Tag Archive | dette

Nicolas Sarkozy s’adressera aux Français à la fin du mois

Nicolas Sarkozy assure qu’il va annoncer «des mesures fortes»

Je dirai aux Français les décisions importantes qu’il nous faut prendre sans perdre de temps.

«La crise peut être surmontée, pourvu que nous ayons la volonté collective et la force de réformer notre pays», a ajouté le chef de l’État. Il n’a fait aucune allusion à l’abaissement de la note de la dette de la France par l’agence Standard & Poor’s, ayant jusqu’ici laissé son gouvernement réagir à cette décision annoncée vendredi soir.

Le Point

Dettes : Les joies de la vie à crédit – Qui paiera la facture ? (Vidéo)

Depuis 2004, le nombre de jeunes surendettés a augmenté de 200 % et la tendance est toujours à la hausse. Il est vrai que la pression à la consommation est très élevée. Il faut s’habiller avec des marques, acquérir le tout nouvel ordinateur portable pour ne pas risquer d’être marginalisé.

Les paiements échelonnés, les petits crédits, voire même les emprunts à droite et à gauche, semblent alors être l’ultime solution. Il n’a jamais été aussi facile de contracter des dettes.

Aujourd’hui, avoir des dettes va de soi. On ne travaille plus que pour les intérêts. »

Lire la Suite…

Arnaud Dassier : «L’UMP est au bout du rouleau»

Responsable de la campagne Internet du candidat Nicolas Sarkozy en 2007, Arnaud Dassier, qui briguait une investiture UMP dans le Loiret aux législatives de 2012, a décidé de quitter le parti majoritaire. Il s’en explique pour le JDD.fr.

Je voterai pour Nicolas Sarkozy au deuxième tour, s’il y est, face à un candidat de gauche, ou du FN. Mais mon pressentiment, c‘est que les Français vont vouloir renverser la table et réouvrir le jeu démocratique.

Le programme proposé par l’UMP pour 2012 m’a beaucoup déçu par son manque d’audace et de vision. Ce parti est au bout du rouleau. Il est temps d’aérer les idées et de renouveler les hommes. La rupture promise n’a été conduite que très partiellement.

Lire la Suite…

Pour un démontage concerté de l’euro

La véritable cause de la crise de l’euro, c’est la montée inexorable de la dette extérieure dans la moitié des pays de la zone. La nécessité de faire appel à des capitaux étrangers indique que la question cruciale est que leurs ressources propres n’ont pas été utilisées suffisamment pour développer les capacités productives des pays concernés et les rendre compétitives. Si l’on retranche les créances que possède chacun des pays, une dette extérieure nette touche les deux tiers des membres de la zone euro. (…)

Le Monde

(Merci à Bon antiantiraciste)

« 2012 sera l’année de tous les dangers »

Par Georges Ugeux, ancien vice-président de la bourse de New-York

Au moment où nous regardons spontanément vers l’avenir, la perspective de 2012 se présente comme une année dont le potentiel explosif est d’une rare violence. Quelle que soit la direction de nos regards, nous ne pouvons nous voiler la face.
Lire la Suite…

Standard & Poor’s : Dégradation de la note française ?

François Lenglet, directeur de la rédaction de BFM Business, est l’invité de « C à dire » sur France 5.

Si la France était dégradée de 2 crans, ce qui a été suggéré, ça serait un véritable choc. »

Vodpod videos no longer available.

France 5 / C à dire – 15/12/2011

Belgique : La vraie dette du pays s’élève à 426 % du PIB

La dette publique belge atteignait 96 % du produit intérieur brut à la fin de 2010. Si l’on tient compte des dépenses futures sur les retraites et la sécurité sociale qui, avec le régime fiscal actuel, ne sont pas couvertes par les revenus, la dette publique se met soudainement à flamber, à environ 426 % du PIB.
Lire la Suite…

Qui a tué́ la croissance économique ? (Vidéo)

Une courte vidéo expliquant les causes des crises économiques actuelles.
Lire la Suite…

Olivier Delamarche : « L’Europe n’a le choix qu’entre la peste et le choléra » (Vidéo)

Olivier Delamarche, analyste financier et président du groupe Platinium Gestion, le 13 décembre 2011 sur BFM TV, met les points sur les i, dans l’émission “Intégrale Bourse.”

Si la BCE obtient le feu vert pour racheter massivement des dettes: on ira à la catastrophe – On creusera la dette et on émettra du papier à tour de bras – Aux USA, il y aura forcément un Quantitative Easing 3 puisque de toutes façons la FED est la seule à acheter les obligations d’État américaines – Aux États-Unis n’y a pas de croissance et le chômage n’a absolument pas reculé – Ils en sont à 20.000 milliards de dollars d’endettement, ce qui représente 140% du PIB. »

Lire la Suite…