Tag Archive | 13

Marseille : Un jeune reçoit 14 coups de couteau au collège

Un collégien de 14 ans a été blessé au couteau par un camarade mardi dans un collège des quartiers sud de Marseille. La victime aurait reçu 14 coups de couteau. Une bagarre a éclaté entre les deux adolescents à l’heure de la récréation, au collège le Roy d’Espagne, sans témoin selon d’autres élèves.

L’agresseur présumé a été interpellé il est originaire de la cité voisine de la Cayolle. « L’élève n’était pas dans son état normal ». Michèle Garnier, secrétaire départementale du Snes-FSU, appelait toutefois à « ne pas instrumentaliser cet événement ». « Les établissements scolaires ne sont pas des creusets de violence », a-t-elle dit.

Cet établissement accueille une population très hétérogène et c’est bien d’apprendre à vivre ensemble.»

Le Parisien

Marseille : Nouveau procès d’un « plan sexe » qui a tourné au crime

Dans la nuit du 8 au 9 décembre 2008, à Marseille, Cécilia Gueye, une jeune infirmière de 21 ans, a vécu l’enfer. Elle est morte d’avoir ingurgité une bouteille de vodka, saoulée jusqu’à livrer son corps à quatre jeunes garçons dans une chambre d’hôtel à 39 euros.

Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune, respectivement condamnés à 15 et 13 ans de réclusion, seront rejugés du 6 au 10 février prochain par la cour d’assises de Nice. (…)

La Provence

Marseille : Deux blessés graves dans une nouvelle fusillade

Les victimes âgées de 18 et 23 ans ont été prises pour cible par plusieurs agresseurs alors qu’elles se trouvaient à bord de leur véhicule à la cité de la Rouguière, dans le XIe arrondissement de la ville. Les deux hommes sont connus des services de police.

Au total, une quinzaine de règlements de comptes ont été recensés cette année dans l’agglomération marseillaise, la plupart liés au trafic de stupéfiants dans des cités de la ville.

Le Monde

Marseille : Mineur assassiné, « kalach » contre pistolet d’alarme

Seyni a-t-il appuyé sur la détente ? Est-il bien celui qui a froidement assassiné Kamel, d’une rafale de kalachnikov jeudi, au petit matin, devant un immeuble de la cité La Castellane à Marseille ? Le garçon de 19 ans, suspect numéo 1 toujours en garde à vue, reste muet sur sa participation au crime.

Lorsqu’il a été tué, Kamel portait sur lui un simple pistolet d’alarme. Une bien piètre défense face à l’arme de guerre de son assaillant. La PJ cherche désormais à déterminer comment le tueur présumé s’est procuré l’arme, qui a sans doute été « louée » pour l’occasion.

La Provence

(Merci à Latine)

Marseille : l’école vandalisée pour la 15e fois nécessitera 100.000 euros de réparations (Màj)

Addendum : Depuis 48 heures, un vigile surveille les locaux, des travaux ont déjà été entrepris par la Ville de Marseille. Le montant s’élève à plus de 100 000 euros. Argent immédiatement débloqué en urgence sur le budget de la Ville par Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire UMP.

La Provence

(…) Les vitres ont été cassées, les portes fracassées et le béton attaqué à coup de masse. À l’intérieur ce n’est que désolation.

On est devant une horreur. Je n’ai jamais vu une telle ampleur des dégâts, les voyous ont fait preuve de haine envers l’école, la société. Nous ne devons pas céder à la violence, on touche ici aux vraies valeurs de la République, » témoigne Garo Hovsepian, maire PS des 13e-14e arrondissements.

La Provence

Marseille : Un jeune blessé à coup de fusil de chasse

Le garçon âgé de 14 ans a reçu une décharge de fusil de chasse vers 18h, alors qu’il se trouvait devant un camion à pizzas, dans les quartiers Sud de Marseille. Le coup de feu aurait été tiré depuis le côté passager d’une voiture.

La Provence

Marseille : Mort roué de coups pour une place dans le bus

Comment cette femme d’à peine 30 ans, accompagnée de sa fille, pouvait-elle à ce point s’acharner, avec une telle violence ? En face d’elle, un homme à l’apparence malingre, âgé de 70 ans, qui venait de s’asseoir, sur une place réservée aux personnes handicapées. Pour une raison que la justice n’a pas encore établie, elle l’a apostrophé, puis l’a frappé, jusqu’à ce qu’il perde connaissance, sur le trottoir.
Lire la Suite…