Valls veut interdire les spectacles de Dieudonné avec une décision de 1995 sur les lancers de nains

«J’enverrai une circulaire aux préfets en début de semaine, on veut être efficace dès les premiers spectacles». Manuel Valls compte bien parvenir à une interdiction des spectacles de Dieudonné. Le ministre de l’Intérieur déclare dans une interview au «Journal du dimanche» que «Dieudonné est profondément anti-juif ; on n’est plus dans le spectacle, on est dans le meeting».

«La question de l’interdiction est pour moi une manière de pousser le débat», explique le ministre de l’Intérieur pour justifier sa décision. Il assure aussi que Dieudonné, qu’il a récemment qualifié de «petit entrepreneur de la haine», doit «démontrer sa soi-disant insolvabilité», alors qu’il a été condamné à plusieurs reprises pour un montant total supérieur à 65 000 €. Manuel Valls a le soutien du chef de l’Etat, François Hollande, mais aussi du président de l’UMP, Jean-François Copé. Il est toutefois critiqué au nom de la liberté d’expression. Sa volonté d’interdiction est également jugée difficile à mettre en œuvre juridiquement.

Sur le plan juridique, le ministère de l’Intérieur aurait adopté une triple stratégie, analyse le «JDD». D’abord, affirmer que les représentations en elles-mêmes constituent un trouble à l’ordre public. Puis, s’appuyer sur une décision de 1995, qui interdit le lancer de nains lors d’un spectacle. Enfin, le dernière levier que l’Intérieur pourrait activer repose sur le fait que Dieudonné voudrait inviter sur scène le négationniste Robert Faurisson. Le premier point, celui du trouble à l’ordre public, devrait être le plus solide d’un point de vue juridique…

Le Parisien, merci à Caroline

Étiquettes : , , ,

%d blogueurs aiment cette page :