Tag Archive | Islamophobie

Après l’islamophobie, voici «l’islamoparanoïa».

Raphaël Liogier, sociologue à l’IEP d’Aix-en-Provence, nous explique qu’il y a un phénomène plus grave que l’islamophobie, c’est «l’islamoparanoïa».

Vodpod videos no longer available.

oummaTV

(Merci à Zatch)

Lyon : La mariée «dévoilée» porte plainte

Une élue du 9ème arrondissement de la ville de Lyon, Fatiha Benahmed, fait l’objet d’une plainte de la part d’une jeune femme musulmane, dont le mariage a été célébré en juin. Celle-ci avait été obligée, le jour de son mariage, de se dévoiler par l’élue, encartée à Europe Ecologie-Les Verts. Elle a décidé de donner une suite judiciaire à cette affaire.

Lire la Suite…

«La fin de l’islamophobie dans les médias français n’est pas en vue»

Directeur adjoint du Monde diplomatique et spécialiste du Proche-Orient, Alain Gresh a suivi de près les révolutions arabes. Il critique les éditorialistes français qui recommencent à brandir le spectre de l’islamisme et affirme que l’extrémisme de droite en Europe s’oriente vers une position pro-israélienne et anti-musulmane.

Les musulmans ont pris la place des juifs des années 30 dans les fantasmes occidentaux.

Les révolutions arabes ont créé un intérêt car il y a eu une espèce d’illusion. Comme il n’y avait, au départ, pas d’islamistes aux révolutions, il n’y avait, pour les journalistes, plus d’islamistes du tout. Aujourd’hui, le réveil est un peu brutal car les résultats des élections qui ont eu lieu en Tunisie, en Egypte et au Maroc montrent que ce n’est pas vrai! […] France Inter, par exemple, une radio publique, est un bastion de l’islamophobie et sa couverture de sujets liés à l’islam relève, pour moi, de la pire propagande.

Lire la Suite…

2011 : «La tempête laïcité a balayé les musulmans de France»

Le site saphirnews fait une rétrospective de l’année 2001 marquée, selon lui, par la «hausse exponentielle des actes anti-musulmans, faisant de l’islamophobie la première forme de racisme en France». Sur fond de «laïcité dévoyée désormais instrumentalisée à des fins électorales».

Le Front national, qui gagne en popularité, est désormais incarnée par Marine Le Pen, devenue le symbole d’une extrême droite en expansion en Europe, dont le tueur d’Oslo se revendique et qui a ensanglanté la Norvège fin juillet.

Lire la Suite…

2012 : 7ème édition de la Semaine anti-coloniale

La 7ème édition de la Semaine anti-coloniale est prévu du 23 Février au 11 Mars 2012 à Paris, quelques semaines avant les élections présidentielles et législatives. Elle est organisée par l’association «Sortir du colonialisme».

Puisque les termes «identité nationale», «islamophobie» ou «immigration» sont à la mode dans l’actualité de l’Hexagone, ces journées seront une bonne occasion d’interpeller la société française, selon un communiqué diffusé par le collectif. Ainsi, des communautés étrangères, brésiliennes, chinoises et africaines, seront associées à l’évènement. «Il s’agit … de lier l’histoire de ces communautés à la réalité qu’elles vivent en France», estiment les organisateurs. La commémoration du cinquantième anniversaire de la fin de la Guerre d’Algérie sera particulièrement à l’honneur […].

yabiladi

«La France, aimez-la ou changez-la !»

Le Collectif contre l’islamophobie en France fait une campagne pour inciter les «citoyennes et citoyens de confession musulmane ou simples humanistes» à s’inscrire sur les listes électorales.

Nous devons barrer la route aux définitions erronées de la laïcité, aux arguments fallacieux contre la foi et la pratique des musulmans, aux saltimbanques de la politique et des médias qui salissent la réputation et l’image de plusieurs millions de musulmans français.

Oumma.com (Merci à Zatch)

«De l’islamophobie à l’islamoparanoïa»

Eric Vandorpe, psychologue, clinicien–psychothérapeute et membre fondateur de la «Muslim Pride», donne son interprétation des inquiétudes soulevées par l’implantation de l’islam en Europe. Une «Muslim Pride» pourrait servir de «thérapie sociale» et conduire la France sur la «voie de la guérison».

L’enjeu est de taille : il s’agit pour les citoyens, quelles que soient leurs confessions ou absence de confessions et leurs orientation politiques, d’oser, à travers la défense de la pratique de l’islam, réhabiliter une certaine idée de la République et de l’identité européenne.

Il importe de repérer la nature de l’angoisse inconsciente sous-jacente à cette islamoparanoïa. Un sondage IFOP pour Le Monde, paru en décembre 2010, nous la dévoile sans ambiguïté : l’islam est, pour plus de 40% des Français et des Allemands, «plutôt une menace pour l’identité de notre pays». Une telle angoisse identitaire est propre au psychotique. […]

Oumma.com