Archive | immigration RSS for this section

Campagne pour l’immigration au Québec (rediff)

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=uvJVClymlM8&feature=related]

Publicité : le fait de promouvoir la vente d’un produit, d’une idée ou d’un comportement en exerçant sur le public une influence, une action psychologique. (->dictionnaire)

Le Maroc régularise ses clandestins selon des critères stricts

Face à l’affluence massive de migrants transitant vers le Maroc avant de se rendre en Europe, le royaume n’avait pas d’autre choix que régulariser une partie d’entre eux. Toutefois, les conditions d’obtention ne sont pas si souples et les immigrés doivent correspondrent aux critères imposés: «Vivre depuis au moins cinq ans sur le territoire marocain, exercer un travail rémunéré depuis deux ans ou prouver d’au moins deux années de vie commune avec leur conjoint marocain».

Lire la Suite…

Carcassonne (11) : Amir premier enfant de 2014

Amir semblait en effet bien pressé de venir au monde pour décrocher son titre, puisqu’il ne devait voir le jour que le 14 janvier.

Là encore pour le plus grand plaisir de sa maman, Shabnam Ahmadi, qui vit à Carcassonne. Même si elle est « un peu jalouse » de toute l’attention portée à ce nouveau venu, la sœur d’Amir, Aïda, âgée de 1 an et 4 mois, pourra bientôt veiller sur ce joli bout de chou de 51 cm pour 3,99 kg.

Midi Libre

Le Maroc et la Turquie s’immiscent de plus en plus dans l’Islam en France

Le degré d’intervention du Maroc dans l’Islam en France va en augmentant. Jonathan Laurence, professeur au Boston College et chercheur à la Brookings Institution, est revenu, lors d’un colloque tenu en novembre dernier, sur les « nouvelles formes de coopération, plus ou moins assumées, entre la France et le Maroc et la Turquie ».

Laurence, qui travaille entre autres sur les relations entre l’État et l’Islam en Turquie, en Afrique du nord et en Europe occidentale, pense que la donne a aujourd’hui changé. Il y a, selon lui, une « transformation de l’offre religieuse des pays d’origine et une acceptation de ce rôle par l’État français » […]

L’influence de la religion musulmane ne peut aujourd’hui être ignorée. Le niveau d’« intervention » du Maroc dans l’Islam en France est monté crescendo ces dernières années à tel point que l’État français assume de plus en plus cet état de fait. Il y a actuellement « une transformation de l’offre religieuse des pays d’origine » […]

Lire la Suite…

Le 31 décembre, une vingtaine de Roms se sont inscrits sur les listes électorales

Des citoyens roumains ont déposé une demande de carte d’électeur à la mairie de Villeurbanne afin de pouvoir voter pour les municipales et les européennes.

À quelques heures de la clôture des inscriptions sur les listes électorales, vingt-deux Roms se sont présentés à la mairie de Villeurbanne (Rhône) pour solliciter une carte d’électeur. Une inscription prévue par la loi pour tout citoyen européen qui désire voter aux élections municipales et européennes, mais ils seront les premiers Roms en France à bénéficier de ce droit. Leurs cartes électorales devraient arriver avant la mi-mars […]

Depuis trois ans, ces Roms, de nationalité roumaine, sont installés, avec près d’une centaine de leurs compatriotes, dans un campement sauvage planté à Villeurbanne le long du périphérique. Leur village de fortune est organisé, leurs enfants sont scolarisés dans les écoles de la commune, et ils ont ainsi pu obtenir une attestation de domiciliation de l’aide médicale de l’État (AME) fournie par les communes aux sans domicile fixe.

C’est donc avec un document les domiciliant à Villeurbanne que ces vingt-deux Roms se sont présentés à la mairie de Villeurbanne pour déposer leurs dossiers. « Ils ont été très bien reçus », affirme un militant du Mrap qui les a assistés dans leurs démarches[…]

article complet : Le Point

-

«Front national, chiffres irréels et réelle menace».

Extraits de l’éditorial du Monde daté du 13 janvier sur le programme de Marine et Le Pen et la difficulté qu’ont Sarkozy et Hollande à convaincre les Français «qu’ils sont porteurs d’un projet d’avenir».

A cent jours du premier tour de l’élection présidentielle, la présidente du Front national constitue une menace très sérieuse, pour la droite comme pour la gauche, pour Nicolas Sarkozy comme pour François Hollande. Et, au bout du compte, pour la France.

Elle poursuit avec énergie l’ambition de faire du FN un parti populaire et populiste, comme il en prospère dans nombre de pays européens.
Pour le démontrer, elle vient de rendre public le chiffrage financier de son projet et, en particulier, de ses deux mesures phares : la sortie de l’euro (et, en réalité, de l’Union européenne) et la suppression de toute immigration en France.

Ses adversaires auraient bien tort, cependant, de se gausser trop vite de l’avalanche de chiffres fantaisistes ou imaginaires qu’elle a présentés et de ses jongleries plus qu’approximatives avec les milliards d’euros. […]

Le Monde (Merci à civitas Parisiorum )

Suisse / Immigration : Le Tessin sous tension

Chiasso connaît une arrivée massive de requérants en provenance du Maghreb et peine à endiguer le phénomène.

La cité tessinoise connaît aujourd’hui une situation explosive, alors que plusieurs faits divers violents impliquant des Maghrébins suscitent une hostilité croissante au sein de la population. »

Les personnes ouvertes à l’aide humanitaire sont de moins en moins nombreuses ici. »

Vodpod videos no longer available.

TSR – 14/01/2012

(Merci à Vesta)

Guyane : la nouvelle d’un pont franco-­brésilien s’est répandue à Port-au-Prince

Au bout de la Guyane, loin de tout, un pont magnifique relie deux forêts désertes en attendant… d’improbables voyageurs. […]

Le pont sur l’Oyapock, qui unit en un saisissant raccourci la France et le Brésil, appartient à ces épopées, à ces conquêtes aussi inutiles qu’indispensables.

« Concrètement, humainement, économiquement, ce pont ne servira à rien », m’a prévenu, au départ de Cayenne, le chercheur Gérard Police, Guyanais depuis plus de trente ans et docteur en études brésiliennes. […]

« De toute façon, la plupart des produits brésiliens ne sont pas aux normes européennes et ne peuvent donc transiter, tranche le major Drouault.

Quant aux clandestins, ils n’emprunteront pas le pont mais continueront à passer en pirogue. » Pour la seule année 2011, la Paf de Saint-Georges a ainsi effectué près de 2 000 reconduites à la frontière, c’est-à-dire juste de l’autre côté du fleuve ­Oyapock, dans la ville brésilienne d’Oiapoque. Ce sont dans leur immense majorité des Brésiliens, de pauvres bougres attirés par l’abondance supposée en Guyane française. Lire la Suite…

« Le socialisme contre la gauche »

Parution du n°142 de la revue Éléments

Vodpod videos no longer available.

Sommaire

Lire la Suite…

Bruxelles : Une population à majorité musulmane en 2030 ?

Le 13 novembre 2010, l’association « La Pensée et les Hommes » organisait à l’Université libre de Bruxelles (ULB) le colloque intitulé « Une majorité musulmane à Bruxelles en 2030 : comment nous préparer à mieux vivre ensemble ? » Les actes de ce colloque sont désormais publiés.
 
Pourquoi ? « L’explosion démographique attendue à Bruxelles dans les dix à vingt ans à venir (NdlR : + 170 000 habitants d’ici 2018) est un sujet de préoccupation, pour ne pas dire d’affolement« , expliquait alors Chemsi Cheref-Khan, administrateur de « La Pensée et les Hommes« . « S’il y a bien unanimité à souligner l’urgence et l’ampleur des mesures à prendre en vue de faire face aux besoins nouveaux en écoles, crèches, formations qualifiantes, etc., il y a aussi comme une étrange conspiration du silence quant à la question de savoir qui seront les nouveaux habitants de la capitale ».

Pour M. Cheref-Khan, en effet, « peu nombreux sont les spécialistes qui mettent l’accent sur le fait que l’accroissement démographique à Bruxelles sera majoritairement le fait d’habitants de culture ou de confession musulmane« . Ce qui, à terme, pose la question du « vivre ensemble ».

Lire la Suite…

Boulogne-sur-Mer (62) : 40% du budget du Tribunal consacré aux frais d’interprètes et de traduction

Jean-Philippe Joubert, procureur, a rappelé les spécificités du tribunal de Boulogne, notamment en raison de dossiers très lourds, liés aux problèmes d’immigration clandestine. Cela pèse d’ailleurs lourdement dans le budget du tribunal : en 2011, sur un montant total de dépenses de 2,1 millions d’euros, 843 000 euros (soit un peu moins de 40 %) ont été consacrés aux frais d’interprètes et de traduction.

La Voix du Nord