La France perd son « triple A » (Màj)

Addendum du 14/01/2012: La zone euro replonge dans la crise après la perte du AAA de la France

La sanction est d’autant plus nette que les quatre autres « triple A » de la zone euro, Pays-Bas, Luxembourg, Finlande mais surtout Allemagne, conservent cette distinction qui permet de s’endetter à moindre coût. (…)

Libération

La France ne récupérera pas son triple A avant cinq ans. »

Norbert Gaillard, spécialiste des agences de notation, explique que le délai minimum est de cinq à six ans, voire huit à dix ans pour retrouver la meilleure note possible. (…)

L’Expansion

Le 27 octobre dernier Nicolas Sarkozy expliquait l’importance du triple A

Avec le triple A nous sommes considérés comme un pays bien géré. »

Vodpod videos no longer available.

L’agence de notation Standard & Poor’s a dégradé la note de la France, vendredi, selon des sources gouvernementales citées par les agences de presse. source

Étiquettes : , , , ,

306 responses to “La France perd son « triple A » (Màj)”

  1. Louise Chantilly says :

  2. BloodyMary says :

    Avoir perdu officiellement un A ne va pas vraiment changer grand chose à l’Affaire puisque nous l’avions déjà perdu officieusement… En revanche si ce « A » que la France a perdu pouvait se placer dans le prénom de Marine… … là oui je crois que cela changerait la France. J’ai fais un rêve… que ce « A » ne soit pas perdu pour tout le monde : Marine ===> Mariane !

  3. mg says :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Agence_de_notation

    Standard & Poor’s a été acquise en 1966, par le groupe d’édition McGraw-Hill. McGraw-Hill publie le journal Business Week, de nombreux journaux financiers et possède de nombreux réseaux de télévisions.

    Une agence se fait rémunérer par les entités qui veulent recevoir une note ou celles qui utilisent la note (États, entreprises, hedges funds, spéculateurs). Selon le barème 2009 de Standard & Poor’s pour les États-Unis par exemple, une entreprise doit verser au minimum 70 000 dollars au début du processus de notation, puis un abonnement de «surveillance» atteignant environ la moitié de cette somme initiale. Chaque fois qu’elle émet de la dette sur les marchés, elle s’acquitte alors en plus d’une commission de 0,045% de la transaction. 90% du chiffre d’affaires des agences de notation provient des entités notées.
    Ce modèle économique donne une haute rentabilité aux agences. Moody’s envisage sur une marge opérationnelle (résultat opérationnel rapporté au chiffre d’affaires) de 39% en 2011. Standard & Poor’s de 43% sur le premier trimestre 2011 et Fitch de 58% sur l’exercice décalé 2010/2011.

    En 2001, Standard & Poor’s et Moody’s notent la société Enron en catégorie « investissement », la meilleure. Quatre jours plus tard, la société déclare une faillite.
    Lors de la crise des subprimes les agences Moody’s, Standard and Poor’s, Fitch ont pendant plusieurs années donné la meilleure notation financière (AAA) aux placements de type CDO avant de se rendre compte qu’il fallait brutalement l’abaisser.
    En 2008, la banque d’investissement multinationale Lehman Brothers est notée « A » la veille de son effondrement

  4. BloodyMary says :

    Lorsque je me relis ci-dessus je découvre que cela donne aussi: « avoir perdu officiellement un Ane »…Si ça pouvait nous libérer d’un âne à talonnettes…on n’aurait donc pas tout perdu !

  5. amnésie says :

    Tiens, en parlant de « a se taper le c.ul par terre », j’ai écouté Chérèque ce matin sur Europe 1, le leader de la Cfdt à encore fait des déclarations vaxeuses justement à se taper le c.ul par terre vers 10 heures 30
    Extrait
    « Je veux bien négocier avec tout les partis, sauf le Front National car ce n’est pas un parti républicain »
    « Le programme du Front National est irréalisable, notament la taxe à l’importation car…..Elle n’existe pas et n’existera pas….. »
    « Les immigrés comme le prouve toutes les études rapportent de l’argent à la France surtout pour la couverture sociale… »

    Pour Chérèque definition du mot républicain :
    les partisans du régime républicain, luttant soit contre la monarchie, soit contre le bonapartisme, ou la tentation de la dictature ;
    les opposants aux « communautaristes » religieux, ethniques et autres, au nom de « valeurs républicaines », dont la laïcité, la défense des services public et de l’État, de la langue ;
    les membres de certains courants politiques se réclamant des valeurs républicaines.

    Bon, je passe aussi sur ses grandes théories europénnes….

  6. leperigourdin says :

    Hélas, on a un outil formidable dans ce blog avec ces commentaires et cela ne sert qu’à juxtaposer des humeurs. @ Yann C parlait de  » chacun dépose sa crotte  » .

%d blogueurs aiment cette page :