Tag Archive | François Hollande

F. Hollande : « La République métissée a beaucoup à apprendre des outre-mers »

François Hollande est en Guadeloupe aujourd’hui et demain. Au programme de sa visite, une rencontre avec des militants, une autre avec les responsables de la gauche locale, une visite à Magma en répétition à Basse-Terre, un meeting, toujours à Basse-Terre, et une rencontre avec des jeunes et des professionnels de l’insertion. Interview.

La jeunesse sera ma priorité. Ici, peut-être plus encore que dans l’Hexagone. »

François Hollande et Victorin Lurel

[…]

Concernant la rue Oudinot, quel est votre projet de gouvernance ? Un secrétariat d’État dépendant du ministère de l’Intérieur, un ministère de plein exercice ? Un simple secrétariat général dépendant de Matignon ?

La question, aujourd’hui, n’est pas tant celle de la forme du ministère que celle de la volonté du prochain président de la République de faire des outre-mers des membres à part entière de la communauté nationale. Le véritable enjeu, c’est que chacune de nos politiques ait prévu un « volet Outre-mer ». C’est pourquoi je souhaite qu’il existe au sein de chaque grand ministère une cellule en charge de l’Outre-mer afin d’élaborer des politiques publiques adaptées.

Lire la Suite…

François Hollande en visite en Seine-Saint-Denis.

François Hollande était à Pierrefitte (Seine-Saint-Denis) en visite à l’AFPAD, l’Association pour la Formation, la Prévention et l’Accès au Droit. Il veut du personnel expérimenté dans les écoles en difficulté.

Hollande répète son attachement «au 93, le département le plus pauvre et le plus jeune de France. Il est souvent stigmatisé, souvent décrié mais il faut parler de ce qui y marche. De sa population, si jeune, si diverse, mais surtout réunie autour de l’essentiel»

Le candidat Hollande se prononce pour la création d’un nouveau corps de fonctionnaires, chargé spécifiquement d’une mission de médiation. Le monsieur «éducation» du candidat, Vincent Peillon, refuse cependant de chiffrer cette mesure à l’issue de l’allocution du candidat. […]

Lire la Suite…

Tulle : Hollande brocarde le FN

François Hollande, candidat PS à la présidentielle, a exprimé samedi soir à Tulle l’espoir de « reprendre le fil du changement » et lancé une charge contre le Front National, « ennemi de la République« .

Comment admettre que des ouvriers qui devraient voter à gauche hésitent à le faire aujourd’hui ? »

« C’est un Corrézien qui avait succédé en 1995 à François Mitterrand. Je veux croire qu’en 2012, ce sera aussi un autre Corrézien qui reprendra le fil du changement », a-t-il lancé, dans ses voeux aux militants corréziens. […]

« Comment admettre que des ouvriers, des employés qui n’ont aucun intérêt à voter pour un parti qui a toujours fait le choix de la haine, de l’exclusive, de la stigmatisation […]

Durant ce discours de près d’une heure, François Hollande a évoqué ces Français « qui se replient sur eux-mêmes, s’abandonnent dans des réflexes qui ne sont pas toujours des plus généreux, se résignent, regardent vers les extrêmes. »

Lire la Suite…

La France qui tombe…

Lundi 9 avril sera donné le coup d’envoi officiel de la campagne présidentielle. Mais le vrai moment symbolique viendra plus tôt puisque l’agence Standard & Poor’s doit rendre publique avant mercredi 18 janvier, jour du sommet social à l’Elysée, sa décision concernant la notation de la France (et des autres pays de la zone euro).

Assise sur un socle d’intentions de vote plus élevé que son père en 2002, Marine Le Pen espère bien créer la surprise le 22 avril prochain, jour du premier tour. Sa campagne, basée sur la sortie de l’euro et le protectionnisme, séduit la France ouvrière, déçue par les promesses non tenues du quinquennat et celle des « invisibles », cette France mi-rurale, mi péri-urbaine, qui se sent abandonnée dans la crise.

Pour Hollande comme pour Sarkozy, cette situation – la perte du AAA et la force du Front national – crée une responsabilité inédite. Au lieu de s’invectiver, ils devraient prendre garde à cette France qui gronde, ne croit plus à l’Europe ni à la politique.

La Tribune

« On a le sentiment que Marine Le Pen est la seule qui propose des solutions » (Mansouret/RMC)

Invitée des GG de RMC, Anne Mansouret (PS) raconte dans son livre « Chronique d’une victoire avortée » sa crainte de voir François Hollande échouer au premier tour de la présidentielle, au profit de Marine Le Pen.

Sarkozy « un sale mec », selon Hollande

C’est une expression qui fait beaucoup réagir ! Mardi midi, François Hollande déjeune avec quelques journalistes – dont nous faisions partie- au restaurant «Chez Françoise» à Paris. Il ne s’agit pas d’une conférence de presse. La conversation est libre, comme souvent lorsque les politiques se mettent à table mais les reporters présents ont sorti leurs carnets et prennent des notes.

Lire la Suite…

Ivan Rioufol : «2012 année imprévisible… »

Chronique d’Ivan Rioufol dans le Figaro.

La répétition d’un 21 avril «à l’endroit» (c’est-à-dire le candidat de droite affrontant au second tour le Front National) est un scénario qui ne peut être exclu, en tout cas pas davantage que tous les autres…

Quand Nicolas Sarkozy déclare : «Ce ne sont ni les marchés ni les agences de notation qui feront la politique de la France», il prend à nouveau le risque de se faire démentir rapidement par les faits. Car les économies décidées pour alléger la dette publique sont sans rapport avec la gravité de la situation. Pour autant, François Hollande aurait tort de se croire déjà à l’Elysée. […]

Lire la Suite…

Éric Ciotti (UMP) : «Le FN est le parti des problèmes, jamais des solutions»

Éric Ciotti, le «Monsieur Sécurité» de l’UMP, affirme être «confiant dans la victoire» face à François Hollande

Le Front national est le thermomètre des peurs et des angoisses, mais on n’a jamais vu un thermomètre guérir.

La protection, qu’elle soit économique, sociale ou physique, sera-t-elle un thème majeur de la présidentielle à venir ?

La protection sera en effet un des enjeux essentiels. Il y a une aspiration des Français à trouver des chemins qui les protègent. […]

Lire la Suite…

Le coût des débats PS pas imputé à Hollande pour 2012

La commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques considère que les dépenses des médias pour couvrir la campagne «n’ont pas été exposées au profit direct» du candidat PS à l’Elysée. Elles ne peuvent donc pas être imputées à ses comptes de campagne.

Hebergeur d'image

Lire la Suite…

Présidentielle : « Une course de vitesse est maintenant installée entre le PS et Marine Le Pen » (Boutih/RMC)

Dans les GG de RMC, Malek Boutih s’inquiète de la mauvaise campagne de François Hollande et de la popularité de Marine Le Pen. Avec Etienne Liebig, Didier Giraud, Pascal Perri et Malek Boutih.

Je pense que l’effet Marine Le Pen va se dégonfler avant les élections, je crois pas qu’elle soit au 2e tour et je pense pas qu’elle excédera les 14%. » – Etienne Liebig

Sondage : Hollande proche des Français, Marine Le Pen la plus combative

François Hollande est le candidat à l’Elysée le plus proche des préoccupations des Français (50%) et le plus compétent (42%), tandis que Nicolas Sarkozy est le plus crédible sur la scène internationale (51%) et François Bayrou le plus honnête, selon un sondage TNS-Sofres et Mediaprism pour i-Télé. Toujours selon cette enquête rendue publique aujourd’hui, qui teste aussi Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) et Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (Front national) est la plus combative (65%).

Lire la Suite…

François Hollande présente un début de programme

Le candidat PS, qui présentera son programme en janvier, a donné ses «pré-propositions» économiques et sociales.

La création des emplois d’avenir, souhaités par Martine Aubry, sera appliquée «avec parcimonie» et ciblée sur les jeunes de certains quartiers défavorisés.

Lire la Suite…

Hollande au Val-Fourré pour inciter les jeunes à voter

François Hollande s’est rendu ce mardi dans le quartier du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) pour une opération séduction auprès des jeunes.

Marine Le Pen essaie d’utiliser le désarroi de tous ceux qui se sentent écartés, qui doutent de l’avenir, son père ne faisait pas différemment.

S’exprimant sur la tentation que pourrait avoir l’électorat populaire de voter pour Marine Le Pen, François Hollande a appelé à «cesser de laisser penser qu’elle pourrait être la voix de ceux qui n’ont pas de voix». «Je veux que ceux qui ont un moyen de s’exprimer pour l’avenir de leur pays puissent le faire dans l’intérêt de la France et dans leur propre intérêt», a-t-il affirmé. […]

Le Parisien