

    C’est étonnant non ? 🙂

  10. natacha3 says :

    Faites circuler a tous vos contacts afin qu’ils sachent à quel point les politiques sont des vendus.

  11. Caudeval says :

    Un secret de Polichinelle ,enfin, dévoilé !

  12. adamastor says :

    CQFD

  13. totoche says :

    les profs (de gauche) enseignent à une majorité d’ étrangers
    qui pourront remplacer les français manquants ou en nombre insuffisant
    après ce sera le déluge mais comme disait le grand ………

    Dramatique et inéluctable sauf si on se sert de ……

  14. La gloire des vaincus says :

    Les parasites meurent ou s’en vont lorsque la bête sur laquelle ils vivent vient à deceder.

    Et pour ce qui est de la france on en est plus très loin….
    Toutes les francais(es) renaclent et se tirent la ceinture

    il suffirait qu’ils ne payent pus leur impôt pour que tout s’ecroule …
    Ca s’appelle une jacquerie fiscale et cela a d’ore et déja été prévue par piketti je crois ….

  15. Le Celtique says :

    @totoche
    En effet la majorité de ces étudiants sont étrangers, mais ne vont jamais, ou très rarement en cours. Ils trouvent en générale un job, ou vivent carrément sur le dos de plusieurs aides. Le statut d’étudiant leur permet: de disposer de la bourse, des logement étudiants peu chère avec d’autres aides comme la CAF et tout ce qu’ils peuvent gratter à côté.

    Ce sont donc des sangsues qui pompent l’argent du système social français. Mais pour s’instruire n’ayez crainte. Personnellement les seul fois où on les vois c’est pour les TD (en petite classe où l’on peut faire l’appelle pour vérifier les présences), contrairement au Cours Magistraux où on ne les vois jamais. On les vois aussi apparaitre pour les examens. En première année, il regardais la question, indiquée par le professeur au tableau, rigolaient puis partaient.
    Je précise qu’il y avait à leur côté toute une faune de fds ou européen, systématiquement aux avant poste pour toutes les actions politiques, manifs et autre. On peu dire que la FAC a vraiment fait mon éducation politique.

  16. waza80 says :

    Ca me fait marrer toutes ces histoires d’etudiants etrangers…
    Cette histoire de faux etudiants etrangers n’a rien de nouveau. Ca existe depuis des dizaines d’annees. Evidemment il y a des exceptions d’etudiants etrangers brillants (notamment dans les Grandes Ecoles) mais ils sont beaucoup moins nombreux que ces faux etudiants universitaires etrangers…

    La carte d’etudiant est un graal inestimable qui donne acces a des avantages incroyables: carte de sejour, bourses etudiantes, logements etudiants CROUS a prix casse, couverture maladie, mutuelle etudiante, assistante sociale CROUS…

    Faites un tour a la plus grande residence universitaire du CROUS: la residence Jean Zay dans la ville d’Antony. Ca vaut le detour. Disons que la diversite y est sur-representee! Depaysement assure! Des chambres etudiantes occuppees par des familles entieres (on parle de plusieurs generations), des chambres occupes par des gars qui ont plus de 30 ans, des chambres servant de base pour le traffic de drogue (on ne compte plus les reglements de compte…) …

    Probleme facile a reperer et a resoudre mais bon on prefere laisser faire…

  17. Le Celtique says :

    Oh oui et en troisième année de fac, j’ai appris que plus de la moitié des première années de la même section que moi ont eu 0 de moyenne. En clair, ils allaient à l’examen, s’inscrire pour recevoir la bourse, mais rendait feuille blanche. Lorsque l’on sait ce que peu recevoir un étudiant par la bourse et le nombre d’élève qui utilise ce petit stratagème, on peut vraiment dire que l’argent du contribuable sert aujourd’hui à faire vivre des sangsues et incapables.

  18. Gargamel says :

    Et ouiiiiii…. Grosse porte d’entrée vers l’illégalité. Et pourtant M. Sarkozy a ouvert les vannes. Deux documents fort instructifs :
    1) « Les orientations de la politique de l’immigration » : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000189/index.shtml
    2) Politique française de l’immigration et de l’intégration (2011) :
    http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/fileadmin/medias/documents/ressources/PLF2011/DPT/DPT2011_politique_francaise_integration_immigration.pdf
    (ne me demandez pas quelle est la différence entre les deux…)

  19. DESOUCHENAUTE says :

    .
    Et en plus on leur file des bourses.
    Retour au bled ou au village au plus vite.
    Surréaliste.

  20. colokinthe says :

    Ce petit texte a le mérite d’être bien clair…. édifiant même!

  21. GRENADE says :

    J’en ai marre de payer pour tout ça. Qui va reussir a renvoyer tous ces parasites? J’en arrive a souhaiter que ça pete une bonne fois pour toutes plutot que cette « descente aux enfers » larvee.

  22. M. Wittmann says :

    Moi, quand j’ai fait l’armee, je tirai bien a la 12,7 (sur cible et a 400 metres). D’ailleurs, quand j’ai ete libere, et en cas de guerre, j’aurais ete : serveur de mitrailleuse lourde d’apres le livret militaire. Y aurait pas quelqu’un pour me preter une 12,7 et quelques bandes ? Faites moi plaisir…

    J’ai un clavier venu d’ailleurs, donc pas d’accents

  23. M. Wittmann says :

    Non ! Beaucoup de bandes.

  24. M. Wittmann says :

    Et un canon (de 12,7) de reserve. Elle est connue pour chauffer un peu.

  25. M. Wittmann says :

    Et puis, d’apres la bonne vieille methode inventee par les Allemands, un camion bache…

  26. Le Celtique says :

    @waza80
    Absolument exacte je confirme. Dans la chambre juste en face de la mienne, deux personnes y vivaient, un jeune et son père je crois… Je voyais tantôt l’un tantôt l’autre rentrer dans le même appart tout au long de l’année. En ajoutant la bourse, la couverture maladie, mutuelle étudiante, APL, on en arrive par personne a un sacré petit pactole. J’étais dans ‘lune des plus petite fac de France (Mulhouse), et le phénomène y était déjà très répandus, alors sur tout le territoire, imaginé les sommes folles dépensées !!!!
    Quand je pense à toutes ses familles fds qui triment au boulot, payent des impôt monstre pour se genre de gâchis total, on comprend que certains pètent les plombs.

  27. Zem says :

    Les résidence universitaires sont effectivement REMPLI de noirs,et sur les parvis des facs vous verrez 10 fois plus de noirs que dans les classes…

  28. boboboy says :

    En Suisse il y a des réseaux de prostitutions masculine brésiliens, les jeunes hommes sont inscrits dans des écoles de langues, où ils ne vont pas, ils se prostituent dans des saunas et des salons de massages, la police est bien sûr au courrant, et ne fait RIEN!

  29. pasteur-isé says :

    ca doit être super dur a suivre en cours

  30. Satinier says :

    Université de Rouen fin années 1990 :
    Mosquée avec interdiction de passage dans chaque bâtiment de résidence universitaire de Mont Saint Aignan, Le campus, chaque vendredi, était rempli, rempli de musulmans extrêmement agressifs qui ne laissaient passer aucun « gaouri » (Chrétien).

    Les étudiants musulmans dressaient les tapis dans une cacophonie insupportable, par terre, enlevaient les babouches, les chaussettes, levaient le train arrière en l’air et un méprisable, effrayant barbu disait « Alllaaaaaaaahou ekber » …..

    Nous ne parlions pas parce que nous avions assimilé que, si ceci était là, c’est que le gouvernement l’avait permis.

    Dès lors, dès 18 ans, des lots d’Européens, pourtant jeunes et étudiants, haïssaient l’islam.

    Parce que l’on leur imposait un inconfort.
    Parce qu’ils se prenaient des mandales pour poser des questions jugées stupides par les musulmans.
    Parce que notre présence dérangeait leur prière, qu’il fallait attendre pour circuler.
    Parce que jusque 4h du matin toutes les nuits, la musique arabe et le rap hurlaient dans toute la résidence.
    Parce que notre résidence était devenue un HLM, une cité, un ghetto, une banlieue, un état musulman, une zone de violence permanente et une zone de non-droit Français.

    Aucun Français ne sortira jamais indemne de ces expériences.
    Par souci de préserver le peu de santé qu’il reste à chacun d’entre nous, et d’espoir de vie meilleure, nous passerons les détails.

    Pour faire court, il n’y avait pas une nuit ou l’on n’avait pas un ami en sang.
    Personne ne mouftait, nous étions « racistes, on ne comprend pas l’islam, on renie dieu »

    On nous jugeait en permanence.

    Il ne faut pas s’en vouloir d’être racistes. C’est eux qui nous ont façonnés. Il n’y aura jamais de véritable échange, parce que la barbarie a touché des innocents.

    Dans un tel contexte, aucune personne, après un an de « vie » (quelle vie ???????) commune, d’affronts, de crachats, de coups, d’intimidations, de vols, et même des amis qui ont pris un flingue sur la temps, personne ne peut rester intact, normal, équilibré.

    Qu’on ne me dise rien qui aille dans le sens contraire.
    Rien ne justifie une telle violence.
    Ils ne sont pas les seuls dans l’Univers.

    C’est ça qu’ils n’ont jamais compris.
    A force d’imposer tout par la violence, les Musulmans ont dégoûté et fait vomir ceux des minorités qui pardonnaient et pensaient que l’Education et la culture, la transmission de savoir feraient d’eux des gens paisibles.

    Il n’en est jamais été.
    Jamais.

    En 2012, lorsque le Front National prendra le pouvoir, ce que je souhaite de toute ma vigueur, je partirai moi aussi.

    Il m’est devenu insupportable de vivre sur une Terre aussi peu soignée, aussi peu chérie, à laquelle plus personne n’a fait attention.

    Si les Français veulent vivre avec eux, qu’ils le fassent.
    mais les gens normaux, qui aspirent à la guérison ne veulent plus de cette France.
    PLUS JAMAIS.

  31. Satinier says :

    On leur a tout donné mais ils ont fait de la France une terre brûlée.
    Je leur souhaite la mort.

  32. Plouc says :

    Satinier says : 12/01/2012 à 04:02 ; « L’homme intelligent n’est pas méchant  » Socrate ! courage et surtout reste !

  33. Satinier says :

    @Plouc

    Je vous remercie, de toute mon amitié d’Arménien mais je ne resterai pas. Parce que face à la violence nous ne sommes pas armés.
    Nous n’avons pas le droit de. pas le droit de. pas le droit de.
    Personne ne se demande pourquoi on a envie de.
    A force, nous nous marginalisons nous-mêmes.

    C’est à vous de reprendre votre pays en main.
    L’intelligence en France est humiliée.
    Cela ne vaut rien. Ma France a disparu.
    Vous êtes un des survivants.

    Nous ne sommes pas faits pour vivre avec des Arabes, même assimilés.
    C’est ainsi.

  34. Satinier says :

    Nous vous avons aimés. Et nous n’avons pas besoin de réfléchir 10 secondes comme Tarik Ramadan à la TV sur ONPC de France2.
    Nous vous avons vraiment aimés.
    Passionément.
    Nous vous avons voué un culte.
    Jamais nous n’aurions osé vous blesser.

  35. Satinier says :

    « un culte »
    A son histoire, sa littérature, son art culinaire, ses gens, ses filles, ses hommes, son intelligence, ses sourires, vos visages.
    On ne vous a jamais haïs jamais.
    Je ne parle pas de Madénian sur Direct8.
    Connaissant le contexte actuel, je sais que de toute manière cela n’a plus grande importance.

  36. Satinier says :

    @Plouc

    Merci mon ami encore merci infiniment.

  37. Satinier says :

    @Plouc

    Merci bonhomme 🙂

  38. Satinier says :

    @Louise Chantilly

    «  »Louise Chantilly says : 11/01/2012 à 19:38

    Plus rien ne m’étonne, tous les moyens sont bons pour nous parasiter et nous envahir dans l’espoir de se faire entretenir par la France ad vitam æternam avec la complicité de l’état trop lâche pour réagir. Seconde étape se trouver une fds lui fabriquer un moutard et être invirable…bah on verra bien.

    Mais tout à une fin, que les parasites se le disent. » »

    Je souhaite à votre peuple la pérennité, la perpétuation de votre mode de vie, faites des enfants et aimez votre patrie…

  39. Satinier says :

    Le Celtique says : 11/01/2012 à 20:46

    @totoche
    En effet la majorité de ces étudiants sont étrangers, mais ne vont jamais, ou très rarement en cours. Ils trouvent en générale un job, ou vivent carrément sur le dos de plusieurs aides. Le statut d’étudiant leur permet: de disposer de la bourse, des logement étudiants peu chère avec d’autres aides comme la CAF et tout ce qu’ils peuvent gratter à côté.

    Ce sont donc des sangsues qui pompent l’argent du système social français. Mais pour s’instruire n’ayez crainte. Personnellement les seul fois où on les vois c’est pour les TD (en petite classe où l’on peut faire l’appelle pour vérifier les présences), contrairement au Cours Magistraux où on ne les vois jamais. On les vois aussi apparaitre pour les examens. En première année, il regardais la question, indiquée par le professeur au tableau, rigolaient puis partaient.
    Je précise qu’il y avait à leur côté toute une faune de fds ou européen, systématiquement aux avant poste pour toutes les actions politiques, manifs et autre. On peu dire que la FAC a vraiment fait mon éducation politique.

    —————————
    Leur tolérance est un mythe.

  40. totoche says :

    @ Satinier

    ne t’inquiète pas trop pour nous ,

    les français ne sont jamais aussi forts que quand tout semble perdu .
    c’est comme ça, on aime peut-être se faire peur
    ou alors pour que nos écrivains puissent écrire de belles épopées ……

  41. carglass69 says :

    .F.A.C. – fonction anti blanc – commune – elles sont remplies de couleurs nos FAC pour égayer la vie des français qui ne peuvent se payer des études – pour l’étranger, bourse, aides diverses, logement privilégiés et j’en passe…
    la seuile qui a mis le doigt dans ce merdier c’est MARINE… la gauche elle finance largement ces impies sur le territoire français..

%d blogueurs aiment cette page :