Archive by Author | H€nri

L’immigration aggrave-t-elle le chômage ?

« L’immigration ne provoque pas le chômage ». C’est ce qu’affirme The Independent, à la suite d’un rapport publié par le National Institute of Economic and Social Researchqui réfute la thèse selon laquelle l’afflux des étrangers au Royaume-Uni est l’une des causes du chômage chez les jeunes Britanniques de souche. Cette étude, ne relève “aucun lien” entre l’augmentation de l’immigration et celle du nombre des demandeurs d’emploi – même en cette période où le Royaume-Uni connaît la pire récession depuis des décennies. 

« L’immigration a un effet de relance sur l’économie, stimulant l’emploi et réduisant le nombre des bénéficiaires de l’allocation chômage », écrivent les économistes de l’institut, qui ajoutent que « l’interaction entre les flux migratoires entrants et le PIB s’avère positif, ce qui montre que, durant les périodes de ralentissement de la croissance économique, l’arrivée des migrants est corrélée avec […] un ralentissement de l’augmentation des allocataires« .

Lire la Suite…

Plus de 32 000 expulsions en France en 2011, un record (Màj)

Addendum :

Immigration : le FN dénonce « l’indécente autosatisfaction de Guéant »

Le parti frontiste s’élève contre une « opération d’enfumage visant à faire croire que le gouvernement est ferme sur l’immigration« .

Le Point

——————-

32.922, c’est le nombre d’étrangers expulsés de France en 2011. Un record qui ne satisfait pas pleinement le ministre de l’Intérieur qui table sur 35.000 reconduites à la frontière en 2012.

Claude Guéant

Lire la Suite…

Plainte du Bloc Identitaire : Franz-Olivier Giesbert et BHL mis en examen pour diffamation

Franz-Olivier Giesbert, directeur de la publication du Point, et Bernard-Henri Lévy, chroniqueur du magazine, ont été mis en examen le 21 novembre, respectivement pour diffamation publique et complicité de diffamation publique à l’encontre du Bloc Identitaire. L’information, donnée par le parti d’extrême-droite dans un communiqué, a été confirmée aux Inrocks par l’hebdomadaire.

Le parquet a requis leur renvoi devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisé dans les délits de presse. En cause, un passage du « bloc-notes de Bernard-Henri Lévy », dans Le Point du 23 décembre 2010. Le philosophe parlait du Bloc identitaire en ces termes : « le groupuscule néonazi qui s’était rendu célèbre, le 14 juillet 2002, en tentant d’assassiner Jacques Chirac« . Malgré la publication d’un droit de réponse en janvier, le Bloc Identitaire a maintenu sa plainte.

Les Inrocks

Afrique du Sud : L’ANC, un parti multiracial, du moins en théorie

Formation multiraciale alors qu’il luttait contre l’apartheid qui réservait pouvoir et richesse à la minorité blanche, l’ANC désormais au pouvoir en Afrique du Sud ressemble de plus en plus à ses électeurs, très majoritairement noirs.

« Le Congrès national africain est une organisation multiraciale !« , s’exclame sa coordinatrice nationale Baleka Mbete, rappelant que le nouveau slogan du parti est « L’unité dans la diversité« .

Mais si le parti dominant depuis 1994 compte encore quelques figures blanches (notamment des communistes), métisses ou indiennes qui l’ont rejoint dans sa lutte pour l’égalité de tous les habitants du pays, sa direction est très noire. A l’image de l’assistance à la messe de son centenaire, dimanche à Bloemfontein (centre).

Et la jeune génération l’est presque exclusivement.

Les townships noires où vivent la majorité de la population sont acquises au parti dominant, les autres quartiers allant à l’opposition.

Un nombre important de Blancs libéraux – qui étaient opposés à l’apartheid – s’éloignent du parti.

AFP (via La Dépêche)

Algérie : Ouyahia appelle Ankara à cesser d’instrumentaliser la colonisation

Le Premier ministre Algérien Ahmed Ouyahia a appelé samedi la Turquie à cesser de faire de la colonisation française en Algérie un « fonds de commerce » à des fins politiques domestiques.

La Turquie « avait voté (à l’ONU) contre la question algérienne de 1954 à 1962 » pendant la guerre d’indépendance contre la France, a rappelé M. Ouyahia. « La Turquie qui était membre de l’Otan pendant la guerre d’Algérie, et qui l’est encore, avait participé comme membre de cette Alliance à fournir des moyens militaires à la France dans sa guerre en Algérie (…) », a-t-il ajouté. L’empire Ottoman a contrôlé la région d’Alger de 1518 à 1830.

AFP (via Jeune Afrique)

À paraître : « Le rejet français de l’islam », par Henri Goldman

[Le 25 janvier 2012 paraîtra aux Presses Universitaires de France ce livre dont le sujet est :]

Pourquoi l’irruption d’un islam visible sur le sol de la République française a-t-il provoqué une réaction de rejet qui s’amplifie de jour en jour, et comment faire pour inverser la tendance ?

Depuis plus de vingt ans, les polémiques autour de la présence visible de l’islam en France n’ont cessé de s’amplifier : foulard à l’école, port de la « burqa », mise en cause de la laïcité… La société française nourrie d’universalisme républicain ne comprend pas pourquoi les enfants de l’immigration, au lieu de s’assimiler au sein d’une société sécularisée, y ont introduit une religion vigoureuse qui aspire désormais à prendre sa place.

Cet état de fait semble tellement incroyable que, pour beaucoup, il ne peut s’agir que d’un projet politique manipulé. Le rejet de l’islam, qui se manifeste en France comme partout en Europe, est le résultat de cette perception.

Et si on faisait l’hypothèse inverse ? Que ce « retour du religieux » surgit bien du cœur de notre société en mal de repères ? Et qu’il n’est nullement incompatible avec la modernité démocratique ?

[L’auteur] Henri Goldman a été coordinateur (2003-2009) du département Migrations au Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (Bruxelles). Il est rédacteur en chef de la revue de débats Politique et de Migrations magazine. Il a publié Oublier Jérusalem ? Une approche d’Israël, du sionisme et de l’identité juive (Quartier libre, 2002) et Deux ou trois choses de Sonia et du monde (Territoires de la mémoire, 2010).

Presses Universitaires de FranceVivre avec son époque, penser avec elle »)

« Racisme » dans le monde arabe : racisme oublié ou racisme tabou ?

On en parle peu, très peu même, mais s’il y a un racisme qui persiste depuis des siècles c’est bien celui présent dans les pays dits  »arabes ». Si le passé esclavagiste de ces pays peut en être l’explication il n’en demeure pas moins que rien ne devrait justifier ce racisme chronique envers les populations négro-africaines.

Cargaison d’esclaves interceptée en 1868 dans l’Océan Indien, par le navire hollandais le Daphne, sur un boutre arabe naviguant en direction du Moyen-Orient

La situation des Noirs africains dans les pays arabes (appelons les arabes puisqu’ils le revendiquent même si à la base ils sont en grande partie berbères…) demeure peu enviable, c’est un Fait !!

Que le racisme existe dans tous les pays est une chose, mais que la majorité de la population le cautionne ou le banalise en est une autre. Or le constat est que si dans les pays occidentaux les propos ouvertement racistes sont condamnés ou choquent la majorité de leurs populations il en n’est pas de même dans les [pays] arabes.

Lire la Suite…

Luxembourg : Les élus mobilisés contre le racisme

La montée de xénophobie au Grand-Duché inquiète le président de la Chambre des députés. À l’occasion de ses vœux pour la nouvelle année, Laurent Mosar (CSV), a passé plusieurs sujets en revue.

Il a particulièrement insisté sur la montée de la xénophobie au Grand-Duché en ces temps de crise. « En allant sur certains sites Internet, je constate certaines tendances, certaines dérives qui sont inacceptables », a-t-il dit. Laurent Mosar a ainsi appelé ses homologues politiques à se mobiliser. « Cette montée de la xénophobie est un thème dont la politique doit se saisir dans les plus brefs délais. À mon sens, le racisme n’a pas été thématisé comme il se devrait depuis trop longtemps », a-t-il encore expliqué.

Comme pour la pauvreté l’an passé, le président de la Chambre des députés souhaite, dans un premier temps, organiser un débat d’orientation en séance plénière au Parlement. « Mais le combat pour l’intégration et la cohésion sociale ne doit pas seulement se limiter à la Chambre des députés. Il commence dans les communes, dans chaque quartier », a-t-il prévenu.

L’essentiel Online

Pour plus de précisions, lire : « Crainte autour des musulmans et des exilés »

Carla Bruni au coeur d’un scandale international

En devenant philanthrope d’État en 2009, à la tête de sa fondation contre l’illettrisme et comme ambassadrice contre le sida, Carla Bruni-Sarkozy avait de bonnes intentions. Et semblait sincère, surtout en matière de lutte contre le sida (son frère aîné est mort de la maladie). Mais deux ans après sa création, sa fondation est dans l’impasse. Ses actions concrètes contre le sida sont rares.

Pire, Carla Bruni-Sarkozy est au centre d’un scandale international : 3,5 millions de dollars ont été versés par le Fonds mondial de lutte contre le sida, en marge de la légalité, et sans appel d’offre, à la demande de la première Dame, à plusieurs sociétés d’un de ses amis. Le musicien et chef d’entreprise Julien Civange est à la fois le principal conseiller de Carla Bruni-Sarkozy, il est officiellement dans l’organigramme de sa fondation et a un bureau à l’Élysée. Il fut le témoin de mariage de Carla Bruni-Sarkozy.

Révélée au conseil d’administration du Fonds mondial à Accra, au Ghana, fin novembre 2011, cette affaire vient de coûter sa place à un ambassadeur français, le professeur Patrice Debré, qui vient d’être démissionné par Sarkozy. Le directeur général du Fonds mondial de lutte contre le sida, Michel Kazatchkine, vient d’être officiellement écarté aussi, à la demande d’Hillary Clinton même si sa démission réelle ne devrait intervenir que les 21 et 22 mai 2012 – soit après le deuxième tour des présidentielles. Nicolas Sarkozy est intervenu en ce sens, au plus haut niveau à Washington.

Marianne

(Merci à Juan)

La France qui tombe…

Lundi 9 avril sera donné le coup d’envoi officiel de la campagne présidentielle. Mais le vrai moment symbolique viendra plus tôt puisque l’agence Standard & Poor’s doit rendre publique avant mercredi 18 janvier, jour du sommet social à l’Elysée, sa décision concernant la notation de la France (et des autres pays de la zone euro).

Assise sur un socle d’intentions de vote plus élevé que son père en 2002, Marine Le Pen espère bien créer la surprise le 22 avril prochain, jour du premier tour. Sa campagne, basée sur la sortie de l’euro et le protectionnisme, séduit la France ouvrière, déçue par les promesses non tenues du quinquennat et celle des « invisibles », cette France mi-rurale, mi péri-urbaine, qui se sent abandonnée dans la crise.

Pour Hollande comme pour Sarkozy, cette situation – la perte du AAA et la force du Front national – crée une responsabilité inédite. Au lieu de s’invectiver, ils devraient prendre garde à cette France qui gronde, ne croit plus à l’Europe ni à la politique.

La Tribune

Récupération – Jeanne d’Arc, symbole à multiples utilités pour Sarkozy

Le 600e anniversaire de la naissance de la pucelle d’Orléans tombe à pic pour le chef de l’Etat, estime The Guardian.

Le déplacement de Nicolas Sarkozy ce vendredi à Domrémy-la-Pucelle, lieu de naissance de Jeanne d’Arc, fait beaucoup parler en France. Car pour beaucoup de commentateurs, c’est un moyen pour le chef de l’Etat de courir après les voix du FN, qui a fait de la pucelle d’Orléans l’un de ses symboles.

Atlantico

Paul Jorion : « Nous vivons un désastre annoncé »

Vous écrivez, dans « La guerre civile numérique » (Editions Textuel, 2011), que nous sommes dans une « situation prérévolutionnaire ». N’est-ce pas exagéré ?

Non, le parallèle peut être fait avec 1788 : tout le monde a bien analysé la situation, mais la classe dirigeante reste « assise  sur ses mains », comme on dit en anglais, elle espère que les choses vont s’arranger d’elles-mêmes. C’est criminel.

Vous pensez donc que les gens vont se révolter ?

Oui… Les mouvements d’indignés sont des protestations qui restent assez domestiquées. Dans certains pays, les gens réagissent en fonction de leur degré de souffrance : ils manifestent un peu quand ils souffrent un peu, et davantage s’ils souffrent plus… Mais en France, on n’a pas cette tradition. On encaisse jusqu’à un certain seuil, et puis ça explose.

Et vous pensez que nous y sommes ?

Oui, on arrive à un seuil. Cela se manifeste de manière indirecte, dans le nombre de gens qui se disent prêts à voter pour le Front national. Je discutais l’autre jour avec un chauffeur de taxi : il m’a fait une analyse de la situation qu’on dirait d’extrême gauche, et à la fin il m’a expliqué qu’il allait voter pour Marine Le Pen…

Le Progrès

(Merci à COOL)

Joué-lès-Tours : Les demandeurs d’asile dénoncent un harcèlement

Un certain nombre de demandeurs d’asile résidant au foyer Cada de Joué-lès-Tours se disent victimes du harcèlement de la police.

C’est cette situation qu’une quinzaine de résidents voulait dénoncer à la presse, soutenus par de nombreuses organisations (RESF, Sud Solidaires, CGT, Chrétiens Migrants, Attac, FSU, Europe Écologie-Les Verts, FCPE, NPA, Alternative libertaire).

La Nouvelle République

(Merci à Saurien)