Tag Archive | réveillon

Nouvel an : le nombre de voitures incendiées risque de dépasser celui de l’an dernier


1 143 véhicules avaient été incendiés lors du passage de 2012 à 2013. Le ministère de l’Intérieur communiquera des « chiffres précis » en fin de journée.

La Seine-Saint-Denis reste en tête s’agissant des véhicules incendiés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. Près de 140 véhicules – deux et quatre-roues – ont été détruits par les flammes dans la nuit de mardi à mercredi, selon un recensement effectué par les policiers sur le terrain, contre 83 l’an dernier, chiffre officiel du ministère de l’Intérieur. Dans le Val-de-Marne, une cinquantaine de voitures ont été brûlées, alors que dans les Hauts-de-Seine on en compte moins d’une vingtaine. En province, Toulouse rattrape les métropoles alsaciennes comme Strasbourg ou Colmar : en Haute-Garonne, on a dénombré 50 véhicules en feu.

Par ailleurs, la brigade anti-criminalité du Val-de-Marne a interpellé deux individus qui projetaient d’attaquer un vigile à l’aide d’un Colt 45 approvisionné. Conduits au commissariat du Kremlin-Bicêtre, les deux mis en cause ont reçu le renfort d’amis venus au poste de police dans l’intention de les libérer. En vain. Si les forces de l’ordre ont pu faire usage de moyens de défense dans le Val-de-Marne, il semble, selon des témoignages recueillis en Seine-Saint-Denis, que la direction départementale de la sécurité publique ait donné pour instruction de ne pas « tirer ».

(…) Le Point

Colmar :

300 euros par tête pour réveillonner avec SOS Racisme

Mediapart – Comme en atteste ce coupon-réponse, la sauterie organisée par l’association « très proche du peuple » SOS Racisme ne coûte que la modique somme de 300 euros par invité.

A l’heure où de nombreuses associations n’ont plus les moyens de faire face à l’urgence et à la misère sociales, cette association, très proche du PS, n’hésite pas à afficher son côté blin bling que Monsieur Sarkozy Fouquets ne peut jalouser. […]

Lire la Suite…

Réveillon : beaucoup voudraient le masque de DSK

Les cotillons ont encore beaucoup de succès. Mais les clients de magasins spécialisés ont demandé le masque en silicone de DSK. Dans un magasin d’Annecy seul était disponible celui de Nicolas Sarkozy.

Lire la Suite…

60.000 policiers et secouristes pour le Nouvel An

Soixante mille policiers, gendarmes, pompiers et secouristes seront mobilisés ce samedi en France pour le réveillon du Nouvel An et le nombre de voitures incendiées ne sera pas communiqué, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant.

L’annonce du dispositif de sécurité pour cette nuit souvent agitée a donné l’occasion à l’opposition de critiquer les suppressions de postes de policiers depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007.

Lire la Suite…

Alcoolémie, essence, pétards : un réveillon sous haute surveillance

Cette année encore, le réveillon du Nouvel An sera placé sous haute surveillance sur tout l’hexagone. Le gouvernement recommande comme chaque année de restreindre la vente d’alcool, d’essence au détail et de pétards, notamment pour limiter le nombre d’incendies volontaires de voitures, tandis que les contrôles routiers seront renforcés.

Le Parisien

——————

Réveillon : Strasbourg limite les pétards

Campagne de prévention auprès des jeunes, dépliants d’information ou contrôles de police : en Alsace, les autorités se mobilisent contre les pétards et les feux d’artifice, une tradition de la Saint-Sylvestre qui fait chaque année plusieurs dizaines de blessés.

Le JDD

L’origine du repas du réveillon de Noël

La Messe de minuit était ordinairement précédée d’un repas maigre (en Provence, on le nommait le gros souper) ; elle était suivie d’un repas gras qu’on était convenu d’appeler, dans toutes les provinces de France, le réveillon. Ce repas avait sa raison d’être par suite du jeûne de la veille, de la privation de sommeil, de la longueur des offices de la nuit, qui souvent duraient plusieurs heures – la grand’messe de minuit était précédée des trois Nocturnes des Matines et suivie des Laudes – et aussi des fatigues d’une longue route parcourue pour venir à l’église. Telle a été l’origine du réveillon.

Réveillon de Noël à la campagne vers 1881
Lire la Suite…