SOS Racisme poursuivra les « quenelles », dans certains cas

SOS Racisme poursuivra désormais les « quenelles », geste de ralliement controversé à Dieudonné, quand elles seront effectuées dans des lieux où elles « ne laissent pas de doute » sur leur caractère antisémite, a annoncé son avocat.

Largement diffusée sur internet et défendue par les supporteurs du polémiste comme un bras d’honneur anti-système, la « quenelle » est aussi interprétée comme un geste antisémite, en forme de salut nazi inversé, d’autant que certains l’effectuent devant des lieux symboliques pour la communauté juive.

« A partir de maintenant, nous poursuivrons la diffusion des images de quenelle et leurs auteurs dès lors que le contexte ne laisse pas de doute sur le message et l’injure à l’encontre de la communauté juive », a expliqué Me Patrick Klugman.

« On ne peut pas faire une quenelle devant une synagogue ou un mémorial de la Shoah impunément », a-t-il ajouté, à propos de ce geste, difficile à poursuivre devant les tribunaux pour certains.

Le Figaro

Étiquettes : , ,

%d blogueurs aiment cette page :