Archive | Monde RSS for this section

Le Maroc régularise ses clandestins selon des critères stricts

Face à l’affluence massive de migrants transitant vers le Maroc avant de se rendre en Europe, le royaume n’avait pas d’autre choix que régulariser une partie d’entre eux. Toutefois, les conditions d’obtention ne sont pas si souples et les immigrés doivent correspondrent aux critères imposés: «Vivre depuis au moins cinq ans sur le territoire marocain, exercer un travail rémunéré depuis deux ans ou prouver d’au moins deux années de vie commune avec leur conjoint marocain».

Lire la Suite…

Le Maroc et la Turquie s’immiscent de plus en plus dans l’Islam en France

Le degré d’intervention du Maroc dans l’Islam en France va en augmentant. Jonathan Laurence, professeur au Boston College et chercheur à la Brookings Institution, est revenu, lors d’un colloque tenu en novembre dernier, sur les « nouvelles formes de coopération, plus ou moins assumées, entre la France et le Maroc et la Turquie ».

Laurence, qui travaille entre autres sur les relations entre l’État et l’Islam en Turquie, en Afrique du nord et en Europe occidentale, pense que la donne a aujourd’hui changé. Il y a, selon lui, une « transformation de l’offre religieuse des pays d’origine et une acceptation de ce rôle par l’État français » […]

L’influence de la religion musulmane ne peut aujourd’hui être ignorée. Le niveau d’« intervention » du Maroc dans l’Islam en France est monté crescendo ces dernières années à tel point que l’État français assume de plus en plus cet état de fait. Il y a actuellement « une transformation de l’offre religieuse des pays d’origine » […]

Lire la Suite…

« Légaliser le cannabis rapporterait 1 à 2 milliards par an »

Légaliser la possession et la vente du cannabis rapporterait « probablement de un à deux milliards d’euros de taxe par an », a estimé Pierre Kopp, professeur d’économie à l’université Panthéon-Sorbonne – Paris I, vendredi matin. »Légaliser, ce n’est pas tout autoriser et faire n’importe quoi, légaliser, c’est réglementer intelligemment, de façon à ce que la consommation soit stabilisée, que les gens soient informés« , a ajouté l’économiste.

« Le but n’est pas de remplir les caisses de l’État, c’est d’améliorer la sécurité et la santé. Le système pour le tabac est trop laxiste et mal appliqué. Je pense qu’il faut descendre le niveau d’encadrement du cannabis et augmenter celui du tabac. A l’évidence, si on libéralisait ou on légalisait le cannabis, il ne devait pas être vendu aux mineurs, il ne devrait pas faire l’objet de publicité et il serait évidemment impossible de fumer en public« , a ajouté Pierre Kopp.

« Si le cannabis était vendu de façon légale, il serait taxé, on pourrait d’ailleurs ajuster le niveau de la taxe de telle sorte que le cannabis soit suffisamment cher pour qu’il n’y ait pas un rush de consommation et suffisamment bon marché pour ne pas stimuler le marché noir« , a-t-il ajouté, alors que l’État américain du Colorado a vu ses premiers « coffee shop » ouvrir mercredi.

Lire la Suite…

Irlande : Coca-Cola retire une scène d’union homo dans une pub

Voici le comparatif des publicités en Irlande, Norvège, Suéde et aux Pays-Bas dans lequel nous constatons que plusieurs scènes sont remplacées selon les pays.

Chine : Trafic de drogue géant dans un petit village

Trois tonnes de méthamphétamine saisies et 182 arrestations. C’est le bilan du coup de filet opéré par la police de Guangdong, 20% de la population d’un village est impliquée dans ce trafic.

Pour le gouvernement israélien, fêter le nouvel an est antisémite et rappelle les HLPSDNH™

La ministre israélienne de la culture déclare que le nouvel an se célébrait en Europe par le massacre de juifs

La Ministre israélienne de la Culture et des Sports, Limor Livnat, a critiqué mercredi les juifs d’Israël qui ont choisi de célébrer le passage à la nouvelle année civile.

Dans un statut posté sur sa page Facebook, la Ministre a écrit : « beaucoup de personnes juives ont tendance à célébrer la Saint-Sylvestre, et bien moi, je ne le fais pas ».

La Ministre a ajouté que depuis plusieurs générations en Europe, certaines personnes célèbrent la Saint-Sylvestre en « brûlant des synagogues et en pillant des magasins juifs ».

« C’est épouvantable », a-t-elle également écrit. « Je ne pense pas que le sang juif qui a été versé soit une raison de célébration« , a-t-elle conclu.

Livnat, dans ce même message, poursuit en déclarant que pour elle, la nouvelle année commence au mois de Tishri (début de l’année selon le calendrier hébraique, NDLR) et que c’est à ce moment là que les « bons juifs » doivent faire la fête.

Sylvestre était un pape romain qui régna durant le quatrième siècle. ​Il a convaincu l’empereur Constantin d’interdire aux juifs de vivre à Jérusalem.

Sylvestre a également promulgué des lois autorisant les violences antisémites.

Pendant des siècles en Europe, je 1er janvier était un jour réservé aux activités dites « anti-juives » comprenant des autodafés, des tortures publiques, des assassinats et le saccage de synagogues.

source : chaîne d’information israélienne i24news

a

Taïwan : Des patients atteints du « syndrome des élections » chez les psys

Surcroît d’activité ce week-end à Taïwan pour les psychiatres : les médecins ont noté une hausse des cas de déprime, d’agitation, d’insomnie, de violentes sautes d’humeur et d’anxiété. Un ensemble de symptômes connu sur le nom de « syndrome des élections » : il y avait en effet une élection présidentielle.

Déprimes et anxiété ne sont pas les seuls symptômes détectés ce week-end. Autres effets secondaires fâcheux de cette échéance politique : les soignants ont aussi noté une augmentation des maux de gorge et de dos et de déchirures musculaires. Causés, pour beaucoup, par les meetings politiques pendant la campagne. (…)

Le Télégramme

Hongrie : Manifestation contre l’Union européenne

Un drapeau européen brûlé : l’image est plutôt rare. Ce sont deux députés hongrois de Jobbik qui ont mis le feu au symbole de l’Union européenne hier à Budapest. Deux mille sympathisants de Jobbik réclament le retrait de la Hongrie des institutions européennes.

D’autres pays pensent également qu’il serait mieux d‘être en dehors de l’Union européenne, assurait un manifestant. On aurait évité d‘être dans cette situation. »

Euronews – 15/01/2012

Hongrie : Viktor Orbán ou le «fascisme postmoderne»

Pour Paolo Florès d’Arcais, philosophe, directeur de la revue italienne Micromega, Il faut agir et vite contre Viktor Orbán et son parti, le Fidesz qui a remporté 68% des sièges lors des élections législatives d’avril 2010.

Si l’on veut éviter la contagion, il faut que les pestiférés soient traités comme des pestiférés.

La Hongrie démocratique lance un appel, l’Europe institutionnelle fait la nique ou la sourde oreille, patauge dans l’hypocrisie. Mais si les gouvernements européens veulent se perdre dans de paralysantes et irresponsables longueurs procédurales, il est nécessaire que les citoyens européens fassent de la «question hongroise» un de leurs problèmes et une de leurs batailles. Sans délai. […]

Lire la Suite…

Norvège : Un groupe de métal islamophobe aux Grammy Awards (Vidéo)

Le groupe de métal Taake est nominé pour le prestigieux prix Spellemann, l’équivalent norvégien des Grammy Awards. Les paroles de leur dernier album flirtent pourtant avec l’islamophobie.

Extrait de Orkan (Ouragan), tiré de leur dernier album:

En enfer avec Mahomet et les musulmans. »

Le morceau se termine par cet avertissement:

La Norvège va bientôt se réveiller ». Un autre évoque les « coutumes impardonnables » [des musulmans] »

Lire la Suite…

Guyane : la nouvelle d’un pont franco-­brésilien s’est répandue à Port-au-Prince

Au bout de la Guyane, loin de tout, un pont magnifique relie deux forêts désertes en attendant… d’improbables voyageurs. […]

Le pont sur l’Oyapock, qui unit en un saisissant raccourci la France et le Brésil, appartient à ces épopées, à ces conquêtes aussi inutiles qu’indispensables.

« Concrètement, humainement, économiquement, ce pont ne servira à rien », m’a prévenu, au départ de Cayenne, le chercheur Gérard Police, Guyanais depuis plus de trente ans et docteur en études brésiliennes. […]

« De toute façon, la plupart des produits brésiliens ne sont pas aux normes européennes et ne peuvent donc transiter, tranche le major Drouault.

Quant aux clandestins, ils n’emprunteront pas le pont mais continueront à passer en pirogue. » Pour la seule année 2011, la Paf de Saint-Georges a ainsi effectué près de 2 000 reconduites à la frontière, c’est-à-dire juste de l’autre côté du fleuve ­Oyapock, dans la ville brésilienne d’Oiapoque. Ce sont dans leur immense majorité des Brésiliens, de pauvres bougres attirés par l’abondance supposée en Guyane française. Lire la Suite…