Tag Archive | turquie

Le Maroc et la Turquie s’immiscent de plus en plus dans l’Islam en France

Le degré d’intervention du Maroc dans l’Islam en France va en augmentant. Jonathan Laurence, professeur au Boston College et chercheur à la Brookings Institution, est revenu, lors d’un colloque tenu en novembre dernier, sur les « nouvelles formes de coopération, plus ou moins assumées, entre la France et le Maroc et la Turquie ».

Laurence, qui travaille entre autres sur les relations entre l’État et l’Islam en Turquie, en Afrique du nord et en Europe occidentale, pense que la donne a aujourd’hui changé. Il y a, selon lui, une « transformation de l’offre religieuse des pays d’origine et une acceptation de ce rôle par l’État français » […]

L’influence de la religion musulmane ne peut aujourd’hui être ignorée. Le niveau d’« intervention » du Maroc dans l’Islam en France est monté crescendo ces dernières années à tel point que l’État français assume de plus en plus cet état de fait. Il y a actuellement « une transformation de l’offre religieuse des pays d’origine » […]

Lire la Suite…

Dettes : Les joies de la vie à crédit – Qui paiera la facture ? (Vidéo)

Depuis 2004, le nombre de jeunes surendettés a augmenté de 200 % et la tendance est toujours à la hausse. Il est vrai que la pression à la consommation est très élevée. Il faut s’habiller avec des marques, acquérir le tout nouvel ordinateur portable pour ne pas risquer d’être marginalisé.

Les paiements échelonnés, les petits crédits, voire même les emprunts à droite et à gauche, semblent alors être l’ultime solution. Il n’a jamais été aussi facile de contracter des dettes.

Aujourd’hui, avoir des dettes va de soi. On ne travaille plus que pour les intérêts. »

Lire la Suite…

Algérie : Ouyahia appelle Ankara à cesser d’instrumentaliser la colonisation

Le Premier ministre Algérien Ahmed Ouyahia a appelé samedi la Turquie à cesser de faire de la colonisation française en Algérie un « fonds de commerce » à des fins politiques domestiques.

La Turquie « avait voté (à l’ONU) contre la question algérienne de 1954 à 1962 » pendant la guerre d’indépendance contre la France, a rappelé M. Ouyahia. « La Turquie qui était membre de l’Otan pendant la guerre d’Algérie, et qui l’est encore, avait participé comme membre de cette Alliance à fournir des moyens militaires à la France dans sa guerre en Algérie (…) », a-t-il ajouté. L’empire Ottoman a contrôlé la région d’Alger de 1518 à 1830.

AFP (via Jeune Afrique)

Turquie: l’ex-chef de l’armée incarcéré pour une tentative de putsch

L’ex-chef d’état-major des armées turques, le général à la retraite Ilker Basbug, a été placé en détention préventive tôt vendredi accusé d’avoir voulu renverser le gouvernement, dernier épisode du conflit de pouvoir opposant l’armée aux dirigeants politiques islamo-conservateurs. (…)

Nouvel Obs

Génocide : les sanctions de la Turquie contre la France seraient « illégales » (Màj)

Addendum :

Loi génocide : appel à enterrer la loi

Les membres de la Chambre de commerce française en Turquie (CCFT) ont annoncé aujourd’hui à Istanbul qu’ils feront pression sur les sénateurs français pour qu’ils enterrent une proposition de loi réprimant la contestation du génocide arménien, déjà adoptée par les députés.

Nous allons engager une action déterminée auprès des sénateurs afin de les sensibiliser (…) aux importants dommages que (cette initiative) est susceptible de provoquer dans un pays où la francophilie et la francophonie restent fortes« , a déclaré Zeynep Necipoglu, présidente de la CCFT, lors d’une conférence de presse. « Nous allons nous employer à faire valoir que cette proposition de loi est ressentie ici comme une véritable déclaration d’hostilité par les citoyens turcs« , a ajouté Mme Necipoglu, affichant « l’espoir de voir le monde politique français prendre la mesure réelle de la question et agir pour que la proposition de loi puisse être rejetée par le Sénat ».

Le Figaro

————-

Le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Pierre Lellouche a appelé mercredi les dirigeants turcs à faire preuve de retenue après l’adoption par les députés français d’une loi pénalisant la négation du génocide, prévenant que des représailles seraient « illégales« .

Interrogé sur Europe 1 sur l’éventualité de mesures de représailles de la Turquie à l’encontre des sociétés françaises, M. Lellouche a déclaré: « Je pense que non. Je ne souhaite pas que les Turcs s’embarquent dans une affaire de ce genre parce que ce serait proprement illégal ».

L’Expansion

Turquie : Selon un imam le Père Noël est « malhonnête »

Un imam turc a accusé le Père Noël de ne pas être « honnête » car il utilise les cheminées pour déposer des cadeaux dans les maisons au lieu d’entrer par la porte, rapporte mercredi la presse turque.

L’imam a rappelé aux musulmans que ‘Noël n’est pas notre fête.’

La Turquie, officiellement à 99% musulmane, ne fête pas Noël et les hommes de religion appellent régulièrement les fidèles à ne pas respecter les rituels chrétiens. « Le Père Nöel s’introduit par les fenêtres et les cheminées. S’il était quelqu’un d’honnête il entrerait par la porte, chez nous il en va ainsi« , a dit Süleyman Yeniçeri, l’imam de Kesan, une ville du nord-ouest de la Turquie, cité par le journal Hürriyet. […]

L’essentiel Online – 28/12/2011

Israël : Des députés débattent d’une reconnaissance du génocide arménien (Màj vidéo)

Addendum vidéo du 26/12/2011

Une commission parlementaire israélienne examinait lundi matin un texte reconnaissant le génocide arménien, une mesure qui devrait aggraver les tensions déjà fortes avec la Turquie.

Le président de la Knesset, Reuven Rivlin, a estimé à l’ouverture de la réunion que la question n‘était pas politique.

La commission de l’Education discute d’une proposition de loi faisant du 24 avril, date du début des exécutions en masse d’Arméniens en 1915, une journée de commémoration du “massacre du peuple arménien”.

Lire la Suite…

La Turquie a besoin d’une zone euro forte pour maintenir sa croissance

Plus de dix ans après la naissance de la zone euro, l’économie de la Turquie a fortement prospéré alors même que le pays ne fait pas partie de l’Union européenne, mais la crise en Europe pourrait affecter sa croissance.

« Ce qui se passe en Europe concerne la Turquie de près. Si l’Union européenne a de la fièvre, la Turquie est également malade parce que les deux économies sont interdépendantes« , a déclaré à l’AFP sous couvert de l’anonymat un homme politique européen spécialiste de la Turquie. « Quand aujourd’hui un Turc regarde vers l’Europe d’Ankara ou d’Istanbul, l’Union ne fait pas rêver mais la question qu’il doit se poser est : jusqu’à quel point mon pays est-il lié à l’Europe ?« , a-t-il ajouté.

Lire la suite…

Génocides : La proposition de Caroline Fourest

Article de Caroline Fourest dans le Monde, intitulé «Négation française contre négation turque».

La proposition de loi visant à sanctionner toute personne niant le « génocide arménien » soulève mille passions et mille questions. […] En attendant, notre droit prévoit déjà de pénaliser la négation du génocide juif commis sous la seconde guerre mondiale. Il est donc difficile de ne pas l’étendre au génocide arménien reconnu par notre Assemblée […]

Quant au gouvernement turc, on lui proposerait bien un marché. Puisque la France envisage de sanctionner ceux qui nient le génocide arménien sur son sol, pourquoi le gouvernement turc ne voterait-il pas une loi pour sanctionner ceux – très nombreux – qui nient le génocide juif (aidé par la police française) sur son sol ? Voilà qui serait plus équilibré, et sans doute très utile.

Le Monde

Bernard Lugan : « Algérie, la Turquie a la mémoire courte »

Les déclarations du Premier ministre turc, Monsieur Erdogan, à propos du « génocide » que la France aurait commis en Algérie, relèvent à la fois de l’hystérie verbale et de la plus grotesque manipulation historique. De plus, Monsieur Erdogan est bien mal placé pour parler de « génocide » en Algérie, région qui fut durant trois siècles une colonie ottomane sous le nom de Régence d’Alger (Wilayat el-Djezair en arabe et Gezayir-i Garp en turc), et dans laquelle les janissaires turcs s’illustrèrent par leurs méthodes particulièrement brutales et expéditives. (…)

Bernard Lugan Blogspot

(Merci à Threnes)

Zapping de Noël de FDesouche

Vodpod videos no longer available.

(Merci à Quentin)

Erdogan accuse la France de génocide en Algérie (Màj)

Addendum :

La France doit-elle craindre les sanctions de la Turquie ?

La Turquie a rappelé son ambassadeur et menace la France de sanctions économiques. Le risque est-il vraiment important pour l’économie française ? Pas si sûr…
——————

Addendum :

La Turquie va « réviser ses relations avec la France »

Peu après l’adoption par l’Assemblée nationale d’une proposition de loi sur la négation des génocides, dont celui des Arméniens en 1915, jeudi 22 décembre, Recep Tayyip Erdogan a annoncé une série de mesures de rétorsion contre la France.

« Cela va ouvrir des plaies irréparables et très graves dans les relations bilatérales « et relève d' »une politique fondée sur le racisme, la discrimination et la xénophobie », a-t-il prévenu, avant de déclarer : « Nous révisons nos relations avec la France ».

——————
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé vendredi la France d’avoir commis un « génocide » en Algérie, en réaction au vote la veille par les députés français d’une proposition de loi réprimant la contestation du génocide arménien de 1915, qu’Ankara réfute.

« On estime que 15% de la population algérienne a été massacrée par les Français à partir de 1945. Il s’agit d’un génocide », a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’une conférence.

Europe 1

Recep Tayyip Erdogan invite la France à revisiter son histoire

Recep Tayyip Erdogan a de nouveau pris pour cible la France en invitant samedi Paris à revisiter son histoire coloniale plutôt que le passé ottoman de la Turquie.

Cette attaque du Premier ministre turc intervient à cinq jours de l’examen par les députés français d’un texte de l’UMP rendant illégale la négation du génocide arménien de 1915.

« Ceux qui veulent étudier un génocide feraient mieux de se retourner sur leur passé et de se pencher sur leur propre histoire, sale et sanglante« , a-t-il dit à l’issue d’un entretien avec le président du Conseil national de transition libyen (CNT), Mustapha Abdeljalil.

« Si l’Assemblée nationale française veut s’intéresser à l’Histoire, qu’elle prenne la peine de s’enquérir sur les événements en Afrique, au Rwanda et en Algérie.

« Qu’elle fasse des recherches pour savoir combien de personnes les soldats français ont tuées, comment ils les ont tuées et avec quelles méthodes inhumaines« , a ajouté le chef du gouvernement turc.

Lire la suite…