Belgique : Politique d’accueil et immigration médicale

Les hôpitaux publics bruxellois ne peuvent pas refuser de soigner des patients. Or de plus en plus de demandeurs d’asile se présentent dans ces hôpitaux qui sont dans l’obligation de les prendre en charge.

Cela a un coût important comme à l’hôpital Brugmann où 50% des patients du service dialyse sont des personnes illégales ou en attente de régularisation.

Le coût des illégaux est estimé à 3% du budget total, à savoir dix millions d’euros.

Vodpod videos no longer available.

Télé Bruxelles – 12/01/2012

(Merci à Diberville)

Étiquettes : , , , ,

8 responses to “Belgique : Politique d’accueil et immigration médicale”

  1. AF07 says :

    On marche sur la tête… Les idées chrétiennes sont vraiment devenues folles.

  2. ELSASSER 2 says :

    Je lis souvent lalibre et la dh en ligne et j’ai decouvert que Marine peu faire un carton si elle se presentait en Wallonie!!!! des propres commentaires de belges!

  3. mal-y says :

    et attendez le pire: ils viennent spécialement se faire soigner en belgique et ils prennent les reins des belges de souche ce qui a pour effet de faire exploser les temps d’attente en dialyse. même chose en France.

  4. Alsacien says :

    Moi je bosse, mais j’ai du voila deux ans subir une chimiothérapie car j’avais une petite tumeur au cerveau. La chimiothérapie à très bien marché mais ca reste du traitement assez lourd. Toutes mes dents sont en miettes pire que sur les photos de campagnes anti-tabac (j’ai jamais fumé) et bien je peux tout simplement rien faire, c’est trop cher et la sécu me recommande d’attaquer en justice le toubib qui m’a sauvé. Motif, le médecin « expert » qui m’a examiné en 10 minutes estime que la chimiothérapie à était trop longue de quelques semaines, ma mutuelle me dis aussi que je devais savoir que la chimiothérapie détruirait mes dents et donc j’aurais du toutes les faire arracher avant puis me faire faire un dentier…ce qui était impossible mes dents étant saines AVANT.
    Résultats j’évite de sourire mais moktar lui peut venir en Belgique ou ici en visa touriste et avoir des soins qui pour moi sont impossibles.
    Moralité ? Aucune !

  5. sacripant says :

  6. debout les blancs says :

    il faut se présenter comme étant clandestin Blanc, genre tchétchene métis de rom, ou demi-turc, a l’hopital :

    vous baragouinez en mauvais francais, et ils doivent vous soigner gratis 🙂

  7. BVK says :

    @ELSASSER 2

    C’est clair, on l’apprécie beaucoup votre Marine. Mais elle aurait du mal à cause du « cordon sanitaire ». Pour info, c’est une horreur anti-démocratique qui consiste à ne jamais donner la parole au FN, allant même jusqu’à nier le droit de parole sur les chaines de télé pendant les élections. Et le pire c’est que les partis traditionnels qui on monté ça s’auto-appellent partis « démocratiques ». C’est une honte, on se croirait dans l’arrière cour de staline. C’est maintenant, les HLPSDNH

  8. Enoch says :

    Petit cours de desinformation des medias Belges. Ils annoncent un chiffre durant le reportage de 3 % d’illegaux. Mais ils percisent que 50 % des dialises a Bruxelles sont pour les etrangers et la est le piege car un demandeur d’asile n’est pas illegale tant que son dossier n’a pas ete refuse.
    Propagande quand tu nous tiens!!!

%d blogueurs aiment cette page :