Archive | Enseignement RSS for this section

Evry (91) : Manifestation de lycéens en soutien à leurs camarades « sans papiers » scolarisés

Ils refusent l’expulsion de leur camarade. Les lycéens devant la préfecture d’Evry jeudi 12 janvier 2012.

Quand ils ont appris le mois dernier que Mehmet, leur camarade de classe, était obligé de quitter le territoire français, les lycéens des lycées Baudelaire d’Evry et Pierre Mendes France de Ris-Orangis ont signé en nombre la pétition de soutien (700 signatures dès le premier jour) , ils l’ont fait signer autour d’eux et la pétition continue de circuler.

Cette décision préfectorale leur a fait entrevoir l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête de tous leurs camarades sans papiers.

Jeudi, les lycéens avec ou sans papiers, français ou étrangers, se rassembleront devant la préfecture d’Evry pour manifester leur soutien à Mehmet ainsi qu’à tous leurs camarades sans papiers. Les lycéens de Baudelaire et Auguste Perret partiront à pied de leurs lycées vers la préfecture d’Evry où ils seront rejoints par les lycéens de Pierre Mendes France et des jeunes d’autres lycées essonniens. […]

l’Humanité – 10/01/2012

Près de 800 000 « très diplômés » en France ne sont pas nés français

Sur les 6,24 millions de personnes « très diplômées » (c’est-à-dire titualires d’un master, d’une grande école ou d’un doctorat) que compte la France, 780 000 ne sont pas nées françaises, selon une étude du Secrétariat général à l’immigration et à l’intégration, rendue publique vendredi 6 janvier. […]

Les pays d’origine les plus représentés sont l’Algérie et le Maroc (66 000 chacun) et la Tunisie (26 000). Entre ces trois pays du Maghreb, s’intercalent le Royaume-Uni (40 000) et l’Allemagne (30 000) […]

Sur ce nombre total, 710 000 ont acquis la nationalité française.

Lire la Suite…

États-Unis : Les élèves afro-américains deux à cinq fois plus sanctionnés

Les élèves afro-américains sont deux à cinq fois plus exposés aux exclusions temporaires ou définitives dans les établissements scolaires par rapport à leurs camarades blancs, selon une enquête réalisée dans les écoles de la région de Washington par le Washington Post.

Ainsi, dans le comté de Montgomery, alors que les élèves afro-américain ne comptent que pour 21% des élèves, ils représentent 71 % des exclusions temporaires. L’enquête signale que les enfants d’origine hispanique sont aussi victimes de ces discriminations dans leurs écoles.

Médiapart

« Racisme : Sarkozy sacrifie plus de 33 000 diplômés et étudiants étrangers »

Les élections législatives et présidentielles françaises de 2012 sont au cœur de décisions politiques xénophobes du gouvernement français. De source bien informée, 25.000 diplômés étrangers des universités et quelques 8.000 élèves  des grandes écoles françaises sont dans la ligne de mire du gouvernement français. Lequel est déterminé à sacrifier les diplômés étrangers et étudiants  étrangers sur l’autel des intérêts électoralistes ! Candidat du parti socialiste aux élections législatives 2012, Jean Daniel Chaoui a  ainsi dénoncé avec véhémence dans un communiqué, le gouvernement français qui « poursuit sa politique xénophobe à l’égard des étudiants étrangers ».

La Nouvelle Expression – Cameroun Actu

Enseignement : Réforme du programme d’Histoire

Deux ou trois heures pour étudier la guerre de 14-18, trois heures et trente minutes, contrôle compris, pour étudier la Seconde guerre mondiale… C’est désormais le temps dont disposent les professeurs d’Histoire-Géo pour faire ingurgiter ces deux grandes parties de notre passé aux lycéens. Retour sur cette réforme qui a tout changé avec l’enseignant Yannick Le Gruiec.

La réforme du lycée a entraîné la disparition de l’histoire-géographie des enseignements obligatoires en terminale S. Les élèves de première S suivent un nouveau programme qui est commun aux autres séries générales de L et ES. Les classes de première et de terminale étudiaient le monde contemporain du milieu du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. La même période a donc été condensée pour être étudiée en un an.

Le professeur qui suit les thèmes dans l’ordre proposé (et c’est difficile de faire autrement) abordera en premier le génocide des populations juives pendant la Seconde Guerre mondiale (thème : la guerre), un peu plus tard le régime nazi (thème : le totalitarisme), puis encore plus tard l’affaire Dreyfus (thème : la République).

Lire la Suite…