Tag Archive | elections

Taïwan : Des patients atteints du « syndrome des élections » chez les psys

Surcroît d’activité ce week-end à Taïwan pour les psychiatres : les médecins ont noté une hausse des cas de déprime, d’agitation, d’insomnie, de violentes sautes d’humeur et d’anxiété. Un ensemble de symptômes connu sur le nom de « syndrome des élections » : il y avait en effet une élection présidentielle.

Déprimes et anxiété ne sont pas les seuls symptômes détectés ce week-end. Autres effets secondaires fâcheux de cette échéance politique : les soignants ont aussi noté une augmentation des maux de gorge et de dos et de déchirures musculaires. Causés, pour beaucoup, par les meetings politiques pendant la campagne. (…)

Le Télégramme

Les enseignants, un électorat à reconquérir pour la gauche

Le vote des enseignants est-il quasiment acquis aux candidats de gauche? C’était encore le cas au premier tour de la présidentielle de 2002, où 72% des enseignants avaient donné leur voix au Parti socialiste ou à l’extrême gauche (14 % des voix). Autrefois très marginal, le vote pour l’extrême droite n’est plus à négliger dans le corps enseignant.

En 2007, le FN a réalisé un score de 7%, tandis que Philippe de Villiers a obtenu 5% des voix.

Un ancrage traditionnel qui a considérablement perdu de sa force lors de l’élection de 2007, selon un baromètre réalisé par le syndicat SNUipp-FSU à la sortie des urnes. Le vote enseignant, de plus en plus éclaté (notamment en raison de clivages entre jeunes et anciens), se rapproche des choix des classes moyennes. […]

La Croix

Le PS veut imposer la diversité parmi ses députés

Le PS veut réserver 25 circonscriptions pour la «diversité», dont dix au moins peuvent être gagnées. L’objectif affiché par la direction du Parti socialiste est bien d’augmenter, dans son groupe de députés, la représentation des Français dont les origines se situent hors de l’Hexagone et d’avoir un groupe plus «coloré» à l’Assemblée nationale en juin 2012.

Cette fois-ci, promis, des élus « beurs » et « blacks » siégeront dans l’Hémicycle.

«Dans l’élaboration des candidatures, notre priorité a été d’avoir des élus, donc de repérer et de réserver des circonscriptions et de trouver des candidats», explique Christophe Borgel, secrétaire national aux élections. Voire de les imposer quand les sections ou fédérations renâclent. […]

Le Monde

Le «grand chelem» pour la gauche en 2012 ?

Depuis que le Sénat a basculé, la gauche se prend à rêver au «grand chelem» si elle gagne présidentielle et législatives en 2012.

Si, par malheur, la gauche avait tous les leviers de pouvoir, on aurait alors un sacré travail de renaissance idéologique à faire. (Hervé Mariton, UMP)

Une France rose en 2012: c’est le scénario catastrophe pour la majorité. Même durant les deux septennats de François Mitterrand, le Sénat était resté la forteresse de la droite. Mais si la gauche remporte en 2012 la présidentielle puis, dans la foulée, les élections législatives, elle aura tout: l’Élysée, Matignon, les deux assemblées parlementaires, 21 régions sur 22, 61 départements sur 101 (dont 56 en métropole), et 27 des 39 villes de plus de 100.000 habitants.

Le scénario est bien sûr «espéré» au PS, comme le précise Jean-Jack Queyranne. […]«Si la gauche gagne tous les pouvoirs, elle aura le pays à dos six mois après», veut croire Jacques Myard (Yvelines). […]

Le Figaro

Inscription sur les listes électorales : Insuffisant pour la gauche

Alors que L’association «civisme et démocratie» (Cidem) lance un «appel à l’inscription sur les listes électorales» ainsi qu’à l’incitation au vote, les partis de gauche estiment que le gouvernement n’incite pas suffisamment les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales. «Jamais on n’avait fait autant d’efforts», a assuré Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère, qui finance la totalité des 181.000 euros que coûte cette campagne.

Lire la Suite…

Zemmour sur la crise et les élections de 2012

Ce sont les agences de notation qui font et défont les gouvernements. On ne sait pas ce que va donner Marine le Pen à cette élection…»

Émission « Ca se dispute » -I-Télé – 24 décembre 2011

(Merci à Quentin)

2012 : 7ème édition de la Semaine anti-coloniale

La 7ème édition de la Semaine anti-coloniale est prévu du 23 Février au 11 Mars 2012 à Paris, quelques semaines avant les élections présidentielles et législatives. Elle est organisée par l’association «Sortir du colonialisme».

Puisque les termes «identité nationale», «islamophobie» ou «immigration» sont à la mode dans l’actualité de l’Hexagone, ces journées seront une bonne occasion d’interpeller la société française, selon un communiqué diffusé par le collectif. Ainsi, des communautés étrangères, brésiliennes, chinoises et africaines, seront associées à l’évènement. «Il s’agit … de lier l’histoire de ces communautés à la réalité qu’elles vivent en France», estiment les organisateurs. La commémoration du cinquantième anniversaire de la fin de la Guerre d’Algérie sera particulièrement à l’honneur […].

yabiladi

«La France, aimez-la ou changez-la !»

Le Collectif contre l’islamophobie en France fait une campagne pour inciter les «citoyennes et citoyens de confession musulmane ou simples humanistes» à s’inscrire sur les listes électorales.

Nous devons barrer la route aux définitions erronées de la laïcité, aux arguments fallacieux contre la foi et la pratique des musulmans, aux saltimbanques de la politique et des médias qui salissent la réputation et l’image de plusieurs millions de musulmans français.

Oumma.com (Merci à Zatch)