Tag Archive | Eva Joly

La vision de la France d’Eva Joly

Au cours de la «nuit de l’Egalité» au Bataclan (Paris), Eva Joly avait proposé que l’Aïd et Kippour soient des jours fériés. Mais d’autres thèmes ont été abordés : drapeau, racisme, sexisme, homophobie et… Marine Le Pen.

Vous l’aurez compris, je veux que le bleu, le blanc et le rouge de la République embrassent le vert de l’espoir.

«Sa France ce n’est pas la France, c’est la France défigurée par la haine de l’autre, la France amoindrie par le manque d’ambition universelle, la France amputée par le repli national» a-t-elle déclaré à propos de Marine Le Pen.

Lire la Suite…

Eva Joly veut des jours fériés pour l’Aïd et Kippour (màj)

Addendum 12/01/12

Réaction de Marine Le Pen :

« Je me pose la question de savoir ce que Eva Joly trouve de bien dans la France, son peuple, ses traditions, ses moeurs, son histoire, les codes qui nous font vivre ensemble. C’est quand même étonnant pour une candidate à l’élection présidentielle. »

Le Figaro

Dalil Boubakeur se montre enthousiaste à la proposition de la candidate écolo.

Ce serait une avancée dans l’insertion du culte musulman dans la société française. » – Dalil Boubakeur

_____________________________________

Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle, a proposé aujourd’hui qu’un jour férié soit accordé aux juifs et aux musulmans pour célébrer Kippour et l’Aïd-el-Kebir afin que «chaque religion ait un égal traitement dans l’espace public». Elle s’en est également pris à Marine Le Pen.

Le projet de Marine Le Pen porte en lui-même la fin de la France.

Lors d’une «Nuit de l’égalité» dans un Bataclan bien rempli (11e arr.), entre vidéos, concerts, sketchs et débats, Eva Joly, après un hommage au journaliste Gilles Jacquier mort en Syrie, a déclaré que «le rêve français pour (elle) est celui de la passion de l’égalité». «Cette égalité, élément clé de l’identité nationale, a été mise à mal par cinq ans de présidence sarkozyste». «Quand j’entends Claude Guéant et Marine Le Pen, j’ai mal à ma France, j’ai mal à notre France», a fait valoir la Franco-Norvégienne. […]

Le Figaro (Merci à civitas Parisiorum )

Le coup de sang de Brigitte Bardot contre Eva Joly

La star a écrit à la candidate EELV en réponse à sa proposition d’instaurer un jour férié pour l’Aïd. Une lettre incendiaire !

Hebergeur d'image

Brigitte Bardot n’y va pas avec le dos de la cuillère. Mieux, elle s’est déchaînée contre Eva Joly, coupable selon elle d’encourager « le sacrifice sanglant de l’Aïd-el Kébir ». Mercredi soir, Eva Joly s’est contentée pourtant de préconiser, à la suite du rapport Stasi sur la laïcité, d’instaurer un jour férié pour cette fête, la plus importante du calendrier musulman, ainsi que pour la fête juive de Kippour, justifiant cette proposition par la nécessité que chaque religion ait « un égal traitement dans l’espace public » : « l’égalité et la laïcité auront avancé dans notre pays », expliquait la candidate écologiste.

Hebergeur d'image

Mais c’est déjà trop pour la pasionaria des animaux, familière des déclarations incendiaires contre les pratiques alimentaires des musulmans. Dans une lettre ouverte, elle estime que la candidate gravit ainsi « un nouvel échelon dans l’ignoble » et « trahit l’écologie en soutenant une France barbare » :  » Vous faites honte à la France, honte au mouvement écologique dont vous bafouez les valeurs en méprisant les animaux et ceux qui les défendent. » […]

« C’est une raciste multirécidiviste, déclare Sergio Coronado au Point.fr. On sait depuis longtemps que les vraies initiales de BB, c’est FN. »

Lire la Suite…

Pour Anne Mansouret (PS), Eva Joly n’incarne pas suffisamment la France

Pour Anne Mansouret (PS), l’accent d’Eva Joly pose un problème « d’incarnation » de la France.

« Je serais tentée de dire que, quand on est candidat à la présidence de la République, on est supposé incarner quelque part le Français de … (sic), le Français moyen, l’élite, l’ensemble du pays, d’une population. »

Vodpod videos no longer available.

(RMC, 5/01/12)

François Berléand : « Eva Joly, née en Norvège, ne devrait pas être candidate » (màj)

Addendum 23/12/11
Dans les GG de RMC, le responsable écologiste Yves Contassot réagit aux propos de Berléand. Avec Sophie de Menthon, Etienne Liebig et Philippe Vénère.

Ce sont les ravages du racisme ordinaire, véhiculé par l’extrême-droite, qui commence à se répandre dans des franges entières de la population, qui ne se rend même plus compte qu’elle reprend à son compte cette espèce de pseudo patriotisme […], c’est dramatique cette paupérisation intellectuelle qui fait des ravages avec le Front National. » – Yves Contassot

________________________________

L’intervention de François Berléand dans les GG de RMC

________________________________

Eva Joly «ne devrait pas être candidate» à la présidentielle car elle n’est pas née en France, a déclaré ce jeudi le comédien François Berléand sur RMC, disant ne pas comprendre qu’elle «ne parle pas le français sans accent», une opinion suscitant de vives réactions sur le net.

Il y a des gens qui s’intègrent plus ou moins bien en France […] Quand on a envie de s’intégrer, on s’intègre. »

Lire la Suite…

Eva Joly fustige «la xénophobie d’Etat made in France»

Eva Joly, candidate EE-LV, a détaillé ce samedi ses priorités, autour d’une «économie verte» capable de créer «un million d’emplois» y voyant le «seul chemin pour sortir de la crise» et critiqué le gouvernement.

Deuxième idée, un «pacte de fraternité». L’occasion de s’en prendre à «Hortefeux, Besson et Guéant qui n’ont eu de cesse de caresser le Front national dans le sens du poil, avec une expression bien de chez nous: expulsons français!». «La xénophobie d’Etat made in France, ça suffit comme ça!» a-t-elle lancé.[…]

Libération

« Mon accent est la preuve du rayonnement de la langue française » (Eva Joly)

Dans un clip vidéo que publie le JDD.fr, Eva Joly répond aux critiques sur son accent. « Mon accent est la preuve du rayonnement de la langue française et de son attractivité dans le monde entier », déclare la candidate d’Europe Ecologie-Les Verts. Son slogan: « Parce qu’une République sans accent(s) n’a pas de sens. »

Le Figaro