Tag Archive | France

SOS Racisme poursuivra les « quenelles », dans certains cas

SOS Racisme poursuivra désormais les « quenelles », geste de ralliement controversé à Dieudonné, quand elles seront effectuées dans des lieux où elles « ne laissent pas de doute » sur leur caractère antisémite, a annoncé son avocat.

Largement diffusée sur internet et défendue par les supporteurs du polémiste comme un bras d’honneur anti-système, la « quenelle » est aussi interprétée comme un geste antisémite, en forme de salut nazi inversé, d’autant que certains l’effectuent devant des lieux symboliques pour la communauté juive.

« A partir de maintenant, nous poursuivrons la diffusion des images de quenelle et leurs auteurs dès lors que le contexte ne laisse pas de doute sur le message et l’injure à l’encontre de la communauté juive », a expliqué Me Patrick Klugman.

« On ne peut pas faire une quenelle devant une synagogue ou un mémorial de la Shoah impunément », a-t-il ajouté, à propos de ce geste, difficile à poursuivre devant les tribunaux pour certains.

Le Figaro

Lois mémorielles

[Maxime Tandonnet a été conseiller auprès de Sarkozy du temps de sa présidence]

Extrait d’un entretien avec le site Atlantico, publié ce jour.

Maxime Tandonnet : Madame Taubira incarne l’aile gauche du gouvernement à travers son rôle dans l’adoption du « mariage pour tous » et la remise en cause des lois Sarkozy sur la sécurité, peines planchers, rétention de sûreté. Son rôle est ainsi vital dans l’équilibre politique de l’équipe au pouvoir. Il n’est donc pas illogique qu’elle fasse l’objet des critiques de l’opposition. Son image reste par ailleurs marquée par la loi mémorielle du 21 mai 2001, définissant l’esclavage comme un « crime contre l’humanité » dont elle fut le rapporteur. Ce texte garde une portée symbolique forte et il incarne une méthode contestée d’utilisation de l’histoire à des fins politiques.

Les massacres et les tragédies jalonnent l’histoire de l’humanité et ce type de loi revient à poser la question du choix des époques et des événements faisant l’objet d’un traitement particulier : la traite négrière fut bien sûr une abomination, mais pourquoi ne pas légiférer alors, par exemple, sur le sort des populations amérindiennes, les exactions dont le peuple chinois a été si souvent victime, le massacre de la jeunesse européenne en 1914-1918 (17 millions de tués et autant de mutilés) ? La loi du 21 mai 2001 a été accusée de partialité dans la mesure où elle passe sous silence les formes non européennes de l’esclavage (arabe, notamment), exprimant ainsi, pour ses détracteurs, une forme d’idéologie anti-occidentale.

Elle passe sous silence le rôle de la France dans l’abolition de ce fléau, d’abord en 1793 sous la Convention puis sous la Seconde République en 1848. D’autres textes du même type sont intervenus depuis, en particulier celui du 23 février 2005 tout aussi controversé et contestable, sur le « rôle positif de la colonisation ». Il est reproché aux lois mémorielles de raviver des blessures, d’attiser les fractures, de sublimer la repentance, de favoriser ainsi les communautarismes au détriment de l’unité nationale en transformant la nation en mosaïque de revendications identitaires, d’exploiter l’histoire à des fins idéologiques, une tentation contraire à toutes les valeurs démocratiques, et enfin de porter atteinte à la liberté d’expression. On peut y voir aussi un dérivatif à l’impuissance du pouvoir politique face aux enjeux concrets que sont par exemple la lutte contre le chômage ou l’insécurité… Par une décision du 28 février 2012, le Conseil constitutionnel a censuré la pénalisation de la négation du génocide arménien au nom de la liberté d’expression, posant des limites à l’instrumentalisation politique de l’histoire.

Pour garder un sens, éviter le risque de la banalisation, de la surenchère et du morcellement de la mémoire, les lois mémorielles devraient sans doute conserver un caractère rigoureusement exceptionnel, limité à la condamnation du négationnisme relatif au génocide des juifs d’Europe sous la deuxième guerre mondiale.

Maxime Tandonnet

« Légaliser le cannabis rapporterait 1 à 2 milliards par an »

Légaliser la possession et la vente du cannabis rapporterait « probablement de un à deux milliards d’euros de taxe par an », a estimé Pierre Kopp, professeur d’économie à l’université Panthéon-Sorbonne – Paris I, vendredi matin. »Légaliser, ce n’est pas tout autoriser et faire n’importe quoi, légaliser, c’est réglementer intelligemment, de façon à ce que la consommation soit stabilisée, que les gens soient informés« , a ajouté l’économiste.

« Le but n’est pas de remplir les caisses de l’État, c’est d’améliorer la sécurité et la santé. Le système pour le tabac est trop laxiste et mal appliqué. Je pense qu’il faut descendre le niveau d’encadrement du cannabis et augmenter celui du tabac. A l’évidence, si on libéralisait ou on légalisait le cannabis, il ne devait pas être vendu aux mineurs, il ne devrait pas faire l’objet de publicité et il serait évidemment impossible de fumer en public« , a ajouté Pierre Kopp.

« Si le cannabis était vendu de façon légale, il serait taxé, on pourrait d’ailleurs ajuster le niveau de la taxe de telle sorte que le cannabis soit suffisamment cher pour qu’il n’y ait pas un rush de consommation et suffisamment bon marché pour ne pas stimuler le marché noir« , a-t-il ajouté, alors que l’État américain du Colorado a vu ses premiers « coffee shop » ouvrir mercredi.

Lire la Suite…

Hollande préconise l’usage des décrets et ordonnances

François Hollande préconise l’usage des « décrets » et des « ordonnances » pour faire « avancer les dossiers », a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, en sortant du Conseil des ministres.

Le Président de la République a également demandé aux membres du gouvernement d' »obéir à des objectifs partagés » a rapporté Najat Vallaud-Belkacem. « François Hollande a insisté sur la nécessité pour chaque ministre de se sentir tenus par des objectifs collectifs et partagés, au-delà de son propre département ministériel » a-t-elle déclaré.

Le Figaro

L’Etat dépense plus de 13 milliards pour la culture

Non, la culture n’est pas le domaine de saltimbanques gourmands en subventions que l’on décrit parfois. C’est un secteur productif, crucial pour la « marque France ». C’est en substance un des messages que veut faire passer le rapport publié vendredi 3 janvier par le ministère de la culture et réalisé conjointement avec celui de l’économie.
Lire la Suite…

Chômage : 9,8% en Algérie contre 10,8% en France

En 2013, l’effectif des chômeurs a atteint 1.175.000 personnes, soit 9,8% de la population active contre 1.253.000 personnes en 2012 (11%), indiquent les résultats d’une enquête sur l’emploi, réalisée en septembre dernier.

Le taux de chômage en Algérie s’est établi en 2013 à 9,8%, avec une baisse continue du taux de chômage chez les universitaires qui est passé de 21,4% à 15,2% entre 2010 et 2012 pour atteindre 14,3% en 2013, a appris jeudi l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS)…

El Watan

En moyenne sur le troisième trimestre 2013, le taux de chômage au sens du BIT, une fois neutralisé l’effet lié à la rénovation du questionnaire 2013, s’élève à 10,9 % de la population active en France y.c. Dom. En France métropolitaine, le taux de chômage atteint 10,5 %, en hausse de 0,1 point par rapport au deuxième trimestre 2013. Sur un an, la hausse est de 0,6 point.

INSEE

 

 

Il réalise une quenelle et perd son travail + rappel racisme anti blanc via twitter

[NDLR : Fdesouche avait tenté d’alerter un cas de maltraitance et de racisme anti blancs, envers des enfants en bas âge, affiché ouvertement sur twitter. A ce jour, aucun média n’a signalé que cet « éducateur » a été repéré et éloigné de ces enfants]

Pour avoir posé sur le réseau social Instagram en faisant une quenelle, un geste popularisé par l’humoriste Dieudonné, Nabil, un éducateur de 26 ans employé par la mairie de Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne) a été contraint à la démission au début du mois de décembre, explique Rue89.

Sur ce cliché, on voit le jeune homme poser aux côtés d’enfants. Tous réalisent le geste en question. Comme le souligne Rue89, c’est le site JSSNews, hébergé en Israël, qui a rendu public le post, dans une tentative de débusquer les auteurs de gestes de ce type.

Nabil, fan de Dieudonné depuis son premier coup d’éclat, en 2003, entend bien retrouver son emploi et se défend d’être raciste. Pour lui, il s’agit « d’une blague », « d’un geste artistique » et la « quenelle n’a rien d’antisémite »…

Le Figaro

Une Maison de l’histoire de France contestée

Article de Valeurs actuelles sur la Maison de l’histoire de France voulue par Nicolas Sarkozy. Située sur le site des Archives nationales, dans l’hôtel de Rohan-Soubise, elle devrait ouvrir ses portes en 2015. Un projet aussi ambitieux que flou et coûteux.

En aucun cas, bambins et ado­lescents ne doivent sortir de cette Maison de l’histoire de France en ayant un sentiment passéiste, celui d’être français.

«Cette Maison ne sera pas une école d’application de l’identité nationale», assure le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand. Car la France, ajoute-t-il, est aujourd’hui «un pays-monde, façonné par des identités en réseau». Et de citer, plutôt que Pierre Chaunu et son Obscure Mémoire de la France, plutôt que Fer­nand Braudel et son Identité de la France, Édouard Glis­sant. S’il fut un écrivain non négligeable, le créateur du concept d’«antillanité» et de «créolisation», chantre du métissage et du «Tout-Monde», fondateur du Front antillo-guyanais favorable à l’indépendance, n’était peut-être pas la personne la plus représentative pour illustrer une Maison de l’histoire de France. […]

Valeurs actuelles

L’Alsace : terre d’Eurodistricts

France 3 Régions – 14 janvier 2012

« Depuis une dizaine d’années, les territoires de la région coopèrent avec leurs voisins : l’Eurodistrict Pamina dans le nord de l’Alsace, l’Eurodistrict trinational dans le sud de la région, et le pionnier, celui de Strasbourg-Ortenau. »

Vodpod videos no longer available.

La vision de la France d’Eva Joly

Au cours de la «nuit de l’Egalité» au Bataclan (Paris), Eva Joly avait proposé que l’Aïd et Kippour soient des jours fériés. Mais d’autres thèmes ont été abordés : drapeau, racisme, sexisme, homophobie et… Marine Le Pen.

Vous l’aurez compris, je veux que le bleu, le blanc et le rouge de la République embrassent le vert de l’espoir.

«Sa France ce n’est pas la France, c’est la France défigurée par la haine de l’autre, la France amoindrie par le manque d’ambition universelle, la France amputée par le repli national» a-t-elle déclaré à propos de Marine Le Pen.

Lire la Suite…

Eva Joly veut des jours fériés pour l’Aïd et Kippour (màj)

Addendum 12/01/12

Réaction de Marine Le Pen :

« Je me pose la question de savoir ce que Eva Joly trouve de bien dans la France, son peuple, ses traditions, ses moeurs, son histoire, les codes qui nous font vivre ensemble. C’est quand même étonnant pour une candidate à l’élection présidentielle. »

Le Figaro

Dalil Boubakeur se montre enthousiaste à la proposition de la candidate écolo.

Ce serait une avancée dans l’insertion du culte musulman dans la société française. » – Dalil Boubakeur

_____________________________________

Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle, a proposé aujourd’hui qu’un jour férié soit accordé aux juifs et aux musulmans pour célébrer Kippour et l’Aïd-el-Kebir afin que «chaque religion ait un égal traitement dans l’espace public». Elle s’en est également pris à Marine Le Pen.

Le projet de Marine Le Pen porte en lui-même la fin de la France.

Lors d’une «Nuit de l’égalité» dans un Bataclan bien rempli (11e arr.), entre vidéos, concerts, sketchs et débats, Eva Joly, après un hommage au journaliste Gilles Jacquier mort en Syrie, a déclaré que «le rêve français pour (elle) est celui de la passion de l’égalité». «Cette égalité, élément clé de l’identité nationale, a été mise à mal par cinq ans de présidence sarkozyste». «Quand j’entends Claude Guéant et Marine Le Pen, j’ai mal à ma France, j’ai mal à notre France», a fait valoir la Franco-Norvégienne. […]

Le Figaro (Merci à civitas Parisiorum )

Sarkozy, 5 ans après : «Une France changée de manière définitive»

Eloge de Nicolas Sarkozy par Aurore Bergé, «investie au sein de l’UMP dès ses 16 ans», «irréductiblement UMP» et «sincèrement sarkozyste».

Par ses méthodes, Nicolas Sarkozy a probablement «violé» la France en ce qu’il lui a imposé un rythme, un style qui sont très éloignés de ceux qu’elle a pu connaître. Il a cassé les codes, violemment, il a bousculé un vieux pays souvent si arc-bouté sur ses certitudes.

Vous dites que Nicolas Sarkozy «a abîmé la France», je crois au contraire qu’il l’a changée et de manière définitive. […]

Le Nouvel Obs

Denis Tillinac : «Le bonheur d’être français»

Denis Tillinac, auteur d’un Dictionnaire amoureux de la France (Plon) s’est plongé dans notre album de famille. Pour Le Figaro Magazine, il brosse le portrait de Français en proie aux difficultés, mais plus que jamais attachés à leur pays. Et réconciliés avec leur histoire.

Nos compatriotes ont la fibre cocardière, le mal du pays dès qu’ils s’en éloignent et une tendance à idéaliser sa mémoire. Dieu sait pourtant que, depuis une décennie, on caricature leurs ascendants, en esclavagistes, colonialistes, collabos, tortionnaires et xénophobes incurables.

Les Français aiment la France et n’ont aucune envie qu’elle perde sa singularité. Non seulement la «repentance» ne les hante pas, mais les divinités de leur panthéon national sont plutôt martiales: Charlemagne, saint Louis, Jeanne d’Arc, François Ier, Louis XIV, La Fayette, Napoléon qui décidément ne se décotent pas dans le cœur des Français […].Au fond, il a une peur panique que la France ne ressemble plus à sa très chère imagerie et il a bien raison.

Le Figaro Magazine (Merci à antibarbare)