Tag Archive | ps

«Front national, chiffres irréels et réelle menace».

Extraits de l’éditorial du Monde daté du 13 janvier sur le programme de Marine et Le Pen et la difficulté qu’ont Sarkozy et Hollande à convaincre les Français «qu’ils sont porteurs d’un projet d’avenir».

A cent jours du premier tour de l’élection présidentielle, la présidente du Front national constitue une menace très sérieuse, pour la droite comme pour la gauche, pour Nicolas Sarkozy comme pour François Hollande. Et, au bout du compte, pour la France.

Elle poursuit avec énergie l’ambition de faire du FN un parti populaire et populiste, comme il en prospère dans nombre de pays européens.
Pour le démontrer, elle vient de rendre public le chiffrage financier de son projet et, en particulier, de ses deux mesures phares : la sortie de l’euro (et, en réalité, de l’Union européenne) et la suppression de toute immigration en France.

Ses adversaires auraient bien tort, cependant, de se gausser trop vite de l’avalanche de chiffres fantaisistes ou imaginaires qu’elle a présentés et de ses jongleries plus qu’approximatives avec les milliards d’euros. […]

Le Monde (Merci à civitas Parisiorum )

F. Hollande : « La République métissée a beaucoup à apprendre des outre-mers »

François Hollande est en Guadeloupe aujourd’hui et demain. Au programme de sa visite, une rencontre avec des militants, une autre avec les responsables de la gauche locale, une visite à Magma en répétition à Basse-Terre, un meeting, toujours à Basse-Terre, et une rencontre avec des jeunes et des professionnels de l’insertion. Interview.

La jeunesse sera ma priorité. Ici, peut-être plus encore que dans l’Hexagone. »

François Hollande et Victorin Lurel

[…]

Concernant la rue Oudinot, quel est votre projet de gouvernance ? Un secrétariat d’État dépendant du ministère de l’Intérieur, un ministère de plein exercice ? Un simple secrétariat général dépendant de Matignon ?

La question, aujourd’hui, n’est pas tant celle de la forme du ministère que celle de la volonté du prochain président de la République de faire des outre-mers des membres à part entière de la communauté nationale. Le véritable enjeu, c’est que chacune de nos politiques ait prévu un « volet Outre-mer ». C’est pourquoi je souhaite qu’il existe au sein de chaque grand ministère une cellule en charge de l’Outre-mer afin d’élaborer des politiques publiques adaptées.

Lire la Suite…

Le PS crée une cellule anti-FN

[…] une cellule «de réflexion et de riposte» sera ainsi installée demain au PS afin de contrer la progression de Marine Le Pen dans les sondages.

La première secrétaire Martine Aubry en a confié la responsabilité à l’un de ses conseillers, Alain Bergounioux […]

«L’objectif est double : élaborer une contre-argumentation face au FN et démystifier ce mouvement», explique Bergounioux.

Les discours et le programme de Marine Le Pen vont donc faire l’objet d’un «suivi à la loupe afin de mieux armer les militants dans la campagne». Une brochure devrait ainsi voir le jour dans «15 jours à trois semaines».

Une vingtaine de responsables PS, comme Guillaume Bachelay et Najat Vallaud-Belkacem […], feront partie de cette cellule qui envisage aussi des auditions de personnalités comme l’essayiste Caroline Fourest ou le politologue Jean-Yves Camus.

Le Parisien (Merci à roy)

Benoît Hamon envisage le Front National au second tour

Le porte-parole du PS Benoît Hamon était l’invité ce dimanche du « Grand jury RTL-Le Figaro-LCI ».

Pour lui, l’hypothèse d’une présence de Marine Le Pen le 6 mai « n’est pas du tout farfelue« .

Le Front national est beaucoup plus haut que ce qu’en disent les sondages. »

Benoît Hamon a jugé que sa candidate, Marine Le Pen, « peut monter jusqu’à 20 points aujourd’hui » et que l’hypothèse de sa présence au deuxième tour « n’est pas du tout farfelue« . « Beaucoup de Français doutent de l’utilité du bulletin de vote, a-t-il regretté, et des centaines de milliers de nos compatriotes peuvent avoir envie de donner un grand coup de pied dans la fourmilière. » Objectif donc pour le PS : « parler à cet électorat et l’inciter à voter à gauche. Et ensuite, gouverner pour eux. » […]

Le Figaro – 08/01/2012

« Racisme : Sarkozy sacrifie plus de 33 000 diplômés et étudiants étrangers »

Les élections législatives et présidentielles françaises de 2012 sont au cœur de décisions politiques xénophobes du gouvernement français. De source bien informée, 25.000 diplômés étrangers des universités et quelques 8.000 élèves  des grandes écoles françaises sont dans la ligne de mire du gouvernement français. Lequel est déterminé à sacrifier les diplômés étrangers et étudiants  étrangers sur l’autel des intérêts électoralistes ! Candidat du parti socialiste aux élections législatives 2012, Jean Daniel Chaoui a  ainsi dénoncé avec véhémence dans un communiqué, le gouvernement français qui « poursuit sa politique xénophobe à l’égard des étudiants étrangers ».

La Nouvelle Expression – Cameroun Actu

Le PS veut imposer la diversité parmi ses députés

Le PS veut réserver 25 circonscriptions pour la «diversité», dont dix au moins peuvent être gagnées. L’objectif affiché par la direction du Parti socialiste est bien d’augmenter, dans son groupe de députés, la représentation des Français dont les origines se situent hors de l’Hexagone et d’avoir un groupe plus «coloré» à l’Assemblée nationale en juin 2012.

Cette fois-ci, promis, des élus « beurs » et « blacks » siégeront dans l’Hémicycle.

«Dans l’élaboration des candidatures, notre priorité a été d’avoir des élus, donc de repérer et de réserver des circonscriptions et de trouver des candidats», explique Christophe Borgel, secrétaire national aux élections. Voire de les imposer quand les sections ou fédérations renâclent. […]

Le Monde

Le coût des débats PS pas imputé à Hollande pour 2012

La commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques considère que les dépenses des médias pour couvrir la campagne «n’ont pas été exposées au profit direct» du candidat PS à l’Elysée. Elles ne peuvent donc pas être imputées à ses comptes de campagne.

Hebergeur d'image

Lire la Suite…

Présidentielle : « Une course de vitesse est maintenant installée entre le PS et Marine Le Pen » (Boutih/RMC)

Dans les GG de RMC, Malek Boutih s’inquiète de la mauvaise campagne de François Hollande et de la popularité de Marine Le Pen. Avec Etienne Liebig, Didier Giraud, Pascal Perri et Malek Boutih.

Je pense que l’effet Marine Le Pen va se dégonfler avant les élections, je crois pas qu’elle soit au 2e tour et je pense pas qu’elle excédera les 14%. » – Etienne Liebig

Le «grand chelem» pour la gauche en 2012 ?

Depuis que le Sénat a basculé, la gauche se prend à rêver au «grand chelem» si elle gagne présidentielle et législatives en 2012.

Si, par malheur, la gauche avait tous les leviers de pouvoir, on aurait alors un sacré travail de renaissance idéologique à faire. (Hervé Mariton, UMP)

Une France rose en 2012: c’est le scénario catastrophe pour la majorité. Même durant les deux septennats de François Mitterrand, le Sénat était resté la forteresse de la droite. Mais si la gauche remporte en 2012 la présidentielle puis, dans la foulée, les élections législatives, elle aura tout: l’Élysée, Matignon, les deux assemblées parlementaires, 21 régions sur 22, 61 départements sur 101 (dont 56 en métropole), et 27 des 39 villes de plus de 100.000 habitants.

Le scénario est bien sûr «espéré» au PS, comme le précise Jean-Jack Queyranne. […]«Si la gauche gagne tous les pouvoirs, elle aura le pays à dos six mois après», veut croire Jacques Myard (Yvelines). […]

Le Figaro

Bernard Thibault (CGT) redoute une montée de «l’extrême droite»

Bernard Thibault ne cache pas à ses visiteurs – il s’est entretenu en tête à tête avec François Hollande le 24 novembre – sa crainte d’une montée de l’extrême droite, avec une Marine Le Pen arrivant devant le président sortant en captant une partie de l’électorat de gauche qui ne verrait pas dans le candidat socialiste l’incarnation du changement et de la rupture qu’elle attend.

Si le candidat socialiste n’incarne pas une rupture, ce sera Marine Le Pen qui l’incarnera.

Selon ses proches, le secrétaire général de la CGT s’inquiète de la «banalisation du vote Front national» qui est présenté comme «le vote du mécontentement», le FN apparaissant même comme «le premier parti chez les ouvriers». […]

Le Monde

Parrainages : Pour Besancenot, «Aubry fait obstacle au NPA»

Dans une lettre électronique, Martine Aubry demande à ce qu’ «aucun parrainage d’élu socialiste et républicain ne manque à notre candidat», François Hollande. Autrement dit, la patronne du PS incite les élus de sensibilité de gauche à accorder leur signature au seul Parti socialiste. Une initiative qui agace Olivier Besancenot, alors que Philippe Poutou, candidat du NPA pour 2012, peine à obtenir ses 500 parrainages.

Que pensez-vous de la démarche de Martine Aubry ?

Ce qui m’agace, c’est le double discours du Parti socialiste. Au moment de la primaire, on nous explique que c’est aux électeurs de trancher et quand il s’agit de faire le ménage des candidats, c’est la direction du PS qui décide qui a le droit ou pas d’aller à l’élection. […]

Le JDD

« Marine Le Pen est un danger pour la démocratie » (Cambadélis)

Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, a enjoint aux socialistes d’expliquer que « Marine Le Pen c’est Sarkozy en pire », pour tenter de gagner des voix dans l’électorat populaire.

Hebergeur d'image

Lire la Suite…

Un QG à 450.000 euros par an pour les équipes de Hollande

Hebergeur d'image
Le Parti socialiste avait renoncé à un luxueux QG de campagne rue de Grenelle dans le VIIe arrondissement de Paris. Elle a finalement choisi un QG de campagne… dans le VIIe arrondissement. Les équipes du candidat Hollande vont prendre prochainement leurs quartiers dans un immeuble de 1024 m² au 59 avenue de Ségur. Le descriptif de cet «hôtel particulier en pierre de taille», dont Le Figaro s’est procuré une copie, vante une «très belle façade», une «vue dégagée», des «bureaux paysagers et cloisonnés» ainsi qu’un immeuble rénové en 2004.

Lire la Suite…