Mort de Charlotte : six ans de prison pour Lhoussain Oulkouch

Une douzaine de verres d’alcool, une fumette usuelle de cannabis saupoudrée de cocaïne, le tout ajouté à une vitesse excessive… C’est ce cocktail de circonstances aggravantes qui a conduit à la mort de Charlotte Landais, 18 ans, étudiante en pharmacie, tuée par Lhoussain Oulkouch, en décembre 2012. Le prévenu avait pris la fuite et menti pendant sa garde à vue. Il a été condamné le 2 janvier 2014 à 6 ans de prison. Figaro

7 responses to “Mort de Charlotte : six ans de prison pour Lhoussain Oulkouch”

  1. Neuneu. says :

    6 ans de taule !
    Un coup de couteau mortel coûte moins cher.
    Ceci étant, 6 ans c’est pas assez.

    • Neuneu. says :

      Bon avec les remises de peine, dans 3 ans il est dehors et si il a fait de la préventive, ce sera dehors dans 1,5 ans max.

  2. Lesui says :

    dehors dans 2 ans, of course !

  3. EratoreveZ says :

    Ouais ben comme vous, dans 2 ans il peut recommencer !

  4. AHELE says :

    une peine mineure pour prendre une vie encore une fois !! dans notre pays, les blancs sont plus sévèrement réprimés et sanctionnés que des meurtriers !

    encore un récidiviste qui une fois dehors, bien sûr, recommencera ! pfffffff a quand les mêmes peines qu’aux usa ???

    j’aimerais savoir aussi quelle sera la première famille victime à se faire justice et à faire disparaitre le meurtrier de leur enfant ????

    peut être cela dissuaderait les autres car ils sont de plus en plus nombreux à supprimer des français pour une ou autre raison, des morts chaque jour chez nos enfants ! 3 encore pendant le week end du réveillon par armes blanches !

  5. Cedericoco says :

    Je crains de ne pas avoir tout compris ici…

    L’avocat du déchet insiste sur le caractère volontaire…

    Mais le proc insiste sur le caractère involontaire, ce qui lui permet de ne réclamer que huit ans… et soutire du tribunal six ans pour le déchet.

    Un procureur, c’est un magistrat du ministère public, censé défendre l’intérêt de la collectivité, c’est bien ça?

    Faut-il voir dans cet acharnement de sa part à épargner le déchet une traduction concrète de la volonté politique souhaitée par l’actuel ministère de la Justice?

    Auquel cas, on aurait là une preuve de plus de la réalité d’une institutionnalisation du laxisme judiciaire en France.

  6. ROBERT says :

    Cela paraît en parfaite adéquation avec les souhaits de madame Taubira qui a dû passer d’excellentes fêtes en prenant connaissance des « excellents » résultats de sa politique : encore davantage de crimes et de délits sous son « règne » (atteintes à l’intégrité physique + 2.9 % sur un an , +10 % pour les violences sexuelles / Septembre 2013)

%d blogueurs aiment cette page :